Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





AC/DC : au sujet de Vagues alternatives
Expert Onirien
Inscrit:
27/01/2016 21:52
De Salade de fruits
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 5751
Hors Ligne
Bonjour,

Tout d’abord, merci au CE pour la publication de mon poème, merci aux correcteurs pour leur travail inestimable, et merci à Robot pour le commentaire en EL.

Merci également à Lulu, hersen, MonsieurF, PIZZICATO, Pouet, Wall-E, Alcirion et Brume pour vos appréciations positives sur cette œuvre, vous me voyez agréablement surprise de vos avis et commentaires !

Je vais – comme toujours – tenter de partager quelques pistes pour la compréhension, en espérant répondre à vos questionnements.

Le titre : au départ je voulais l’appeler AC/DC, mais j’ai trouvé ça trop rock’n’roll pour l’œuvre. Alors de là, courant alternatif et vagues alternatives, qui offre cette idée de courant, mais induit également l’indécision ou l’impossibilité d’agir clairement (choix peu assurés).

La première strophe qui en a rebuté plus d’un vient comme souvent d’une remarque de Chacha (ma petite princesse) : « Maman, y a eu une panne de courant d’air et y avait plus de tricité dans le frigo ». Vu mon état d’esprit (un rien paumé) au moment de la rédaction, la métaphore du frigo pour représenter la vie, l’angoisse, les choses que l’on refoule ou que l’on conserve à l’abri de la lumière et des changements de température m’a semblé idéal. On le ferme et tant qu’on ne l’ouvre pas, on remet le développement de son contenu au hasard et quand on l’ouvre parfois aussi .
La lumière s’éteint dans le frigo en cas de panne de courant, et les ombres prennent alors toute la place… artificielles au contraire de naturelles… et oui Pouet, y a un peu de banalité quotidienne et d’existentialisme dans cette première strophe, plus que je ne voulais en mettre, même peut-être … MonsieurF, je comprends votre rappel à Stephen King, mais c'est totalement involontaire alors, ou tellement ancré dans mes propres lectures que ça s'insinue malgré moi !

L’hermétisme est un peu une de mes marques de fabrique et je suis heureuse que les lecteurs aient ressenti ce que j’ai voulu faire passer malgré cette tendance à parler en taisant, ou en déguisant pour ne point trop en révéler : Cette forme de torpeur handicapante et pourtant tellement enrichissante causée par le fait d’être confronté à sa peur, ici l’obscurité, mais en parallèle, la vie aussi. Et notre manière de percevoir l’instant, comme une vague (le titre) qui s’abat sur nous et ne disparaît que quand la cause de l’angoisse disparaît… alternative, la vague puisque le courant l’est… et au final la vie aussi… !

Merci pour vos remarques sur le rythme et les images, qui sont mes fers de lance ! Merci tout court, encore, pour vos lectures et appréciations, surtout pour le temps passé sur mon humble petite oeuvre.

Et au plaisir de vous lire.


Ananas, fruit frais


Contribution du : 23/11/2016 23:40
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : AC/DC : au sujet de Vagues alternatives
Expert Onirien
Inscrit:
27/01/2016 21:52
De Salade de fruits
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 5751
Hors Ligne
Fugu merci à vous d'être passé, et d'avoir laissé une trace ! J'espère que mon explication vous aura éclairé (lol), sinon, oui il y a de ça du coup, l'enfant qui vérifie si la lumière s'éteint dans le frigo. Même si à la base le sujet n'est pas vraiment là, ça rentre aussi dans la réflexion générale et dans l'alternance et dans la recherche d'explication de l'angoisse que laisse le hasard, l’inattention, la lumière du frigo ne reste allumée que quand on le laisse ouvert à dessein ou non... (les offensives de l'inadvertance)... et puis le poème part d'une remarque à ce sujet, donc oui :)

Contribution du : 23/11/2016 23:47
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : AC/DC : au sujet de Vagues alternatives
Expert Onirien
Inscrit:
27/01/2016 21:52
De Salade de fruits
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 5751
Hors Ligne
Sodapop merci beaucoup pour votre lecture et votre appréciation !

Contribution du : 26/11/2016 14:18
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : AC/DC : au sujet de Vagues alternatives
Expert Onirien
Inscrit:
27/01/2016 21:52
De Salade de fruits
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 5751
Hors Ligne
Margueritec, c'est très gentil à vous d'être passée me lire, et de m'avoir laissé vos impressions de lecture.

Au plaisir de vous relire !

Contribution du : 27/10/2017 08:26
_________________
“Massive lenteur, lenteur martelée;
Humaine lenteur, lenteur débattue;
Déserte lenteur, reviens sur tes feux;
Sublime lenteur, monte de l'amour :
La chouette est de retour.”
[Le Baiser - René Char]
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2018