Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 ... 89 90 91 (92) 93 94 95 ... 99 »


Re : Des micro-nouvelles à thèmes, d'une semaine à l'autre...
Expert Onirien
Inscrit:
03/06/2019 10:01
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3303
Hors Ligne
Thème de le semaine : CHIMÈRE(S)

Le piège

Devant la pullulation de rats et souris, le Maire distribua gratuitement des pièges à ses administrés.

Le lendemain, alors qu’il travaillait dans son bureau, un brouhaha le surprit. Les enfants avaient envahi la cour de la mairie. Il sortit en bras de chemise et resta pantois devant ces petits bras agités, ces manifestations bruyantes de colère et de tristesse à la fois.

Quand il finit par obtenir le silence, il ponta du doigt le petit Julien :
- Toi, dis-moi ce qui se passe. Pourquoi n’êtes-vous pas en classe ?
Ce fut Margot qui répondit, en lui tendant sa main ouverte :
- Regardez. La p’tite souris n’est pas passée. C’est à cause de vous.
Le Maire eut l’air rassuré et d’une voix forte, celle des discours :
- Mais voyons les enfants. C’est une chimère cette histoire de petite souris qui vient pour la dent. Vos grands-parents, vos parents, tous, vous ont raconté des bêtises.. 

Le lendemain, le Maire démissionna.

975 caractères

Contribution du : 14/09 16:05:40
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des micro-nouvelles à thèmes, d'une semaine à l'autre...
Maître Onirien
Inscrit:
22/02/2010 10:47
De Luxembourg
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 11579
Hors Ligne
Chimère(s)

Adolescence

- Explique-moi la différence, papa. Quand on est obsédé par un projet, on se met martel en tête, on chevauche son dada, on poursuit des chimères. Mais si on réussit, là on devient un génie, un visionnaire ?

- En gros, oui. Mais on peut avoir raison des siècles après.

- C’est écrasant ce doute, la réprobation d’autrui… Tu imagines ce qu’on pourrait faire si on laissait s’échapper notre créativité, notre audace ? On se lancerait dans des projets peut-être géniaux pour le bien commun.

- Comme le projet de mettre son linge sale dans le panier.

- C’est ça, moque-toi. N’empêche, moi, un jour…


579 caractères

Contribution du : 14/09 16:21:45
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des micro-nouvelles à thèmes, d'une semaine à l'autre...
Maître Onirien
Inscrit:
22/02/2010 10:47
De Luxembourg
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 11579
Hors Ligne
Je ne résiste pas à l'envie de partager ce "Sourire", sur le thème de la semaine dernière.



J’étais à cette époque étudiant, parti à l’étranger dans le cadre du programme Erasmus. Mon but principal était d’apprendre la langue et de m’amuser, les cours passaient à l’arrière-plan.

Lors d’une soirée, j’ai fait la connaissance d’un homme X qui avait un sourire extraordinaire. Son sourire partait du cœur et faisait rayonner son visage. Il était heureux de vous voir, heureux comme seule votre mère vous l’a peut-être montré. Je souriais en retour et, sans parler, nous établissions une complicité.

J’ai observé cet effet sur d’autres personnes que moi. X était notoirement homosexuel. Un de mes colocataires me dit « Je suis hétéro, mais si je devais avoir un jour une expérience, ce serait avec X ». Et j’étais forcé d’admettre que je ressentais moi aussi une attirance pour lui.

Du temps a passé. D’après ce que je sais, il va bien. Et si aujourd’hui le sourire d’une seule et unique personne me comble réellement de bonheur, il m’arrive parfois de repenser au sourire de X.



981 caractères

Contribution du : 14/09 16:56:04
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des micro-nouvelles à thèmes, d'une semaine à l'autre...
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
06/02 00:12:12
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 1509
Hors Ligne
maria post #911 : je m'attendais à une histoire de joueur de flûte... en fait non, c'est l'inverse ! Ta micro est inventive, bravo !

placebo post #912 : ça me fait penser à la chanson de jean yanne, la gamberge, que le fils chantera peut être, avec le recul, après son adolescence. Bien joué.

Post #913 : merci de cette anecdote. Il est des sourires de personnages hors du commun qui marquent ceux qui les rencontrent, X m'a tout l'air d'en avoir un...

Contribution du : 14/09 18:23:34
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des micro-nouvelles à thèmes, d'une semaine à l'autre...
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
06/02 00:12:12
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 1509
Hors Ligne
CHIMERE(S)

Elle sirotait son coca, à la terrasse d'un café, comme toujours attentive aux conversations des autres clients.

Patiemment, elle notait chaque échange sur son calepin. Un jour, elle développerait chaque idée glanée sur ce bout de trottoir, où les amoureux transis s'épanchaient dans une oreille amie, alimentés par les alcools que proposait l'enseigne...

Elle, prônait l'abstinence, en un mot, était abstème : elle avait banni la consommation d'alcool de son existence. Mais venait régulièrement écouter les conversations avinées, et s'amusait d'entendre l'élocution hésitante des consommateurs, quand, au bout de quelques verres, les langues se déliaient et avouaient ces secrets qui lui fourniraient matière à tant de nouvelles, de romans, ou de poèmes.

Le réveil sonna. Elle s'éveilla dans des draps humides de l'urine qu'elle avait déversée durant la nuit, sans s'en rendre compte. Son premier geste fut de saisir la bouteille de gin qu'elle conservait près de son lit, et d'en avaler une rasade.

997 Caractères.

Contribution du : 14/09 19:10:25
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des micro-nouvelles à thèmes, d'une semaine à l'autre...
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
06/02 00:12:12
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 1509
Hors Ligne
En me relisant, je ne vois pas bien le rapport avec le thême de la semaine...

Contribution du : 15/09 14:09:33
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des micro-nouvelles à thèmes, d'une semaine à l'autre...
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
06/02 00:12:12
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 1509
Hors Ligne
Edit : (Post en doublon, désolé)

Contribution du : 15/09 14:09:36
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des micro-nouvelles à thèmes, d'une semaine à l'autre...
Expert Onirien
Inscrit:
03/06/2019 10:01
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3303
Hors Ligne
Sur le thème : CHIMÈRE(S)

Dugenou post 815

Je crois que tu es dans le thème. Chimère étant, dans son cas, une vie sans alcool.
On ne sait pas -elle non plus certainement- pourquoi elle a replongé. L'abstinence d’alcool n'est jamais une victoire définitive, et peut-être a t-elle tord de fréquenter les bars.
Ta micro est malheureusement très réaliste.

Contribution du : 15/09 15:16:14
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des micro-nouvelles à thèmes, d'une semaine à l'autre...
Onirien Confirmé
Inscrit:
24/09/2019 14:35
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 573
Hors Ligne
maria #911 -> Quelle chute ! Ces parents prennent très à cœur leurs chimères ! J'ai ri de bon cœur.

placebo #912 -> j'ai bien rigolé ^^, ces pointes d'humour mélangées à la vérité sont succulentes.

Contribution du : 16/09 15:54:10
_________________
" Il n'est pas humain, celui qui renonce à une vie pleine et à ses vraies joies pour éviter la douleur. " [ D.Bonhoeffer ]
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des micro-nouvelles à thèmes, d'une semaine à l'autre...
Onirien Confirmé
Inscrit:
24/09/2019 14:35
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 573
Hors Ligne
CHIMERE(S)


D'un geste vif et précis de la souris, Julien fait effectuer à son personnage, qui a tout d'une star de porno en armure, un saut périlleux pour atterrit vingt mètres plus loin derrière sa cible, une bête monstrueuse grande comme un immeuble de six étages.

Cela fait des mois qu'il attend ce moment. Son équipe est à deux doigts d'être dans le haut du classement et il s'imagine déjà posséder les cent mille pièces d'or et le titre de "Grand seigneur de guerre inflexible".

Tout à coup, le monstre tourne sur lui-même et détruit absolument tout autour de lui. Ses coéquipiers n'ont pas été suffisamment rapides et leurs corps sans vie sont projetés dans le vide.

Le poing de julien frappe violemment la table et manque de faire tomber une canette de Redbull à moitié vide, la troisième de la journée. Il se met à crier comme si on venait de lui ôter sa raison de vivre.

Sur l'écran, le monstre s'approche. Au dessus de sa tête on peut lire son nom : Grande chimère des confins du néant.


990 carractères

Contribution du : 17/09 15:10:08
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 ... 89 90 91 (92) 93 94 95 ... 99 »





Oniris Copyright © 2007-2020