Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 (2) 3 »


Re : Communication suite aux remarques sur les refus et autres plaintes
Expert Onirien
Inscrit:
31/10/2018 20:08
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 4462
Hors Ligne
De mon côté je salue le travail fait par des bénévoles et la qualité des explications fournies en cas de refus.

J'ai d'ailleurs essuyé quelques refus ces derniers temps (après un long moment d'acceptation), et j'avoue que les commentaires étaient justifiés, donc pour moi les refus restent compréhensibles.

Au plaisir,

Stéphane

Contribution du : 10/12/2020 12:30
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Communication suite aux remarques sur les refus et autres plaintes
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
09/03/2020 19:20
De Tarn
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Post(s): 1671
Hors Ligne
Bonjour à tous
Je ne suis sur le site que depuis mars dernier, et vous lire aux travers des différents forums et sujets me font découvrir peu à peu l'identité d'Oniris. J'ai eu la chance de voir accepter mon premier envoi, envoi motivé par le plaisir de partager ce que je fais. Puis le 2è envoi a été refusé, mettant à mal mon amour-propre...un texte qui a pourtant du succès lors des lectures en public que je propose, qui s'est vu qualifier "manquer de valeur et d'impact poétique" . Piquée, j'envoie une troisième production... qui est publiée. De nouveau un refus un peu plus tard, "à retravailler"...ce jeu de ping-pong me motive, je le réécris en tentant de tenir compte des remarques...bingo ! il est publié ! Tout ceci pour dire que Oniris n'est pas une vitrine poétique où chacun peut s'exposer, mais bien un site de réflexion et de travail (et oui...) où l'on trouve des bénévoles mais néanmoins professionnels quant à leur analyse et culture d'écriture poétique. Je découvre ainsi une foultitude de styles, versifications, classifications... On peut ou non en avoir besoin pour écrire, tout comme on peut préférer tenir un blog pour se montrer... Être ici, c'est vouloir respecter l'identité du site, et ses règles du jeu. Les échanges amers sont superflus, la contribution aux commentaires est sinon facile du moins la bienvenue, et je remercie les uns et les autres qui faites fonctionner la boutique, lors de l'accueil, des arbitrages, des analyses... Et oui on a tous besoin de bols d'air, alors prenons-les là où ils sont !

Contribution du : 10/12/2020 14:44
_________________
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Communication suite aux remarques sur les refus et autres plaintes
Expert Onirien
Inscrit:
02/07/2015 21:36
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6261
Hors Ligne
Le commentaire en EL est ingrat. Je participe pourtant.

Contribution du : 10/12/2020 23:00
_________________
Le serpent était la créature la plus rusée que Dieu avait faite.
[...]
"Si vous mangez de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, non seulement vous ne mourrez pas mais encore vous serez comme des dieux."
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Communication suite aux remarques sur les refus et autres plaintes
Expert Onirien
Inscrit:
31/03/2020 20:16
De Belgique
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5801
Hors Ligne
J'ai rejoint Oniris pour cette caractéristique de la sélection des textes faite en amont. J'y voyais un gage de qualité qui ne s'est pas démentie. Même si juger un écrit comporte toujours une partie de subjectivité, le travail du comité de sélection est remarquable.
Le choix de ne publier que 2 poèmes par jour et une nouvelle permet une bonne visibilité de tous les écrits choisis, c'est un plus indéniable.

Un refus n'est jamais injustifié même si l'auteur ne comprend pas forcément ce qui lui est reproché. Il a toujours la possibilité de publier ailleurs, où il n'y a pas de sélection.

Ce tri initial exige de chacun le meilleur de lui-même, cela permet d'évoluer.

Un grand merci à tous ceux qui font vivre ce site.

Contribution du : 13/12/2020 19:34
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Communication suite aux remarques sur les refus et autres plaintes
Organiris
Inscrit:
01/07/2009 13:04
De Besançon
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Membres Oniris
Post(s): 20372
Hors Ligne
Je fais remonter ce fil pour le premier post à lire ou à relire bien tranquillement. Merci d'en tenir compte.

Contribution du : 25/12/2020 19:12
_________________
Inspiration ou poésie...
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Communication suite aux remarques sur les refus et autres plaintes
Maître Onirien
Inscrit:
15/12/2010 11:48
De Pézenas, France
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 19490
Hors Ligne
Au début, j'avais tendance à râler méchamment quand mon texte était refusé. Il s'en est suivi plusieurs conflits qui n'ont été utiles à personne. Maintenant j'accepte sans barguigner les refus et motivations du CE, qu'ils me semblent justifiés ou non. J'estime avoir la chance d'être assez souvent publié sur Oniris pour encaisser un échec de temps en temps. J'apprends sur ce fil que la moitié des textes proposés sont refusés ; c'est loin d'être le cas de la moitié des miens, je n'ai pas à me plaindre. On me refuse le plus souvent du vers libre ; j'en conclus que je suis meilleur en classique. Je suis heureux de pouvoir disposer d'un outil comme Oniris pour être lu.

Contribution du : 31/03 21:26:36
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Communication suite aux remarques sur les refus et autres plaintes
Expert Onirien
Inscrit:
26/07/2011 08:57
De Paris
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Auteurs
Utilisateurs bannis
Post(s): 3253
Hors Ligne
Miguel, je suppose que la sélection en classique est moindre de par l'exigence des règles à respecter — j'ai moi-même bien peu de poèmes refusés, et ceux qui l'ont été l'ont bien souvent été pour des raisons formelles indépendantes de la qualité littéraire de ce que j'écris, une fois parce que mes mots étaient apparemment incompréhensibles. Ça ne m'a pas embêté, mais j'ai entendu Mallarmé rire sous sa tombe.
Le Sorgel n'a pas fini de me désespérer, mais j'entends bien qu'il ait été choisi parce que disponible et précis dans ce qu'il affirme, à tort ou à raison — je n'aurais pas le courage de rédiger de traité pareil que je proposerais à tous, donc je reste sage, un peu, et me plie à cette étrange figure d'autorité.

Au propos des lectures anonymes et des commentaires avant publication, je tiens à dire que j'y participerais volontiers s'il était possible de ne pas noter les textes : je n'ai plus aucune envie de noter les textes depuis que je lis les fantastiques commentaires de jfmoods, et que je vois que pour des histoires de nombre de plumes, certains auteurs pratiquent un copinage bien triste et se lancent de fort vaines fleurs autour de textes incroyablement désastreux plutôt que d'en souligner — ce qui aiderait les auteurs — les faiblesses.

J'aime beaucoup l'idée que des textes soient refusés, ce qui fait que je n'ai pas quitté Oniris malgré les problèmes que j'évoque, et c'est en effet ce qui, je crois, permet aux textes d'être lus et non immédiatement noyés dans une masse infinie de versifications adolescentes, mais il ne nous échappera pas que le caractère élitiste de ce fonctionnement en fera fuir plus d'un.

Contribution du : 19/07 15:50:23
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Communication suite aux remarques sur les refus et autres plaintes
Maître Onirien
Inscrit:
15/12/2010 11:48
De Pézenas, France
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 19490
Hors Ligne
L'idéal, à mon sens, serait que les commentaires ne soient possibles qu'en espace lecture, où les textes sont anonymes. J'avoue avoir récemment retiré une appréciation "Vraiment pas" par égard pour une personne qui se montre assez indulgente dans ses commentaires de mes textes; faiblesse bien humaine, que ma proposition rendrait impossible. Mais je pense que le nombre de textes proposés interdit, matériellement, que chaque membre d'Oniris puisse y accéder dans cet espace. Sur le fait que peu de commentateurs s'y rendent, peut-être y a-t-il une explication ; pardon de me prendre comme exemple : Moi qui ne commente pratiquement que du classique et du néo, j'ai dans mon espace lecture une grande abondance de textes d'autres sections, vers lesquels je n'ai guère envie d'aller. Mais, là encore, je comprends qu'il ne serait pas simple (et d'ailleurs serait-ce souhaitable, malgré mon voeu ?) d'adresser uniquement à chaque onirien des textes conformes à ses tendances.

Contribution du : 23/07 19:05:41
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Communication suite aux remarques sur les refus et autres plaintes
Expert Onirien
Inscrit:
26/07/2011 08:57
De Paris
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Auteurs
Utilisateurs bannis
Post(s): 3253
Hors Ligne
Je trouve votre proposition intéressante, Miguel : pouvoir définir une prédilection dans les textes qui nous sont proposés en lecture.

Je ne dis pas y souscrire (cela me regarde bien peu), mais c'est certainement une piste à fouiller.

L'obligation de la note continuera à me dissuader de commenter. J'ai d'ailleurs récemment lu un texte pour lequel j'aurais eu, je crois, d'intéressants conseils à donner à son auteur, mais ses mots ne paraîtront semble-t-il pas dans le catalogue. Et, c'est peut-être être buté que de se tenir à ne pas noter, mais c'est ce que l'on appelle un principe, tout comme je ne mange ni les enfants, ni les raclettes, ni les bars, par principe.

Je trouve dommage que vous laissiez votre humanité peser sur vos critiques, Miguel : les commentaires les plus durs, lorsqu'ils sont constructifs, sont, à mon sens, les plus formateurs. Il s'agit de faire preuve d'empathie à la lecture, de se plonger dans les visions de l'auteur, mais d'écrire à sa place, revenu à soi ; et ne pas déployer son arsenal critique, son bagage littéraire, la puissance de son regard propre, sur une œuvre parce que la plume en pourrait être fragile, ne me paraît aucunement aider les publications à gagner en qualité.

J'en connais qui ne participent plus au site à cause de ces gentillesses extra-littéraires dans les commentaires, de ce copinage permanent, fatigant, dans lequel toute communauté baigne hélas, mais auquel vous participez de trop, Miguel, me semble-t-il, par l'anecdote que vous nous rapportez (merci de la rapporter). Je précise que je vous sais avoir rarement recours à ces faiblesses, et gré de vos commentaires mesurés et sérieux.

L'on me refuse la publication d'une nouvelle parce qu'aucun commentateur en lecture aveugle n'en a résolu l'énigme, et l'on me dit que mon texte est incompréhensible et prétentieux : soit, passons à autre chose. Parfois, une place de mal Assis vaut mieux que pas de place du tout, sinon l'on part…

Contribution du : 03/08 08:29:57
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Communication suite aux remarques sur les refus et autres plaintes
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 18215
Hors Ligne
Je trouve que c'est déjà plutôt le cas, en majorité les auteurs de classiques se commentant entre eux et les auteurs de libres et contemporains également. Je décris ici une tendance, pas une norme.

Pour moi l'intérêt d'un site comme Oniris reposant justement sur la diversité des styles proposés, je serais plutôt sur la position inverse, à savoir encourager les échanges de commentaires entre auteurs n'ayant pas les même prédilections; me semblant que "l'enrichissement" et la réflexion se développeront plus sur le terreau du partage/confrontation des différences que sur celui du confort de l'entre-soi.

Contribution du : 03/08 09:07:23
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammad Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 (2) 3 »





Oniris Copyright © 2007-2020