Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Commentaires sur : Verdun (03/06/2019)
Expert Onirien
Inscrit:
06/04 15:46:25
De vaucluse
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 3187
Hors Ligne
Merci au Comité Éditorial pour avoir décidé d'inclure « Verdun» dans le catalogue d'Oniris à compter du dimanche 02 juin 2019.


Merci au Groupe des Correcteurs et aux lecteurs qui se sont penchés avec une attention aussi scrupuleuse sur mon poème.

Merci Corto pour votre appréciation flatteuse et surtout pour le supplément d’horreur que vous nous apprenez, témoignage sur le vif de votre grand père qui a eu à subir cet enfer.
Dans une telle poésie on ne peut pas en effet raconter toutes les souffrances de ces véritables héros qu’on oublie trop souvent...

Merci Gabrielle pour votre gentille appréciation. Je reconnais que mon poème n’est ni gai, ni optimiste, mais la guerre ne l'est pas.

Merci Ingoa pour la peine que vous avez prise à lire ma poésie et pour vos commentaires.
Vous me reprochez, sans doute à juste titre : « pour moi , l’ensemble manque d’originalité et d’élan poétique » Admettez qu’il est difficile de faire de l’originalité et de la poésie avec un thème de massacre de masse, inutile, pour raconter en vers un épisode très connu de la première guerre mondiale.

Merci Bipol pour votre appréciation flatteuse, il est bon de rappeler ce que ces courageux soldats ont subit, il ne reste plus hélas de témoins de ce carnage, mais beaucoup de leurs descendants continuent à honorer leur mémoire.
Tout le monde a le droit de donner son avis, même s’il n’est pas favorable, et au risque de choquer les puristes, je m’attache plus au fond qu’à la forme (dans la mesure du raisonnable). Pour moi une poésie doit d’abord me toucher, m ‘émouvoir, me parler. Je comprends que tout le monde ne soit pas de cet avis.

Merci papipoete pour vos commentaires élogieux. C’est précisément parce que j’ai lu les poésies des collègues participant au concours que j’ai souhaité écrire quelque chose en souvenir des soldats de 14. J’ai bien regretté de ne pas avoir pu participer au concours qui a eu lieu avant mon inscription à Oniris

Merci Donaldo 75 pour vos commentaires très flatteurs, j’ai écrit ce poème en vers hexasyllabiques pour donner une impression de vitesse haletante, une course contre la mort.

Merci Robot 75 pour vous appréciations
il n’était pas question pour moi de participer au concours après coup et de parler des moments qui entourent l’Armistice, mais comme je le dis dans l’incipit, d’apporter ma contribution au souvenir de l’événement tragique que fut cette bataille . Il est d’autre part (en tout cas pour moi) difficile de faire de l’original avec la bataille de Verdun ; J’ai simplement laissé parler mon cœur.


Merci Vincente pour vos appréciations, vous avez parfaitement compris le bienfondé de mes vers hexasyllabiques : donner une impression de course haletante contre (ou) vers la mort...
Heureusement, l’Europe dite occidentale à définitivement (?) rangé les armes, et les nouvelles générations n’ont pas à faire face à un conflit aveugle et général.

Merci Pizzicato pour votre notation généreuse.
Cette bataille comme toute la guerre de 14 a été particulièrement terrible pour les pauvres soldats.


Merci jfmoods pour l’incroyable analyse que vous avez faite de ma poésie...

Des remarques cependant :

– à propos du vers 34 , j’ai considéré ( à tord ? ) que prodige comprenait 2 syllabes : pro/dij, d'autre part je crains que : « prodige de taille » soit bancal, moins compréhensible.

– vers 4 : c’est volontairement que j’ai doublé la « mort » et les « morts » afin de bien montrer l’omniprésence de celle-ci.

– OK pour la virgule à la place du point virgule, cela m’a échappé, mais n’a semble-t-il pas gêné les correcteurs Oniris.

Notez que pour Verdun je n’ai pas eu de retour pour correction des « comité de lecture Oniris »

Pour le reste vous m’avez donné une vraie leçon « d’analyse de texte »

Merci.

Contribution du : 03/06 08:19:30
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2019