Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





C’est reparti : Danse !
Maître Onirien
Inscrit:
08/06/2013 21:10
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 10587
Hors Ligne
Merci au CE pour avoir publié ce poème, aux lecteurs en général et plus particulièrement aux commentateurs.

Certains d’entre vous : Robot, Ascar, Vilmon, m’ont fait la remarque qu’il aurait eu sa place en chanson/slam. Je n’ai jamais tenté l’aventure dans cette catégorie mais j’aurais dû, probablement. Edouard a même évoqué Claude Nougaro et je me suis relu le texte avec sa voix et son accent, pour voir !
Socque est partie pour le bout de la nuit, miguel est en transe, Vilmon est dans sa bulle, Robot est essoufflé, Ascar trouve le rythme entêtant tandis que Provencao en ressent la familiarité et se pose des questions auxquelles je me garderais bien de répondre, et Don délire carrément.
J’ai bien noté les quelques critiques : la longueur, pour Vilmon. Le texte qui part dans tous les sens pour Don. Quelques termes peu heureux pour Ascar. Au sujet de poissé, je ne pensais pas à la malchance, plutôt au sens tel que le Larousse le définit, poisser : Enduire quelque chose, une partie du corps avec quelque chose. Un truc assez collant, quoi, qui corresponde à la transpiration mais côté sentiments. Quant à la fange, c’est à la dire souillure morale, je l’évoque sans jugement aucun, je me permets seulement de « citer » certains jugements entendus.

Je n’aime pas danser, ou du moins je ne me sens pas à ma place en boîte de nuit, comme handicapé, mais j’ai toujours regardé ce phénomène avec un peu d’envie, comme une pratique tribale qui me fascine pas mal. Je me sens de tout cœur et de tout corps avec ceux qui s’éclatent et suent, s’oublient et cessent de penser dans la proximité des corps, dans les lumières et les boum-boum. C’est tout ce que je voulais exprimer.
Merci encore pour vos retours.


Contribution du : 29/06 17:13:41
_________________
Maître et Talons
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : C’est reparti : Danse !
Maître Onirien
Inscrit:
24/01/2014 08:35
De Paris
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Responsables Edition
Membres Oniris
Primé concours
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 46552
Hors Ligne
En tout cas, vus les commentaires, ce poème n'a pas laissé les commentateurs insensibles.


Contribution du : 29/06 19:51:20
_________________
Planet Earth is blue and there's nothing I can do (1969, David Bowie)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : C’est reparti : Danse !
Maître Onirien
Inscrit:
08/06/2013 21:10
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 10587
Hors Ligne
On dirait, Don.
Je devrais songer à une reconversion post-retraite en tant qu'ambianceur, au moins comme job d'été...

Contribution du : 29/06 20:22:01
_________________
Maître et Talons
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : C’est reparti : Danse !
Maître Onirien
Inscrit:
08/06/2013 21:10
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 10587
Hors Ligne
J'ai cru apercevoir un bout de canne de papipoete sur le dancefloor.

Merci à vous d'être passé par là tout juste rentré de vadrouille.
Perso, j'avais en tête "les pistes noires de préférence" ( je ne sais plus le titre ), d’Étienne Daho, plutôt que la chanson que vous avez cité.
Mais celle-ci doit bien fonctionner, je suppose, pour se lâcher !


Contribution du : 01/07 12:13:58
_________________
Maître et Talons
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : C’est reparti : Danse !
Maître Onirien
Inscrit:
08/06/2013 21:10
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 10587
Hors Ligne
Merci Jahel pour votre commentaire.
Vous avez raison, il y a sans doute une souffrance qu'on cherche à oublier dans le son et le mouvement. La joie naît de l'oubli, mais elle ne dure pas !

Contribution du : 03/07 16:51:03
_________________
Maître et Talons
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : C’est reparti : Danse !
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 21091
Hors Ligne
"La joie naît de l'oubli"... Très beau ça, cela ferait un bon titre de poésie.




Contribution du : 03/07 17:33:51
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammed Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2022