Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 (2)


Re : iijiwaru-iurx
P'tit nouveau
Inscrit:
09/06 21:15:34
Groupe :
Membres Oniris
Post(s): 5
Hors Ligne
Comme je n'es pas eu de réponse je me permet de laisser ici , mon histoire . Ainsi vous comprendrai peut être mes motivations dans l'écriture . Mieux que par ma simple présentation .

Tous commence en hiver 2003. Comme à mon habitude je me levé le matin seulement 20 à 30 minute avant de me rendre sur le chemin qui m'amenait au collège . Parfois il m'arrivait de faire le trajet avec mon meilleur ami d'enfance . Ce jours là ce fû le cas . Ainsi pour débuter les cours à 8h nous démarrions à 7h30 . Mais ce départ était à 150 mètres de chez moi , soit , devant le domicile de mon chère ami . Il me fallait partir à 7h24 pour profiter de marcher à un rythme lent . Alors après mon petit-déjeuner , ( très cours comme à mon habitude ) je démarrait heureux de retrouver un contacte agréable pour ce trajet ennuyeux et répétitif .
Cependant quelque chose d'inhabituel arriva . En sortant de chez moi , il faisait noir . En hiver rien d'étonnant à cela , mais j'avait peur du noir . Or à cet instant , je me sentait paisible . En avancent dans le cul de sac qui déboucher sur le garage de mes parents , je me sentait rappeler par quelque chose dans mon dos . Un chat noir , me regardai . Malgré l'ombre de la nuit qui nous entourais , sont regard brillait . ( les chats noir n'on aucune signification à mes yeux .) Surpris par ce regard je continuais ma route . Avant d'atteindre le bout de cette impasse , je vis que le chat était parti . C'est alors que j'arriver sur le prolongement du trottoir qui forme un "L" partant du sommet , soit devant chez moi , jusqu'à la rue où mon ami et moi sommes relier . Mais il me restait encore 100 mètres avant d'arriver devant la porte de sa maison .

Quelque chose avait changer depuis mon arriver à cet endroit . La lumière m'effrayais de plus en plus . je sentais un poids , une masse géante qui m'observait . Sans regarder autour je me suis mis à courir le plus vite que j'ai pu . Le fait d'être sur la route comme a mon habitude et non sur le trottoir , augmentai mon assurance . Le muret de 50cm seulement qui délimiter le terrain de ma destination s'approchais . Inutile d'imaginer le contourner comme toute personne civiliser le ferait . Je sautais au dessus , tout en passant devant la porte en bois qui fermer l'accès au jardin , arrivant ainsi devant la porte d'entrée où je martelais 3 coup de toute mes force .
A cette instant le temps se figeais . Je me retournais et ... Il était la sur le toit de la maison d'en face ... Des maisons , maisonnettes , maquettes minuscules . Une masse géante qui me regardais . Sa forme était indescriptible puisque seul sont regard m'attirai . Sont regard ... sont regard .
Puis Loick mon ami à touchai mon épaule .
- ça va ? dit-il
j'était rassurer .
- oui ... tu es prêt ?

ainsi j'avais oublier tous se qui c'était passer .
Allais savoir pourquoi trois jours après cela , l'envie de dessiner des pupille m'es venu . D'abord une puis 10 puis 100 et ainsi jusqu'en 2012 . Le compte n'existe plus . Ces dessin ne me satisfaisait jamais et finissait à la poubelle. Cependant après une scolarité douloureuse pour l'ego , je travail alors dans l'usine à mon père . L'idée m'es venue inventer une histoire . Le but était encore flou , mais cela m'inspirais .
J'ai entrepris de dessiné des croquis pour cette histoire quand tout un coup ...
Un éclair , un flash . Le symbole devant mes yeux je l'avais déjà vue .
Toujours en améliorant le concept de cette histoire et bien après avoir posté un teste ici même sur oniris . Un second symbole ... celui-ci ne m'évoquais rien . Cependant mes feuille sont tomber à terre et en les ramassant , je me suis rappeler de tous . Une terreur intense pris le contrôle de mes émotion . Je devais courir comme à chaque fois que je me sentait en sécurité dans le noir . Comme depuis ces 9 dernière années . C'était cela , le symbole était celui qui me regardais . C'était celui qui se trouver sur la pupille de cette monstruosité .

Et à ce moment j'ai compris que tous depuis le jour ou j'ai vue ce symbole dans le regard de cette chose. Tous m'a conduit sur le chemin de l'écriture d'une histoire . Par quel moyen ? en passant par quels étapes ? aujourd'hui encore des question sont en suspens . Néanmoins, j'ai une certitude . Avant de continuer cette histoire je doit progresser sur plusieurs chemin . Celui de l'écriture , ainsi que celui du développement de mon imagination .




Voilà j'espère que cette petite aventure ( entièrement vrais ) vous aura plus . Qui sait j'ai peut être halluciné haha . Mais vousoui savez maintenant pourquoi je suis ici .

Contribution du : 25/06 16:12:51
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : iijiwaru-iurx
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 16609
Hors Ligne
Salut,

en gros vous écrivez à cause d'un chat géant perché sur une maquette de l'existence en kit.

C'est bien ça?

Certes assez classique, mais bon.

J'aime bien les chats moi, même celui qui vient caguer avec application dans mon jardin alors qu'il a le sien, je l'aime bien, ça se contrôle pas ces choses là (l'affection, pas le transit, quoique)...

Au plaisir.

Contribution du : 26/06 12:31:24
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammad Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 (2)





Oniris Copyright © 2007-2020