Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 3 4 ... 27 »


Des micro-nouvelles à thèmes, d'une semaine à l'autre...
Organiris
Inscrit:
01/07/2009 13:04
De Besançon
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Membres Oniris
Auteurs
Post(s): 18381
Hors Ligne
Un fil est dédié aux micro-nouvelles, mais que diriez-vous, ici, de nous consacrer à l'écriture de micro-nouvelles selon un thème déterminé pour la semaine ?

Sur un même thème, qui peut être un mot, deux mots, une expression ou une forme de titre, nous pourrions proposer des variantes sympas !



Je propose donc ceci :

Chacun est libre de participer une fois, deux fois… et pourquoi pas une troisième fois sur le même thème au cours de la semaine, tant que ce ne soit pas d'affilée, et qu'il y ait ainsi un véritable échange, de commentaires et d'histoires…

La micro-nouvelle ne peut excéder 1000 caractères. Espaces compris.

Le thème devra toujours être rappelé en majuscules. Et pour personnaliser notre texte, nous pourrons lui donner un titre si on le souhaite…

Je commence, et n'hésitez pas à prendre le relais dimanche prochain pour un autre thème ! On pourra commenter sur ce même fil, en indiquant le post concerné...






Thème : LE TRAIN

Un train de rêve

Julia sait que la lune l'empêchera de dormir, même si Lila et Fabrice lui ont assuré que le satellite ne pouvait influencer les hommes. Depuis qu'elle a vu la force des marées, elle sait, comme s'il avait fallu attendre ce regard sur des kilomètres cubes d'eau transportés d'un espace à l'autre. Pourtant, Fabrice était clair. La lune n'était qu'un point lointain du paysage. Un rêve, aussi.
En montant dans le train, Julia se demande si ses discussions ne l'avaient pas plus impactées que le mouvement des astres, mais peut-être que Fabrice est trop terre à terre ? Et Lila n'a jamais d'avis à elle. « Deux contre un, tu parles ! » Dans le couloir de la voiture, une jeune femme lui indique le chemin de la couchette 42. Toutes deux se trouvent devant la porte à pousser. Julia propose gentiment à la jeune femme de la précéder. Il n'y a que deux lits étroits. Elle va à la fenêtre. La lune. Sa voisine s'assoit et lui dit : « J'espère ne pas vous déranger cette nuit. Je ronfle. ».

(999 caractères)

Contribution du : 17/11 18:27:53

Edité par Lulu le 22/11/2019 15:23:33
_________________
Inspiration ou poésie...
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des micro-nouvelles à thèmes, d'une semaine à l'autre...
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
23/05/2012 16:48
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2296
Hors Ligne
Bonsoir Lulu,

C'est comme si votre personnage était voué au destin théorique de ne pouvoir lire le discours scientifique sur les marées sans écrire en même temps, sous sa propre dictée, le texte vivant de ses insomnies et donc un autre discours, inséparable du premier mais distinct de lui.

Contribution du : 17/11 19:14:29
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des micro-nouvelles à thèmes, d'une semaine à l'autre...
Expert Onirien
Inscrit:
27/12/2018 19:11
De au pied du col du coin
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3055
Hors Ligne
Un train de rêve

bravo Lulu, c'est réussi... avec une touche d'humour !

J'attends que l'on me parle de train et puis finalement on me parle surtout de rêve; ok, c'est dans le sujet. Et quand je ne m'y attend plus vraiment voilà la locomotive dont personne ne rêve !!!

Contribution du : 17/11 22:04:24
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des micro-nouvelles à thèmes, d'une semaine à l'autre...
Expert Onirien
Inscrit:
28/12/2008 14:27
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 3666
Hors Ligne
LE TRAIN
Le trajet me parut si court !... Je pressens le terminus. Je voudrais dire à ce train :
« Ralentis, laisse-moi profiter encore un peu du voyage.
Tu m'as permis de nombreuses rencontres ; on ne voyage jamais seul, mais j'en espère toujours de plus belles.
La fin de la course, proche, m'incite à me souvenir. Dans les vibrations, les chaos de ton allure trépidante, apparaissent de beaux sourires, des larmes aussi, et des rires d'enfants. Des moments d'espoir insensé, d'autres de déception profonde. Bon gré mal gré, on doit continuer. On traverse des plaines riantes, ensoleillées, on se sent transporté ; on file, on vole, on croit à la Liberté... Puis viennent de sombres tunnels, tout disparaît. En aveugle dans ton habitacle, j'ai dû rater quelques étapes.
Mais je suis toujours là, enrichie d'un long périple parcouru trop rapidement. Ralentis donc, je t'en supplie. Je n'ai pas fini d'explorer, voir, toucher, sentir, aimer, comprendre...
Un voyage c'est fait pour ça !
983 caractères

Contribution du : 18/11 10:48:00
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des micro-nouvelles à thèmes, d'une semaine à l'autre...
Organiris
Inscrit:
01/07/2009 13:04
De Besançon
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Membres Oniris
Auteurs
Post(s): 18381
Hors Ligne
@Phoebus : Oui, pour "Un train de rêve", vous avez raison, il y a cette impression d'un destin, une espace de fatalité qui empêche le personnage de Julia de vérifier… Un hasard de circonstances ? Merci de votre passage. N'hésitez pas à nous proposer un mini récit sur le thème du train.

@Stephanie90 : Sur "Un train de rêve"... Ah, je me disais bien aussi qu'entre la lune et le train, il se passait des choses, jusqu'à l'éloignement du thème lui-même, mais pas tant que ça ! J'espère vous lire aussi sur ce thème. Au plaisir !

@Embellie : Sur ta micro-nouvelle "Le trajet me parut si court !" : Belle réflexion sur le train et cette métaphore de la vie, ou de la fuite du temps. Bien vu l'effet tunnel qui déroute, empêche de comprendre et le voyage axé sur les belles rencontres nous fait lire cette micro-nouvelle comme un bel instant. Merci Embellie.

Pas évident, en fait, comme exercice… Ca oblige à la concision !


Contribution du : 18/11 11:10:36
_________________
Inspiration ou poésie...
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des micro-nouvelles à thèmes, d'une semaine à l'autre...
Expert Onirien
Inscrit:
06/04 15:46:25
De vaucluse
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 3275
Hors Ligne
le Train

Il avait horreur, mais alors horreur du train, pour rien au monde il ne l’aurait emprunté, il le haïssait, plus jamais il ne l'utiliserait ; préférant un long et pénible voyage en traction avant gazogène, sur des routes peu sûres et défoncées par ce qui restait des dégâts des bombardements ; la guerre était finie depuis déjà quelque temps, la peste brune nazie avait été éradiquée, mais la France peinait à se relever.
Le train lui rappelait trop le matricule qu’il avait tatoué sur l’avant bras gauche...

nombre de caractères : 516

Contribution du : 18/11 13:39:30
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des micro-nouvelles à thèmes, d'une semaine à l'autre...
Expert Onirien
Inscrit:
27/12/2018 19:11
De au pied du col du coin
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3055
Hors Ligne
Un train d’enfer.

Il commençait franchement à me faire sortir de mes rails.
Toujours à courir après le temps sans jamais le prendre. Un vrai TGV que malgré ma santé de fer, je n’arrivais plus du tout à suivre.
Il me balançait une idée, un projet, puis il passait à d’autres avant même que j’ai eu le temps de me faire à l’idée et de commencer à l’apprécier. Une impression horrible de passer ma vie à lui courir après, et d’arriver toujours trop tard ; un peu comme sur le quai d’une gare, quand le train part et vous laisse en plan avec votre valise et plus aucun point de chute après son départ.
J’aurai dû écouter Elizza. Elle m’avait pourtant prévenu, mais j’ai fait la sourde oreille. Trop sûre de moi, comme toujours. Maintenant, son jugement sur celui que je croyais être l’homme de ma vie résonnait dans mes tempes.
« Tu verras, c’est un sacré boute-en-train !!! »



869 caractères espaces compris

Contribution du : 18/11 17:06:25
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des micro-nouvelles à thèmes, d'une semaine à l'autre...
Expert Onirien
Inscrit:
27/12/2018 19:11
De au pied du col du coin
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3055
Hors Ligne
à Embellie : j'ai bien aimé ce voyage de la vie, avec la peur de la fin qui approche trop rapidement...

à Poltudor : glaçante la chute, c'était une bonne idée.


Contribution du : 18/11 17:26:22
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des micro-nouvelles à thèmes, d'une semaine à l'autre...
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
03/06 10:01:25
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 1707
Hors Ligne
A Poldutor :
Après cette lecture, j'ai senti la nécessité de relire sur ces horreurs. J'ai choisi "Si c'est un homme" de Primo Levi. Merci

Contribution du : 18/11 18:32:04
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des micro-nouvelles à thèmes, d'une semaine à l'autre...
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
03/06 10:01:25
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 1707
Hors Ligne
A Stéphanie :
Qu'attend la narratrice de " l'homme de sa vie" ? Quelqu'un qui ne la surprendrait jamais ? Triste, non ?
Cette micro-nouvelle a titillé mon imagination, et j'aime ça. Merci.

Contribution du : 18/11 18:36:28
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 3 4 ... 27 »





Oniris Copyright © 2007-2019