Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


Les Oniriens savent-ils lire de la poésie ?
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
27/10/2017 02:33
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 2808
Hors Ligne
Bonjour à tous,

La question est volontairement provocatrice, et je ne me permettrais pas de la poser si je n'avais pas d'amour pour ce site et sa communauté (à la place, je supprimerais tout simplement mon compte). Qui aime bien châtie bien, comme on dit.

J'ai remarqué qu'un grand nombre de commentaires sur les poèmes s'attachaient au fond plutôt qu'à la forme, voire cherchaient à déchiffrer l'intention de l'auteur plutôt qu'à s'ouvrir au foisonnement du sens tel qu'il se crée dans le texte, singulièrement pour chacun. C'est se tromper, je crois, sur la nature de la poésie, et oublier que le métier de poète est analogue à celui de l'artisan ; c'est oublier aussi selon moi que le langage que nous utilisons et travaillons appartient à tout le monde et nous dépasse fondamentalement, sculptant constamment notre inconscient personnel et collectif ; mais c'est là un autre sujet.

Peu de commentaires s'attardent sur les sonorités par exemple, sur les effets de rythme, ou même sur les choix de vocabulaire. Ne parlons même pas des effets visuels qui passent totalement à la trappe. Dans un poème que j'ai récemment soumis et qui a été refusé (à juste titre, car il ressemblait en effet trop à un brouillon ; j'en profite pour remercier tous ceux qui l'ont commenté, certains avis m'ont bien encouragé), je personnifiais le silence sous la figure d'un ange serviteur. Le dernier vers, "Invite-le, ce vieux valet", comportait une alliteration notable reproduite par la lettre "v" qui aurait pu évoquer des ailes sur un plan purement graphique. Mon ange déployait les siennes à cet instant final... Le "x" dans "vieux" ressemble aussi à deux v collés l'un à l'autre. Personne ne l'a remarqué apparemment et c'est dommage, car la poésie est un jeu multiforme, une énigme pluridimensionnelle. Je suis sûr que beaucoup d'auteurs ici me rejoindront dans cette légère plainte ! Le résultat, pour citer Baudelaire, est que

"Maint joyau dort enseveli
Dans les ténèbres et l'oubli
Bien loin des pioches et des sondes;

Mainte fleur épanche à regret
Son parfum doux comme un secret
Dans les solitudes profondes."

En l'honneur de tous les vers mal lus (et en premier lieu par moi ; c'est difficile de toujours accorder aux poèmes d'Oniris l'attention qu'ils méritent), je vous salue et vous souhaite un bon mois d'août.

Hiraeth

Contribution du : 11/08 18:41:24
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les Oniriens savent-ils lire de la poésie ?
Maître Onirien
Inscrit:
14/06/2013 14:24
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 16599
Hors Ligne
Bonjour Hiraeth

Votre question ne confond-telle pas lire et commenter ?

Deux choses finalement fort différentes.

Tout le monde que cela intéresse peut lire de la poésie mais combien
sur ces lecteurs sont-ils aptes à la commenter ?
... Lorsque l'on voit le nombre d'erreurs qui sont proférées
dans ces fameux commentaires.

D'ailleurs, on ne vous voit plus guère commenter.

Bonne soirée.

H

Contribution du : 11/08 19:27:58
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les Oniriens savent-ils lire de la poésie ?
Expert Onirien
Inscrit:
27/04/2018 09:19
De FRANCE
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5382
Hors Ligne
La forme et le fond, un peu l'ombre et la lumière en somme, certain lisent au pied de la lettre alors qu'il faudrait prendre de la hauteur. Pourquoi chercher à toute force à comprendre quand se laisser porter suffirait ?

mais commenter est l'injonction qui nous est faite, donc chacun avec sa binette ou ses lorgnons vient et produit une opinion .

D'ailleurs, je vais reprendre mes outils de jardinage, n'ayant moi-même pas pratiqué depuis un moment !


Hiraeth ,merci pour le post .

Contribution du : 11/08 19:55:29
_________________
Citation :
Le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages. Citations de Jules Barbey d'Aurevilly
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les Oniriens savent-ils lire de la poésie ?
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2013 12:55
De La Thébaïde
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Auteurs
Post(s): 5346
Hors Ligne
Peut-être auriez-vous dû écrire :

"Invite-le, ce vieuX valet"

ou mieux :

"Invite-le, ce vieuX valet"


Lol

Contribution du : 11/08 20:20:13
_________________
"Je suis le Ténébreux,- le Veuf,- l'Inconsolé,/ Le Prince d'Aquitaine à la Tour abolie :/ Ma seule Etoile est morte,- et mon luth constellé/ Porte le Soleil noir de la Mélancolie." "El Desdichado" G. de Nerval
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les Oniriens savent-ils lire de la poésie ?
Onirien Confirmé
Inscrit:
27/01 05:31:15
Groupe :
Membres Oniris
Évaluateurs
Auteurs
Post(s): 370
Hors Ligne
Si je comprends bien le message, je ne dois pas commenter les poèsies, parce que j'y connais rien. Et que je ne peux faire mieux que ceux qui savent lire les poèmes...

Merci pour ce bel esprit de communauté.

Contribution du : 11/08 21:10:14
_________________
"Ne t'inquiète pas, dans une semaine, des vers, tu en auras fait des milliers" (Danton à Fabre d'Eglantine - se plaignant de ne pas avoir achevé un poème - sur la charette qui les menait à l'échafaud).
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les Oniriens savent-ils lire de la poésie ?
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
27/10/2017 02:33
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 2808
Hors Ligne
Citation :

Hananke a écrit :
Bonjour Hiraeth

Votre question ne confond-telle pas lire et commenter ?

Deux choses finalement fort différentes.

Tout le monde que cela intéresse peut lire de la poésie mais combien
sur ces lecteurs sont-ils aptes à la commenter ?
... Lorsque l'on voit le nombre d'erreurs qui sont proférées
dans ces fameux commentaires.

D'ailleurs, on ne vous voit plus guère commenter.

Bonne soirée.

H


Vous avez sans doute raison, mais j'aime croire que tout le monde peut enrichir un poème d'un commentaire pertinent, qui ne tienne pas uniquement compte du fond... Pas besoin de maîtriser la terminologie savante de l'analyse littéraire pour se mettre à l'écoute d'un texte et être sensible à son fonctionnement.

Du reste, il est vrai que je commente moins en ce moment, mais quand je le fais, j'y passe en général beaucoup de temps.

Contribution du : 11/08 22:05:25
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les Oniriens savent-ils lire de la poésie ?
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
27/10/2017 02:33
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 2808
Hors Ligne
Citation :

BlaseSaintLuc a écrit :
La forme et le fond, un peu l'ombre et la lumière en somme, certain lisent au pied de la lettre alors qu'il faudrait prendre de la hauteur. Pourquoi chercher à toute force à comprendre quand se laisser porter suffirait ?

mais commenter est l'injonction qui nous est faite, donc chacun avec sa binette ou ses lorgnons vient et produit une opinion .

D'ailleurs, je vais reprendre mes outils de jardinage, n'ayant moi-même pas pratiqué depuis un moment !


Hiraeth ,merci pour le post .


Et merci de votre réponse, Blase !

Contribution du : 11/08 22:06:09
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les Oniriens savent-ils lire de la poésie ?
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
27/10/2017 02:33
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 2808
Hors Ligne
Citation :

senglar a écrit :
Peut-être auriez-vous dû écrire :

"Invite-le, ce vieuX valet"

ou mieux :

"Invite-le, ce vieuX valet"


Lol


Haha, j'ai honnêtement pensé à utiliser les italiques à de nombreuses reprises... Mais pour tout dire j'éprouve un certain plaisir à cacher certaines choses dans mes poèmes, avec l'espoir que quelqu'un les décèle un jour et me surprenne agréablement.

Contribution du : 11/08 22:08:38
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les Oniriens savent-ils lire de la poésie ?
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
27/10/2017 02:33
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 2808
Hors Ligne
Citation :

Dugenou a écrit :
Si je comprends bien le message, je ne dois pas commenter les poèsies, parce que j'y connais rien. Et que je ne peux faire mieux que ceux qui savent lire les poèmes...

Merci pour ce bel esprit de communauté.


Allons, où m'avez-vous vu dire ça ? Recevoir un commentaire, quel qu'il soit, est toujours une source de gratitude, et en écrire un est toujours un moyen d'y voir mieux dans ses propres pensées : je ne peux que souhaiter que cela continue. Prenez ce topic comme une petite pique gentille, encourageant les Oniriens à passer plus de temps devant chaque poème.

Mais à la lecture de votre message, je ne peux m'empêcher d'y voir un travers commun de notre nation, qui s'éprend d'égalitarisme jusqu'à juger toutes les opinions égales...

Contribution du : 11/08 22:15:08
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les Oniriens savent-ils lire de la poésie ?
Expert Onirien
Inscrit:
15/11/2018 14:19
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3324
Hors Ligne
Bonjour Hiraeth,

Vous dites avoir remarqué "qu'un grand nombre de commentaires sur les poèmes s'attachaient au fond plutôt qu'à la forme, voire cherchaient à déchiffrer l'intention de l'auteur plutôt qu'à s'ouvrir au foisonnement du sens tel qu'il se crée dans le texte, singulièrement pour chacun".

Dans mon expérience, je me rends compte, au contraire, que peu d'oniriens cherchent à déchiffrer l'intention de l'auteur quand le texte couve une certaine "complexité", notamment en classique. Dans ce cas, l'attrait pour la forme, le respect des règles et la fluidité des vers prend souvent le pas sur tout le reste.

Lorsque je commente, j'aime entrer dans l'esprit du poème pour y trouver une cohérence qui m'est toute personnelle et qui ne relève pas nécessairement (parfois pas du tout) de l'intention de l'auteur.

Pourtant, interroger un poème, "s'ouvrir au foisonnement du sens", n'est-ce pas vouloir saisir, d'une certaine manière, "l'intention de [son] auteur" ?

Si l'on voulait que chacun de nos commentaires fût exhaustif, le travail d'analyse serait colossal.


Hiraeth, merci pour ces réflexions, fort intéressantes.

Contribution du : 12/08 00:28:10
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »





Oniris Copyright © 2007-2019