Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 2 (3) 4 »


Re : A la guerre comme à la guerre
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
23/05/2012 16:48
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2005
Hors Ligne
Bonjour Perle-Hingaud,

Lorsque vous dites : " Effectivement, à la lecture, les passages au passé simple ressortent comme plus proches.", vous vouliez parler du passé composé qui fait contigu au présent de l'énonciation alors que le passé simple est l'expression d'une conscience qui regarde avec une distance ses propres souvenirs car les émotions qui s'y rattachaient ont perdu de leur virulence avec le temps..

Contribution du : 28/04/2016 12:03
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A la guerre comme à la guerre
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 15915
Hors Ligne
Zoé, c'est un grand honneur que vous me faites que de poser votre premier commentaire sur Oniris au bas de ma nouvelle.

Je suis en outre heureuse qu'elle vous ait plu !

J'ai bien l'impression que la communauté compte dès ce soir un membre actif de plus...

Très bonne soirée à vous,

hersen

Contribution du : 28/04/2016 23:06
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A la guerre comme à la guerre
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 15915
Hors Ligne
Blitz,


Vous êtes le premier à évoquer la fin. Venant de vous, j'aurais dû m'en douter, "le gros noir" ne vous fait pas peur !

En fait, je ne suis pas douée pour que ça finisse mal, enfin, mal comme vous aimeriez.

Pour moi, la fin est déjà assez lourde de ce qu'elle suggère de séquelles psychologiques pour cette petite fille.

C'est vrai pourtant que j'avais toute la matière à portée de main pour faire du bien plus noir, peut-être n'était-ce tout simplement pas le but de cette nouvelle.

Je laisse d'ailleurs en suspend le sort de cette famille, volontairement.

Un grand merci pour votre lecture/ commentaire.

hersen.

Contribution du : 30/04/2016 16:32
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A la guerre comme à la guerre
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 15915
Hors Ligne
Bonjour Donald,

vous avez, je crois, parfaitement compris mon propos et en avez apprécié l'ambiance "grise". Entre les oies si blanches et le gros noir, c'est exactement cela.

Merci de votre lecture et commentaire.

Contribution du : 06/05/2016 14:07
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A la guerre comme à la guerre
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 15915
Hors Ligne
Bonjour gaëlle078,

Merci de votre passage sur mon texte et d'y avoir laissé un commentaire.

le père effectivement n'est pas original, mais c'est justement en cela qu'il marque : il n'est qu'un monsieur tout le monde, il veut élever ses enfants tout en ne faisant pas l'impasse sur ce qu'il croit juste, sur ce qu'il sait, ou pressent, de l'humain.
Mais il n'a rien d'un héros.

Cordialement,

hersen

Contribution du : 08/05/2016 22:55
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A la guerre comme à la guerre
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 15915
Hors Ligne
'soir Carbo,

c'est franchement bien sympa de passer par chez moi alors que tu es en plein pataquès éditorial.

Merci donc, j'te fais pas de bisou devant tout le monde mais le coeur y est. *

hersen

*nan, je déconne, j'te fais un bisou !

Contribution du : 11/05/2016 23:16
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A la guerre comme à la guerre
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 15915
Hors Ligne
Bonjour Vincente,

Merci de votre commentaire qui prolonge ma réflexion qu'a initié le commentaire de Phoebus.

Pour tout dire, je ne sais toujours pas comment j'ai fait ça et je pense maintenant, après ce laps de temps passé à y réfléchir, que je pensais ne pas être si impliquée au départ. Je racontais une histoire. Point.
Mais, et votre commentaire dans un sens me le confirme, si on ne sait plus qui est qui, c'est que j'ai peut-être, moi l'auteure, pris trop de place. Car vous semblez penser que je suis la petite fille devenue adulte qui raconte. Mais pas du tout. Sauf qu'il y a sans doute un lien assez fort, cette petite fille est ma mère, qui m'a elle-même raconté cette histoire. mais un peu par bribes. Un peu en rajoutant un caillou au chemin à chaque fois. Et elle n'est plus, maintenant, capable de se rappeler ses souvenirs, sa vie. Donc, j'ai probablement projeté plus que ce que je voulais, je me suis peut-être approprié ce que ma mère ne pourra plus me raconter.
Je peux vous dire que ça m'a beaucoup tracassée !

Merci d'avoir pris le temps de ce commentaire.

Cordialement,

hersen

Contribution du : 14/05/2016 18:59
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A la guerre comme à la guerre
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 15915
Hors Ligne
Merci, Mimosa, de votre passage sur "A la guerre comme à la guerre" et de votre généreux commentaire.

Cordialement,

hersen

Contribution du : 14/05/2016 23:05
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A la guerre comme à la guerre
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 15915
Hors Ligne
Bonsoir Widjet,

Merci pour ce premier passage sur un de mes textes et de votre commentaire.

Le titre est toujours un sacré problème, n'est-ce pas ?

En fait, l'expression, qui veut dire qu'on se débrouille avec ce qu'on a, m'a semblé cadrer avec la façon dont ce père va essayer de rester droit, il fait comme il peut. Et puisque c'est en période de guerre...mais c'est peut-être ça qui vous fait dire que ça cloche : c'est trop.

Je ne suis pas spécialement accro à ce titre et des suggestions seront bienvenues...

En tout cas, merci.

Cordialement,

hersen

Contribution du : 15/05/2016 02:08
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A la guerre comme à la guerre
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2014 08:59
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6145
Hors Ligne
Bonjour hersen hamlette,

« A la guerre comme à la guerre » me semble, pour les mêmes raisons que vous donnez plus haut, le titre adéquat. Mais puisque vous sollicitez le lectorat et que j’aime assez jouer avec les titres, que pensez-vous de « Un père ordinaire » ? J’ai encore en tête l’image forte du personnage central de votre histoire, avec cette idée que c’est le rôle de tout père digne de ce nom de se comporter comme votre héros le fait, sachant pertinemment que tous n’agissent pas avec autant de droiture d’âme…


Citation :

hersen a écrit :
mon pseudo ? Pour tout vous dire, c'est assez drôle car on m'a posé cette question il y a peu de temps et franchement, je ne le savais pas si accrocheur !
Il n'y a guère de secret. C'est le nom de mon papa avec l'orthographe un peu modifiée et je le prononce (mentalement, car je ne m'appelle pas souvent à voix haute...) hersène, un peu à la nordique.
Si c'était maintenant, je pense que j'en prendrais un plus rigolo et évoquant la littérature, genre Hamlette (mon prénom est Pierrette),
mais si hersen marque les esprits...

Voilà votre curiosité satisfaite. Quand on y pense, il ne faut pas grand-chose pour conviver, comme on dit en portugais. Je ne me suis bien sûr jamais aventurée dans une traduction, des esprits facétieux pourraient s'amuser d'inversion.
Alors traduisons-le par : un comportement convivial, ou quelque chose comme ça.
Cordialement,
hersen hamlette, donc !


Je ne vous ai pas encore remerciée pour l’explication de votre pseudo. Voilà chose faite ! Je le prononce aussi hersène, dans la tête.

Pour le conviver portugais, je saisis toute les traductions possibles de la gamme du comportement en question, tant je suis moi-même une conviveuse à qui mieux mieux, et tant le terme est parlant, même dans son inversion facétieuse. Mais, là, c’est vous qui avez mis l’accent dessus…


A bientôt

Cat

Contribution du : 15/05/2016 08:45
_________________

Mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 2 (3) 4 »





Oniris Copyright © 2007-2019