Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 ... 23 24 25 (26) 27 »


Re : En écrivant: billet d'humeur
Expert Onirien
Inscrit:
22/06/2010 12:56
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6770
Hors Ligne
Ce matin je me fâche avec la ponctuation.Ah, si les points ne hachaient pas les récits en petites phrases inodores sujet verbe complément on retrouverait un souffle épique au texte lu.

Contribution du : 01/12/2018 20:54
_________________
Citation :
Martyr est la seule manière de devenir célèbre quand on n'a pas de talent ( Desproges)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : En écrivant: billet d'humeur
Visiteur 
J'ai enfin fini mon premier poème. Je suis très nostalgique de mon adolescence. Il y a quelques années j’ai été follement amoureux d’une fille, pilier de rugby. J’ai voulu lui consacrer un poème qui figurera au tout début de mon futur recueil, comme Baudelaire avait fait avec son « Au lecteur », pas si terrible que ça, finalement. En voici les deux premiers vers (le poème entier en comporte quatre), qui je l’espère, ne seront pas considérés comme une publication détournée.

« Elle était belle, je l’aimais tant,
On se voyait à la mi-temps »


Ma mère, présidente du cabaret Clément Marot de notre village, m’a dit que c’était très bien mais qu’en cas de trop grand succès elle me supprimerait ma part d’héritage (10M€). Mais rien ne pourra jamais brider ma muse.

Contribution du : 07/12/2018 17:09
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : En écrivant: billet d'humeur
Expert Onirien
Inscrit:
22/06/2010 12:56
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6770
Hors Ligne
Ce matin je me demande si les soeurs Bronte auraient encore du succès auprès d un public avide et sensible aux emojis...allez savoir.
Perte où acquis ?

Contribution du : 03/01 21:25:26
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : En écrivant: billet d'humeur
Expert Onirien
Inscrit:
12/04/2007 17:27
Groupe :
Auteurs
Membres Oniris
Évaluateurs
Post(s): 4743
Hors Ligne
Ce matin j'ai ouvert l'ordinateur pour regarder si il y avaient des auteurs qui ont écris quelque chose sur les Tableaux de Laurel où phrase à poursuivre mais il n'y avaient pas de texte.

Contribution du : 04/01 17:55:48
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : En écrivant: billet d'humeur
Expert Onirien
Inscrit:
22/06/2010 12:56
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6770
Hors Ligne
Ce matin j'abrase de la matière. Je 'squelettise' en quelque sorte jusqu'à faire du Giacometti.

Contribution du : 14/02 13:27:29
_________________
Citation :
Martyr est la seule manière de devenir célèbre quand on n'a pas de talent ( Desproges)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : En écrivant: billet d'humeur
Apprenti Onirien
Inscrit:
22/02 08:50:46
De Région Occitanie
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 183
Hors Ligne
28 février 1909 : «Journée nationale de la femme», célébrée aux États-Unis à l'appel du Parti socialiste d'Amérique.
18 mois après,
Août 1910 : À la suite d'une proposition de Clara Zetkin, l'Internationale socialiste des femmes célèbre le 19 mars 1911 la première «Journée internationale des femmes»
68 ans après «Journée nationale de la femme»,
Ce n'est qu'en 1977 que les Nations unies officialisent la journée, invitant tous les pays de la planète à célébrer une journée en faveur des droits des femmes.
1 siècle et 10 ans après «Journée nationale de la femme»,
8 mars 2019 : Non plus «Journée nationale de la femme», mais «Journée des DROITS des femmes».
Cela signifie-t-il que les bonhommes ne consentent à fêter la femme ou à ne leur prêter des droits que 24h sur 8 760h (... sur 8 784h les années bissextiles) et que le reste de l'année on la repose devant ses fourneaux ?
S'enfonçant bien dans le crâne que chaque bonhomme a pu voir le jour grâce à UNE FEMME, voici une petite devinette : Si à la suite d'une catastrophe mondiale il ne restait plus que 10 êtres humains sur terre, quelle solution permettrait de repeupler le monde le plus rapidement et le plus sûrement ?

1°) - 1 femme et 9 bonhommes ?
Ou
2°) - 9 femmes et 1 seul bonhomme ?

Réponse ...

Contribution du : 09/03 08:17:35
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : En écrivant: billet d'humeur
Maître des vers sereins
Inscrit:
11/02/2008 03:55
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 32597
Hors Ligne
Le fumeur meurt avec neuf meufs ?

Contribution du : 09/03 13:29:51
_________________
Un Fleuve
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : En écrivant: billet d'humeur
Expert Onirien
Inscrit:
03/02/2018 14:49
De Rhône Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 4464
Hors Ligne
Étrange petit matin en Onirie,

Je suis seule dans les couloirs, mais pas vraiment, quelques êtres bizarres et incongrus traversent l'espace, traversent juste, sans laisser aucune empreinte, puis repartent, je ne sais où.
Je plonge à nouveau dans cet espace, "espace lecture", où je me sens comme poisson dans l'eau, dans l'eau fraîche du petit matin.

Pourquoi ne suis-je pas revenue plus tôt ? Il n'était pas l'heure.
Vos mots entraîneront les miens, un jour, je le sais, j'ai le temps.

Contribution du : 09/07 03:48:46
_________________
Notre blog partagé, merci aux passants Poésie Fertile
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : En écrivant: billet d'humeur
Expert Onirien
Inscrit:
03/02/2018 14:49
De Rhône Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 4464
Hors Ligne
J'aime cet instant où la température extérieure descend au-dessous de celle de l'intérieur (un peu lourd, non ?), où les doigts ne collent plus aux touches du clavier, où la paume de la main se détache facilement de la souris ; celui où enfin les cerveaux bouillonnants s'apaisent, se rafraîchissent et où il devient possible d'écrire.

Restez au frais !

Contribution du : 25/07 04:35:12
_________________
Notre blog partagé, merci aux passants Poésie Fertile
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : En écrivant: billet d'humeur
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
De Rhône-Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 13713
Hors Ligne
Mon voisin possède un pitbull lunatique et un chat. Du coup le félidé, et je peux le comprendre, passe sa vie dans mon jardin. C'est sympa les chats, j'aime bien, mes enfants aussi. En revanche, en plus des souris mortes qu'il ne manque pas de m'offrir, je dois régulièrement inspecter la pelouse pour ratisser ses déjections avant de lâcher mes deux petits monstres dans l'herbe. Oui, c'est marrant, mais retrouver mes gamins barbouillés de crottes de chat ne me tente pas plus que ça...

Voilà, cette ébouriffante affaire m'a inspiré un quatrain ce matin tandis que je traquais les étrons de ce felis silvestris catus.



Quand le chat du voisin commet dans mon jardin
Parmi les pissenlits et les fraises mara,
Je ne peux en vouloir à ce petit gredin:
Lion hors de ses murs, en son domaine rat.




Ce quatrain, d'une indéniable qualité, transposé à l'humain, présente une réflexion sur la liberté, les comportements sociétaux, les violences conjugales, les masques intimes et les représentations publiques. On notera aussi l'insigne allusion finale à une fable de La Fontaine.

Contribution du : 09/08 12:05:32
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammad Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 ... 23 24 25 (26) 27 »





Oniris Copyright © 2007-2019