Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Chez Antoine : sincères remerciements !
Maître Onirien
Inscrit:
23/07/2017 04:41
De Saint-Denis de la Réunion
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Correcteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 12341
Hors Ligne
Bonjour à toutes et à tous,

Je tiens tout d’abord à remercier le comité éditorial d’Oniris d’avoir accepté de publier ma nouvelle.

Je remercie également, bien sûr, mes collègues marimay et MissNode pour leur minutieuse correction.

poldutor Beaucoup + Oui pour votre point de vue sur l’amitié ! Un grand merci pour votre appréciation élogieuse.

Corto Passionnément C’est la première fois que j’écris une nouvelle sur La Réunion. Les rituels auxquels la mort d’un proche donne lieu y sont effectivement très différents des nôtres. Un immense merci pour votre commentaire, aussi circonstancié qu’élogieux !

ANIMAL Beaucoup - Vos remarques sur mon style et l’emploi d’expressions créoles m’ont comblée. J’essaierai de « sortir des rails » la prochaine fois. Un grand merci pour votre commentaire éclairé !

FANTIN Beaucoup « Un texte senti et émouvant » : c’était mon plus grand souhait en écrivant cette nouvelle. Merci beaucoup pour votre commentaire élogieux !

Donaldo75 Bien Je t’ai donné envie de poursuivre jusqu’au bout. Tu imagines ma satisfaction... Tu sais, j’ai longtemps hésité avant d’envoyer cette nouvelle à ma sœur de cœur, en raison de la première partie. En effet, n’ayant jamais osé lui demander – par pudeur et respect – pourquoi le visage d’Antoine avait été en partie défiguré, j’ai inventé cette rixe avec « Ti-Piment ». Ouf, elle en a beaucoup ri... Merci pour ton commentaire éclairé.

maria Bien Je suis heureuse de vous avoir dépaysée. Si « douceur et tendresse » se dégagent de ce texte, je suis comblée. Votre envie d’aller prier pour Antoine au temple tamoul m’a beaucoup touchée et émue. Merci beaucoup pour votre commentaire !

Cristale Passionnément Ah, Très Chère, si tu savais comme ton commentaire m’a touchée ! Un grand oui pour ta remarque sur les liens du cœur. Figure-toi que sur mon téléphone portable, Françoise porte le doux nom de « Ma sœurette »... c’est tout dire ! Mon Dieu, « t’arracher quelques plumes » !!! Tu es trop généreuse et très drôle... Un immense merci pour tes remarques élogieuses !

Alcirion Beaucoup « Un récit bien agréable à lire », « un tableau pittoresque qui n’en fait pas trop » : tu me vois comblée. En écrivant cette nouvelle, je me suis surtout inspirée de l’affection que j’ai tout de suite ressentie pour Antoine, puis pour sa famille. En ce sens, oui bien sûr, on peut parler d’autofiction. Un grand merci pour ton appréciation élogieuse !

papipoete Beaucoup Je suis ravie, Cher Poète, de vous avoir embarqué dans mon île d’adoption. C’est pour moi le meilleur des compliments que l’on puisse me faire, car je n’avais encore jamais réussi à écrire une nouvelle sur La Réunion. Votre commentaire, plein d’empathie, m’a énormément touchée. Un grand merci à vous !

Pepito Merci pour votre passage.

Lulu Beaucoup Ton commentaire sur la fluidité de mon style m’a énormément touchée. J’espère avoir progressé et suis ravie d’avoir réussi – à tes yeux – à m’affranchir de « certaines contraintes de formes ». L’expression créole « oté marmailles » prend un sens très différent selon le contexte : s’il est négatif, elle peut signifier carrément « Putain, les enfants ! » ; s’il est positif, comme ici, elle exprime la satisfaction et la joie : « quelle merveille, mes enfants ! » Un grand merci à toi pour tes remarques élogieuses !

hersen Bien + « Une histoire touchante », « un texte plein d’humanité » : c’était mon but en rendant hommage à Antoine. Merci beaucoup, donc, d’avoir souligné cet aspect de ma nouvelle. Pour l’usage des guillemets, je partage en partie ton point de vue, car ils alourdissent effectivement le texte. En fait, comme il s’agit de surnoms, je croyais qu’ils étaient obligatoires :))) Je découvre – grâce à toi – qu’il n’en est rien ! Youpi ! Pour les mots en italique, c’est un peu différent : j’ai juste voulu montrer que la narratrice doutait de son créole réunionnais... Un grand merci à toi pour ton commentaire constructif !

STEPHANIE90 Beaucoup + Un grand oui pour l’expression « un homme fort en gouaille ». Antoine m’amusait énormément et, croyez-moi, il savait s’y prendre pour faire rire la galerie... Mais que de bienveillance et quel cœur énorme derrière ce ton parfois moqueur, il est vrai. L’expression « beau partage multiculturel » m’a fait énormément plaisir. Un très grand merci à vous pour votre commentaire élogieux !

À toutes et à tous, encore merci !
solo


Contribution du : 10/11 02:21:39
_________________
"Je suis le capitaine de mon âme" (Nelson Mandela)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2019