Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Au sujet de mon poème "Les Poètes"
Expert Onirien
Inscrit:
23/06/2011 17:15
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5704
Hors Ligne
Pimpette :

Merci !

Chacun écrit selon ses envies, selon son cœur…

Arielle :

Je vous avouerez aussi que j’aime mieux la seconde partie que la première (je l’a trouve plus inspirée, sa description me semble plus dense, plus intense).

D’accord avec votre réflexion sur les « oh » qui rendent un peu artificiel certains passages (je m’en suis aperçu après avoir posté le poème).

J’ai en effet parfois des soucis de ponctuation, même si j’essaie de les corriger (avec des difficultés, encore que ce poème n’a eu que 4 fautes de cette sorte relevées par les correcteurs).

«… au coin des commissures » : il est vrai, que la formule est redondante.

Pich :

Merci !

Pour la présentation des deux portraits comme je le souligne précédemment, je trouve personnellement le second plus abouti (comme quoi les goûts et les couleurs).

Une préférence : c’est possible, pour le second justement, tant je pense que souvent la poésie puise ses plus belles inspirations dans la douleur et la tristesse.

« goût/dégoût » : vous avez raison, il n’est d’ordinaire pas accepté de rimes ayant même consonance (mais, cette règle est surtout usitée en classique).

Brabant :

Il est difficile de tout survoler sur un tel sujet qui me semble inépuisable tant les portraits peuvent être étirés à l’infini (chaque poète étant différent).

« … verroteries » : à ce sujet, la joncaille à sa place, elle se substitue aux amours sans lendemains, aux aventures d’un jour.

L’Eldorado en question suggère tous ce que l’on convoite dans l’âpreté des combats : la gloire, le pouvoir, les richesses, l’amour peut-être…

Alexandre :

2 voix à 1 en faveur du premier quatrain (moi qui pensais le second plus sérieux, plus abouti poétiquement, me voilà décontenancé).

Oui, pour les « oh » et les hiatus que j’avais évidemment remarqué (encore qu’il me semble qu’en néo-classique ceux-ci soient tolérés).

Fattorius :

Merci de vous être arrêté ici un instant et d’y avoir déposé ces mots…

Contribution du : 26/08/2012 16:00
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Au sujet de mon poème "Les Poètes"
Expert Onirien
Inscrit:
23/03/2011 21:54
De France
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 7589
Hors Ligne
Après une absence assez longue j'ai découvert ce poème et l'ai trouvé superbe. Vous avez le don de m'émouvoir avec cette flamme toujours présente dans vos oeuvres. Je ne vois pas les fautes, seule la poésie m'envahit et je me dis que c'est ainsi qu'il faut écrire pour se prétendre poète. Merci.

Contribution du : 14/05/2013 10:13
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Au sujet de mon poème "Les Poètes"
Expert Onirien
Inscrit:
23/06/2011 17:15
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5704
Hors Ligne
Merci pour vos mots.

Je viens de vous répondre par MP. J'espère que vous le recevrez correctement...

Contribution du : 14/05/2013 15:47
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2020