Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Merci pour la sagne
Maître Onirien
Inscrit:
28/12/2008 17:33
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Post(s): 10342
Hors Ligne
Merci beaucoup d’avoir sélectionné cette sagne-tourbière, et pour vos commentaires : Eclaircie, Lebarde, lucilius, natile, Provencao, papipoete, Robot, STEPHANIE90, hersen, troupi, Vincente et Davide.

J’aime bien l’ambiance des tourbières, des landes ou des marais ; des lieux qui sortent de « l’ordinaire », propices aux légendes dans de nombreux pays.
L’oiseau-feu, pour moi, c’est l’Oiseau de feu (j’ai supprimé le « de » à cause de ces fichus alexandrins qui me donnent beaucoup de fil à retordre…) ; c’est le phénix qui brûle puis renaît de ses cendres. On dirait, en effet, qu’une tourbière est une sorte de terre brûlée où la végétation a beaucoup de difficulté à croître (il est vrai que l’oiseau-feu est un peu laborieux sur ce genre de terrain…), mais elle est quand même présente de façon très spécifique (plantes carnivores par exemple). Tout est lent dans une tourbière : l’eau, les plantes, les petits animaux ; sauf les moustiques le soir...

Wikipédia indique ceci pour le phénix :
« Le phénix, ou phœnix (du grec ancien φοῖνιξ / phoînix, “rouge pourpre”), est un oiseau légendaire, doué d’une grande longévité et caractérisé par son pouvoir de renaître après s’être consumé dans les flammes. Il symbolise ainsi les cycles de mort, de résurrection et de noblesse. » Et plein d’autres choses à découvrir sur ce site.…

Merci encore et très bonne soirée !

Luz

Contribution du : 14/08 17:50:13
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci pour la sagne
Maître Onirien
Inscrit:
28/12/2008 17:33
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Post(s): 10342
Hors Ligne
Merci beaucoup senglar !

Je ne sais pas si ce poème mérite tous tes compliments, mais en tout cas ça me fait vraiment très plaisir.
Quand j'étais enfant, les chemins me menaient de pacages en tourbières. Je me suis nourri de ces paysages là, de cette atmosphère si particulière ; les odeurs également.

Alors, un autre poème sur les tourbières, en souvenir de mon enfance :

"C’est une tourbière échevelée d’herbes rêches,
Bordée de pacages aux bruyères callunes.
Les genévriers verts s’élancent vers la lune
Et l’eau noire des sources encercle les laîches.

C’est une tourbière échevelée d’herbes rêches,
Figeant les mémoires déposées par le temps.
Sa terre végétale enserre deux étangs
Qui au fil des saisons s’envasent et s’assèchent.

C’est une tourbière échevelée d’herbes rêches
Qu’enfants nous traversions pour aller au ruisseau,
Sautant comme cabris, un panier sur le dos,
Avec au fond des yeux le soleil de la pêche."

Merci encore, senglar, et très bonne soirée !

Luz, le druide des tourbières

Contribution du : 15/08 20:47:30
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci pour la sagne
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2013 12:55
De La Thébaïde
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Auteurs
Post(s): 4958
Hors Ligne
Grand merci à toi Luz !


J'ai imprimé ce second poème sur les tourbières séance tenante. C'est véritablement magique :)))

Vais brûler quelques cônes d'encens pour les fumerolles...


Senglar des Ardennes

Contribution du : 16/08 13:10:35
_________________
"Nous sommes du même bois, du même vent, de la même pluie, du même coup de gueule, du même silence... du même sourire..." LENI
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2019