Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 ... 24 25 26 (27) 28 29 30 31 »


Re : En écrivant: billet d'humeur
Expert Onirien
Inscrit:
03/02/2018 14:49
De Rhône Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 7658
Hors Ligne
Pouet,
Je viens m'extasier devant les "mara", bambins, l'immense talent de ce Papa-Citoyen-Poète.

Et pendant que Chat commettait, les étoiles filaient et je les ai vues.
Je cogite pour un faire un aussi beau quatrain.

Contribution du : 09/08/2019 12:40
_________________
Ecrivez ce que vous désirez écrire, c'est tout ce qui importe, et nul ne peut prévoir si cela importe pendant des siècles ou pendant des jours.
Virginia Woolf- Une chambre à soi- Publié en 1929
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : En écrivant: billet d'humeur
Expert Onirien
Inscrit:
03/02/2018 14:49
De Rhône Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 7658
Hors Ligne
Personne n'est intervenu après moi sur ce fil, mais tant pis, je me l'approprie donc.

Je suis seule sur le site, instant délicieux où rien n’interférera mon cheminement. De l'espace lecture dont la solitude est le principal atout, aux forum où je peux remonter aussi loin que bon me semble sans bruit ni déranger personne.

Devant la foison de textes, de poésies, de sujets, j'espère encore que l'envie d'écrire reviendra. Même si son absence (d'envie) n'est pas vraiment douloureuse, un petit manque me chatouille les neurones.

Contribution du : 30/11/2019 04:30
_________________
Ecrivez ce que vous désirez écrire, c'est tout ce qui importe, et nul ne peut prévoir si cela importe pendant des siècles ou pendant des jours.
Virginia Woolf- Une chambre à soi- Publié en 1929
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : En écrivant: billet d'humeur
Maître Onirien
Inscrit:
25/06/2009 19:48
De Les Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Primé concours
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 10730
Hors Ligne
Bonjour, matinale Eclaircie

Ah, la fameuse inspiration... Parfois, la coquine fait défaut.

L'oublier purement et simplement en se consacrant à une autre activité a le don de la faire revenir. C'est en son absence que j'ai commencé la peinture, et, évidemment, elle est maintenant si présente qu'elle me taquine nuit et jour alors que j'aimerais me consacrer un peu à peindre.

Alors la muse ne serait-elle pas capricieuse comme l'amour :

si tu le poursuit,
il te fuit,
si tu le fuis,
il te suit.

Bon, c'est l'heure de sortir le chien. A plus tard


Contribution du : 30/11/2019 07:38
_________________
Auteur du roman de space-fantasy Les Elémentales "le maître-nécromant" paru aux Editions Nestiveqnen
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : En écrivant: billet d'humeur
Expert Onirien
Inscrit:
03/02/2018 14:49
De Rhône Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 7658
Hors Ligne
De la passion au passionné, du passionné au passionnément.

Ce matin petit passage sur le ce site pour me remettre les idées en place.
Petit passage ? Plus que ça ! Tant l'article est long pour le premier de ces trois mots, et qu'il faut d'attention pour le suivre entre ces A.B.C./1.2.3./a.b.c./α.ß.♦ etc.

Y'a matière à un poème, une nouvelle, un récit, non ?

Contribution du : 10/12/2019 04:06
_________________
Ecrivez ce que vous désirez écrire, c'est tout ce qui importe, et nul ne peut prévoir si cela importe pendant des siècles ou pendant des jours.
Virginia Woolf- Une chambre à soi- Publié en 1929
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : En écrivant: billet d'humeur
Expert Onirien
Inscrit:
03/02/2018 14:49
De Rhône Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 7658
Hors Ligne
J'aime lorsque la pendule se rapproche de l'aube. J'ai laissé mes pattes de mouches partout, comme d'habitude.
Le vent hurle dehors. Au lever du jour, il faudra vérifier qu'il n'ait rien emporté.
Demain j'écrirai un poème.

Contribution du : 20/12/2019 04:47
_________________
Ecrivez ce que vous désirez écrire, c'est tout ce qui importe, et nul ne peut prévoir si cela importe pendant des siècles ou pendant des jours.
Virginia Woolf- Une chambre à soi- Publié en 1929
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : En écrivant: billet d'humeur
Apprenti Onirien
Inscrit:
13/12/2019 19:07
Groupe :
Membres Oniris
Utilisateurs bannis
Évaluateurs
Post(s): 152
Hors Ligne
L'inspiration n'est qu'un euphémisme de volonté ou d'envie. La paresse ou à l'inverse trop d'activités autres que l'écriture peuvent nous empêcher de prendre la plume.
Alors on argumente l'absence d'inspiration. Excuse crédible.
Pourtant il suffirait de quelques instants pour penser à un sujet, un thème qui nous intéresse ou nous tient à cœur, pour retrouver l'envie, le désir, de s'exprimer par la plume. Après, tout est histoire d'aménagement du temps.

Contribution du : 20/12/2019 14:37
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : En écrivant: billet d'humeur
Maître Onirien
Inscrit:
11/05/2009 17:20
Groupe :
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Primé concours
Membres Oniris
Post(s): 14210
Hors Ligne
C’est beau, très beau...

Contribution du : 20/12/2019 15:12
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : En écrivant: billet d'humeur
Maître Onirien
Inscrit:
22/02/2010 10:47
De Luxembourg
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 11348
Hors Ligne
Ce matin, j'ai fini mon cahier d'écritures. L'histoire d'une page est tirée d'un rêve de la nuit dernière.
Depuis quelques jours je me réjouis, j'ai hâte d'essayer mon nouveau cahier.
Parfois, l'attente est plus délicieuse que la réalité.

Contribution du : 08/01 13:21:33
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : En écrivant: billet d'humeur
Expert Onirien
Inscrit:
03/02/2018 14:49
De Rhône Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 7658
Hors Ligne
Je cherchais un fil de textes courts et n'ai pas trouvé, donc me voici à nouveau sur ce fil qui, heureusement existe encore.



@CORRY post 266, étoile filante qui a filée.
Très juste ! c'est pourquoi j'écris des micro-nouvelles maintenant, ça me laisse plus de temps pour m'éparpiller ailleurs, encore qu'écrire un poème ne m'a jamais demandé plus d'une heure. Ne revenez pas me répondre, c'est inutile, mais merci du propos.


@placebo post 268, il n'y a pas qu'en écriture que "l'attente est plus délicieuse que la réalité"
(à quand votre liste interminable de lecture, dans le sujet dédié ? Je ne lis pas souvent ce que vous avez lu, mais je regarde, curieuse, la somme considérable de livres évoqués)

Humeur ? variable pour plus de fantaisie.


Contribution du : 30/05 03:20:44
_________________
Ecrivez ce que vous désirez écrire, c'est tout ce qui importe, et nul ne peut prévoir si cela importe pendant des siècles ou pendant des jours.
Virginia Woolf- Une chambre à soi- Publié en 1929
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : En écrivant: billet d'humeur
Onirien Confirmé
Inscrit:
29/05 19:14:17
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Post(s): 314
Hors Ligne
Hasard, j'écris ici, ce n'est pas de la fiction, donc c'est sûrement une humeur (ou l'autre). J'ADORE ces hasards, dans ce qu'ils ont d'inconséquent, parce que je n'ai pas besoin de réfléchir à ce que j'écris, et à peine à comment je l'écris.

Je n'ai d'ailleurs pas lu le sujet, comme on dit ici je suis peut-être dans le champs, mais ça me surprendrait et ça ne me fait pas grand chose. L'inspiration, pour moi, est plus grande que moi. Je ne la traite pas d'instrument. J'en suis l'instrument. Question de perception, seulement, sans doute ; c'est l'un de mes premiers posts ici, sera-t-il premier ou dernier, sera-t-il remarqué ou ignoré, serai-je jamais une personne meilleure ou pire après l'avoir écris ?

Des réponses de peu d'importante, et autour de cela se résolve mon humeur, l'envie d'écrire quelque chose sans se casser la tête, mais en me cassant la tête de style, tant qu'à faire une tournure maladroite, juste parce que force est d'admettre que j'ai envie d'écrire n'importe quoi - ou je me répète.

Avec du recul, ça a peut-être l'air con, mais je pense que trop souvent l'intelligence de notre introspection nous fais remettre en question même des choses sans importance, dire de façon compliqué qu'au fond l'instant nous sourit.

Whatever, voilà mon billet d'humeur, suivant la lecture des autres de cette page (sans aucune notion du temps). Ho, oui la muse est capricieuse. Elle est l'amour que l'on porte à une idée. Quelle bêtise, ha, quelle beauté.

Le hasard en tout cas est une très belle chose parfois. Gêne à part, je m'ouvre donc une autre bière. Kempai !

Contribution du : 30/05 06:30:22
_________________
~ J'écris des rimes racées
À minuit, crime de vers
Criblé de ballades
La poésie de demain ~
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 ... 24 25 26 (27) 28 29 30 31 »





Oniris Copyright © 2007-2020