Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


Le temps du récit (passé ou présent ?)
Maître Xuanzen
Inscrit:
25/03/2008 21:52
De FRANCE
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 13179
Hors Ligne
Bonjour,

En lisant les dernières nouvelles du site, le temps utilisé par les auteurs (au présent par exemple plutôt qu'au passé) notamment a retenu mon attention.

Pour votre part, auriez-vous une préférence ou une tendance, actuellement, à écrire une nouvelle à un temps du passé (passé simple, imparfait ou passé composé essentiellement) ou plutôt à un temps du présent ?

Contribution du : 21/07/2020 22:34
_________________
http://xuanadoo35.unblog.fr/recueils-de-nouvelles/ (extraits de nouvelles en ligne) et http://xuanadoo35.over-blog.com/pages/Mes_coups_de_coeur_sites_amp_blogs-2436675.html (Annuaire littéraire)

Voir, entendre, aimer. La vie est un cadeau dont je...
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le temps du récit (passé ou présent ?)
Organiris
Inscrit:
07/04/2014 15:25
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Primé concours
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Onirateurs
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Membres Oniris
Post(s): 3715
Hors Ligne
J'apprécie le présent pour la narration à la première personne. Particulièrement parce que je trouve que le passé à la première personne est très laid.
A la troisième personne, l'un ou l'autre... Mais plutôt passé pour une histoire longue avec plusieurs arcs.

Contribution du : 21/07/2020 23:03
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le temps du récit (passé ou présent ?)
Visiteur 
Bonjour xuanvincent,

Il y a quelques années de cela, j'étais allé entendre une lecture de "premiers romans" organisée par la SGDL* à l'Hôtel de Massa.

Une des autrices présentes, à l'invitation de l'animatrice de la soirée, entreprit de lire les premières pages de son roman.

Il se trouve que les pages en question étaient rédigées à l'imparfait (ne me demandez pas de quoi il retournait) ce qui à la lecture produisait un son monotone et lassant avec ces finales répétées de sons en "è".
C'était vraiment disgracieux et ce fut pour moi une leçon intéressante car il est assez rare que nous vocalisions pour nous-mêmes un texte de roman et c'est à ce titre que cette audition m'est restée comme exemple de ce qu'il est préférable d'éviter.

C'est de ce jour que j'ai saisi l'importance et l'avantage d'utiliser le présent offrant à l'oreille une palette de sonorités beaucoup plus riche et variée que cet imparfait très lassant.

Si ça répond en partie à votre question...:)

H.

*Société Des Gens De Lettres

Contribution du : 21/07/2020 23:24
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le temps du récit (passé ou présent ?)
Maître Onirien
Inscrit:
25/06/2009 19:48
De Les Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Primé concours
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 12562
Hors Ligne
Bonjour xuanvincent,

Votre question est fort intéressante. Pour ma part, j'ai beaucoup de mal avec les récits au présent, sauf pour une histoire brève. Ces répétitions de "Je, je, je , je" sont fatigantes et ont un côté égocentrique que je trouve déplaisant à lire. A moins que cela soit très bien fait, ou pour des biographies.

Les textes au long court ou les romans, sans hésiter au passé pour moi. Cela permet d'écrire beaucoup plus riche, entre autres en présentant le narrateur sous différentes appellations (nom, qualification, métier, etc...) pour ne pas lasser le lecteur, ce que ne permet pas le présent.

En résumé, le présent pour le court, pourquoi pas, mais pas pour le long.

Tout ceci étant un avis personnel.


Contribution du : 22/07/2020 09:02
_________________
Auteur du roman de space-fantasy Les Elémentales "le maître-nécromant" paru aux Editions Nestiveqnen
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le temps du récit (passé ou présent ?)
Visiteur 
Bonjour ANIMAL,

Je suis étonné de votre argument selon lequel l'emploi répété de la première personne du singulier "je" serait une conséquence de la conjugaison au temps présent.

L'usage du "je", égocentrique ou voulu tel, n'a selon moi rien à voir avec le temps employé que ce soit le présent ou un autre temps.

Ou alors ai-je manqué quelque chose de votre argumentation ?

H.

Contribution du : 22/07/2020 09:44
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le temps du récit (passé ou présent ?)
Maître Onirien
Inscrit:
22/02/2010 10:47
De Luxembourg
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 11655
Hors Ligne
La question m'intéresse aussi.
J'ai tendance à écrire au passé, le présent est plus rare. Ça ne me gêne pas de trouver l'un ou l'autre dans mes lectures.
J'ai eu tendance à mélanger les deux dans un même récit, depuis j'essaie de faire attention et je le remarque parfois chez d'autres.

L'autre question, de la première ou troisième personne, est aussi pointue ;)
J'aime bien les remarques des trois personnes ayant répondu au-dessus !
Peut-être que certaines combinaisons vont mieux ensemble que d'autres. Longueur du récit, personne, temps ?

Contribution du : 22/07/2020 09:52
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le temps du récit (passé ou présent ?)
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 36087
Hors Ligne
selon moi, tout dépend de l'introduction ( avant le développement disait-on à l'école )
" je vais vous raconter une histoire... je suis au bord de l'étang, quand soudain retentit une cri ; je vais voir... "
" vous souvenez-vous de cette histoire ? " c'était un soir au bord de l'étang, quand soudain j'entendis un cri ; j'allais m'aventurer vers ce bruit, mais n'en menais pas large..."
J'en profite pour dire mon assertion face au passé des verbes ; " avez-vous connu untel ?/moi je dis " connûtes-vous untel ? " et l'on se moque " t'as vu com'y parl' suilà ? "

Contribution du : 22/07/2020 17:13
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le temps du récit (passé ou présent ?)
Expert Onirien
Inscrit:
03/06/2019 10:01
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3425
Hors Ligne
cher papipoète,

pour le verbe voir:
vîtes-vous untel et non avez-vous vu untel ?

C'est peut-être du français correct mais je ne trouve pas ça beau à l'oreille (cette phrase non plus, je te l'accorde)

Contribution du : 22/07/2020 17:27
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le temps du récit (passé ou présent ?)
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 36087
Hors Ligne
bien sûr cher poétesse... je ne dis pas à ma douce ( si je la vouvoyais ) vites-vous les clés de la voiture ?
mais dès l'école primaire, on diabolise cette version des verbes conjugués, et plus tard on pourrait me dire " en quoi tu causes hé bouffon ! "
j'rigole !

Contribution du : 22/07/2020 17:45
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le temps du récit (passé ou présent ?)
Organiris
Inscrit:
07/04/2014 15:25
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Primé concours
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Onirateurs
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Membres Oniris
Post(s): 3715
Hors Ligne
Arrêtez, le nous/vous au passé simple me file des boutons !!!!!

Il/ils et c'est tout.

Et comme dit Haverster, l'imparfait c'est chiant... mais alors... c'est dur de l'éviter quand même.

Contribution du : 22/07/2020 17:47
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »





Oniris Copyright © 2007-2020