Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


Le jeu de la mort
Organiris
Inscrit:
09/04/2007 20:44
De puis longtemps déjà
Groupe :
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 1992
Hors Ligne
Est-ce que quelqu'un regarde l'émission qui passe en ce moment sur France 2 ? Je suis sur le cul.

Bon a priori ca n'a rien a voir avec la littérature, mais on peut se demander comparativement à la télévision, quel est le pouvoir du livre, qu'est-ce qui différencie leurs forces et leurs action. ?

Contribution du : 17/03/2010 21:17
_________________
Pour écrire, il faut lire.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le jeu de la mort
Maître Pattie l'Orthophage
Inscrit:
27/12/2006 19:14
Groupe :
Conseil consultatif
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 42774
Hors Ligne
J'ai regardé le début, parce que la télé était branchée pendant qu'on rangeait la cuisine. Je ne voulais pas le voir, pour ne pas voir vers où la télé allait. Et en fait, si j'en crois les images du début sur les dérives de la télé, on y est déjà. Mais j'ai encore du mal à admettre que ce n'était pas des images bidons.
Quant à l'émission, j'aime mieux pas.

Pour ceux qui n'ont pas la télé, ça se rapproche de l'expérience de Milgram (Estelle en avait parlé, dans un forum réservé, et j'étais allée lire l'article sur Wikipédia), mais avec la télé et sa présentatrice dans le rôle de l'autorité, au lieu de la science et du scientifique.

Contribution du : 17/03/2010 21:26
_________________
C'est quoi cette mode de bâcler ses loisirs à toute vitesse ?
Turtle Power !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le jeu de la mort
Visiteur 
Rien de très étonnant à mon sens, la plupart des "humains" ne sont que des "humains" ou des moutons bêlant dans le pré de la trouille et de l'appât du gain.

Contribution du : 17/03/2010 21:38
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le jeu de la mort
Maître Pattie l'Orthophage
Inscrit:
27/12/2006 19:14
Groupe :
Conseil consultatif
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 42774
Hors Ligne
Pas d'appât de gain financier, en tous cas, il n'y avait pas de sous en jeu, ça aurait faussé "l'expérience". Mais le gain peut peut être autre que financier. Pour l'expérience de Milgram, ça peut être faire avancer la science au début, et puis au bout d'un moment, le gain peut simplement être d'en finir rapidement avec la pression.

Contribution du : 17/03/2010 21:50
_________________
C'est quoi cette mode de bâcler ses loisirs à toute vitesse ?
Turtle Power !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le jeu de la mort
Visiteur 
Ah? Ben autant pour moi j'avais cru comprendre qu'il y avait des soussous en jeu...

La pression, tout dépend de l'insistance de Kronenbourg...

Boaf, le concept d'émission est voyeuriste et pathétique, la preuve: j'en parle.

Contribution du : 17/03/2010 21:54
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le jeu de la mort
Maître Onirien
Inscrit:
25/06/2009 19:48
De Les Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Primé concours
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 14540
Hors Ligne
Merci Pattie !

Je fais partie des olibrius qui n'ont pas la télé (depuis plus de dix ans, on se porte très bien sans, merci) et si je connaissais l'expérience en question de notoriété, j'ignorais son nom de Milgram. Voilà qui est chose faite.

Si maintenant des émissions télé reprennent un principe similaire, je crois qu'on ne va pas tarder à atteindre le fond, s'il y en a un.

Mais après tout, si la trash tv marche, c'est bien qu'il y a des spectateurs, non ?

Je crains que la prochaine étape ne soit : télé obligatoire dans les foyers et déviants reconditionnés dans des camps.


Contribution du : 17/03/2010 22:41
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le jeu de la mort
Maître Pattie l'Orthophage
Inscrit:
27/12/2006 19:14
Groupe :
Conseil consultatif
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 42774
Hors Ligne
A vrai dire, le but avoué de l'émission n'est pas de présenter un jeu tiré de l'expérience de Milgram. C'est de voir si la télé a autant de puissance qu'on peut l'imaginer. Si elle peut exercer le rôle de l'autorité. C'est le but avoué. Bon, après, je doute que les producteurs soient des mécènes oeuvrant pour la science.

Mais de toute façon, avoué ou pas, ça fait un peu "Vache qui rit" (la boîte avec une image de vache qui porte des boîtes en boucles d'oreilles sur lesquelles il y a une vache qui porte...). La télé s'observe en train d'exercer un pouvoir qui tire vers le bas, et ce faisant, ne se tirerait-elle pas vers le bas ?
C'est le grand débat, d'après les échos que j'ai eus en écoutant la radio.
Je me demande ce que deviennent les gens qui sont passés dans cette émission ? Ca doit être traumatisant (d'un autre côté, celui qui sort de là tout guilleret, j'aimerais autant ne jamais le croiser au coin d'une ruelle sombre !). La télé qui traumatise pour voir si par hasard elle ne serait pas traumatisante...

Contribution du : 17/03/2010 22:55
_________________
C'est quoi cette mode de bâcler ses loisirs à toute vitesse ?
Turtle Power !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le jeu de la mort
Organiris
Inscrit:
03/08/2007 18:17
Groupe :
Primé concours
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 19089
Hors Ligne
Il ne faut pas s'arrêter aux apparences. L'émission de ce soir et, au-delà même de l'émission en elle-même, l'expérience qui a été menée (parce que c'est une véritable expérience) visent à montrer que la soumission à l'autorité mesurée par Milgram est accentuée par la télévision.

Si discussion il doit y avoir, c'est sur la validité de ce résultat : accentuation ou non du fait de la télévision. Sur le fond (soumission à l'autorité), Milgram a été vérifié très largement depuis les années soixante et constitue une base solide.

Le problème est que Milgram montre que 60% (à un chouïa près) des candidats vont au bout de l'expérience et se transforment en tortionnaires. Le chiffre mesuré par l'émission est de plus de 80%. L'expérience ayant été montée pour que le poids de la "télévision" soit plus important, on se demande si la télé et le formatage télévisuel que nous subissons peuvent être un facteur amplifiant ou non de cet effet de soumission.

N'allons pas au-delà de cette problématique, elle est déjà très compliquée... et vachement grave.

J'ai regardé toute l'émission et le débat qui a suivi. J'en suis sorti quand les deux cons qui vivent de la télévision (Morandini et une fille de Télérama ou un truc comme ça) sont intervenus. Ce sont les seuls qui ont commencé par gueuler comme des veaux. Ça prouve déjà, à mon avis, que le problème les titille, mais comme c'est la télé en tant que "monde" qui les fait vivre, je les vois mal déblatérer sur elle.


Les concepts de jeux télévisuels allant jusqu'à la mort d'homme existent depuis des années. Une nouvelle de Sheckley le traite (et elle a servi de base au film "le prix du danger"). Il suffirait d'une simple loi autorisant par exemple le suicide assisté pour que la dérive soit prise (c'est l'hypothèse de départ de Sheckley).



Pour répondre à oxo, qui pose une bonne question, le livre est-il dangereux ? Il l'a été. Sinon, on n'aurait jamais connu les autodafés, tradition "populaire" depuis l'invention de l'imprimerie...

Le livre est dangereux parce qu'il transporte le savoir et les idées. C'est en ce sens qu'il a été très contrôlé et l'st toujours dans certains pays. Mais c'est une menace avec laquelle les sociétés ont appris à vivre, que ce soit par la censure brutale ou par l'abrutissement sensoriel (suis pas mécontent de la formule, tiens...) : les deux méthodes reviennent à lui supprimer toute valeur. Et dans le cas de la seconde, on retrouve le rôle de la télé comme vecteur d'endormissement de la conscience.

Et revoilà le TCHUD...

Contribution du : 17/03/2010 23:05
_________________
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que sa connerie sur des choses intelligentes" (Proverbe Shadock)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le jeu de la mort
Visiteur 
Je n'ai pas vu l'émission, mais si je me souviens bien, cette expérience de Milgram a été portée à l'écran dans le film "I comme Icare" d'Henri Verneuil.

Ce n'est jamais, en quelque sorte, que la reproduction d'une "expérience" qui a été menée en réel et à très grande échelle dans toute l'Europe au départ de l'Allemagne il y a de cela septante ans (ou soixante-dix si vous préférez). Donc, oui, c'est un sujet extrêmement grave et effrayant.

Et oui... les livres peuvent être dangereux.
Je serais prêt à me mettre à genoux devant le génie quétait l'écrivain Louis Ferdinand Céline. Quant à l'homme... il a aussi écrit des choses qui sont interdites à la vente (à sa propre initiative d'ailleurs et sa veuve ensuite). Du génie à l'abjection, il y a parfois très peu...
C'est une expérience très curieuse (je dirais même traumatisante) de connaître d'abord l'écrivain des deux premiers romans et d'avancer ensuite dans la connaissance de la vie de l'homme. Une énigme effrayante pour beaucoup.
Oui, les livres sont dangereux, d'autant plus lorsqu'il proviennent d'auteurs ayant talent et intelligence.

J'espère ne pas dévier du sujet, mais je ne crois pas.

Contribution du : 18/03/2010 00:04
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le jeu de la mort
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
01/10/2008 00:05
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 2443
Hors Ligne
Je me permets de citer une autre expérience, peut-être moins connue, mais qui peut être intéressante à certains égards : celle de Zimbardo - ou l'Expérience de Stanford -, illustrée par le film Das Experiment. Pour moi, elle est plus "forte", même si pas forcément dans l'ordre du sujet.

Pour la lecture : http://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9rience_de_Stanford

Pour méditer plus sur nos propres limites.

Contribution du : 18/03/2010 00:14
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »





Oniris Copyright © 2007-2020