Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 ... 83 84 85 (86) 87 88 89 »


Re : Citations, aphorismes, extraits de livres...
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
23/05/2012 16:48
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2565
Hors Ligne
Une des sources de l'abus que les hommes font presque toujours de leur dignité est qu'ils s'en éblouissent d'abord qu'ils en sont revêtus, et l'éblouissement est cause qu'ils tombent dans les premières fautes, qui sont les plus dangereuses par une infinité de raisons.

Cardinal de RETZ
Mémoires

Le danger, c'est de faire une Histoire où la pensée serait la plus courte distance entre deux citations de Lénine ou de Gramsci.

Emmanuel LE ROY LADURIE
Interview à l'Express (septembre 1973)

Contribution du : 05/12/2020 14:14
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Citations, aphorismes, extraits de livres...
Expert Onirien
Inscrit:
02/07/2015 21:36
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6385
Hors Ligne
Je n'ai pas compris la phrase de Le Roy Ladurie. La pensée serait la plus courte distance... ??

Contribution du : 05/12/2020 15:27
_________________
Le serpent était la créature la plus rusée que Dieu avait faite.
[...]
"Si vous mangez de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, non seulement vous ne mourrez pas mais encore vous serez comme des dieux."
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Citations, aphorismes, extraits de livres...
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
23/05/2012 16:48
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2565
Hors Ligne
Pour Arsinor :

Le grand danger de l'ordinateur, c'est sa gigantesque productivité. Plus il accumule les données, plus la part consacrée à la réflexion doit être grande.

L'historien est comme un mineur de fond. Il va chercher les données au fond du sol et les ramène à la surface, pour qu'un autre spécialiste - économiste, climatologiste, sociologue - les exploite.

Ce sont les masses qui font l'histoire quand il ne se passe rien. Si l'on veut comprendre les masses, il faut étudier l'homme moyen. Plutôt un berger pyrénéen du XVe siècle que Jeanne d'Arc.

Emmanuel LE ROY LADURIE
Interview à l'Express (septembre 1973)

Contribution du : 05/12/2020 18:19
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Citations, aphorismes, extraits de livres...
Maître Onirien
Inscrit:
15/02/2009 19:42
De banlieue tranquille & terrifiante
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 15056
Hors Ligne
'
Jeudi

Depuis hier je sais pourquoi je rédigé ce livre : pour rester malade plus longtemps qu'il ne convient. Je peux chaque jour y introduire de nouvelles pages blanches. Si je veux il peut devenir de plus en plus gros. Aussi longtemps que je pourrai y ajouter de nouvelles pages blanches qu'il faudra remplir, je resterai malade.
"
Unica Zürn

Contribution du : 20/12/2020 19:29
_________________
" Souvent je perds la tête, on ne me l'a rapporte jamais.. "
Louis Scutenaire
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Citations, aphorismes, extraits de livres...
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
15/07/2020 18:52
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 1870
Hors Ligne
- Il est vain de s'asseoir pour écrire quand on ne s'est jamais levé pour vivre.

Henri David Thoreau

Contribution du : 20/12/2020 20:07
_________________
Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière

V. Hugo
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Citations, aphorismes, extraits de livres...
Expert Onirien
Inscrit:
07/08/2014 15:38
De À même l'écorce des peupliers
Groupe :
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 6441
Hors Ligne
Un passage savoureux des Mémoires du duc de Saint-Simon. Le style inimitable d'un insupportable moraliste.

"Il arriva au maréchal de Villars une aventure fort ridicule qui fit grand bruit à l’armée et à la cour. Sa blessure, ou les airs qu’il en prenait, lui faisait souvent tenir la jambe sur le cou de son cheval à peu près comme les dames. Il lui échappa un jour, dans l’ennui où il se trouvait dans son armée, qu’il était bien las de monter à cheval comme ces p.... de la suite de Mme la duchesse de Bourgogne, qui, par parenthèse, étaient toutes les jeunes dames de la cour et les filles de Mme la Duchesse. Un tel propos, tenu en pleine promenade par un général d’armée peu aimé, courut bientôt d’un bout à l’autre du camp, et ne tarda guère à voler à la cour et à Paris. Les dames cavalières s’offensèrent, les autres prirent parti pour elles ; Mme la duchesse de Bourgogne ne put leur refuser de s’en montrer irritée et de s’en plaindre. Villars en fut tôt averti, et fort en peine d’un surcroît d’ennemis si redoutables, dont sa campagne n’avait pas besoin. Il se mit dans la tête de découvrir qui l’avait décelé. Il fit si bien qu’il sut à n’en pas douter que c’était Heudicourt qui l’avait mandé ; et il en fut d’autant plus piqué que, pour faire sa cour à sa mère, ce mauvais ange de Mme de Maintenon, et à Mme de Montgon sa sœur, il l’avait adomestiqué, protégé, et, chose fort étrange pour le maréchal, lui avait souvent, non pas prêté, mais donné de l’argent, dont il était toujours fort dépourvu par sa mauvaise conduite et l’avarice de son père qui mangeait tout à son âge avec des créatures."

Contribution du : 16/01 11:37:08
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Citations, aphorismes, extraits de livres...
Maître Onirien
Inscrit:
24/01/2014 08:35
De Paris
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Responsables Edition
Membres Oniris
Primé concours
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 38316
Hors Ligne
"Des paroles carrées n'entrent pas dans des oreilles rondes."
Proverbe chinois parfois attribué à Lao-Tseu.

Contribution du : 17/01 10:24:25
_________________
Planet Earth is blue and there's nothing I can do (1969, David Bowie)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Citations, aphorismes, extraits de livres...
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2014 08:59
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 7697
Hors Ligne
Extrait d'Elsa - Louis Aragon :

(...)

Ce cœur à moi ce cœur à toi traînait dans notre chambre
Avec un éléphant de porcelaine et une pelote d'aiguille en
velours bleu
Ce cœur tu n'y croyais pas malgré le chant qu'il avait en lui
C'est vrai qu'il faut du temps à un cœur pour faire ses preuves
Et que ce n'est guère que battre
Et qu'avoir mal ne prouve rien


(…)



Cat

Contribution du : 14/02 11:00:12
_________________

Mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Citations, aphorismes, extraits de livres...
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2014 08:59
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 7697
Hors Ligne
Oh, Grand Louis, j'ai senti frémir ta tombe...
Pardonne son erreur à la distraite Cat du post précédent !

Il ne s'agit pas d''une pelote d'aiguille'' mais bien sûr d''une pelote d'épingles'' (et au pluriel, siouplêt !)...

Ça m'apprendra à écrire de mémoire !



Cat

Contribution du : 17/02 10:40:00
_________________

Mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Citations, aphorismes, extraits de livres...
Maître Onirien
Inscrit:
03/02/2018 14:49
De Rhône Alpes et au tour du Monde
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 11429
Hors Ligne
Voyez où en est ma mégalo, je me cite moi-même !!!*

la fille : "que c'est fatigant la vie !"
la mère : " t'as pas fini de me piquer mes phrases fétiches ?"
la fille : " tu nous l'as trop dit cette foutue phrase, quand on était petits"
la mère : " sans doute mais....on est vivant et on le sait !!!!"

*extrait du livre "Pensées éclatées" à paraître aux éditions "éclaircie" en 2030 quand les éditions "éclaircie" auront vu le jour.

Un court salut aux animateurs de ce fil
Phoebus en tête mais pas que...

Contribution du : 13/04 00:27:32
_________________
Écrivez ce que vous désirez écrire, c'est tout ce qui importe, et nul ne peut prévoir si cela importe pendant des siècles ou pendant des jours.
Virginia Woolf- Une chambre à soi- Publié en 1929
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 ... 83 84 85 (86) 87 88 89 »





Oniris Copyright © 2007-2020