Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 3 4 »


La forme et le fond
Expert Onirien
Inscrit:
16/01/2019 11:42
De Pyrénées Atlantiques
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3766
Hors Ligne
Citation :
« Mon avis sur la question n’a aucun intérêt. Un critique n’est ni un prêtre, ni un juge (…) Je suis partisan de la critique lorsqu’elle joue son rôle, c’est-à-dire une analyse de la forme d’un texte, de son style et de son lexique, et juge si oui ou non elle le sublime, si oui ou non s’en dégage une originalité qui donnerait sa force à l’expression. »


J’ai tiré ce passage d’un commentaire récent de Bellini car je l’ai trouvé intéressant et matière à débattre. L’idée qu’une critique constructive doit s’attaquer exclusivement à l’ossature d’un texte et ne pas se perdre dans le message qu’il véhicule me semble en effet discutable. Comme si le commentateur n’était là que pour donner un avis sur la manière dont a été rédigé une œuvre sans prendre en compte le sujet traité. Il est certain qu’un écrit hautement polémique engendrera toutes sortes de considérations subjectives loin du champ strict de la littérature, se prononcer sur le fond serait donc un exercice vain et surtout inutile pour l’auteur.
Ce point de vue n’est pas dénué de pertinence, néanmoins il sous-tend qu’un critique efficace devrait être un froid technicien décortiquant la structure d’un texte sans état d’âme ni conviction, refusant de s’exprimer sur un sujet qui échappe à ses compétences.
C'est pour moi trop réducteur car je vois deux étapes dans l’analyse d’un texte :
Une première, objective, qui examine la forme à l’aune d’une échelle de valeurs. D’après les canons, le texte est-il correctement écrit ou pas ? Ici les opinions peuvent se rencontrer car elles disposent de règles établies.
Une seconde, personnelle, qui se réfère à quelque chose de beaucoup plus floue et mouvant, expression de la personnalité de chacun. Que suscite en moi le fond du texte ? Là les opinions se dispersent car basées sur des sensibilités diverses.
Ces réactions initiées par le fond sont de la même importance que celles induites par la forme dans la mesure où elles déterminent la capacité d’une œuvre à provoquer la réflexion, le déclenchement de la pensée. Combien de poésies classiques parfaites en prosodie mais totalement vides ?
S’il ne souhaite pas entrer dans le vif du sujet, le critique se doit au moins de relever cet aspect.
La valeur littéraire englobe une facette formelle, indissociable d’une informelle que je qualifierais comme son pouvoir de stimulation des esprits.

Contribution du : 12/09/2021 10:17
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La forme et le fond
Onimodérateur
Inscrit:
12/05/2016 20:15
De Vendée (85)
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Onimodérateurs
Post(s): 9587
Hors Ligne
Problématique en effet essentielle, mais formulée comme cela, en préalable, il manque à mon sens deux précisions qui orienteront le débat plus opportunément.
- De quel registre de texte parle-t-on, poésie ou nouvelle ? Sans évoquer les romans, autres essais, qui seraient d'autres encore…
- Et puis j'inverserais la chronologie des deux étapes de perception du texte. Pour moi, la subjective précède celle plus analytique que vous appelez "objective".

Et puis de même, il ne me semble pas que l'on puisse écrire un texte sans avoir mûri (plus ou moins puisqu'il peut s'élaborer, se renforcer, émettre ses doutes, etc… aussi au cours de la rédaction) le fond. En cela, je rejoindrai Bellini qui insiste sur la capacité de l'écriture à porter, à grandir, à sublimer le propos, donc le fond qui prévaut à tout écrit.

Contribution du : 12/09/2021 10:44
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La forme et le fond
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
26/05/2020 16:47
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 2270
Hors Ligne
Demande de retrait de la part de l'auteur de ses posts 3-6-9-11-14

Contribution du : 12/09/2021 12:26

Edité par Vincente le 14/9/2021 14:45:19
_________________
Si tu n’as pas besoin de gratter ce que tu lis, c’est que ce n’est pas de la poésie.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La forme et le fond
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Comité Editorial
Évaluateurs
Correcteurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 31614
Hors Ligne
On pourra toujours discuter longuement sur le sujet, nous l'avons déjà évoqué maintes fois en forum.

Chacun peut parler de la forme, oui, mais je ne suis pas d'accord pour parler de "règles établies". Ou alors ce serait oublier la création, l'inventivité. Les règles sont là, certes, mais on ne doit jamais hésiter à les transgresser si cela sert le message, donc le fond. Il est illusoire d'espérer être compris de la même manière par tous, nos sensibilités, nos parcours différents font qu'il y a des sphères où le partage ne sera jamais complet.

La forme doit servir le fond, toujours. Sinon, une oeuvre parfaite qui ne dit rien n'est qu'une jolie coquille vide.
Et je crois qu'il est important, lorsqu'on lit un texte, de surtout s'interroger sur le niveau de corrélation entre le fond et la forme.

L'effet renvoyé sur le lecteur de la littérature sera toujours subjectif.
L'objectivité n'existe pas en art, sauf quand il faut coller un prix sur l'étiquette, en bas de l'oeuvre.

Sur oniris, nous n'en sommes pas là

Contribution du : 12/09/2021 13:15
_________________
Personne n'est Étranger sur Terre.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La forme et le fond
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
06/07/2016 09:21
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 2345
Hors Ligne
J'aime bien lire en espace lecture, là où les auteurs sont anonymes et les commentaires des autres encore inconnus.

Pour moi, quand je lis un texte, il arrive souvent qu'il me barbe dès les premières phrases. Je commence alors à me demander pourquoi et la raison est le plus souvent la forme: les tournures bancales, les adjectifs de trop, les répliques non naturelles. À partir de ce moment, je ne lis plus avec plaisir et je sais déjà que ma note ne dépassera pas le "un peu", quelque soit le fond.

Le jugement sur le fond ne peut lui se faire que quand la lecture est terminée et que j'ai éventuellement compris ce que l'auteur voulait dire. Si la forme m'a plu, le texte recevra au moins "un peu" et plus si affinités.

Le commentaire que j'écrirai essaiera de refléter mes impressions de lecture. Ni plus ni moins.

Contribution du : 12/09/2021 13:46
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La forme et le fond
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
26/05/2020 16:47
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 2270
Hors Ligne
Demande de retrait de la part de l'auteur de ses posts 3-6-9-11-14

Contribution du : 12/09/2021 14:32

Edité par Vincente le 14/9/2021 14:45:42
_________________
Si tu n’as pas besoin de gratter ce que tu lis, c’est que ce n’est pas de la poésie.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La forme et le fond
Maître des vers sereins
Inscrit:
11/02/2008 03:55
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 32918
Hors Ligne
Il y a un défaut inné à une vision fond/forme, comme dans une vision corps/esprit pour un être humain.

C'est une facilité intellectuel de séparer, de faire cette dichotomie, de ce que l'on a sous les yeux, dans le but de se l'approprier, d'en proposer une analyse.

Véritablement, un texte est d'une seule pièce, sa forme et son fond sont fondamentalement imbriqués. Leur séparation est une opération de lecture.

Un texte plait sans qu'on sache trop ce qu'il veut dire, un autre nous séduit malgré les "mal dit" et les nombreux traits rouges qu'un instituteur aurait déposé sur sa copie.

La forme est une expression de sens, le fond implique des structures de pensées.

La littérature n'est pas objective, il n'y a pas de vérité littéraire universelle, l'orthographe, la conjugaison et la grammaire sont des socles qui ont des marges, sur lesquels on va facilement se retrouver à surfer au bout d'un peu de pratique d'écriture.

De même, les structures de pensées ont apparemment toutes les libertés, mais si on fait écrire un texte à mille personnes, il y a de fortes chances d'y trouver des ressemblances, des courants, des types communs, dans la narration, dans le choix du sujet, dans les modes d'expression.

Devant une seule lecture, il peut y avoir une vision du fond et de la forme, et devant un ensemble de lectures, on se retrouvera avec une vision formel du fond et une expression de sens dans la forme.

C'est toujours subjectif et il me semble que ça se met en œuvre de soi-même : la première dichotomie de la lecture va se doubler d'une comparaison avec le souvenir de lectures précédentes, ou plus précisément, lire une histoire va nous renvoyer, en inversant les critères de fond et forme, à notre propre histoire, vécu, témoignage, ouï-dire.

Donc un commentaire, aussi formel qu'il se voudra, exprimera le fond d'une pensée sur ce qui est lu, une indifférence dans ce cas, ainsi qu'un commentaire aussi sensible qu'il se voudra s'inscrira dans une structure de pensées, comme une autre forme d'indifférence s'il insiste sur cette sensibilité.

Est-ce que c'est le vœu d'un auteur, sa littérature, d'avoir autre chose que l'une ou l'autre indifférence sur ce qu'il écrit ?

Contribution du : 12/09/2021 16:08
_________________
Un Fleuve
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La forme et le fond
Expert Onirien
Inscrit:
16/01/2019 11:42
De Pyrénées Atlantiques
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3766
Hors Ligne
On ne devrait pas ouvrir un fil quand on manque de disponibilité pour l’animer ou juste répondre aux intervenants, je m’en excuse. De toutes façons, sur un sujet en effet maintes fois abordé tout a été cerné ici avec justesse, intelligence, et je n’ai rien à rajouter de plus.

Contribution du : 13/09/2021 12:57
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La forme et le fond
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
26/05/2020 16:47
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 2270
Hors Ligne
Demande de retrait de la part de l'auteur de ses posts 3-6-9-11-14

Contribution du : 13/09/2021 14:23

Edité par Vincente le 14/9/2021 14:46:08
_________________
Si tu n’as pas besoin de gratter ce que tu lis, c’est que ce n’est pas de la poésie.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La forme et le fond
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Comité Editorial
Évaluateurs
Correcteurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 31614
Hors Ligne
Bellini,

Tu BALAIES le pont d'un yacht ?

Le yacht en question est dans ton jardin ou quoi ?

Contribution du : 13/09/2021 14:47
_________________
Personne n'est Étranger sur Terre.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 3 4 »





Oniris Copyright © 2007-2020