Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Le fils de la brume vous remercie
Maître Onirien
Inscrit:
24/01/2014 08:35
De Paris
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Post(s): 13216
Hors Ligne
Je tiens à remercier le C.E Oniris d’avoir publié cette nouvelle.


Merci également à tous les lecteurs et commentateurs. Je vais essayer de répondre à chacun d’entre vous.


Jean-Claude : je sais que tu sais d’où vient cette brume, ce qui explique pourquoi je n’ai pas pu développer.


Plumette : j’ai tenu à garder les dates pour montrer la progression dans le flou, quand il n’y a plus de date.


SQUEEN : je suis en phase avec ton ajout du 21 mars.


Kreivi : oui, je voulais éviter les fioritures.


Louison : je ne livre que rarement les clés de mes écrits. Je comprends que cela soit frustrant pour le lecteur à qui je demande d’imaginer ses propres clés, d’interpréter.


hersen : je ne te réponds pas autrement que par un bisou.


Eva-Naissante : oui, c’est bien la raison de l’omniprésence du mot brume, le fait qu’elle soit la mère, la protectrice, le TOUT.


eskisse : mille mercis.


sukumvit : je comprends mais je ne voyais pas matière à allonger le récit ; je préfère plonger dans la seconde partie et ne pas rester trop longtemps en compagnie des humains, parce que la brume est le sujet de cette nouvelle.


Lulu : j’ai accéléré volontairement (cf. ma réponse précédente).


Ombhre : merci, merci, merci.


Orikrin : je n’ai pas lu la nouvelle de Stephen King ; il va me falloir combler cette lacune. Merci.


In-flight : j’aime quand le lecteur échafaude des hypothèses. Bravo ! Je ne donnerais pas la clé mais j’apprécie le raisonnement qui me dévoile ma nouvelle sous un autre angle.



Scribouillard : j’adore ton raisonnement pour expliquer que le narrateur n’est pas fou.


papipoete : merci d’être venu lire une nouvelle ; je sais que ce n’est pas ta tasse de thé. Et encore plus, merci d’avoir laissé un commentaire.


Merci à toutes et à tous. Je propose de moins en moins de nouvelles, alors j’apprécie quand elles sont commentées ; c’est encourageant.



Donaldo

Contribution du : 14/04 12:03:38
_________________
Planet Earth is blue and there's nothing I can do (1969, David Bowie)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le fils de la brume vous remercie
Maître Onirien
Inscrit:
24/01/2014 08:35
De Paris
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Post(s): 13216
Hors Ligne
Merci aux nouveaux lecteurs de cette nouvelle un tantinet brumeuse,

Pepito: merci d'être venu lire et commenter ce texte; cela faisait longtemps.


Andre48: j'aime bien ton interprétation; je ne livre pas la mienne, parce que je ne me rappelle plus de l'idée première.


A bientôt,

Donaldo

Contribution du : 02/06 10:50:43
_________________
Planet Earth is blue and there's nothing I can do (1969, David Bowie)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le fils de la brume vous remercie
Maître Onirien
Inscrit:
24/01/2014 08:35
De Paris
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Post(s): 13216
Hors Ligne
Merci Sylvaine,

J'avoue que la pratique de la poésie m'a fait changer de perspective dans mes nouvelles de science-fiction.



Don

Contribution du : 17/07 17:37:24
_________________
Planet Earth is blue and there's nothing I can do (1969, David Bowie)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2018