Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 3 4 ... 23 »


Des mots dans le barillet
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2012 01:54
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5195
Hors Ligne
Je suppose que, vous aussi, vous avez dans votre entourage des personnes ayant toujours quelques cartouches dans leur barillet, prêts à dégainer à tout moment. Et le barillet n'est jamais vide.

Une saillie, un trait d'esprit, quelques bons mots qui vous amusent ou vous émeuvent encore plusieurs années plus tard.

Pour titre de ce fil, j'emprunte sans honte celui d'un ouvrage de notre amie Pimpette : "Des mots dans le barillet", Aglaé Vadet, une sucrerie à déguster sans faim.



Bon, j'entame :


Mon fils, devant la télé et les éphémérides de la météo :

Qui ça peut bien intéresser de savoir que la Lune se couche à 19h26 ? Tu en connais, toi, des gens qui se grouillent de rentrer chez eux avant le coucher de la Lune ?



Et à tout seigneur, tout honneur, une petite cartouche sortie du barillet de "Monsieur Pimpette" :


Où il est question d'acharnement thérapeutique et autres balivernes...

Réflexion du bon Docteur Doudou :

- Il faut garder, c'est évident, du bon sens et un regard avisé avant de s'embarquer dans un traitement long et coûteux chez un grand vieillard... MAIS, si un grand-père de quatre vingt dix ans a l'œil vif, qu'il bouffe et dort normalement et qu'il n'a pas renoncé à pincer les fesses de l'infirmière... on doit absolument le soigner avec tous les moyens dont on dispose !

Contribution du : 28/05/2015 11:59
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des mots dans le barillet
Maître Onirien
Inscrit:
11/02/2012 17:42
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 11124
Hors Ligne
Une autre:

Pendant le déjeuner je dois impérativement prendre une gélule de mon traitement habituel...
Hier, j'ai dit à Doudou:
- Surtout pas l'oublier...il n'y a pas de gélules du lendemain



Contribution du : 28/05/2015 13:49
_________________
"""Soyez réglé dans votre vie ordinaire
comme un bourgeois, afi n d’être violent et original
dans vos oeuvres. »

Gustave Flaubert
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des mots dans le barillet
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2012 01:54
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5195
Hors Ligne
Nous constatons, une fois de plus, que l'exception française comporte des aspects réjouissants ! Ainsi, le panneau qui indiquait, près du Havre : "Remblai non stabilisé", devenu vieux et rouillé, a été remplacé par un panneau neuf de toute beauté !

Le remblai est toujours dans le même état !

Doudou commente :
-Nous sommes, que veux-tu, une nation littéraire depuis toujours... Le Verbe avant tout !


Des mots dans le barillet, Aglaé & Edouard Vadet

Contribution du : 28/05/2015 14:44
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des mots dans le barillet
Expert Onirien
Inscrit:
21/07/2012 17:47
Groupe :
Auteurs
Membres Oniris
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Post(s): 4428
Hors Ligne
Mon père disait souvent des barbarismes, que ne manquait jamais de relever ma mère institutrice. Il était aussi friand d’utiliser des expressions qu’il avait apprises et dont il était d’autant plus fier de les utiliser que, soit ses interlocuteurs ne les comprendraient pas, ou mieux, qu’ils pourraient douter de leur justesse.
Néanmoins, il ne pouvait pas se départir de certaines « horreurs » linguistiques. Une de celles que je préfère, émise à l’occasion d’un événement où il convient de s’habiller correctement, par exemple : « Tu pourrais quand même mettre une chemise à peu près ! », c’est-à-dire à peu près conforme à ce qui est attendu pour l’occasion. Cette ellipse me ravit.
Une autre me revient : « Ce type est un andouille ! ». Ce qui est quand même beaucoup plus fort que s’il avait dit, comme tout un chacun : « Ce type est un espèce de con ! »

Contribution du : 28/05/2015 15:57
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des mots dans le barillet
Visiteur 
Je crois qu'on ne s'est pas bien compris Stony mais bon, ce n'est pas grave. On va garder ce fil puisqu'en effet il se démarque des "Blagues et devinettes". Il faut qu'il reste par contre un lieu de recensement des contrepèteries, barbarismes et autres syllogismes du quotidien. S'il devient une accumulation de boutades je le fusionnerais logiquement avec le fil humoristique.

Contribution du : 28/05/2015 17:03
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des mots dans le barillet
Expert Onirien
Inscrit:
21/07/2012 17:47
Groupe :
Auteurs
Membres Oniris
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Post(s): 4428
Hors Ligne
Une autre, pour la route.
C'est une histoire dont on m'avait certifié qu'elle était véridique. Raisonnablement j'en doute, mais je la trouve suffisamment jolie pour avoir envie d'y croire.
A l'époque où il y avait encore des curés de campagne dans tous les patelins de France et de Navarre, le curé de mon village avait invité à manger son collègue du village voisin qui était réputé pour être un farceur.
Le repas se passe à merveille, mais le lendemain, la bonne du curé s'aperçoit qu'il manque une petite cuillère. Intrigué, le curé envoie immédiatement une lettre à son coreligionnaire où il écrit: "Je ne dis pas que vous êtes un voleur; je ne dis pas non plus que vous n'êtes pas un voleur, mais depuis votre départ une petite cuillère a disparu de mon service d'argenterie."
La réponse ne tarde pas: "Je ne dis pas que vous couchez avec votre gouvernante; je ne dis pas non plus que vous ne couchez pas avec votre gouvernante, mais si vous aviez dormi dans lit, vous l'auriez retrouvée."

Contribution du : 28/05/2015 17:04
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des mots dans le barillet
Maître Onirien
Inscrit:
11/02/2012 17:42
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 11124
Hors Ligne
Bien Rosebud
Avec ce pseudo riche de souvenirs pour moi, j'attendais ça!

Allez!
Une dernière petite balle dans le barillet?

Nous nous rendons ce matin là à La Galerne ,la plusgrande librairie du Havre.
Un rebord de pierre longe les deux vitrines et, sur un des rebord, une bouteille de vin presque vide et terriblement crasseuse.
Doudou dit:
- C'est certainement un lecteur qui a bu un coup avant d'entrer acheter La Critique de la Raison Pure de Spinoza!

- Certainement!


Contribution du : 28/05/2015 17:21
_________________
"""Soyez réglé dans votre vie ordinaire
comme un bourgeois, afi n d’être violent et original
dans vos oeuvres. »

Gustave Flaubert
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des mots dans le barillet
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2012 01:54
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5195
Hors Ligne
Que vous ne m'ayez pas compris n'a en effet pas la moindre importance importance, Jano ; merci pour tout.
Merci, Pimpette. Merci, Rosebud.


Rosebud, votre anecdote au sujet des barbarismes m'a fait penser à cette entrevue que j'ai eue, il y a deux semaines, avec une personne dont la mission est de me trouver un nouveau boulot, ce qui est parfaitement inutile puisque je le construis moi-même, mon nouveau boulot. Mais puisque du temps nous est donné à passer ensemble, nous avons convenu, cette fois-là, de passer en revue mon ébauche de présentation pour un catalogue, un site internet à construire,...

Dès la première phrase, la brave dame s'arrête afin de m'alerter au sujet d'une erreur de français. La phrase est : "La plupart des modèles est disponible en huit essences de bois différentes". "SONT DISPONIBLES !", me dit-elle.
J'ai alors essayé de lui faire comprendre pourquoi j'écrivais si lentement. En effet, lui dis-je, je m'arrête presque à chaque phrase parce que j'hésite à chaque fois entre écrire mal comme tout le monde et écrire correctement en sachant pertinemment que je subirai l'injustice de recevoir une remarque au sujet de mon mauvais français. Je crois qu'elle n'a rien compris. J'ai donc reposé mon flingue sur la table.

Nous avons ainsi bêtement, et par mon unique faute, perdu un temps précieux.
Il est par contre réconfortant de constater que nous sommes pris en main par des gens compétents afin de nous donner toutes les chances de postuler dans les meilleures conditions à un nouveau... job.


Eh, Pimpette, elle est pas dans le tome I, celle-là.
Grouillez-vous d'imprimer le tome II !

Contribution du : 28/05/2015 17:40
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des mots dans le barillet
Maître des vers sereins
Inscrit:
11/02/2008 03:55
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 32625
Hors Ligne
"Je crois qu'on ne s'est pas bien compris Stony mais bon, ce n'est pas grave."

"Que vous ne m'ayez pas compris n'a en effet pas la moindre importance importance, Jano ; merci pour tout."

"Suave, mari magno turbantibus æquora ventis
E terra magnum alterius spectare laborem ;
Non quia vexari quemquamst jucunda voluptas,
Sed quibus ipse malis careas quia cernere suavest."


Contribution du : 28/05/2015 18:34
_________________
Un Fleuve
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Des mots dans le barillet
Maître Onirien
Inscrit:
11/02/2012 17:42
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 11124
Hors Ligne
Je ferme
A demain!


1963
Les Vadet en vacances dans le midi
La voiture au parking, à Cannes;
je sors avec un des enfants...Anne ou Sophie probablement
Je marche n'importe comment comme toujours et un automobiliste me dit gentiment en sortant le tête de son volant:
 
- Vous y tenez à votre belle petite fille?
-  Oui, mais vous savez...j'en ai trois autres à la maison....


 
PS qqs mots sur ce fil qui démarre

Faites court!
La pirouette finale, le trait d'esprit la répartie, le moment d'humour c'est qq chose qui gagne beaucoup à ne pas traîner derrière une présentation trop longue...C'est une coupe de Champagne, pas un long drink...votre lecteur doit éprouver surprise et joie,tout ensemble dans la même seconde

JE CROIS....on peut penser autrement!ça ne me dérange pas!

Contribution du : 28/05/2015 19:56
_________________
"""Soyez réglé dans votre vie ordinaire
comme un bourgeois, afi n d’être violent et original
dans vos oeuvres. »

Gustave Flaubert
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 3 4 ... 23 »





Oniris Copyright © 2007-2019