Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes


 Bas   Précédent   Suivant  Le sujet est verrouillé

« 1 ... 19 20 21 (22) 23 24 25 ... 107 »


Re : LES GILETS JAUNES
Expert Onirien
Inscrit:
26/08/2013 09:12
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 7882
Hors Ligne
On peut dire cela en effet.
On peut dire aussi, et c'est ce que je dirai, que parmi ces gilets jaunes, ceux que je connais, ont pour la plupart une condition sociale très envieuse par les smicards.
Ils n'ont de griefs à formuler à ce nouveau pouvoir, que par rapport à une augmentation du prix du gasoil qui rend leurs déplacements vers leur maison de campagne ainsi que leurs déplacements à leur supermarché favori un peu plus onéreux.
Retraités aisés, certains, ne supportent pas qu'on touche à leurs moyens de subsistance pourtant élevés.

Qu'y-a-t-il de commun entre eux et les smicards qui tirent la langue, à la fin du mois ?

Rien.

Ce mouvement est un conglomérat de gens qui n'ont pas grand chose de commun dans leur revendication, si ce n'est un besoin pathologique de râler sur tout ce qui bouge.
Aucune cohérence dans les propos, aucune vision sur le long terme, beaucoup de vent.
Une simple remontée acide comme notre pays sait si bien en concocter.

Et dans cette crise, il y a un seul élément commun à tous les gilets jaunes: 100% des gilets jaunes sont estampiller " MADE IN CHINA ".

Ne faut-il pas y voir un clin d’œil économique et social...?

domi...

Contribution du : 04/12/2018 16:58
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : LES GILETS JAUNES
Maître Onirien
Inscrit:
23/08/2011 10:14
De Hérault
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 15258
Hors Ligne
mais des gens plus aisés peuvent réclamer pour les autres, c'est de la compassion, se défendre tous ensemble pour une société plus juste

Contribution du : 04/12/2018 17:09
_________________
peut on éviter de se chercher
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : LES GILETS JAUNES
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2012 01:54
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5152
Hors Ligne
Citation :

Marité a écrit :

Pourquoi "tenter de le faire parler de ses parents ?" C'est ce que je n'arrive pas à comprendre, ce besoin de poser des questions touchant à la situation personnelle, familiale ou autre, que l'on rencontre souvent dans les relations. Est-ce pour faire entrer la personne dans une "case" qui nous est familière et ainsi nous rassurer sur notre propre situation ??? j'avoue être très perplexe ...


Bonsoir Marité,

Tu me poses la question, alors je te réponds aussi honnêtement que je puisse le faire, mais la « version longue », déjà bien trop longue, était superflue et surtout hors sujet. Une question ne vient pas comme ça dans une conversation comme les cavaliers d’Offenbach. Pour des tas de raisons, je m’étais depuis pas mal de temps éloigné de ma famille. J’ai été élevé dans une famille où l’on parlait très souvent le néerlandais, mais une famille où certains sont néerlandophones et d’autres francophones, à peu près à parts égales. Moi-même, ma cousine et son mari sommes francophones, mais des cousins et cousines communes sont néerlandophones. Ma cousine évoquait le fait qu’elle invitait parfois une cousine commune néerlandophone et qu’on pourrait se retrouver lors d’un repas commun. Je lui expliquais que j’avais un rapport très particulier avec le néerlandais, que je considère presque comme ma langue maternelle (après tout, ma mère est néerlandophone), même si je la parle beaucoup moins bien que le français et que, justement, je suis extrêmement gêné par le fait que lorsque des francophones et néerlandophones sont réunis, ce sont souvent les néerlandophones qui font le plus d’effort et que le français finit par s’imposer, ou plutôt être imposé par les francophones, bien que je me débrouille mieux en néerlandais que le francophone moyen. Puisqu’il n’y a pas eu de suite à cette idée d’un repas commun, je suppose que ma cousine a dû le prendre comme un refus, ce qui n’était pas le cas. Mais ce n’est pas tout et de cela je ne lui ai rien dit. Le mari de cette cousine néerlandophone est également un chef d’entreprise et je ne peux pas te répondre plus honnêtement qu’ainsi : je pense que me retrouver parmi des gens ayant très bien réussi alors que je me vois comme un raté m’aurait été difficile à vivre. En cela, je rejoins tout de même un peu le sujet. Bref, la conversation tournait autour de la langue et, à un moment, j’avais l’impression que je faisais un aparté avec ma cousine et j’ai sans doute cherché à y intégrer son mari que je pensais rester sur le carreau. Ma motivation était sincère et, je crois, généreuse, mais je suis « socialement maladroit ». Je ne possède pas les codes de l’humanité. J’ai parfois l’impression d’être perdu parmi une espèce qui n’est pas tout à fait la mienne. Je ne possède pas le moindre talent pour parler du temps qu’il fait.

Bref, c’est vraiment complètement hors sujet. Je voulais seulement faire passer deux messages :
1. Personne ne devrait avoir honte de ses sentiments. Les sentiments sont incontrôlables et proviennent d’une histoire complexe, intime ou partagée. En revanche, les actes résultant de ces sentiments sont contrôlables et de ceux-là, nous sommes responsables ;
2. Qui peut affirmer connaître une personne dont on ne connait même pas l’identité ? De plus en plus, notre société nous pousse à la méfiance de l’autre, parfois jusqu’à la haine, au point d’imaginer brûler le véhicule de quelqu’un dont on ne sait rien, au point de se demander quelle est la légitimité d’un type qui se trouve à côté de soi sur un rond-point. Le post #202 de dom1 illustre très bien cela, selon moi.

On pourra toujours considérer que sa colère est plus légitime que celle d’un autre que l’on considère plus favorisé, mais cette faveur me semble être basée essentiellement sur des considérations matérielles, essentiellement le revenu, bien entendu, ou, de manière plus globale, le pouvoir d’achat.
Je ne fais bien sûr qu’exprimer mon propre point de vue, par essence contestable, mais je suis convaincu qu’il y a une valeur bien plus fondamentale que le pouvoir d’achat pour représenter la place d’un individu dans son milieu : la liberté.
On peut parfaitement être plus libre qu’un autre gagnant plus d’argent. Je crois que la fracture ne situe pas entre ceux gagnant plus ou moins d’argent, mais entre ceux se sentant libres et ceux qui ne sont que spectateurs de leur existence.
On pourra bien en rire et comparer nos situations à celle d’autres régions du monde. Je le comprends et ce n’est évidemment pas faux, mais je crois aussi qu’il faut considérer la dynamique. Tout est relatif, toujours. On peut venir de loin et progresser. On peut aussi tomber de haut. Nous y sommes.

Depuis deux jours, je gagne de l’argent alors que je n’en gagnais pas, mais pour cela, il a fallu que je fasse la pute, prétendre à un employeur que je voulais bosser pour lui alors que c’est un pur mensonge. Il y a trois jours encore, j’étais libre. Je ne ne mangeais souvent qu'une fois par jour, mais je m'en foutais. Mais je sais aussi que je ne peux pas survivre sans manger, alors je ne pouvais pas continuer à être libre sans argent et j’ai rejoint le contingent des prisonniers. Et j’ai honte de moi. Beaucoup. Je suis redevenu un "privilégié". Ce soir, je suis rentré chez moi avec un véhicule de société tout neuf. Un diesel. La belle affaire ! J'ai des idées très noires.

Ne t’es-tu pas demandée pourquoi il y avait eu tant de monde dans les rues de Paris après la tuerie de Charlie Hebdo, alors que ce ne fut pas le cas à d’autres occasions ? Et pas seulement à Paris, et pas seulement en France. Moi, j’étais à la marche de Bruxelles consécutive à cet événement, et c’est la seule fois de ma vie où je me suis retrouvé à participer à une manifestation.

Quel en était l’enjeu ? Le pouvoir d’achat ou la liberté ?

Le week-end dernier, mon fils a, pour la première fois de sa vie, participé à une marche. 75.000 personnes dans les rues de Bruxelles, pour le climat. Pas une seule poubelle, pas un seul petit papier n’a été brûlé. Était-ce pour le pouvoir d’achat ?

Désolé, une fois de plus. Je crois que j’ai très largement épuisé mon quota de participation.

Contribution du : 04/12/2018 20:44
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : LES GILETS JAUNES
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2012 01:54
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5152
Hors Ligne
Désolé encore, je sais que c'est une vidéo sur Youtube et que c'est fort connu et que, de plus, ce n'est qu'une fiction mais tout de même :

https://www.youtube.com/watch?v=o6pcBGpag2o

C'était en 1961, il y a cinquante-sept ans.

Cette conscience du "génie français" me fait souvent sourire, mais ce n'est pas toujours usurpé.

Contribution du : 04/12/2018 21:22
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : LES GILETS JAUNES
Maître Onirien
Inscrit:
23/08/2011 10:14
De Hérault
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 15258
Hors Ligne
Etes-vous pour pour une remise à plat de notre société qui crée des pauvres, ne redistribuant pas correctement les richesses de la France, doit-on équilibré les gains des actionnaires et des travailleurs

Contribution du : 05/12/2018 08:51
_________________
peut on éviter de se chercher
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : LES GILETS JAUNES
Maître Onirien
Inscrit:
15/11/2008 09:48
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 16802
Hors Ligne
Merci Stony pour ta longue réponse, je sais que tu as dû faire des efforts pour la réduire ... Merci aussi pour la vidéo qui m'amène à cette réflexion " ... rien de nouveau sous le soleil, ce qui a été sera ... etc" Je vais lire attentivement tes propos et peut-être y reviendrai
Amitiés oniriennes
Marité (Annie)

Contribution du : 05/12/2018 09:38
_________________
J'aimerais être esprit pour traverser l'espace et modeler le temps, à jamais, à l'infini.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : LES GILETS JAUNES
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2012 01:54
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5152
Hors Ligne
Citation :

" ... rien de nouveau sous le soleil, ce qui a été sera ... etc"


Et ce qu'on laisse progresser ne peut que croître ? Jusqu'à son implosion ? Une super nova peut donner lieu à un spectacle magnifique, mais gare à qui se trouve dans ses parages.

La 'Poule aux œufs d'or", aussi, est une vieille histoire.

L'avarice perd tout en voulant tout gagner.
Je ne veux, pour le témoigner,
Que celui dont la Poule, à ce que dit la Fable,
Pondait tous les jours un œuf d'or.
Il crut que dans son corps elle avait un trésor.
Il la tua, l'ouvrit, et la trouva semblable
A celles dont les œufs ne lui rapportaient rien,
S'étant lui-même ôté le plus beau de son bien.
Belle leçon pour les gens chiches :
Pendant ces derniers temps, combien en a-t-on vus
Qui du soir au matin sont pauvres devenus
Pour vouloir trop tôt être riches ?

Jean de La Fontaine, 1668

Contribution du : 05/12/2018 10:12
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : LES GILETS JAUNES
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2014 08:59
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6268
Hors Ligne
Oui, Stony, je comprends tout ce que tu dis, sauf que dans le cas qui nous intéresse ici, il n'est point question d'avarice mais de détournements de fonds organisés au profit de poches toujours plus pleines. Les inégalités se sont creusées dangereusement, jusqu'au point de non retour.

Persister dans cet état de fait nous prive de notre chère liberté chaque jour davantage. Alors, oui, malgré la peur de lendemains incertains, il faut tenir bon et ne plus se laisser acheter par quelques miettes distribuées au Petit Poucet. De toutes façons, il faut admettre que nous n'en avons plus les moyens.

Lorsque je dis ''nous'' c'est par solidarité et en pensant à l'avenir de mes enfants, car j'ai encore la chance de pouvoir faire deux repas par jour et d'aller à l'Opéra si ça me chante, mais jusqu'à quand ? Hier soir aux news j'entendais que 52 % des Français ont peur de terminer dans la rue. Ajouter à cela que les Restos du Cœur affichent des dons à la baisse pour cause de donateurs exsangues... Affolant, non ?

Ce que je souhaite ardemment aujourd'hui, c'est que tout le monde reste vigilant afin que ce ne soit pas le populisme qui tire les marrons du feu. Mais là c'est une autre histoire...

Contribution du : 05/12/2018 11:10
_________________

Mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : LES GILETS JAUNES
Expert Onirien
Inscrit:
27/04/2018 09:19
De FRANCE
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 4826
Hors Ligne
Chers Oniriens, j'ai l'impression qu'un chien qui se mords la queue est resté coincé dans ces pages. Nous avons fait 22 fois le tour du sujet, je vais retenter ce soir de le faire glisser en fin fond de forum. Citoyens à vos rond-points ou à vos pages d'écritures !

Contribution du : 05/12/2018 11:32
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : LES GILETS JAUNES
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2012 01:54
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5152
Hors Ligne
Citation :

il n'est point question d'avarice mais de détournements de fonds organisés au profit de poches toujours plus pleines


Oui, je sais, mais je ne voulais point saloper le poème de l'ami Jean et, de plus, "La cupidité" mesure une syllabe de plus que "L'avarice" ;)

Jusqu'à présent, le système fonctionne toujours sur ses bases. Le peuple est la poule aux œufs d'or. Il faut mettre la poule en cage pour qu'elle ne s'échappe pas et lui donner à manger juste ce qu'il faut pour qu'elle ne meure pas. Moins on lui donne à manger (1), moins elle possède de vigueur pour s'attaquer à la cage (2). Et puis, un oiseau qui ne sait pas voler, c'est quand même une belle invention.
Il y a bien eu des soubresauts, et des gros et des graves même. 1929. 1939. 2008.
Même le plus gros n'a pas réellement entravé l'affaire. Lorsqu'on ne produit plus de voitures, on peut produire des obus ou du Zyclon B.
J'ignore le seuil de résistance de la poule. Quelqu'un le connait-il ?
C'est assez con, une poule. A-t-elle conscience que c'est elle qui produit des œufs et que c'est elle qui mange les rebus du festin ?

Utiliser des gens pour produire de la merde et les contraindre à poursuivre pour acheter cette même merde, c'est quand même, faut reconnaître, une sacrée idée de génie.
Et je reconnais aussi qu'on peut avoir peur et se dire que c'est moins pire que de risquer le goulag pour avoir chuchoté un mot de travers.

Et dom1, dans son post #202, a parfaitement démontré que le peuple, c'est pas un bloc. C'est une pyramide dans laquelle chacun peut se sentir, certes plus bas que l'étage d'au-dessus, mais aussi ressentir un certain soulagement en baissant les yeux. C'est bien foutu, une pyramide. Il faut bien calculer son angle pour pas qu'elle se plante la gueule, mais si le calcul est bon, ça peut tenir des millénaires.
Gaffe à l'angle, quand même !


(1) à prendre au sens large. La culture, l'éducation, l'accès à une information indépendante et vérifiée, ..., sont aussi de la nourriture.

(2) "Il commençait à en avoir marre de son boulot. Six ans et il n’avait pas un sou à la banque. C’était comme ça qu’ils vous piégeaient – ils vous donnaient juste assez pour survivre, mais jamais de quoi vous permettre de vous échapper." (Charles Bukowski)


PS: vous avez raison, BlaseSaintLuc, on a sans doute fait le tour. Je retourne à ma pyramide ; faut pas qu'elle se casse la gueule.

Contribution du : 05/12/2018 12:11
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 ... 19 20 21 (22) 23 24 25 ... 107 »

 Le sujet est verrouillé




Oniris Copyright © 2007-2019