Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 (2) 3 4 »


Re : Elle Nehebka et senglar vous remercient de concert :)
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
27/12/2018 19:11
De au pied du col du coin
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2278
Hors Ligne
Senglar : lire vos retours sur commentaires est mon quart d'heure de récréation... Alors vraiment merci pour ces bons moments de lecture. Je crois que ce que je préfère chez vous, c'est votre auto-dérision et votre coté théâtral.

Amitiés poétiques, Stéphanie fan

Contribution du : 16/06 21:29:50
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Elle Nehebka et senglar vous remercient de concert :)
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2013 12:55
De La Thébaïde
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Auteurs
Post(s): 4572
Hors Ligne
--- 000 --- OOO --- 000 ---

@ emilia :

Si quelqu'un(e) ne triche pas quand il/elle commente c'est bien vous emilia, les tenants et les aboutissants sont cherchés et le texte décortiqué, fouillé jusques en ses recoins et ce, toujours avec la plus scrupuleuse honnêteté et aussi avec une étonnante clairvoyance, la preuve en est « Révélation », ici c'est à moi de plaider(un peu)coupable pour certaines zones d'ombre.

Merci d'être passée emilia, j'attends de vous lire, vous lire et vous relire encore :)))


@ myndie :


Ton commentaire est la poésie même qui épouse mon texte en ses bondissements – un cabri qui courrait droit, pas commun ça, ah non mais ! - je pense que tu as raison quand tu évoques – pardonne mon audace – une écriture quelque peu 'spermatique' (Ahiii...)dont le flux au lieu de s'épuiser se nourrit de chaque pulsation pour gonfler (Ahiii...) et rebondir... Senglar rougissant en macho qui aurait fait de la gonflette... (Ahiii...)

Dans mes bras ! Césaire ! Allons bouter ces colons hors de la Martinique, moi en Fort des Halles, toi en Fort-de-France et Merde à Aragon ! Tu vas aimer :)

Bien vu le cheminement sémantique du poème ; tout est déchiffré et dans le texte et dans l'esprit.
Oui ! Les « nuits de ronde bosse », je crois que cela n'avait jamais été fait cette image-là, ce genre de choses est mon plaisir d'écriture. :))

Merci infiniment pour ton appréciation plus que généreuse. Les grandes poétesses ne comptent pas :)))


@ Davide :

Incorruptible et serein. J'apprécie ton honnêteté à la fois sévère et pondérée, toujours dans le respect de l'auteur et dans le respect du texte.

Tes remarques sont bien évidemment pertinentes. C'est toujours enrichissant que d'avoir ton avis sur un texte, ça évite de prendre la grosse comme la petite têtes (On n'est pas des têtes de carnaval en papier mâché ni des têtes réduites de Jivaros).
Me sens bicéphale après ça !
Pourtant il n'y a pas de siamois en moi. OK, je m'interroge. Merci d'être passé, c'est bien... Oui c'est Bien :) Seulement 'Bien' Sniff... Dura Lex...


@ alvinabec :

Un Onirien de cœur et qui sait ce que les mots amitié et fidélité veulent dire ! L'alphabet scarifié est, je crois, l'une des choses que j'ai réussie dans ce poème :)

Au plaisir de te lire en tes textes impeccables :)))


@ Pouet :

Merci pour ton com., Merci de m'avoir autorisé à y renvoyer pour la visite guidée de mon poème :)

« l'œil palissandre/en intaille de wengé », voici un 3è extrait cité par un Onirien qui me semble un bon moment du poème. Merci de l'avoir relevé toi-aussi :)

Bon je vois que tu as donné à lire (17.06) « L'escargot », m'en vais 'estudier' ça et prendre des leçons. Dame : après « Au passage d'une gare » ! :)))


@ Mokhtar :

Merci pour ton com. Des plus réjouissants et qui m'a bien fait rire. Rire franchement, sans arrière-pensée, un rire de fraîche bonne humeur. Bravo pour le ^procédé de l'antiphrase final, oserais-je pour ma part celui de la litote : « Mokhtar je ne vous aime pas non plus ! » :D

Tu me dis que FrenchKiss t'avait pompé tous tes arguments. Il y a une différence essentielle entre vos deux com. :
- Tu n'as pas compris mon poème et tu en prends sur toi tout ou grande partie de la responsabilité.
- FrenchKiss n'a pas compris mon poème et il en rejette la totale responsabilité sur moi, c'est-à-dire l'auteur. Sans penser une seconde qu'il puisse y être pour quelque chose. « Oh ! L'autre là, t'as vu ! Quel con ! » Ferait peut-être mieux de lever le nez du guidon !
Donc deux com. pas convaincus :
- D'un côté  Mokhtar : La CLASSE !
- De l'autre Frenckiss : La FRIME !

Au plaisir de te lire mon cher Mokhtar :)))


@ Krish :

Vous évoquez le vin et on peut dire que vous avez du nez, j'ai failli situer le poème en Afrique de l'Ouest mais les pays qui auraient convenu pour le décor étaient jadis d'obédience britannique ou belge, j'ai donc dû me rabattre sur la Corne de l'Afrique, vous me direz qu'il y a aussi eu du britannique, de l'Italie et du Portugal par là-bas, il y a bien eu aussi Djibouti et de la France jusqu'en 77, mais il me fallait de l'Afrique noire et de l'océan, alors je me suis rabattu sur le territoire correspondant à l'Antique Nubie qui très au Sud touchait à la mer. J'ai galéré pour définir tout ça :)) vous voyez, je tenais à mon « outrenoir/noir d'ivoire » Alors bravo pour votre perspicacité !

Je considère que vos remarques sont toutes pertinentes, je pense qu'une belle carrière de commentateur s'ouvre devant vous.

Pour ma part je serai très heureux de vous lire dès que vous aurez publié :)

Merci d'être passé...


@ Cat :

Merci d'être passé me rendre visite Cat. Merci d'avoir relevé toi-aussi l'intaille de wengé, je voulais un iris noir, il me fallait donc un bois noir d'Afrique centrale, éviter le trop employé traditionnel ébène (galvaudé. Ben oui...) Recherches : le miraculeux wengé m''exotisa' ! Du coup je m'en suis allé commander un bracelet en 'perles' de wengé pour l'offrir à ma petite-nièce. Je le reçois, le soupèse et le palpe... et décide de le garder en souvenir de Nehebka (un peu moins noir que je ne le pensais)... Euh, bon, mais qu'est-ce que vous me faites raconter là Cat... Euh, bon, bien sûr j'ai offert un autre bracelet à ma petite-nièce :)

Merci pour votre très généreuse appréciation. Aurais-je le plaisir de vous lire en retour ? :)))

Je vois que nous sommes tous deux 'experts', le TOP :)



BEN VOILA ! VAIS POUVOIR COMMENTER MAINTENANT... SENGLAR EN BRABANT :)))))))

Contribution du : 17/06 18:53:45
_________________
Cabu pour maître Devos pour métreur Dubout pour arpenteur Bourvil pour bourgmestre et Valérie pour Mairesse
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Elle Nehebka et senglar vous remercient de concert :)
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
15/11/2018 14:19
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2217
Hors Ligne
Bonjour senglar,

Les (longues) explications concernant ton poème et les remerciements individuels développés prouvent le profond respect que tu portes à chacun de nous, qui te lisons avec (grand) plaisir.

Cela dit, je me dois d'être honnête, je ne suis pas certain d'avoir réussi à éclaircir tous les points obscurs de ton poème, ceux qui m'avaient embarrassé ou avaient gêné ma compréhension.
Peu importe...

La loi est dure, peut-être, mais ne dit-on pas qu'un "bien" vaut mieux que deux "bulles aux rats". (Ouh là ! elle est pas terrible celle-là, je suis une vraie quiche en blagues, faut être très très très indulgent avec moi, hein !!!).

Quoiqu'il en soit, c'est toujours un plaisir de lire tes commentaires bienveillants, étayés, confus parfois, mais tellement drôles, de même que tes poèmes (très) originaux.
Tu égayes Oniris. J'avoue, je te surkiffe !

Bon, faut que j'arrête, je commence à confondre les registres de langue.

Veuillez agréer, cher senglar, mes salutations distinguées,

Davide

Contribution du : 17/06 20:18:36
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Elle Nehebka et senglar vous remercient de concert :)
Expert Onirien
Inscrit:
03/11/2017 07:02
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3731
Hors Ligne
Bonjour Senglar,

Tu me mets dans la gêne quand tu m’opposes à Frenchkiss. (qui n’a pas besoin de moi pour avocat).
Mais : moi la « classe » et lui la « frime » ? Si l’on considère nos productions respectives…tu pousses un peu.

Je te sens plus en colère que lucide. J’ai relu son com. Certes il t’égratigne quelque peu, et tu as pu le trouver parfois blessant.
Mais quand il écrit :
« Je suis bien incapable de me porter caution d’un texte que je ne comprends pas ». « J’ai tout bêtement un souci de lecture »… c’est exactement ce que j’ai voulu exprimer, de façon humoristique, en détaillant mes recherches infructueuses (j’ai même oublié de parler de Pierre Benoît).

Et je dois même avouer, ayant lu attentivement tes explications détaillées, avoir douté que bien d’entre elles puissent se déduire de ton texte concentré.

L’incompréhension pose deux problèmes :

- Sur un site d’écriture, l’auteur dont le texte n’est pas compris ne doit-il pas s’interroger, et toujours se poser la question de son éventuelle responsabilité ? L’expression choisie est-elle d’une clarté indubitable ? les tournures retenues ne sont-elles pas parfois trop personnelles ?

- En poésie, l’harmonie et l’élégance des mots, leur arrangement soigné, la petite musique qu’ils dégagent, leur grâce intrinsèque…peuvent-ils séduire esthétiquement, même si l’on néglige de leur chercher du sens ?

C’est toute la problématique de ton texte. Il a eu beaucoup de succès, et je t’en félicite. Mais si on détaille les commentaires, on y relève beaucoup de contresens. Certains ne se rattachent qu’à des bribes. La bonne perception qui se dégage est donc plus sensuelle que sensée, plus magique qu’explicitée, plus ensorceleuse que persuasive. On doit donc y voir la manifestation d’un talent, mais qui ne sensibilise que la partie de l’auditoire friande de cette forme de poésie.

Car il y a clivage. En peinture, l’élégance d’un trait, ou l’harmonie de tâches de couleurs peuvent se passer de la moindre signification. C’est beau. Point.

Mais le mot, même gracieux, même esthétique, même euphonique et mélodieux, même évocateur de beautés… a vocation à finir en phrase. Et dès qu’il y a syntaxe, certains ont le réflexe de chercher le raisonnement ou le message. Ils ne peuvent s’exclamer : « c’est beau » s’ils ne peuvent expliquer : « pourquoi c’est beau ».

Frenchkiss, mais aussi BHL, et moi-même sont de ceux là. Et sûrement bien d’autres qui ont zappé le texte. Tu remarqueras que nous avons exprimé notre ressenti (ou notre défaut de ressenti) parce que c’est le principe du site. Mais que nous n’avons pas noté, ce qui est quand même une marque de respect et d’ouverture d’esprit.

Je crois qu’il faut que tu te fasses à l’idée que ta forme d’écriture (bien décrite par Emilia), quelle que soit la hauteur ton inspiration du moment, ne pourra convaincre que ceux qui partagent ton approche de la poésie. Que je te souhaite nombreux.

Va, je ne te hais point.

Contribution du : 18/06 07:04:11
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Elle Nehebka et senglar vous remercient de concert :)
Expert Onirien
Inscrit:
22/06/2010 12:56
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6770
Hors Ligne
Bonjour Senglar de Brabantie,
Retrouvé ce texte:
"Comme le peuple a raison de louer les gens du Brabant, que l'âge n'assagit point comme il fait du reste des hommes! Eux, plus ils en prennent, plus ils restent fous.Aucune population plus facile à vivre et qui s'attriste moins de vieillir."
Érasme est épatant, ne trouvez-vous pas?

Contribution du : 18/06 13:07:28
_________________
Citation :
Martyr est la seule manière de devenir célèbre quand on n'a pas de talent ( Desproges)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Elle Nehebka et senglar vous remercient de concert :)
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2013 12:55
De La Thébaïde
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Auteurs
Post(s): 4572
Hors Ligne
Ah Erasme ! Je suffoque de bonheur Alvinabec :)))

Desiderius Erasmus Roterodamus ! Voilà bien un nom à faire bégayer la Mort non ? Alors les Brabançons et les Brabançonnes se marrent quand ils la voient se prendre les pieds dans sa faucille quand elle va couper de l'herbe pour ses lapins sur le bord de leurs fossés ; faut dire qu'ils et elles lui ont piqué sa faux :D

Merci pour cet éloge. A te lire très vite...


Senglar de Brabantie

Contribution du : 18/06 16:50:20
_________________
Cabu pour maître Devos pour métreur Dubout pour arpenteur Bourvil pour bourgmestre et Valérie pour Mairesse
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Elle Nehebka et senglar vous remercient de concert :)
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2014 08:59
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6276
Hors Ligne
Coucou Senglar de Brabantie,

On se donne du tu ou du vous, finalement ?
Je dis ça, parce qu'il faut peut-être qu'on se décide, non ?
Surtout lorsque tu vois que nous sommes tous deux ''experts''.

Mais experts en quoi ??? Je te le demande.
Vite, vite, Senglar, j'attends ta réponse...

Sinon merci de ton plaisir à me lire. Sauf que je n'écris pas, je divague par ici, si ça t'intéresse. Et si cela suffit à mon bonheur, ce n'est pas suffisant pour publier ici.

Puis-je rajouter que ta bonne humeur communicative est un pur régal ?

A bientôt de te relire, donc...


Cat

Contribution du : 19/06 09:54:55
_________________

Mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Elle Nehebka et senglar vous remercient de concert :)
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2012 01:54
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5155
Hors Ligne
Senglar, je t'envie énormément. Tu ne pouvais pas savoir, mais désormais, tu sauras.

Enfant, j'étais Brabançon. Aujourd'hui, je ne suis plus rien.
Bruxelles se trouvait dans la province du Brabant. Et puis, après quelques farces communautaro-politiques et une fédéralisation, le Brabant a été coupé en deux. Oui, en deux ! Tu te rends un petit peu compte ? Un Brabant Flamand et un Brabant Wallon. Mais Bruxelles, ce n'est ni la Flandre ni la Wallonie. Alors, voilà, Bruxelles ne fait plus partie d'aucune province, éjectée de son orbite, indésirable dans un système stellaire gémellaire, errant dans la cosmos, sombre, froid, effrayant.
Et voilà comment Stony de Brabantie est devenu Stony l'apatride.

Tout fout le camp avec l'enfance. C'est un désastre. Tiens, par exemple, lorsque je me rendais chez mon père, à Anderlecht, je passais devant la Maison d'Erasme.
Mais non ?! Mais si !!!

Dingue !

Naturellement, tu me pardonneras de divaguer ici un petit peu hors cadre.

Contribution du : 19/06 11:40:08
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Elle Nehebka et senglar vous remercient de concert :)
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2013 12:55
De La Thébaïde
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Auteurs
Post(s): 4572
Hors Ligne
Voyons Stony...

Brabançon un jour Brabançon toujours :)))

Contribution du : 19/06 11:46:32
_________________
Cabu pour maître Devos pour métreur Dubout pour arpenteur Bourvil pour bourgmestre et Valérie pour Mairesse
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Elle Nehebka et senglar vous remercient de concert :)
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2013 12:55
De La Thébaïde
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Auteurs
Post(s): 4572
Hors Ligne
--- ooo --- OOO --- ooo ---


@ Mokhtar :

Tu sais je ne te mets nullement en cause et ne te demande nullement ton soutien dans cette affaire (mini ridule sur le vaste océan des jours comme sur le sable des marchands de nuit) où il n'est pas question d'hommes mais de commentaires. C'est la plus élémentaire des corrections de ma part :)

D'ailleurs tu condamnes toi-aussi le poème, avec humour.

Ce qui m'a autorisé à le faire (et crois bien que je ne l'ai pas fait sans scrupules) c'est le fait que ton com. renvoie à celui de FrenchKiss (alors je me suis dit Pourquoi pas ?... j'ai osé... tout en sachant que cela aurait pu te mettre mal à l'aise. Mais bon... comme on est deux !...).

Il est tout à fait évident que je ne remets pas en cause la qualité de la production poétique de FrenchKiss mais que je critique uniquement et uniformément la tournure de son com., je ne m'en prends pas au fond – la critique argumentée est un bon revitalisant pour le cervelet et les cerveaux écervelés – je ne m'en prends qu'au ton sémillant (ça m'énerve!), totalement condescendant. Un ton qui tel un vent mauvais embaume (euphémisme) la frime, la dérision et la provocation (indépendamment du degré auquel on peut le prendre) en s'attaquant non pas à un texte mais à un homme. Il y aurait beaucoup à dire quant à l'outrecuidance supposée implicite des gardiens de musée qui seraient des sous-intellectuels atteints de psittacisme (morgue de classe digne d'un Downton Abbey, mépris de classe digne d'un Tintin des années 50 dans le discours latent des époques concernées bien entendu), il y aurait aussi beaucoup à développer sur une prétendue absence de style d'un senglar absconsément insuffisant qui aurait du style mais si peu que...

Je m'en prends donc à un com. au ton inapproprié, pas à une œuvre ni non plus à un homme. Je bataille contre un com. frimeur, j'en connais un autre qui s'en est pris à des moulins :))) Suis sûrement bien moins fou que lui. Moins drôle aussi je sais.
Ne pas mettre d'appréciation n'autorise pas tout et sûrement pas, mais je me répète la condescendance, y compris sous la forme d'une complicité amusée. L'outrecuidance n'est en retour pas là où on aurait penser qu'elle était de prime abord.

Mais je ne suis pas fâché tu sais Mokhtar, pas fâché de pouvoir remettre les choses à l'endroit quelque part.

Et puis, je t'ai peut-être un peu instrumentalisé pour faire passer mon message mais je remarque que tu as fait de même en citant BSL, tu lui as demandé la permission à BSL qui ne demande rien à personne lui ? Lol


Si tu savais Mokhtar combien je te hais moi-aussi ! Tu as vu j'ai enfin dégotté une signature : « Cabu pour maître et Devos pour métreur » et ça c'est un peu grâce à toi :))) Faut-il que tu me haïsses aussi !



Senglar le sanglier des Ardennes
Grand déterreur de truffes cavernicoles

Contribution du : 19/06 16:28:10
_________________
Cabu pour maître Devos pour métreur Dubout pour arpenteur Bourvil pour bourgmestre et Valérie pour Mairesse
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 (2) 3 4 »





Oniris Copyright © 2007-2019