Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 ... 86 87 88 (89) 90 91 92 93 »


Re : Citations, aphorismes, extraits de livres...
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
23/05/2012 16:48
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2565
Hors Ligne
Le mensonge est essentiel à l'humanité. Il y joue peut-être un aussi grand rôle que la recherche du plaisir, et d'ailleurs est commandé par cette recherche.

Marcel PROUST
À la recherche du temps perdu, Albertine disparue

Contribution du : 24/07/2021 23:06
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Citations, aphorismes, extraits de livres...
Maître Onirien
Inscrit:
15/02/2009 19:42
De banlieue tranquille & terrifiante
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 15798
Hors Ligne
" Pour écrire un poème, vous devez d'abord fabriquer un crayon qui écrira ce que vous voulez dire.
Jim Harrison


" Le crayon de Dieu lui-même n'est pas sans gomme."
Aimé Césaire

Contribution du : 22/08/2021 14:54
_________________
" Si nous sommes la claque vous êtes la joue ! . "
R. Desnos.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Citations, aphorismes, extraits de livres...
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2014 08:59
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 8380
Hors Ligne
« L'odieux de l'hypocrisie commence obscurément dans l'hypocrite. »

Victor Hugo - Les travailleurs de la mer

Contribution du : 28/08/2021 01:04
_________________

Mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Citations, aphorismes, extraits de livres...
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
23/05/2012 16:48
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2565
Hors Ligne
Au Moyen Age, on s'astreignait au salut, on croyait avec énergie : le cadavre était à la mode; la foi y était vigoureuse, indomptable, elle aimait le livide et le fétide, elle savait le bénéfice qu'on pouvait tirer de la pourriture et de la laideur. Aujourd'hui, une religion édulcorée ne s'attache plus qu'à des fantasmes gentils, à l'éducation et au Progrès. Ce n'est pas elle qui nous fournirait l'équivalent de la Danse macabre.
Emil CIORAN, Le Mauvais Démiurge

Contribution du : 10/09/2021 19:06
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Citations, aphorismes, extraits de livres...
Maître Onirien
Inscrit:
15/02/2009 19:42
De banlieue tranquille & terrifiante
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 15798
Hors Ligne
"
La force d'une langue vient de son déséquilibre, de son pouvoir de déchirer l'espace - de nous faire passer au travers, de nous faire creuser le sol du temps et nous déstabiliser soudain. Nous atteindre tout d'un coup au centre de gravité mentale."

Valère Novarina

Contribution du : 03/10/2021 09:32
_________________
" Si nous sommes la claque vous êtes la joue ! . "
R. Desnos.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Citations, aphorismes, extraits de livres...
Expert Onirien
Inscrit:
28/12/2008 14:27
De Toulouse
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 7079
Hors Ligne
" Le saucisson sec est un souvenir qui marque le cœur, c'est connu.
Jamais la poularde à l'Impériale n'atteindra son potentiel sentimental."
René Fallet, ami de Brassens.

Contribution du : 18/10/2021 17:47
_________________
Il faut, avec les mots de tout le monde, écrire comme personne.
Colette
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Citations, aphorismes, extraits de livres...
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
10/08/2021 11:47
De Souvent dans la lune mais quelque part sur Terre, entre Venus et Mars
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 1971
Hors Ligne
... tu, Tityre, lentus in umbra,
Formosam resonare doces Amaryllida silvas.
Virgile, Bucolique I

(Toi Tityre, tranquille dans l'ombre,
Tu apprends aux forêts à résonner du nom de la belle Amaryllis)

Contribution du : 24/10/2021 18:38
_________________
"Rien ne peut se substituer à une vie humaine." (Ezra Pound)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Citations, aphorismes, extraits de livres...
Maître Onirien
Inscrit:
15/02/2009 19:42
De banlieue tranquille & terrifiante
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 15798
Hors Ligne
" J'espère à l'éternullité."
Jules Laforgue


" Une ligne est un point parti se promener."
Paul Klee

Contribution du : 30/10/2021 22:25
_________________
" Si nous sommes la claque vous êtes la joue ! . "
R. Desnos.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Citations, aphorismes, extraits de livres...
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 20717
Hors Ligne
"Tout ce qu'il y a de décisif dans la vie se produit au-delà de l'intelligence rationnelle."

Robert Musil, L'homme sans qualités.

Contribution du : 30/10/2021 22:36
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammed Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Citations, aphorismes, extraits de livres...
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2014 08:59
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 8380
Hors Ligne
« En voyage, je vis, je respire, je cherche l'aventure. Je rencontre des êtres qui savent tenir une conversation, je croise quelques ennuis, je cueille une vision, je pousse une porte, je me sors d'un pas désagréable. Je traverse une forêt, je parle à un homme que je ne connais pas et lui confie davantage de choses que s'il était mon frère, parce que je suis sûr de ne pas le revoir. L'énergie vagabonde, c'est la traversée de l'éphémère, perpétuellement renouvelé.
L'énergie vagabonde consiste à faire moisson d'idées dans les collines inspirées. Un jour, les notes deviennent un livre. Aujourd'hui, ces livres sont rassemblés dans ce recueil. Il contient les récits de mes voyages à pied, à cheval, à bicyclette, dans les piémonts du Caucase, les steppes de l'Asie centrale, les taïgas de Sibérie, les plaines de Mongolie et de Russie, et sur le plateau du Tibet. Cette géographie a aimanté mon corps.
Là-bas, les ciels aspirent le regard, les horizons reculent : on n'a pas de scrupules à tirer des bords en pareils parages ! Je joins à ces textes le souvenir de mes virées à moto sur les routes du Nouveau et de l'Ancien Monde, de mes bivouacs et de mes ascensions. A ces récits de promenades plus ou moins contrôlées, j'ai ajouté des reportages en des contrées lointaines où les hommes vivent des existences plus dangereuses que la mienne ainsi que certaines pages de mes journaux, tenus dans l'espoir de donner un ordre à ces agitations.

« Je crois aux vertus de la tangente et de l'échappée. Puisse l'énergie vagabonde ne jamais se tarir !»


Sylvain Tesson – L'énergie vagabonde 

Contribution du : 04/11/2021 15:17
_________________

Mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 ... 86 87 88 (89) 90 91 92 93 »





Oniris Copyright © 2007-2022