Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 2 3 (4) 5 6 »


Re : Choix d'un éditeur
Visiteur 
Bonjour Luz,

Non ça n'a rien de bizarre. C'est une proposition d'adhésion/soutien à l'association La Presqu'île mais ça n'est pas du tout lié avec le côté "éditions" et ce n'est absolument pas un passage obligé pour être édité.

C'est une manière de soutenir cette jeune maison (même si en effet BD était auparavant chez Seghers, maison que tu pourrais également contacter par exemple).

Bruno Doucey et Muriel Szac font un travail de titans pour promouvoir les éditions notamment en animant des soirées en Médiathèques ou chez les libraires avec l'un ou l'autre de leurs auteurs invités ce sont vraiment des gens biens qui n'ont pas les deux pieds dans le même sabot. Ils participent à nombre de festivals littéraires et au Marché de la Poésie de la place St Sulpice chaque année.

Je précise que je n'ai aucun lien autre que celui de lecteur avec cette maison d'éditions.

Bon courage pour tes recherches.

H.

Contribution du : 23/05/2020 15:12
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Choix d'un éditeur
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
06/02/2020 00:12
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2606
Hors Ligne
Bonjour,

Je dis peut être une bêtise : la difficulté de trouver un éditeur venant d'un manque de contacts dans ce milieu, faire partie d'une association pratiquant la lecture à haute voix pourrait peut être permettre de se rapprocher du milieu de l'édition ?

C'est juste une idée, comme ça.

Contribution du : 23/05/2020 15:54
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Choix d'un éditeur
Expert Onirien
Inscrit:
17/02/2016 15:44
De Bordeaux, la belle endormie...
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Correcteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 8532
Hors Ligne
Quelques réflexions sur ce que j'ai lu dans le fil.

Un type qui demande 2000 balles (tarif moyen) est un éditeur à compte d'auteur : à fuir absolument.

Pour l'édition traditionnelle, la promotion est une légende. En moyenne, un éditeur dépense 40 euros pour promouvoir un livre... Les placards dans le métro sont réservés à des romanciers têtes de gondole qui eux rapporteront du pognon. Peu d'éditeurs ont les moyens de se le permettre à part Galligraseuil et quelques autres.

Traditionnellement, le secteur de l'édition n'a guère évolué depuis la fin 19e. Les auteurs ont en général un esprit d'artiste : ils ne connaissent pas les rouages du secteur de l'édition et les commerçants en abusent.

Les maisons d'édition qui ont pignon sur rue placeront leurs livres sans problèmes chez les libraires. Les plus petits et les très petits devront revenir à la charge pour convaincre le libraire d'accepter quelques exemplaires. S'il ne les vend pas rapidement, il dispose de ce qu'on appelle le droit de retour. Les livres retournent à l'éditeur. Un livre qui ne vend pas encombre une table ou un rayonnage et le libraire, lui, veut rentabiliser sa surface de vente.

Les maisons d'édition se sont multipliées au cours des vingt dernières années. Il faut d'abord travailler avec des annuaires (dispos en bibliothèque) pour repérer celles susceptibles d'être intéressées. Beaucoup acceptent des fichiers textes à partir de leur site, ce qui n'existait pratiquement pas il y a seulement dix ans.

Ensuite, il faut réfléchir mais un petit éditeur n'offre pas forcément grand-chose de plus que l'autoédition.

Lulu est le géant américain historique du secteur. On trouve d'autres sociétés sur internet. Certaines sont correctes mais l'activité principale reste surtout de vendre des services aux auteurs. Etre dispo sur leur catalogue n'a pas grand intérêt puisqu'aucun lecteur n'ira chez eux pour commander en ligne.

Les lecteurs iront sur Amazon ou sur le site de la Fnac.
Pour Amazon, qui fait aussi de "l'auto-édition", je déconseille absolument, surtout si vous acceptez le système Kindle. Sans entrer dans les détails, vous serez dans les faits dépossédés de vos droits à moins d'aller en justice... Presque impossible par exemple de supprimer un livre chez eux si une meilleure opportunité s'offre à vous...

Pour conclure, le mieux pour débuter est quand même l'autoédition si vous acceptez de vous mettre au réseautage/marketing sur le net. Ce n'est pas compliqué mais par contre ça demande du temps et du professionnalisme.

J'espère que le ton ne paraîtra pas trop négatif mais c'est mieux de savoir quelles sont vraiment les opportunités.



Contribution du : 23/05/2020 16:08
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Choix d'un éditeur
Maître Onirien
Inscrit:
25/06/2009 19:48
De Les Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Primé concours
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 13337
Hors Ligne
Quasiment d'accord avec l'entier du post d'Alcirion pour avoir expérimenté tout ceci.

En auto-édition, faire un site/blog pour se faire connaître, c'est zéro résultat ou presque si vous n'avez pas un réseau de relations très étendu.

Par définition, un auteur n'est pas un commercial ; son truc c'est écrire, pas de savoir se vendre. Alors à moins d'être la vedette des réseaux sociaux ou d'aller à la pêche aux relations, les ventes seront confidentielles.

La différence avec un éditeur, même petit comme le mien, est que cela vous confère tout de suite une aura professionnelle.

Certaines personnes que je côtoie et qui savaient depuis belle lurette que j'auto-éditais mes romans mais n'avaient pas l'air intéressées, ont tout à coup acheté mon livre parce qu'il était édité. Donc on a beau dire, l'auto-édition, pour beaucoup, n'est pas un gage de sérieux.

Cela semble réservé à se faire plaisir et pour ses proches.


Contribution du : 23/05/2020 20:59
_________________
Auteur du roman de space-fantasy Les Elémentales "le maître-nécromant" paru aux Editions Nestiveqnen
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Choix d'un éditeur
Maître Onirien
Inscrit:
27/04/2016 18:43
De Rhône
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Onimodérateurs
Post(s): 14131
Hors Ligne
Alcirion a écrit
Citation :
Ensuite, il faut réfléchir mais un petit éditeur n'offre pas forcément grand-chose de plus que l'autoédition.


c'est ce que j'ai expérimenté en ce qui concerne la diffusion de mon recueil de nouvelles paru en 2018 chez une petite éditrice qui fait du bon boulot.

Mais une fois le livre édité, je n'ai pas vu de véritable travail de diffusion. en tous cas, rien dans les librairies,et juste un peu de promo au moment de la sortie sur la page Facebook de la maison d'édition.
Elle a également adressé le livre à des lecteurs volontaires du site Babelio ( opération Masse critique) ce qui a donné une visibilité sympathique au bouquin. Donc, ce n'est pas zéro, mais c'est limité car jamais le livre n'aura accédé à un étal de librairie!!

j'ai travaillé avec elle étroitement .Elle était preneuse de tout ce que je pouvais organiser moi-même ( lectures-animations- participations à des salons) Elle était parfois à mes côtés et me fournissait aussi des supports ( affiches- flyers)

Je suis d'accord avec Animal sur le faitqu' être édité donne une crédibilité à l'ouvrage par rapport à l'auto édition. C'est logique car c'est un regard extérieur sur le travail fait et une confiance accordée par un professionnel qui accepte tout de même de prendre un risque même s'il est limité.

Je suis contente de cette expérience car j'ai beaucoup appris sur le milieu de l'édition, mais ce fut beaucoup de patience et de persévérance et au final, si je publie à nouveau, je pense que j'irai vers l'auto édition, réduisant finalement mon " ambition" de diffusion.

c'est le trajet inverse du tien, Animal!

Contribution du : 23/05/2020 22:37
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Choix d'un éditeur
Maître Onirien
Inscrit:
03/02/2018 14:49
De Rhône Alpes/ Québec/ Asie du Sud-Est
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 10467
Hors Ligne
très intéressant sujet et très intéressantes participations.

En fait dans le désir d'être éditer, je vois deux aspects :
la reconnaissance d'un travail de la part de l'auteur (et là je suis en phase avec ce désir)
le côté financier. Soit pour l'auteur le baromètre de son aura. Avez-vous, les auteurs édités eu beaucoup de livres achetés par des lecteurs que vous ne connaissez pas ?

Cependant, il faut quelque soit le mode d'édition bien s'assurer de l'inscription à la BNF (bibliothèque nationale de France, répertoire de tout ce qui est édité), ce qui permettra(it) à nos descendants de nous retrouver, de nous faire figurer dans les anthologies des siècles à venir (ok, on peut rêver, non ?).

Contribution du : 24/05/2020 01:01
_________________
Pour insérer un lien sur Oniris, le mode d'emploi est dans la FAQ, ou demandez-moi
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Choix d'un éditeur
Expert Onirien
Inscrit:
17/02/2016 15:44
De Bordeaux, la belle endormie...
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Correcteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 8532
Hors Ligne
@Eclaircie

S'il y a un ISBN, le dépôt auprès de la BNF est obligatoire (aux frais de l'auteur mais dans les faits l'éditeur s'en charge la plupart du temps).

On vit sur une mythologie ancienne propre à l'académisme français : l'auteur rêve de la NRF et voit la publication comme un accomplissement, une frontière qui passée le pose définitivement dans le monde des écrivains.

@ANIMAL
Nestiveqnen est un éditeur ancien et reconnu pour la fantasy. Les protagonistes de l'imaginaire étaient peu nombreux en France avant la mode de ces quinze dernières années. Même si c'est un petit milieu et un petit matché, une publication chez Nestiveqnen, c'est pas mal niveau prestige. Pour moi, c'est un peu plus qu' un "petit éditeur", même si c'est très spécialisé.

Contribution du : 24/05/2020 06:53
_________________
Ca veut dire ce que ça dit, littéralement et dans tous les sens.

Arthur Rimbaud
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Choix d'un éditeur
Maître Onirien
Inscrit:
25/06/2009 19:48
De Les Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Primé concours
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 13337
Hors Ligne
Pour ce qui concerne l'ISBN en autoédition, j'ai dès le début pris les miens. C'était gratuit à l'époque, il semble que ce soit devenu payant.

Parce que si le livre est déposé à un autre nom, Lulu par exemple propose de fournir l'ISBN au moment de la création du livre et cela semble pratique au néophyte, je me demande ce qu'il en est pour les droits. Cela paraît sans importance quand il y a peu de ventes, mais si un jour un livre se vend bien, attention.

Je veux bien céder mes droits à un éditeur classique, puisque c'est lui qui prend en charge les risques, mais pas en auto-édition, parce qu'on paye les livres.

Evidemment, les auto-éditeurs n'aiment pas du tout que vous ayez votre propre ISBN (c'est bizarre...). Ne vous attendez donc pas à ce qu'ils mettent votre oeuvre en avant.

En autoédition, je n'ai eu que très peu de ventes qui n'étaient pas plus ou moins par relations ou relations de relations. J'avais un site dédié, qui était très visité par les pubs mais pas par les lecteurs et qui a disparu depuis. Mais je n'ai eu ni n'ai aucune présence sur les réseaux sociaux, ceci expliquant peut-être (sans doute) cela.

@ Alcirion

Oui, Nestiveqnen est l'un des cinq principaux éditeurs de fantasy en France, ce pourquoi j'avais envoyé mon manuscrit. J'ai eu la chance de tomber dans une période où ils les acceptaient.

De Bragelonne, par exemple, j'ai eu la réponse type "ne correspond pas à nos collections", ce qui est le comble. Quand aux autres, certains ont pris la peine de répondre qu'ils favorisaient d'autres manuscrits malgré la valeur du mien (ils ménagent l'égo des auteurs), la plupart font les morts. Mais cela, on s'y attend quand on s'est un peu informé avant.

Le pire, je crois, est que tout cela dure des mois, voire des années, comme si nous étions immortels. J'envie la réactivité des éditeurs anglo-saxons sur ce point.


Contribution du : 24/05/2020 09:50
_________________
Auteur du roman de space-fantasy Les Elémentales "le maître-nécromant" paru aux Editions Nestiveqnen
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Choix d'un éditeur
Onirien Confirmé
Inscrit:
01/03/2020 13:38
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Post(s): 483
Hors Ligne
Bonjour à tous,

Faire un dépôt à la BNF est entièrement gratuit même l’envoi postal. Je l’ai fait deux fois, c’était gratuit il y a 15 ans, et cela l’était toujours en décembre 2019. En plus, c’est très simple à faire soi-même et c’est obligatoire dès que l’on veut vendre son livre en France.

J’ajoute que pour protéger son œuvre avant l’obtention de l’ISBN, il suffit de se l’envoyer en accusé réception et ne jamais ouvrir le pli à réception, sinon cela ne sert à rien.

Après avoir cherché désespérément des maisons d’édition, reçu des propositions payantes voire exorbitantes (attention arnaques !) et en attendant des réponses qui ne viendront peut-être jamais, j’ai étudié le cas Amazon pendant des mois devant les différents témoignages que j’ai pu récolter sur internet.
Finalement, je me suis décidée et voilà comment cela se passe

Création d’un compte Amazon ou utilisation du compte que vous avez déjà comme consommateur

Après avoir accepté de remplir tous les renseignements nécessaires : pseudo, coordonnées, rib (pour recevoir vos redevances) et surtout imprimé fiscal pour la vente US obligatoire, vous pouvez commencer la maquette de votre livre.

Amazon met à votre dispo un outil pour la couverture, vous avez le choix entre plusieurs formats et qualités d’impression, il faut que votre œuvre soit au format pdf et dans un format texte.
Lorsque vous avez fait tous vos choix, soumis votre texte en respectant les contraintes imposées par le format d’édition, celui-ci est contrôlé par un vulgaire correcteur (pas top, donc je vous conseille la correction en amont), Amazon vous informe du coût de production de votre livre.

Ce coût de production vous permet de calculer le prix de vente et votre redevance. Je voulais vendre mon livre pas trop cher et en même temps gagné un petit peu 1,50 € par roman vendu, j’ai donc pu mettre mon livre au prix de 7,60 € (mon gain, près de 20 % du PV)

Pour ce qui est du format kindle, j’ai également choisi le prix de vente qui est de 1,50 € sur lequel je gagne 0.50 € (soit 1/3 du PV).

Si vous voulez des exemplaires auteur, vous les payez au coût de publication + frais de port et non pas à 50 % du PV comme j’ai pu le voir sur les propositions d’édition que j’ai reçu.

Quant à la propriété du livre pour le format kindle, celle-ci est exclusive Amazon seulement si vous souscrivez à leur programme particulier renouvelable tous les 3 mois. J'ai essayé et j'ai touché un petit peu plus de sous (pratiquement le double).

Je termine par le paiement des redevances qui est mensuel à 60 jours, rubis sur l’ongle.

J’ai pu vendre une quarantaine de livres kindle et papier, pas seulement à mon entourage.

Aujourd’hui, je ne regrette pas mon choix même si je continue à chercher des maisons d’édition.

Ceci, est mon témoignage et je ne cherche pas à faire la promotion d’Amazon mais simplement à vous informer si cela peut vous aider.

Je peux également donner plus de détails à ceux qui le souhaitent.

Contribution du : 24/05/2020 10:24
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Choix d'un éditeur
Expert Onirien
Inscrit:
17/02/2016 15:44
De Bordeaux, la belle endormie...
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Correcteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 8532
Hors Ligne
Ah j'ai buggé pour la gratuité de l'ISBN mais je viens de me rapeller pourquoi : un "éditeur" me l'avait proposé en service. Payant, bien entendu ...

Contribution du : 24/05/2020 11:46
_________________
Ca veut dire ce que ça dit, littéralement et dans tous les sens.

Arthur Rimbaud
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 2 3 (4) 5 6 »





Oniris Copyright © 2007-2020