Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 (2)


Re : Écriture euphonique pour la prose: série d’exemples 1
Expert Onirien
Inscrit:
11/02 05:39:19
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Utilisateurs bannis
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 4238
Hors Ligne
Oui bien sûr et si on arrive à le faire avec joliesse c'est encore mieux ;)

Anna

Contribution du : 09/03 14:27:35
_________________
Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Écriture euphonique pour la prose: série d’exemples 1
Maître des vers sereins
Inscrit:
11/02/2008 03:55
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 33044
Hors Ligne
J'ai un point de détail qui m'est venu, et qui poserait le même souci en vers classique, comment faire avec certains noms et prénoms ?

"Georges a pris le métro"
"À Nantes il fait froid"

Liaison ? comptes des syllabes ?

Est-que que le S final de certains noms propres en français est susceptible de faire liaison ?

Ces noms sont-ils bannis de fait, de la prosodie classique comme de l'écriture euphonique ? Ou bien y a-t'il une solution, un usage d'auteur ou un "bon sens" grammatical qui régulerait ces cas ?

Georges, Charles, Jacques, Nantes, Chartres, etc.

Yves, aussi.

Contribution du : 09/03 19:24:25
_________________
Un Fleuve
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Écriture euphonique pour la prose: série d’exemples 1
Onirien Confirmé
Inscrit:
12/11/2020 16:09
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Auteurs
Post(s): 857
Hors Ligne
Anna a dit tout ce qu'il fallait pour définir l'écriture euphonique dans son message plus bas

Contribution du : 10/03 22:47:51
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Écriture euphonique pour la prose: série d’exemples 1
Onirien Confirmé
Inscrit:
12/11/2020 16:09
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Auteurs
Post(s): 857
Hors Ligne
Citation :

Vincent a écrit :
Ann@ A uoi ça sert à ceux qui n'ont pas fait d'études ??


À rien.

Contribution du : 10/03 22:50:08
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Écriture euphonique pour la prose: série d’exemples 1
Onirien Confirmé
Inscrit:
12/11/2020 16:09
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Auteurs
Post(s): 857
Hors Ligne
C'est une super-fille, cette Anna, elle répond de manière très subtile à ma place.

Contribution du : 10/03 22:58:38
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Écriture euphonique pour la prose: série d’exemples 1
Onirien Confirmé
Inscrit:
12/11/2020 16:09
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Auteurs
Post(s): 857
Hors Ligne
Il y a les licences. par exemple le re post-accentuel de "encore" (que j'ai "banni" de l'écriture euphonique), il s'écrit "encor" (sans e final) dans certaines situations. Également, on emploie "souris" au lieu de "sourire" qui passe mal en poésie. Pour les noms propres, l'habitude est de supprimer les s des noms de ville. Je n'ai pas d'exemple sous la main, mais on trouve ça couramment au 19e siècle, par exemple Londres écrit "Londre". Quand aux liaisons, si elle apparaissent incongrues, l'auteur doit essayer de changer son texte.

Contribution du : 10/03 23:05:20
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 (2)





Oniris Copyright © 2007-2022