Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





A propos de "Oh, la belle bleue !"
Expert Onirien
Inscrit:
21/12/2015 15:48
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 5856
Hors Ligne
Bonjour et merci beaucoup pour l’accueil sympathique que vous avez réservé à mon poème qui, comme vous l'avez fort bien compris, est fait pour s'amuser, se divertir jusqu'au grotesque. Peut-être même trop grotesque, le dernier vers et son "origine orifices" a un peu de mal à passer apparemment...

Archibald : Tout d'abord je voulais vous dire que je suis ravi que vous ayez apprécié ce travail, étant un admirateur du votre en général. Alors oui ce "geyser de sanies" est un peu fort et qui plus est assez imprécis. J'avais une autre option, plus juste et précise mais tellement moins élégante... Je vous la livre : "un geyser de vomi, de selles et de pisses." Bon j'ai préféré quelque chose de moins "cash", plus tarabiscoté.

Michel64 : Merci Michel de votre commentaire enthousiaste.
Pour la rime faïence/quinconce c'est l'inverse qui s'est produit. Je voulais absolument garder "ramper de quinconce" pour l'effet visuel qu'il produit et comme j'avais déjà passé sur une erreur de prosodie dans une strophe avant (bleuissent/hérisse), je me suis un peu relaché. J'ai pas trop cherché quoi, de la fainéantise j'avoue.
Pour le titre c'est donc par rapport au feu d'artifice de la fin, le bouquet final, et "bleue" est en rapport avec la frousse, "avoir une peur bleue".

Papipoète : Bonjour et merci de votre commentaire.
J'ai utiliser le verbe "gerber" dans le sens de "basculer" : le protagoniste de cette histoire a tellement peur de la baston qu'il cherche une sortie, il pense qu'il peut gerber par la fenêtre pour s'échapper. Bien sûr ce "gerber" annonce la suite hein, c'est une façon pour moi de prévenir qu'il va se passer un truc dégueu.

PIZZICATO : Merci à vous d'avoir cerner les petites touches humoristiques, ça fait plaisir de les voir relevées.
Et oui ce dernier vers ne vous a pas plu à vous aussi, je vous comprends mais qu'aurais-été ce poème sans lui? Une simple histoire de baston dans un bar. Je voulais une chute, grotesque et sale, presque choquante. mais comme dit plus haut, je comprends que ça ne plaise pas trop...

Somnium : Merci de votre commentaire. En effet, de l'humour, de l'argot et de la baston, que demander de plus ?

Asolue : Bonjour et merci de votre commentaire. Pas de soucis, je comprends fort bien que l'on soit insensible à la poésie de l'argot, et aux histoires de baston de bar. Masculin ? Oui, peut-être, ça doit être à cause du baby-foot...

François : Alors là François vous me faites plaisir car, voyez-vous, j'ai utilisé pour mon incipit une strophe d'un poème que j'ai écrit il y a 2 ou 3 ans dans lequel j'utilise beaucoup de "G". Ce poème s'intitulait "Ouverture-G Major". Que vous parliez de celui-ci de "symphonie en B majeur" me comble. Donc oui c'est un exercice que j'affectionne, oulipien peut-être, enfin dans le genre quoi. J'aime bien me mettre des contraintes. Merci beaucoup.

Arielle : Bien vu l'inversion des strophes 4 et 5. En effet on pourrait presque changer l'ordre, mais non en fait. Je vous explique. Je voulais finir ce poème sur une idée de feu d'artifice et de bouquet final. J'ai donc introduit l'idée avec "un ballet aérien de mobilier divers" qui nous fait lever les yeux sur un spectacle dans le ciel. Je pouvais donc dès la strophe suivante parler de feu d'artifice. Merci beaucoup de votre commentaire enthousiaste, c'est cool !

Ioledane : Merci beaucoup de votre commentaire, il est très agréable à lire en tant qu'auteur, il me flatte. J'ai répondu à peu prés à vos différentes interrogations dans mes réponses précédentes. Merci de reconnaître "l'humilité du narrateur qui s'avoue poltron", en effet je déteste la baston, j'ai une peur bleue des mauvais coups mais là s'arrête le côté autobiographique de ce texte n'est-ce pas ....

Pouet : Salut Pouet, je suis bien aise que celui-ci aussi te plaise. "Bagarre", je n'y ai pas fait gaffe, il ne pas du tout semblé faiblard sur le coup. Mais comme j'avais déjà "bigorne" et "baston"...
Pour "bébé stade anal" là par contre je m'étais posé la question et toi tu l'as relevé. En effet c'est un peu faux, mais je n'avais pas de solution de rechange sur le coup. J'en ai une maintenant : "un bambin stade anal" serait peut-être plus juste. Merci encore.

Voilà a peu près tout ce que je peux dire sur ce texte, je vous remercie encore tous de l'avoir lu et commenté, et bien sûr ceux qui l'ont publié ici. A bientôt pour de prochaines aventures.

Contribution du : 15/05/2017 10:48
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A propos de "Oh, la belle bleue !"
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 16587
Hors Ligne
Salut,

Oui je disais "faiblard" dans le sens un peu "commun", pas très "argot". Après je sais pas, t'avais "stombe" aussi par exemple mais bon c'est baston en verlan alors... Je pense aussi à "torchée"...

Sinon, premier texte à "deux plumes", t'avais dit que t'offrais ta tournée de champomy si je me souviens bien!

Contribution du : 15/05/2017 12:51
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammad Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A propos de "Oh, la belle bleue !"
Expert Onirien
Inscrit:
21/12/2015 15:48
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 5856
Hors Ligne
Une torchée...Pas mal celui-là. Tiens en parlant de torchée, c'est bien d'une caisse de bière dont il était question hein, et oui j'offre ma tournée ! Y'a t il des lozériens dans la salle ? Sinon au plaisir d'une rencontre IRL comme disent les jeunes.

Contribution du : 15/05/2017 13:27
_________________
Lénine Bosquet
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A propos de "Oh, la belle bleue !"
Expert Onirien
Inscrit:
21/12/2015 15:48
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 5856
Hors Ligne
Merci Luciole d'être passé par là. Une histoire de bar, j'avoue que j'espérais vous y voir car, maintenant, quand j'en écris une, je pense à vous ! Au plaisir sur un prochain.

Merci Proseuse pour votre commentaire et votre "langage-image" car c'est bien comme ça que je vois l'argot. La poésie étant souvent affaire d'images et de métaphores, j'ai toujours trouvé que l'argot lui allait fort bien. Au plaisir sur un prochain alors !

Contribution du : 17/05/2017 14:39
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2020