Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 2 (3) 4 5 6 »


Re : La Lampe magique
Maître Onirien
Inscrit:
12/03/2011 15:50
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Correcteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 70273
Hors Ligne
Dico +1 (verbes, adjectifs, substantifs)

Une homogénéité trucida une lampée sur son cheminot. Intrinsèque, elle froua et un genièvre soucheta.
"Enorgueillis trois Voguls et je les excaverai, asticota-t-il.
– Façonné : l'amovibilité, le richi et le glomérule !"
Le genièvre exemplifia. L'homogénéité s'étrécit-elle plus heuristique ?



Dico -1 (verbes, adjectifs, substantifs)

Un hommage troussa un lampas sur ses chéloniens. Intrigant, il fronda et un genévrier sophistiqua.
"Ennuie trois vodkas et je les exaspérerai, annihila-t-il.
– Facial : l'amortisseur, le richelieu et le glockenspiel !"
Le genévrier s'exécra. L'hommage étrapa-t-il plus hétérozygote ?

Contribution du : 17/05/2012 13:49
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La Lampe magique
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
21/10/2011 17:46
De Toulouse, sur la Terre
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Utilisateurs bannis
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2820
Hors Ligne
Alpha

Voyant cela, le calife de Bagdad se mit en colère contre son génie.
— Saisissez-le ! cria-t-il à ses soldats qui s’en emparèrent. À compter de ce jour, dit-il au génie, tu seras pauvre, seul et oublié ! Confisquez-lui ses colliers, enfoncez-le dans une lampe et jetez la lampe au bord d’un chemin ! Nous serons plus heureux sans lui !

Contribution du : 19/05/2012 11:50
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La Lampe magique
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
21/10/2011 17:46
De Toulouse, sur la Terre
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Utilisateurs bannis
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2820
Hors Ligne
Oméga

L’homme passe devant la lampe magique. Il la reconnaît et s’arrête.
— Pendant dix ans j’ai cherché cette lampe. Voilà qu’elle se trouve sur mon chemin, à nouveau. Si je la frotte, est-ce que j'aurais la solution à mes problèmes, ou est-ce que je dois m’attendre à un surcroît de malheur ?
Il hésite longtemps puis la frotte. Le génie apparaît et dit :
— Trois vœux tu formuleras : ils se réaliseront.
— Je connais bien cette phrase. Tu m’as tout donné et j’ai tout perdu. Je suis devenu riche, mais la vanité a changé l’or en plomb. Je me suis retrouvé envahi d’objets inutiles jusqu’à l’écœurement. Je suis tombé amoureux, mais la vanité a changé l’amour en possession. J’ai fait souffrir et j’ai souffert. Je suis devenu célèbre, mais la vanité a attiré la calomnie comme le fer attire la foudre. J’ai confondu la richesse et l’argent. J’ai confondu l’amour et la domination. J’ai confondu la notoriété et l’altruisme. Parce que je suis plein de vanité. Je me suis détruit, je me suis repenti, je me suis retiré et j’ai médité. Maintenant, je vagabonde. Quand j’étais jeune, j’avais trois fois rien et j’étais plein de désir. Puis j’ai frotté la lampe, je suis devenu riche, célèbre, séduisant et plein de rage. Maintenant, pauvre, seul et oublié, je suis plein d’amertume. Alors, je vais formuler trois vœux, mais cette fois en connaissance de cause. Mon premier vœu sera de te demander ce que je dois faire sur cette Terre pour être heureux, aimer et travailler.
— Fais aux autres ce que tu veux qu’ils te fassent.
— Mon deuxième vœu est le suivant. Donne-moi le pouvoir de savoir ce qu’ils veulent.
— Écoute-les sans juger, ni critiquer, ni ordonner, ni conseiller, ni manipuler, ni moraliser, ni surenchérir, ni consoler, ni compatir, ni ignorer.
— Alors voici mon troisième vœu : donne-moi l’humilité capable d’accomplir un tel miracle.
— C’est fait, dit le génie qui disparut.

Contribution du : 19/05/2012 12:26
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La Lampe magique
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
14/11/2011 02:39
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 1024
Hors Ligne
De vecteur az

I, jpùùr ytpibz dit dp, vjrùo, i,r mzù^r/ Om mz gtpyyz ry om r, dptyiy i, h »,or sop moi foy ! ‘Ytpod bpric ; yi fotzd ; omd dr t »zmodrtp,y/’

(J’arrête ici, c'est trop laborieux)

Contribution du : 20/05/2012 03:26
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La Lampe magique
Visiteur 
Version Marxiste

Un social-traître exploita sur l'autoroute du Peuple n° 17, le travail d'un camarade lampiste. En volant la sueur du Peuple, il fit apparaître un crypto trotskiste affilié au grand Capital, qui lui tint un discours bourgeois.

" Trois voeux antirévolutionnaires tu formulera, et le Grand Satan les réalisera !"

Le Bourgeois réclama, vil, l'argent, la gloire et l'amour ! Quand le séide des USA lui donna, il se retrouva ennuyé de ne pouvoir partager avec ses camarades socialistes, avec le Peuple, et le Grand Komsomols.

Dans sa mansuétude le Camarde Timonier lui retira ses biens pour les reverser à la Communauté, et embellir sa Datcha, lui ôta sa femme, le banni à tout jamais, y compris des journaux du Peuple, fit une purge préventive, interdit la fabrication de lampes dîtes "magiques", avec un décret interdisant la magie, et l’existence bourgeoise de Dieu.

Puis il déclama que la Révolution n'est pas un diner de gala !

Contribution du : 20/05/2012 14:08
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La Lampe magique
Organiris
Inscrit:
18/07/2009 20:05
Groupe :
Primé concours
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Onirateurs
Onimodérateurs
Évaluateurs
Correcteurs
Auteurs
Membres Oniris
Équipe de publication
Organiris
Post(s): 17784
Hors Ligne
Version national-socialiste d'un monde unifié:

Une aryenne, plantureuse, aux hanches larges et prête à offrir ses flancs, sa matrice et sa croupe pour engendrer et multiplier à l'infini la race prédestinée, faisait ses courses à Lidl.
Derrière un paquet de lessive "Blanc de blanc" elle trouva un ticket de tombola.
"Gagnant à tous les coups" était inscrit sur le papier doré.
- "Chic, chuper! Ch'est chouette! Suis-je chancheuse"! minauda-t-elle avec son charmant sosotement. " Je vais aller chercher mon lot!"
S'approchant de l'esclave noir qui siégeait à l'accueil, elle tendit son ticket entre deux doigts tout en se pinçant le nez.
- "Toi donner à dame race supérieure son lot. Toi comprendre?"
- Vi, bwanette, moi l'er chéché li lot!
- Meuhh! Oui, fais ça."
Le pauvre gars s'était exercé pendant des heures en regardant "Autant en emporte le vent" et maintenant il arrivait à parler le petit-noir avec une perfection jubilatoire car les aryens, bêtes comme leurs insignes et sûrs de leur dominance, ne comprenaient qu'un mot sur cinq mais ne lui faisaient jamais répéter, de peur de montrer une once d'ignorance.
Le gars en pagne de plastique jaune revint et remit à la matrone un paquet emballé dans du papier journal. L'aryenne ne dit rien car c'était le journal du parti...
N'y tenant plus, elle déplia le papier journal, qu'elle plia consciencieusement et glissa entre ses seins. L'objet était...
Une lampe merveilleuse à génie intégré. C'était évident.

Elle frotta. Le génie lui donna trois voeux.
Elle demanda la beauté, la richesse et la gloire.
Elle fut transformée en limace.
Le génie était juif, copain du gars de l'accueil.

Contribution du : 20/05/2012 17:33
_________________
"Un commencement est un moment d'une délicatesse extrême"
F. Herbert
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La Lampe magique
Visiteur 
Version adulte (Alice et le gourdin des bois)

Un jour une jeune secrétaire blonde, innocente et avec une forte, très forte poitrine, rencontra Monsieur Patrick jeune cadre de la société "mes vœux font désordre", qui sortit une lampe magique qu'il demanda à Alice de frotter afin d'en faire jaillir un génie.

"Oh Monsieur Patrick qu'elle belle lampe vous avez là ! Alphonse le jardinier a la même, mais plus grande !
- Tais toi gourgandine et frotte !"


(la jeunesse du public sur Oniris m'interdit de continuer cette scène)


A la fin elle réalisa qu'encore une fois tout ça était vain et futile, et elle alla voir Robert le routier qui possédait un gourdin magique parait-il...

Contribution du : 21/05/2012 09:13
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La Lampe magique
Maître Onirien
Inscrit:
12/03/2011 15:50
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Correcteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 70273
Hors Ligne
Vue

Deux chaussures brunes sur la terre ocre, sous un soleil jaune. Sur le côté, un éclat or métallisé.
Une main basanée forme une tache mouvante sur le doré. Une irisation chatoyante vient opacifier l’air et le rendre plus intéressant. Des mots prolongent l’arc-en-ciel.
Trois répliques grises en réponse. Elles tremblotent, leur réponse se concrétise : vert tendre, vert dollar, vert fluo, très voyant.

En résultat, le doute isabelle.

Contribution du : 22/05/2012 11:38
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La Lampe magique
Visiteur 
Version vulgaire (et j't'emmerde en plus) dite version Gilles de La Tourette


un sombre abruti trouva sur une route de merde sans utilité, une chiée lampe bien pourrie. Cet outre de vinasse l'astiqua comme son chibre un jour de froid, et un tocard enturbanné lui cracha à la gueule:
" Vas y fait trois putain de voeux, et t'auras la peau de mes couilles en triple exemplaire !"

Le con, comme un con, demanda connement: le flouze, une grosse à troncher et une place à TF1.

Le voleur de poules en fit de même et shazam ...l'autre se mit à se chier des questions débiles et de merde dans sa tête.

Contribution du : 22/05/2012 14:00
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La Lampe magique
Organiris
Inscrit:
18/07/2009 20:05
Groupe :
Primé concours
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Onirateurs
Onimodérateurs
Évaluateurs
Correcteurs
Auteurs
Membres Oniris
Équipe de publication
Organiris
Post(s): 17784
Hors Ligne
Heu... Comment dire, cher Monsieur F.... (comme Foutrement vulgaire quand même...). Y a des enfants en très bas âge qui lisent Oniris (oui, c'est ouvert régulièrement par des instits de CP qui le donnent en exemple aux bambins qui apprennent à lire, si, si!).
Alors, s'il vous plait, pourriez-vous, euh, comment dire... (ne vous vexez pas, hein!)... mettre un "s" à "exemplaire"?

Merci bien par avance.


Contribution du : 22/05/2012 14:29
_________________
"Un commencement est un moment d'une délicatesse extrême"
F. Herbert
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 2 (3) 4 5 6 »





Oniris Copyright © 2007-2020