Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Merci pour "Hiver"... en plein été !
Maître Onirien
Inscrit:
22/07/2012 22:59
De Cévennes
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Correcteurs
Post(s): 36870
Hors Ligne
Bonjour,
Je remercie chaleureusement tous ceux qui ont contribué à la parution de mon poème "Hiver", ainsi que vous, commentateurs, qui avez pris la peine et le temps de rédiger vos observations.
Cette poésie est née lorsque j'habitais un mas perché sur les collines cévenoles au-dessus de la vallée où est blotti le village.
C'était une période sombre de mon existence, et je luttais contre l'appel des ombres. Le poème est le reflet de cette lutte, jusqu'à la dernière strophe où l'écriture m'a offert le cadeau d'une embellie : retrouver le goût de la vie dans les minuscules images qui nous entourent, grâce à la nature.

@Provencao : "une lumière intérieure", oui, c'est bien de cela dont il s'agit, retrouver en soi-même la lumière lorsqu'on se trouve au fond du trou. Et en effet, les plus clairs souvenirs de l'enfance peuvent y aider. Merci de vos observations encourageantes.

@hersen : "...tandis qu'un petit bout d'humain est là, perdu mais pas perdu" ; c'est exactement ça : jamais tout à fait perdu sur cette Terre malgré les sensations éphémères de solitude, surtout si l'on s'en remet aux richesses mouvantes, vivantes, de la Nature. Merci de ton passage ici !

@sauvage : vous pointez à mon grand plaisir les deux "pensées" échappées de cette observation de la vie qui passe devant la fenêtre ; il est vrai que tout le poème s'attache plutôt à calquer les sentiments personnels sur le paysage environnant, comme en effet cette métaphore du brouillard qui concerne aussi "celui de nos idées, souvent confuses, fantasques, rarement arrêtées".
Merci d'avoir pointé votre passage préféré sur la strophe des sentiers et de l'eau qui s'écoule. Votre commentaire me permet de vous découvrir : accaparée par la correction, je commente rarement et n'avais jusqu'ici pas vu passer vos poèmes, que je m'en vais visiter. Merci.

Contribution du : 31/07 11:10:48
_________________
L'homme est conduit par l'aveugle qui est en lui- J.Claude Izzo
Poésie et carnets artistiques : https://papiers-relies.assoconnect.com/
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci pour "Hiver"... en plein été !
Maître Onirien
Inscrit:
22/07/2012 22:59
De Cévennes
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Correcteurs
Post(s): 36870
Hors Ligne
@EtienneNorvins : je suis bien aise de vous permettre, par ces mots de mon poème, d'avoir désormais une autre perception du brouillard ! Cette confidence dans votre commentaire me touche beaucoup et je vous en remercie. Bienvenue sur Oniris, auquel je vois que vous contribuez déjà via vos commentaires ! à bientôt de vous lire...

Contribution du : 21/08 08:39:49
_________________
L'homme est conduit par l'aveugle qui est en lui- J.Claude Izzo
Poésie et carnets artistiques : https://papiers-relies.assoconnect.com/
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2020