Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 (2) 3 4 5 6 »


Re : L'Épée
Maître Onirien
Inscrit:
08/06/2009 21:13
De Canada
Groupe :
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 16512
Hors Ligne
Citation :

Pouet a écrit :
Salut,

je doute que le mécréant impérialiste colonialiste et descendant d'esclavagiste que je suis puisse apporter quoi que ce soit à ton texte par un commentaire... :)


Pouet, tu as été blessé par mes allégations dans le fil que j'ai cité plus haut. Je te demande pardon !

Citation :
Juste, concernant la forme, j'ai trouvé par exemple que "ceins tes reins d'airain" était du plus bel effet. Et que l'aspect "versets bibliques" était fort bien rendu.

Bonne continuation.


Merci !

Contribution du : 22/05 06:06:17
_________________
Consultez mon Blog en construction. Il traite d'affaires chrétiennes. Merci !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : L'Épée
Maître Onirien
Inscrit:
08/06/2009 21:13
De Canada
Groupe :
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 16512
Hors Ligne
Citation :

Corto a écrit :
... je préfère me référer à Darwin pour comprendre le monde. Et depuis ce grand découvreur, que de progrès grâce à la réflexion et à l'intelligence humaine !


Corto, Je vous l'accorde, car cela n'engage que vous ; et c'est de votre droit de croire en ce que vous voulez. La théorie du Big Bang, SELON MOI, est aussi absconse et nébuleuse que l'est l'origine de Dieu. Mais je vous comprends ! Il est des évidences qui s'imposent en nous et que nous acceptons sans vouloir vraiment creuser. Pour moi, Dieu EST ; je le sens jusqu'au fond de mes entrailles. Comment ? Je n'en sais rien ! C'est de la foi, on va dire. Pour vous et Darwin, le Big Bang est le départ de toute chose ; mais la formule de la relativité d'Einstein E= MC2 démontre que si de l'énergie on peut tirer la matière, c'est de la fission de la matière que l'énergie provient aussi ; on en vient au dilemme de l'oeuf et la poule. En admettant que le Big Bang théorie soit plausible, il faut avoir une foi infaillible en cette théorie pour penser qu'après une énorme explosion il en résulte un système aussi ordonné que l'univers. Que ce soit donc vous, ou bien moi, la "logique" est bien loin de ce qui soutien notre point de vue, alors je vous accorde votre opinion, la bienséance voudrait que vous acceptiez la mienne sans me clouer au pilori.

Citation :
2. "L'épée dans ce texte est le message de Christ, La Vérité". Mais oui, c'est ce que disaient les Dominicains de l'Inquisition dont la plus célèbre née au 15ème siècle en Espagne.


Si vous pensez que les Dominicains de l'inquisition, ou même les Croisés étaient des chrétiens, alors nous ne parlons pas du même christianisme...

Contribution du : 22/05 06:50:32
_________________
Consultez mon Blog en construction. Il traite d'affaires chrétiennes. Merci !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : L'Épée
Maître Onirien
Inscrit:
08/06/2009 21:13
De Canada
Groupe :
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 16512
Hors Ligne
Citation :

Zorino a écrit :
Bonjour Wancyrs,

Après avoir commenté votre poème “Épée”, celui-ci m'ayant laissé bien plus que perplexe, je me suis un peu intéressé à votre production. Étant donné qu'il y a toujours une part de vérité dans ce que l'on écrit - aussi infime soit-elle - , je me suis dit que la contradiction entre ces 2 vers “Il faut à tout prix rétablir la fraternité / Sinon on va tous crever comme des écervelés” - qui proviennent de votre poème “Terre en péril” - et votre dernière publication en ligne était sacrément étendue. Du coup - et près avoir lu les autres commentateurs - j'ai ajouté un ÉDIT, en espérant que vous ayez eu le temps de le lire avant modération de mon commentaire.

Vos explications ici ont apporté la clé me permettant d'accéder au cœur de votre pensée mais reconnaissez tout de même que sans elle, ce n'était pas évident de lire entre vos lignes.

Merci pour votre retour


Zorino, j'ai lu votre commentaire, et j'ai aussi vu votre Édit que j'ai apprécié, car cela me montrait que vous étiez en mesure de prendre du recul face à vos propos, et cela, peu de gens ont cette capacité. D'autre part, je suis touché de découvrir votre démarche qui a permis à "tolérer" mon texte, et en passant, est-ce vous qui êtes allé commenter sur mon Blog ? Si oui, Merci !
Et oui, je reconnais que sans les clés certains textes peuvent être difficiles d'accès.
Merci pour votre intervention sur ce fil

Contribution du : 22/05 07:04:14
_________________
Consultez mon Blog en construction. Il traite d'affaires chrétiennes. Merci !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : L'Épée
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
De Rhône-Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 13330
Hors Ligne
Citation :

wancyrs a écrit :
Pouet, tu as été blessé par mes allégations dans le fil que j'ai cité plus haut. Je te demande pardon !


Le pardon sera autant bénéfique à celui qui le prodigue qu'à son destinataire.

Il est donc bien évident qu'il en sera ainsi.

Contribution du : 22/05 08:40:41
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammad Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : L'Épée
Maître Onirien
Inscrit:
09/07/2007 19:16
De par le fait
Groupe :
Groupe de Lecture
Responsables Oniropédia
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Post(s): 13638
Hors Ligne
Citation :

stony a écrit :
Si ce livre était adressé à des initiés, on pourrait éventuellement en rediscuter, et encore, mais il se trouve dans les mains de centaines de millions de couillons. Dès lors que votre texte se veut en prendre la forme, et même s’il ne sera pas distribué de par le monde, il me semble, au minimum, qu’une semblable prudence doive lui être appliquée.


Stony, même si je comprends ce que tu dis et que je suis d'accord sur l'essentiel de ton discours, c'est malheureusement le risque quand on veut exprimer ou faire exprimer des choses fortes, au delà des montages de meubles Ikéa.

J'ai beaucoup aimé ton exemple.

Un poème, pas plus qu'un verset religieux, j'imagine, ne sont des notices. Et c'est peut être pour ça qu'on ne peut monter aucun meuble avec, même pas un tabouret. Ce n'est pas leur fonction.

Quelle est d'ailleurs leur fonction ?... est une question subsidiaire intéressante, quand leurs perceptions complexes du monde provoquent de la discorde et non pas du dialogue, comme c'est heureusement le cas ici, et je remercie déjà Wan au passage pour ça ^^.

Je pense qu'on est au coeur du sujet, humain, toujours, et parfois un peu spirituel...

Je trouve d'ailleurs que les deux "arts" poésie/religion se servent plus ou moins des mêmes techniques littéraires, et c'est pour ça que personnellement j'aime bien en lire de temps en temps (de la religion)...

D'ailleurs ca ferait peut être bondir le pape et tous les habitants du saint-siège, mais chez moi la Bible est rangé dans ma bibliothèque au rayon poésie à la lettre B, entre Baudelaire et Françis Blanche, faute d'avoir pu obtenir le nom exact de l'auteur...

J'espère que Wan saura me pardonner cette facétie qui n'est en rien un blasphème et encore moins un sacrilège, bien, au contraire. ; ne pas reconnaître la grande poésie qui se dégage des textes bibliques serait de mauvaise foi.

Je ne suis pas croyant non plus, en tous cas je ne crois pas, mais je respecte complètement le droit de croire également, et par extension, le positionnement que cela induit chez chacun des croyants...

Je crois que c'est Corto qui a cité Darwin et personnellement c'est davantage mes références également. Même si nous ne serons pas forcément d'accord avec Wan sur ce point, je crois que dans tous les cas, il est inutile d'opposer les deux systématiquement.

Pour le cas précis de "l'épée" d'ailleurs, ce n'est pas darwin qui aurait pu m'apporter les clefs pour briser les gonds de l'hermétisme sous-jacent. L'hermétisme c'est cette curieuse sensation qui se dégage d'une chose qui n'est pas lu ou vu avec les mêmes codes et la même symbolique dans les signes et les signifiants, qui ne sont pas des talismans magiques universels, mais bel et bien des éléments culturels et sociaux, ce que l'avancée de l'universalisme (qui sont juste les besoins physiologiques enluminés de philosophie pour faire plus noble...) nous fait peut être parfois oublier et c'est tant mieux. Mais l'hermétisme dépasse le cadre de la poésie ; je le rencontre même parfois quand je commande une baguette de pain à Paris avec mon accent provençal (mais peut être que la boulangère est de mauvaise foi elle aussi...), comme toute communication entre un émetteur et un récepteur si les codes sociaux-culturels (parfois les accents) ne sont pas les même, et ca peut être le cas effectif, pour des "étrangers" mais ca l'est également dans une même nation (l'exemple de l'affaire "Vincent Lambert" en ce moment est un exemple cruel de l'hermétisme socio-culturel...) il y a des interprétations différentes, ce que ce genre de texte rappelle à juste titre.

Pour moi ce n'est pas forcément le signe qu'il faille revoir son "message" ; c'est peut être juste une question de résonance personnelle et à moins effectivement de se contenter de notice et d'un langage très uniforme pour communiquer, c'est aussi les aléas de toutes communications humaines.

Pour revenir à ce que tu disais Stony, je pense que le danger de vouloir se faire "prudent" quand on écrit, c'est à dire de se faire le plus clair et le moins ambïgu possible, est certes louable, mais pas toujours d'un grand intérêt artistique. On arrive vite à des archétypes qui peuvent déboucher sur le type de période d'art nazi ou soviétique, et pire, voir Marc Levy ou G. Musso devenir légion...

Les oeuvres de Céline sont très parlantes aussi comme autre exemple. Je connais des personnes très talentueuses, très intelligentes qui ne l'ont jamais lu, ou plutôt jamais compris, car ils l'ont toujours lu avec l'angle fermé de l'antisémitisme !...et je ne parle même pas "des millions de couilons" potentiels, c'est juste dommage pour eux.

Je remercie Wan pour son texte, car il sort des sentier battus, et c'est ce que j'aime quand je lis quelque chose, même si forcément la subjectivité est plus grande et que le risque de s'égarer aussi... mais c'est aussi le charme de la poésie, de ne pas tout comprendre et de laisser abandonner sa raison aux ressentis de lecture.

Je le remercie aussi pour ces explications très intéressantes et pour sa vision des choses, aussi personnelle que la vérité puisse l'être dirait René Char, même si je pense quand même qu' il y a une lecture en parallèle à cette épée/vérité, peut être juste inconsciente, mais c'est peut être ma seule part de lecteur et mon interprétation...

Cette multiplicité possible des sens est un atout qui fait que j'aime la poésie et fait là encore la différence entre un poème et un manuel de montage de meubles scandinave, très pratique, très efficace, mais assez froid et hermétique à la poétique, au demeurant.

Contribution du : 22/05 09:41:25
_________________
...  "En dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En dedans, il fait trop noir pour y lire"

Groucho Marx.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : L'Épée
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2013 12:55
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Auteurs
Post(s): 4163
Hors Ligne
Si je peux me permettre :)

Il n'y a pas de dilemme d'oeuf et de la poule. C'est l'oeuf qui est venu en premier ; seulement il n'a pas été pondu par une poule.

Je suis sérieux là hein.

Senglar
penseur à ses heures perdues

Contribution du : 22/05 12:08:52
_________________
Cabu pour maître Devos pour métreur
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : L'Épée
Maître Onirien
Inscrit:
08/06/2009 21:13
De Canada
Groupe :
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 16512
Hors Ligne
Citation :

Lariviere a écrit :

D'ailleurs ca ferait peut être bondir le pape et tous les habitants du saint-siège, mais chez moi la Bible est rangé dans ma bibliothèque au rayon poésie à la lettre B, entre Baudelaire et Françis Blanche, faute d'avoir pu obtenir le nom exact de l'auteur...

J'espère que Wan saura me pardonner cette facétie qui n'est en rien un blasphème et encore moins un sacrilège, bien, au contraire. ; ne pas reconnaître la grande poésie qui se dégage des textes bibliques serait de mauvaise foi.


Larivière, tu n'as rien à craindre. Jésus, de son vivant charnel, relevait la vanité qu'il y a de respecter la loi ou le précepte écrit, l’idolâtrer et le marteler sans jamais l'inscrire dans son coeur. Mettez votre Bible où vous le voulez, tant que pour vous ce qui importe est son message profond, car rien ne le contient mieux que le coeur et l'esprit de l'homme. Le reste, selon moi, se rapproche - si ce n'est pas déjà - de l’idolâtrie.



Citation :
Pour le cas précis de "l'épée" d'ailleurs, ce n'est pas darwin qui aurait pu m'apporter les clefs pour briser les gonds de l'hermétisme sous-jacent. L'hermétisme c'est cette curieuse sensation qui se dégage d'une chose qui n'est pas lu ou vu avec les mêmes codes et la même symbolique dans les signes et les signifiants, qui ne sont pas des talismans magiques universels, mais bel et bien des éléments culturels et sociaux, ce que l'avancée de l'universalisme (qui sont juste les besoins physiologiques enluminés de philosophie pour faire plus noble...) nous fait peut être parfois oublier et c'est tant mieux. Mais l'hermétisme dépasse le cadre de la poésie ; je le rencontre même parfois quand je commande une baguette de pain à Paris avec mon accent provençal (mais peut être que la boulangère est de mauvaise foi elle aussi...), comme toute communication entre un émetteur et un récepteur si les codes sociaux-culturels (parfois les accents) ne sont pas les même, et ca peut être le cas effectif, pour des "étrangers" mais ca l'est également dans une même nation (l'exemple de l'affaire "Vincent Lambert" en ce moment est un exemple cruel de l'hermétisme socio-culturel...) il y a des interprétations différentes, ce que ce genre de texte rappelle à juste titre.


Voilà bien dit, ce que je n'aurais pas eu l'intelligence de formuler. Je fais mien tes mots. Merci !


Citation :
Cette multiplicité possible des sens est un atout qui fait que j'aime la poésie et fait là encore la différence entre un poème et un manuel de montage de meubles scandinave, très pratique, très efficace, mais assez froid et hermétique à la poétique, au demeurant.


Je pense pareillement. Merci !

Wan

Contribution du : 22/05 17:38:18
_________________
Consultez mon Blog en construction. Il traite d'affaires chrétiennes. Merci !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : L'Épée
Maître Onirien
Inscrit:
08/06/2009 21:13
De Canada
Groupe :
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 16512
Hors Ligne
Citation :

senglar a écrit :
Si je peux me permettre :)

Il n'y a pas de dilemme d'oeuf et de la poule. C'est l'oeuf qui est venu en premier ; seulement il n'a pas été pondu par une poule.

Je suis sérieux là hein.

Senglar
penseur à ses heures perdues


Si vous le voulez ! Pas besoin de se déchirer pour ça

Contribution du : 22/05 17:43:14
_________________
Consultez mon Blog en construction. Il traite d'affaires chrétiennes. Merci !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : L'Épée
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Comité Editorial
Responsables Edition
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 29287
Hors Ligne
Citation :

senglar a écrit :
Si je peux me permettre :)

Il n'y a pas de dilemme d'oeuf et de la poule. C'est l'oeuf qui est venu en premier ; seulement il n'a pas été pondu par une poule.

Je suis sérieux là hein.

Senglar
penseur à ses heures perdues


Senglar,
Avec le même sérieux, les scientifiques estiment que les oiseaux - et donc la poule - sont des descendants des dinosaures. Le premier œuf de poule a donc pu être pondu si on adhère à leur raisonnement par un gros lézard antédiluvien. (Une grosse lézarde plutôt)

Bien sûr, Dieu et les créationnistes ne seront pas d'accord puisque Dieu a tout créé dès les six jours de la Genèse et in situ.
Donc Dieu a créé la poule et le coq qui seulement ensuite ont engendré l'œuf. D'ailleurs si on suit la logique de la création, vu que Dieu a d'abord créé Adam et ensuite Eve il est probable que c'est le coq qui a été créé en premier.

Chronologie logique:
Création du coq
Création de la poule.
Le coq féconde l'œuf de la poule.
Naissance du premier poussin.
Le cycle est lancé.

Il n'est que de relire littéralement la Bible que Dieu a transmis lui même à l'humanité pour s'en convaincre.
Sachant que notre monde n'existe que depuis à peine 6000 ans selon la lecture des créationnistes notamment américains ça correspond à l'échelle biblique puisque les animaux ont été créé par Dieu préalablement à l'homme.

En 1650, l'archevêque James Usher a découvert en interprétant le livre de référence judéo-chrétien que la la Genèse remontait au 23 octobre 4004 av. J.-C., à neuf heures du soir précisément soit il y a 6023 ans à quelques mois prés.


Je m'excuse auprès de Wan pour avoir dérivé de son sujet initial, mais cette histoire de poule m'a interpeller.

Robot, grand lecteur au premier degré et aux autres de La Bible, des Évangiles canoniques et des Évangiles "dits" apocryphes. ainsi que du Coran. Et de tout ce qui touche à la Mythologie.

Contribution du : 22/05 17:50:08
_________________
Vivre au paradis, quel enfer !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : L'Épée
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2013 12:55
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Auteurs
Post(s): 4163
Hors Ligne
Mais le premier oeuf de lézard Robot, pour reprendre mon raisonnement, n'a lui non plus pas été pondu par un lézard...

Senglar
Mutant

Qui se demande s'il n'est pas plus confortable d'être créationniste.

La Bible, un ouvrage original ou emprunté à Sumer ? Aura une grosse amende de bibliothèque l'Usher :( 6023 ans d'emprunt c'est pas catholique ça !

Contribution du : 22/05 18:37:50
_________________
Cabu pour maître Devos pour métreur
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 (2) 3 4 5 6 »





Oniris Copyright © 2007-2019