Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 ... 147 148 149 (150)


Re : Bouts rimés
Maître Onirien
Inscrit:
15/11/2008 09:48
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 16861
Hors Ligne
Et voici la version corrigée :

Magie nocturne

Lorsque la nuit s’étend au sein du firmament
Les fragrantes senteurs que la forêt exhale
Se répandent sans bruit sous la voûte royale
Qu’un tapis scintillant revêt superbement.

La lune et ses reflets en guise d’ornement
Font miroiter les eaux. Splendeur orientale
Des jardins, des ruisseaux et de la mer étale
Qu’effleure le zéphyr, fugitif élément.

Spectacle fascinant, charme de la nature
Camaïeu de couleurs, féerique peinture
Offrant à nos regards ses joyaux et ses biens.

Le poète songeur alors entendra même
La muse des buissons qui lui murmure « viens » *
Dévoilant ses secrets, récompense suprême.

Contribution du : 04/05/2012 19:40
_________________
J'aimerais être esprit pour traverser l'espace et modeler le temps, à jamais, à l'infini.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Bouts rimés
Visiteur 
Bonsoir Marite... Impeccable ! Je n'y vois point d'erreur et de plus tu as trouvé un sujet très poétique avec cette petite touche féminine...que je n'aurai jamais. L'air londonien semble te convenir à merveille ! Je parle de l'inspiration, pour le teint c'est difficile à juger. Je dévoilerai le sonnet de départ dès demain ! Bonne soirée et encore bravo...

Contribution du : 04/05/2012 21:29
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Bouts rimés
Visiteur 
Bonjour ! Le sonnet qui a servi de base à cette "tentative" de relance des Bouts rimés fut écrit par Laurent Drelincourt (1626-1680)...

Sur la gloire du Paradis

Riches voûtes d'azur, flambeaux du firmament,
Couronnes, dignités, grandeurs, pompe royale,
Festins, concerts, parfums que l'Arabie exhale,
Jardins, fleuves, palais bâtis superbement ;

Soleil, du haut lambris le plus noble ornement,
Perles, rubis, joyaux de l'Inde orientale,
Trésors que l'Occident aujourd'hui nous étale,
Éclatantes beautés de ce bas élément ;

Objets les plus charmants de toute la nature,
Venez ici m'aider à former la peinture
Du ravissant bonheur que Dieu prépare aux siens.

Mais, non, ne venez pas ; cette gloire suprême,
Où dans l'éternité l'on possède Dieu même,
Surpasse infiniment la nature et ses biens.

Merci à Marite d'avoir participé (avec brio) à cet exercice...

Bon week-end à tout le monde !

Contribution du : 05/05/2012 11:30
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Bouts rimés
Maître Onirien
Inscrit:
15/11/2008 09:48
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 16861
Hors Ligne
Bonjour Alexandre !
Je ne connaissais pas du tout ce poète je vais peut-être, par curiosité, aller à la recherche de ses écrits ... j'ai décidé depuis peu, ( l'air londonnien y est peut-être pour quelque chose comme tu dis) chaque jour, de lire un, deux ou trois poèmes d'auteurs anciens. J'ai pour l'instant en pages favorites : Leconte de Lisle, José-Maria de Hérédia, André Chénier. Mais il y en a tant et tant ...

Merci à toi Alexandre et j'espère ne pas rester seule pour participer à ces exercices d'écriture.

Aux Oniriens et Oniriennes qui seraient tentés, n'hésitez pas à vous lancer. A l'ouverture de ce forum des "bouts rimés" en 2009 je crois, j'étais totalement ignare pour ce qui est du genre classique ou même néo-classique en poésie, alors ... pourquoi pas vous ???
Très bon week-end à tous !

Contribution du : 05/05/2012 12:09
_________________
J'aimerais être esprit pour traverser l'espace et modeler le temps, à jamais, à l'infini.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Bouts rimés
Maître Onirien
Inscrit:
15/11/2008 09:48
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 16861
Hors Ligne
Pour Eclaircie :
Voici le sonnet d'où provenaient les rimes imposées pour l'exercice qui m'a amenée à écrire "Magie nocturne".

Post 1493 du forum Bouts rimés:
Le sonnet qui a servi de base à cette "tentative" de relance des Bouts rimés fut écrit par Laurent Drelincourt (1626-1680)...

Sur la gloire du Paradis

Riches voûtes d'azur, flambeaux du firmament,
Couronnes, dignités, grandeurs, pompe royale,
Festins, concerts, parfums que l'Arabie exhale,
Jardins, fleuves, palais bâtis superbement ;

Soleil, du haut lambris le plus noble ornement,
Perles, rubis, joyaux de l'Inde orientale,
Trésors que l'Occident aujourd'hui nous étale,
Éclatantes beautés de ce bas élément ;

Objets les plus charmants de toute la nature,
Venez ici m'aider à former la peinture
Du ravissant bonheur que Dieu prépare aux siens.

Mais, non, ne venez pas ; cette gloire suprême,
Où dans l'éternité l'on possède Dieu même,
Surpasse infiniment la nature et ses biens.

Contribution du : 05/08/2018 15:44
_________________
J'aimerais être esprit pour traverser l'espace et modeler le temps, à jamais, à l'infini.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Bouts rimés
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 28711
Hors Ligne
En 2012 ( papipoète n'était pas encore né ), vous maniiez déjà l'alexandrin à merveille, comme dans " ils étaient miens " !
Tel un fameux auteur, vous mettez une certaine distance entre 2 nouveautés, mais quand un " petit " voit le jour, il a si bien été couvé que les lecteurs ne peuvent qu'apprécier !

Contribution du : 05/08/2018 16:34
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Bouts rimés
Maître Onirien
Inscrit:
15/11/2008 09:48
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 16861
Hors Ligne
Hello Papipoète, dès mes premiers contacts avec les alexandrins j'ai été séduite par leur rythme, la succession des rimes et il m'a tout de suite semblé qu'il était possible d'exprimer, sous cette forme d'écriture, beaucoup de "choses" dans différents domaines, certains très inattendus (humour, doc historique, ... etc)
Des cours de français du lycée il me restait, gravés dans la mémoire, quelques vers d'André Chénier, Victor Hugo ... qu'il m'était même impossible de relier à leur auteur jusqu'à mon arrivée et aux contacts sur Oniris. C'est alors que j'ai un peu approfondi le sujet.
Il est vrai qu'à l'époque, nous avons eu le privilège d'avoir d'excellents Maîtres en la matière !
"Ils étaient miens" n'était pas un exercice mais l'expression d'un réel ressenti, comme la majorité de mes écrits publiés ici, hors ce forum.
Bonne soirée à vous.

Contribution du : 05/08/2018 19:47
_________________
J'aimerais être esprit pour traverser l'espace et modeler le temps, à jamais, à l'infini.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Bouts rimés
Expert Onirien
Inscrit:
03/02/2018 14:49
De Rhône Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 4464
Hors Ligne
Les alexandrins me parlent à peine mais commencent à se faire entendre à mes oreilles.

Mais , j'ai un petit reproche à ceux que l'on lit ici, sur Oniris, il n'expriment pas assez souvent l'originalité et la modernité.
Ainsi, Jean-claude Barbé maniait l'alexandrin sur fond de surréalisme aussi et je trouve l'exercice plus périlleusement beau.
Il utilisait assez fréquemment le vers blanc, plus souple, mais aussi la rime.

"Sans la femme la terre agonise


Sans la femme la terre agonise – le feu

Ne se contente plus de couver sous la cendre

Il détruit ce qu’il faut à tout prix préserver

Il sévit sur le faîte et n’en veut plus descendre


Ses flammes sans repos font des repas copieux

On signale au zénith frugal leur arrivée

Sans la femme au timon du monde les cheveux

Tombent avec les dents et les yeux sont crevés


Avec la femme l’eau désaltère les gorges

On chante dans les champs où rayonne le blé

Un exemple aussitôt suivi par les champs d’orge

Avec elle la ville optimise comblée


Sans la femme les rues perdent leurs perspectives

Avec elle flotter devient un jeu d’enfant

Les ailes des moulins cessent d’être rétives

Les vitrines refont la ronde en s’échauffant


Avec la femme s’ouvre un volet dans l’espace

L’ombre des chambres cède et l’aube s’insinue

Par le trou de serrure où la clé se déplace

Et délivre sans bruit le fanal de la nue


Avec la femme l’herbe a toute latitude

Pour pousser sur les murs des maisons caressées

Par des lueurs et l’onde acquiert la certitude

De sa propagation parmi les Fiancées

J.C. BARBÉ mars 2013

Contribution du : 06/08/2018 05:08
_________________
Notre blog partagé, merci aux passants Poésie Fertile
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Bouts rimés
Maître Onirien
Inscrit:
15/11/2008 09:48
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 16861
Hors Ligne
J'imagine quand même ne pas être la seule sur le site à apprécier ce genre d'écriture poétique alors pour ceux qui souhaitent se documenter voici un coup d'oeil dans le rétroviseur : page 7 du forum - post 67 et ceux qui gravitent autour ...

" Et voici ma copie ...

Accourez les amis, nous avons notre chance !
Franchissons le portail, glissons-nous dans la cour
Des maîtres érudits. C’est certain, le parcours
Est parsemé d’écueils mais ce sont les vacances !

Vite, ne ratez pas le navire en partance
Car il nous mènera, souvent avec humour,
Vers de lointains pays. Oubliez pour toujours
L’ennui et la déprime, osez la pétulance !

Les rimes et les mots arrivent à foison.
Amertume et chagrin ne sont plus de saison.
Libérons nos idées, gardons l’esprit frivole.

Voguons vers ces contrées sans peur de chavirer.
Le vent gonfle les voiles, observons la boussole,
Si nous gardons le cap nous pouvons espérer.
-----------------------------------------------
Le fond n'est pas terrible mais c'est tout ce que j'ai trouvé ... "

Dans le post 68 : les corrections de l'un des Maîtres de l'époque (Alexandre il me semble).

Contribution du : 06/08/2018 09:28
_________________
J'aimerais être esprit pour traverser l'espace et modeler le temps, à jamais, à l'infini.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 ... 147 148 149 (150)





Oniris Copyright © 2007-2019