Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 (2) 3 »


Re : Le ghazal
Visiteur 
http://www.vosecrits.com/t9102-el-andalus-zadjal

Zadjal de l'avenir


Comme à l'homme est propre le rêve
Il sait mourir pour que s'achève
Son rêve à lui par d'autres mains
Son cantique sur d'autres lèvres
Sa course sur d'autres chemins
Dans d'autres bras son amour même
Que d'autres cueillent ce qu'il sème
Seul il vit pour lendemain

S'oublier est son savoir-faire
L'homme est celui qui se préfère
Un autre pour boire son vin
L'homme est l'âme toujours offerte
Celui qui soi-même se vainc
Qui donne le sang de ses veines
Sans rien demander pour sa peine
Et s'en va nu comme il s'en vint

Il est celui qui se dépense
Et se dépasse comme il pense
Impatient du ciel atteint
Se brûlant au feu qu'il enfante
Comme la nuit pour le matin
Insensible même à sa perte
Joyeux pour une porte ouverte
Sur l'abîme de son destin

Dans la mine ou dans la nature
L'homme ne rêve qu'au futur
Joueur d'échecs dont la partie
Perdus ses chevaux et ses tours
Et tout espoir anéanti
Pour d'autres rois sur d'autres cases
Pour d'autres pions sur d'autres bases
Va se poursuivre lui parti

L'homme excepté rien qui respire
Ne s'est inventé l'avenir
Rien même Dieu pour qui le temps
N'est point mesure à l'éternel
Et ne peut devenir étant
L'immuabilité divine
L'homme est un arbre qui domine
Son ombre et qui voit en avant

L'avenir est une campagne
Contre la mort Ce que je gagne
Sur le malheur C'est le terrain
Que la pensée humaine rogne
Pied à pied comme un flot marin
Toujours qui revient où naguère
Son écume a poussé sa guerre
Et la force du dernier grain

L'avenir c'est ce qui dépasse
La main tendue et c'est l'espace
Au-delà du chemin battu
C'est l'homme vainqueur par l'espèce
Abattant sa propre statue
Debout sur ce qu'il imagine
Comme un chasseur de sauvagines
Dénombrant les oiseaux qu'il tue

À lui j'emprunte mon ivresse
Il est ma coupe et ma maîtresse
Il est mon inverse Chaldée
Le mystère que je détrousse
Comme une lèvre défardée
Il est l'oeil ouvert dans la tête
Mes entrailles et ma conquête
Le genou sur Dieu de l'idée

Tombez ô lois aux pauvres faites
Voici des fruits pour d'autres fêtes
Où je me sois mon propre feu
Voici des chiffres et des fèves
Nous changeons la règle du jeu
Pour demain fou que meure hier
Le calcul prime la prière
Et gagne l'homme ce qu'il veut

L'avenir de l'homme est la femme
Elle est la couleur de son âme
Elle est sa rumeur et son bruit
Et sans elle il n'est qu'un blasphème
Il n'est qu'un noyau sans le fruit
Sa bouche souffle un vent sauvage
Sa vie appartient aux ravages
Et sa propre main le détruit

Je vous dis que l'homme est né pour
La femme et né pour l'amour
Tout du monde ancien va changer
D'abord la vie et puis la mort
Et toutes choses partagées
Le pain blanc les baisers qui saignent
On verra le couple et son règne
Neiger comme les orangers


Louis Aragon

Et ça fait aussi partie du recueil Le fou d'Elsa.

Contribution du : 30/08/2011 09:42
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le ghazal
Visiteur 
Pour en revenir au ghazal et si quelqu'un se sent l'âme d'un traducteur, voici le poème d'une célèbre poétesse. Il est en ligne sur Poezibao.

GHAZAL
She took what wasn’t hers to take : the desire
for all that’s not her, for what might awake desire.

With it, the day’s a quest, a question, answered where-
ever eye, mind lights. Desire seeks, but one can’t seek desire.

A frayed wire, a proof, a flame, a drop of globed hot wax,
a riddle solved or not by William Blake : desire.

Erase the film with light, delete the files,
re-reel the story, will all that unmake desire ?

For peace or cash, lovers and whores feign lust or climaxes.
A solitar can evoke, but cannot fake desire.

Crave nothing, accept the morning’s washed and proffered air
brushing blued eyelids with an oblique desire.

There was an other, an answer, there was a Thou
or there were mutilations suffered for your sake, desire.

Without you, there is no poet, only some nameless hack*
lacking a voice without your voice to speak desire.

Marilyn Hacker, Desesperanto, W.W. Norton & Cie, 2003, p. 98.

*signature cachée du nom de MH

Contribution du : 30/08/2011 09:50
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le ghazal
Maître Onirien
Inscrit:
12/03/2011 15:50
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Correcteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 70502
Hors Ligne
Je suis traductrice de profession, Salamandre, j'irai jeter un œil au poème à l'occasion et verrai si je me sens de m'atteler à sa traduction (traduire la poésie, c'est une vraie gageure !)...

Sinon, j'avoue que je me sens un peu inquiète à l'idée que vous ayez sauvegardé ma contribution à votre exercice. En toute franchise, moi je ne l'ai pas fait, je tiens ce textounet comme voué à l'éphémère, à un plaisir fugitif, et considère que c'est à moi de décider si oui ou non il "mérite" d'être gardé quelque part ; puis-je vous demander d'effacer la trace que vous avez gardée de ces quelques mots ?

Contribution du : 30/08/2011 09:58
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le ghazal
Visiteur 
Oui évidemment je l'efface, ce que j'ai sauvé c'est le fil de discussion, ne vous inquiétez pas, je respecte ça, c'est important de respecter. J'ai fait un dossier hier soir mais il m'a servi à relire le fil, le soir je mets un point d'honneur à ne pas trop me connecter, ni le week-end. Ainsi après mes recherches, la sauvegarde ne s'impose pas. J'efface illico, c'est pas compliqué c'est dans un brouillon de ma boîte mail avec les liens vers le zadjal.

Bien à vous Socque.

Contribution du : 30/08/2011 10:07
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le ghazal
Maître Onirien
Inscrit:
12/03/2011 15:50
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Correcteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 70502
Hors Ligne
Merci beaucoup pour votre compréhension et votre rapidité !

Contribution du : 30/08/2011 10:09
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le ghazal
Visiteur 
Voilà le ménage est fait, plus rien dans les brouillons ! Même Alex2 et Sable, hop, corbeille !

Mais c'est une corbeille avec une couverture mohair, pour l'été c'est pratique !

Contribution du : 30/08/2011 10:10
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le ghazal
Expert Onirien
Inscrit:
23/03/2011 21:54
De France
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 7589
Hors Ligne
Tenez je me suis lancée aussi. Comme ce n'est qu'un essai vous pouvez également effacer.

Pour mon amour

Je vêtirai mon corps de linon, de dentelle
Et mon rire pourra vibrer en cascatelle pour mon amour.

J’apporterai des fleurs, des palmes et des fruits,
Des plateaux apprêtés de fabuleux biscuits pour mon amour

Et je ferai jouer l’envoûtante musique
Qui nous vient d’Orient ou du Golfe persique pour mon amour.

Je tirerai sur nous le velours du rideau
Et cette obscurité sera comme un cadeau pour mon amour.

Ma couche sera faite en pétales de roses
Sur laquelle, alanguie, je prendrai mille poses pour mon amour.

Puis j’offrirai ma bouche à ce brûlant baiser
Qui ne peut à lui seul mon désir apaiser pour mon amour.

Il faudra la ferveur d’un millier de caresses
Pour convier nos corps aux ultimes ivresses pour Mona mour.

Contribution du : 30/08/2011 10:36
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le ghazal
Visiteur 
Oh là là ! Et cette signature Mona ! Qu'est-ce que ça donne alors quand ce n'est pas un essai !

Contribution du : 30/08/2011 10:41
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le ghazal
Maître Onirien
Inscrit:
05/06/2009 23:42
De La Thébaïde
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 12300
Hors Ligne
Intéressante, votre corbeille, Salamandre. Je cours m'y vautrer dans la couverture mohair.


brabant en British Shorthair

Contribution du : 30/08/2011 10:42
_________________
"L'homme n'est ni ange ni bête, et le malheur veut que qui veut faire l'ange fait la bête."

Blaise Pascal
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le ghazal
Visiteur 
British shorthair cher Brabant, est-ce aussi la race de votre chat ?

Le british shorthair est très doux, ajoutons-le à ma corbeille ! :)

Contribution du : 30/08/2011 10:48
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 (2) 3 »





Oniris Copyright © 2007-2020