Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





merci pour vos avis et lectures pour" la veuve qui...
Expert Onirien
Inscrit:
27/04 09:19:47
De FRANCE
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3000
Hors Ligne
Je remercie le groupe de lecture et le CE pour avoir permis la publication de ce poème. Je remercie aussi les lecteurs et les commentateurs qui ont pris le temps de laisser une appréciation ; chacune d'elles me touche.

je le fais ici plus proprement que mon 1er post et nominativement .

Anje:
évidement , je vous remercie pour vos remarques et la pertinence de celle ci et pour avoir pris soin de requalifier en contemporain ce texte, trop éloigné des règles du classique.

éclaircie:
avec la mort et quand on la provoque , comment ne pas être grandiloquent.
merci pour votre lecture et pour vos avis .

Izabouille :
attendre non, provoquer oui.
merci pour votre lecture.

Papipoete:
encore merci (plus d'un 1/2 siècle quand même )



Quéribus :
donc poème requalifier en contemporain, merci pour la lecture .


ANNICk :
effectivement le genre classique à des rigueurs qui pour l'instant son pour moi "annapurnesques"
merci pour avis et lecture .

PIZZICATO:
"mort ...macabre " évidement sans mystères
merci pour avis et lecture .

Lucilius:
requalification en contemporain car inadapté au classique .
merci pour lecture et avis .

Jérusalem et sympa:
merci beaucoup pour vos lectures .


précisions:
le narateur sans doute légérement suicidaire , provoque la mort; pourtant en pleine santé "physique " il la toise avec morgue , oui grandiloquence , en tout cas sans complaisance ni respect , préférant presque la narguer, plutot que de l'attendre dans son lit , il préfére par choix , (l'herbe fraiche ) .

dit dans le quatrain dont il manque les deux derniers vers dans le texte proposé

"Viens donc me prendre, je ne bouge pas, 
Avance si tu l'oses, et embrasse moi,
Dans l'aube claire, allongeons-nous,
Pour que de ma chair, tu avales tout."


merci à tous pour vos lectures et avis

Contribution du : 01/09 22:23:21
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : merci pour vos avis et lectures pour" la veuve qui...
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
06/08 18:04:29
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Utilisateurs bannis
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 1162
Hors Ligne
J'aurais apprécié ce texte avec quelques arrangements. Tels :

J'ai pu te distinguer sous ta PELISSE noire
Ton ombre de TUEUSE, se cachait dans la mienne.
Comme un poison violent qui coule dans les veines,
Tu marchais d'un pas sûr pour hâter MON histoire.

Veuve sans nom, traînanT AUTOUR des cimetières,
La mort est ton métier et la faux ton outil.
Tu fauches sans répit, macabre et sans mystères.
Grisée par ta besogne, EMPREINTE DE mépris.

Ton œuvre, EST l'incendie, le charnier, le carnage ;
Tu pilles, sans MERCI tu brûles, tu ravages.
ESSAIE DONC de me prendre, je ne LUTTERAI pas.
Avance si tu l'oses, et PUIS...embrasse-moi.

Mille autres modif. sont possibles. L'idée est bonne. Les vers pas assez travaillés, dommage.

Contribution du : 02/09 12:26:31
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2018