Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Merci pour les eaux du pré
Expert Onirien
Inscrit:
28/12/2008 17:33
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Post(s): 9133
Hors Ligne
Bonjour,

Merci pour vos commentaires et conseils, ou simple lecture.
J'en tiens toujours compte, de la simple virgule aux remarques de fond.
C'est vrai que ce texte aurait pu être présenté plutôt en prose poétique ; peut-être même, un jour, je pourrai essayer d'écrire une nouvelle sur ce sujet.
Petit à petit, en moyenne montagne du Massif central, des plantations de résineux remplacent les prés, surtout sur les versants mal exposés ou en pente. L'agriculture ne peut plus se maintenir sur certains secteurs. C'est économiquement impossible (alors qu'en Suisse ça l'est, par le biais sans doute de subventions). C'est beau aussi les résineux, le problème, surtout, c'est l’acidification des sols (et donc mes chabots qui se font bien rares...)
Excusez-moi si je ne suis pas très clair : j'ai cherché la lune rousse toute la nuit...
Merci encore.

Luz

Contribution du : 28/07 11:47:35
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci pour les eaux du pré
Expert Onirien
Inscrit:
03/02 14:49:57
De Rhône Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 3013
Hors Ligne
Euh...
Vous vous êtes trompé de quête, la "lune rousse" est celle qui balaie le ciel avant les saints de glace au début du printemps, là c'était la" lune sang".

Rassurez vous, je ne l'ai pas vu "sang" non plus, la hauteur de la colline m'a masqué le plus beau du spectacle...

Et je pense avoir vu Mars aussi, pas à l'œil nu, non, au travers de l'appareil photo de mon téléphone portable :
Je voulais la placer là, mais je ne sais pas faire.

J'ai beaucoup, beaucoup aimé votre poème, s'il doit devenir nouvelle, je la lirai. Avant de devenir berger et de partir entretenir vos versants désertés du Massif Central.

Contribution du : 28/07 13:10:19
_________________
Notre blog partagé, merci aux passants Poésie Fertile
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci pour les eaux du pré
Expert Onirien
Inscrit:
28/12/2008 17:33
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Post(s): 9133
Hors Ligne
Merci Eclaircie,
En fait la lune, à cause des nuages, je ne l'ai vue ni rousse, ni sang ; seulement blanche, très très brillante vers 4 h 30 du matin (j'ai dormi entre-temps...)
Les indiens d’Amérique (en Géorgie) ont toute sorte de lunes ; pour ne citer que les plus poétiques : froide, du corbeau, d'herbe, de la rose, du tonnerre, de la longue nuit, etc.
De quoi alimenter nos poésies, en plus de la lune rousse et de la lune sang...

Contribution du : 28/07 17:37:23
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci pour les eaux du pré
Maître Onirien
Inscrit:
01/07/2009 13:04
De Besançon
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Onimodérateurs
Auteurs
Post(s): 15563
Hors Ligne
Chez moi, le ciel s'est à moitié assombri sous l'orage, et la lune se trouvait juste du côté des nuages quand la moitié de la ville jouissait d'un beau ciel clair…

Pour en revenir à votre poème, Luz, je l'ai bien aimé tel qu'il était. Il est vrai que la frontière entre poésie en vers libres et en prose est infime quand on choisit de faire des vers d'une certaine longueur. Mais tout ce qui compte, plus que la forme, c'est la musicalité et la portée des mots, et votre poème est à ce titre tout à fait réussi à mes yeux.

Bonne continuation, et bon Week-end !


Contribution du : 28/07 17:45:03
_________________
Inspiration ou poésie...
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci pour les eaux du pré
Expert Onirien
Inscrit:
28/12/2008 17:33
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Post(s): 9133
Hors Ligne
Merci Lulu,
Et j'ai bien noté vos remarques sur ce poème : la fin à améliorer et la virgule après la prairie ; je trouve que vous avez tout à fait raison sur ces deux points.
Je vais laisser passer quelque temps et je retravaillerai la dernière strophe.
Bonne soirée !

Luz

Contribution du : 28/07 20:09:01
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci pour les eaux du pré
Expert Onirien
Inscrit:
28/12/2008 17:33
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Post(s): 9133
Hors Ligne
Merci MonsieurF pour ton commentaire !
C'est vrai, la vie dans l'eau disparaît peu à peu, les truites se font rares et bien maigrelettes. Au bord de l'eau de même ; les résineux acidifient la terre et plus rien ne pousse, plus rien ne vit, pas même les éphémères...
Je vais aller en Creuse dans une semaine, il y a une rivière, "La Gioune" qui est labellisée "Site rivière sauvage" (il n'y en a plus que 8 en France !) : je vais essayé d'en profiter.
Merci.

Luz

Contribution du : 29/07 15:47:24
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci pour les eaux du pré
Expert Onirien
Inscrit:
28/12/2008 17:33
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Post(s): 9133
Hors Ligne
Merci Donaldo75 !

En fait il y a bien des assonances d'un vers à l'autre, de-ci de-là, mais le texte dans son ensemble donne effectivement l'impression d'une poésie en prose, c'est sans doute dû à la longueur des vers.
Bonne soirée.

Luz

Contribution du : 30/07 17:22:40
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci pour les eaux du pré
Expert Onirien
Inscrit:
28/12/2008 17:33
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Post(s): 9133
Hors Ligne
Merci Castelmore et Yavanna !

J'essaie toujours d'offrir des poèmes simples, un peu dans l'esprit de Francis Jammes.
Belle journée.

Luz

Contribution du : 16/09 13:29:43
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2018