Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





La sortie
Organiris
Inscrit:
07/04/2014 15:25
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Primé concours
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Onirateurs
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Membres Oniris
Post(s): 3594
Hors Ligne
Un message pour remercier les lecteurs et commentateurs qui sont passés sur « Sortir de là » !

L’idée du texte est simple (pour une fois, on pourrait dire…) et je vois qu’elle a été reçue, je pense qu’effectivement tout le monde a déjà ressenti ce sentiment au moins une fois : de ne plus vouloir faire d’efforts, à quoi bon ? Il y aurait beaucoup à débattre mais le but n’était pas de faire une dissertation philosophique, juste de relayer une façon de trouver l’espoir là où il n y en a pas. Le message est définitivement positif ! Pour ce texte, j’ai du faire l’avocat du diable avec moi-même.

@Plumette : C’était toute mon intention, donc je suis content que vous ayez pu vous identifier ici !

@Corto : Oui je d’accord, l’énergie est le point clé… Réussir à casser l’inertie que l’on s’impose souvent de nous-même. J’adore rêver, si je pouvais faire ça toute ma vie… Il faut dire que le cerveau est un cinéma sans fin, ça n’aide pas…

@cherbiacuespe : Rien n’est parfait, heureusement ! C’est curieux car on me reproche très souvent un style trop simple ‘juste les os’, mais une fois de temps en temps, l’inverse. Je ne suis toujours pas sûr de quoi en penser. Notez que si vous avez des exemples de passages étranges, je suis preneur.

@Hersen : Ah ça, on s’entend très chère : manger !!! Enfin un concept pas trop mal foutu de la vie =) Le parfum est une référence un peu obscure je reconnais, mais j’aime bien la couleur, j’y peux rien ! T’aurais préférée le basilique ? =))

@Ours : Oui même idée que précédemment, le mouvement. Rester assit et gamberger c’est un peu déjà creuser sa tombe.

@Malitorne : Je pense que ce passage est effectivement plus littéraire que le reste, moins intuitif et plus réfléchi. Mais je pense qu’il est supportable, c’est court. A revoir dans quelques mois =))

@Pouet : Vous avez apprécié la légèreté, ça me rassure de voir que c’est un point qui revient dans les commentaires ! S’appesantir sur le noir je crois qu’on en a assez dans la journée…

En somme, merci à vous Oniriens ! Bonne année et surtout… gardez la santé

Contribution du : 06/01 15:35:14
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La sortie
Expert Onirien
Inscrit:
07/06/2019 16:07
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 3307
Hors Ligne
J'ai relu cette nouvelle pour la troisième fois (pour commenter je l'avais fait deux fois) après parution. Pour être exact j'ai utilisé le mot "obscur" parce que sur certains passages je suis revenu en arrière pour bien saisir les images données ("Ces paroles portaient des couleurs familières à Emma...son compagnon d’infortune.). D’où ma "réticence" sur l'écriture. A l'opposée, une fois terminé et bien intégré, oui, ce texte m'a emballé. Je n'ai donc pas d'exemple précis à donner, c'est plutôt une impression d'ensemble.

Contribution du : 07/01 01:37:13
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2020