Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 2 3 4 (5) 6 7 8 ... 20 »


Re : Micro-nouvelles
Maître Onirien
Inscrit:
31/10/2009 09:29
De du côté de Brocéliande
Groupe :
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 16403
Hors Ligne
Cher Poilu aux dents jaunes,

Excuse l'écriture un peu tordue et le papier froissé de ce message. Mais depuis qu'on nous a surpris, l'autre jour, toi et moi, dans le lit de la vieille, je suis enfermée, condamnée à l'eau et au pain sec dans le petit cabinet sous l'escalier de la cave. Sans lumière, cela va sans dire !

Il parait que je dois réfléchir à l'énormité de ma faute et à mon avenir compromis. C'est ce que rabâche ma mère mais moi, dans ma soupente, j'ai mieux à faire mon loup !

Je vis et je revis notre folle aventure, les délicieux instants que j'ai passés entre tes grands bras. Je vois briller dans l'ombre la fièvre de tes yeux. Je flaire sur ma peau ton parfum envoûtant. Je frissonne au souvenir de ton oreille pointue sous mon aisselle … Ah, le choc de tes dents contre mes lèvres entrouvertes!

Pourquoi a-t-il fallu que ce maudit chasseur entrât pile-poil à cet instant …

Mais nous nous reverrons, mon ami doux, je te promets de sortir bientôt de ce cul de basse fosse et de te retrouver où tu sais sans tarder.

Ta Garance

PS : Non, non je n'oublierai pas le petit pot de beurre !

Contribution du : 21/09/2015 16:15
_________________
"La poésie est aux apparences ce que l'alcool est au jus de fruit"
Guillevic
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Micro-nouvelles
Maître Onirien
Inscrit:
11/02/2012 17:42
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 11122
Hors Ligne
.

Promenade ce matin autour du port de plaisance du Havre à quelques encablures de chez nous. Toujours le même plaisir; les plaisanciers s'apprêtent pour une journée en mer, les scooters des mers, impressionnants, font des cercles dans l'avant port avant de bondir à toute vitesse hors de digues, les mômes font des huit en rollers près des jambes des badauds qui en rient ou en râlent...l'air marin grise légèrement tout ce petit monde paisible qui bavarde et se prépare le meilleur Dimanche possible.

Quand on quitte le bateau amarré après la promenade, il suffit de traverser le boulevard maritime pour découvrir, assez insolite, un adorable petit Institut de beauté, entre deux bistrots et un magasin de frusques marines... Je rappelle à doudou comment et pourquoi une jeune esthéticienne astucieuse a ouvert cette boutique il y a quelques années: les femmes de tous ces marins amateurs servent généralement de matelot à bord, et elles en avaient marre de voir leurs hommes, le soir même du retour, à peine débarqués d'une croisière de huit jours, faire les yeux doux au restaurant à des minettes maquillées comme des carrés d'as qui avaient passé leur semaine à surveiller l'état de leur peau , de leurs ongles de pieds, de leur brushing tendance, alors que les pauvres épouses, encore rougies par le vent, les mains cornées, le cheveu aussi coquet que des asperges sucées et déposées sur le coin d'une assiette, finissaient la soirée dans une humeur de dogue.

Vous avez deviné la suite...le petit Instiut de beauté ne désemplit pas pendant toute la saison et les nanas qui sortent de huit jours de manoeuvres en mer viennent restaurer leurs appas chancelants avant d'affronter la soirée!

Pimpoune

Contribution du : 22/09/2015 15:43
_________________
"""Soyez réglé dans votre vie ordinaire
comme un bourgeois, afi n d’être violent et original
dans vos oeuvres. »

Gustave Flaubert
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Micro-nouvelles
Maître Onirien
Inscrit:
11/02/2012 17:42
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 11122
Hors Ligne
Retour à la maison après un diner chez tante Sylvie avec Marie, ma cousine, et ses enfants (2 ou 3,,,) ; Soirée bien de chez nous avec crêpes, galettes et cidre du pays. Martine est déjà glissée dans les draps. Je me déshabille et me couche. Allongés côte à côte, nos têtes se faisant face, à moitié cuits de fatigue, nous n’aspirons qu’à dormir :

- C’est fou ce que tu as pu parler toute la soirée…Tu m’as fatiguée.
- C’est vrai. N’empêche que je suis le seul à parler avec les jeunes.
- Pas vrai…Je te regardais parler avec Mélanie…Tu l’as saoulée…je la plaignais.
peut-être….mais elle m’a parlé elle aussi !
Tu ne deviendrais pas légèrement vieux con ? dit Martine dans un demi sourire
Si…Mais pas autant que toi !

On se sourit.
C’est pas le tout. Demain au boulot !. Je me tourne sur le côté…D’accord pour vieux con mais je suis tout de même le seul pendant cette soirée à parler avec les jeunes, de rap, de concerts, des quartiers de Rennes où il se passe quelque chose…A demain, Martino ! Bonne nuit !
Sacré Charlie ! Dors bien !

Je jette le magazine qui traîne au pied du lit et en route pour le gros dodo !

Texte de mon ami Charlie Charlès

Contribution du : 25/09/2015 14:42
_________________
"""Soyez réglé dans votre vie ordinaire
comme un bourgeois, afi n d’être violent et original
dans vos oeuvres. »

Gustave Flaubert
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Micro-nouvelles
Visiteur 
Un homme sonne à la porte. Comme il m'a vue par la fenêtre, je sors (en robe de chambre et l'haleine matineuse).
- Vous avez ... ans ?
- Ou... Oui... (Je m'en étrangle).
- Bon, je vous coche sur la liste
- ?????
- Vous allez recevoir un colis de Noël de la mairie. On passera.
- Ah bon ? sans l'avoir demandé, dis-je, fière, en passant la main dans les cheveux façon Dalida. Merde, je n'ai pas de quoi finasser... mes doigts rencontrent une barrette qui découvre mon grand front, sans pour autant m'avantager.
- Moi aussi vous savez, j'y ai droit, dit-il. Bon, on passera pas le mardi car il y a loto, ni le mercredi, car le mercredi, on danse.
- Hi hi hi... (rire intérieur).
- Bon ben, à un de ces jours, peut-être. Ça se passe au centre culturel.
- Hi hi hi... (rire jaune)

Bon, vieille pour vielle, je file chez le rhumato.
P... de vie !

Contribution du : 06/10/2015 10:21
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Micro-nouvelles
Expert Onirien
Inscrit:
14/08/2009 09:58
De Bretagne
Groupe :
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Post(s): 6619
Hors Ligne
Je vous rappelle qu'utiliser ce
Lien vers les commentaires
permet aux commentateurs de vous féliciter plus vite !

Contribution du : 06/10/2015 16:13

Edité par Pascal31 le 6/10/2015 16:30:48
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Micro-nouvelles
Expert Onirien
Inscrit:
14/08/2009 09:58
De Bretagne
Groupe :
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Post(s): 6619
Hors Ligne
Quand je dis utiliser, je veux dire : le copier à la fin de votre nouvelle

Contribution du : 06/10/2015 18:55
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Micro-nouvelles
Maître Onirien
Inscrit:
11/02/2012 17:42
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 11122
Hors Ligne
Dans une conversation hier avec Doudou,je lui faisais part d’une réflexion assez réconfortante pour une femme de mon âge. Je lui disais : «  Tu sais, lorsque j’ai à soumettre par écrit, lettre ou message internet, un problème un peu compliqué….un topo qui nécessite une exposition de la question, un déroulement logique des suggestions ou des objections relatives au sujet principal ; et en fin de parcours, une synthèse pas trop lourdingue et une conclusion…eh bien, je ne me débrouille pas trop mal et je torche ça en vitesse…sans brouillon préalable….les idées s’articulent assez facilement dans ma tête et je n’ai pas besoin d’y penser pendant un siècle… »

J’avais l’air assez contente de moi….ça fait rire Doudou, bien entendu !!!!

Mais, dans la demie heure qui a précédé la rédaction de ce petit texte, j’ai tenté de plier une dizaine de torchons propres qui étaient resté dans le sèche linge…eh bien ! Croyez moi si vous voulez, j’ai obtenu, avec des difficultés infinies, une pyramide branlante, à sections triangulaires ou carrées, qui va certainement se casser la gueule dans l’armoire dès que j’aurai le dos tourné….

Vivement Monique demain…elle sait, elle, que je ne peux pas…..

Pimpette

Contribution du : 19/10/2015 11:13
_________________
"""Soyez réglé dans votre vie ordinaire
comme un bourgeois, afi n d’être violent et original
dans vos oeuvres. »

Gustave Flaubert
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Micro-nouvelles
Maître Onirien
Inscrit:
11/02/2012 17:42
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 11122
Hors Ligne
[Post modéré. Ce n'est pas une micro-nouvelle.]

Contribution du : 21/10/2015 17:05

Edité par Pascal31 le 21/10/2015 17:51:07
_________________
"""Soyez réglé dans votre vie ordinaire
comme un bourgeois, afi n d’être violent et original
dans vos oeuvres. »

Gustave Flaubert
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Micro-nouvelles
Onirien Confirmé
Inscrit:
18/12/2007 23:13
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 784
Hors Ligne
Agence gouvernementale d'espionnage et de contre-espionnage "HOSTILE". Bureau de Mr Lein

- Mr Lein, quel plaisir! Vous souvenez vous de moi?... Peut-être avons-nous déjà travaillé ensemble par le passé.

-Je n'en sais rien. Tout dépend de qui vous êtes.

-John Alberto Fortes 3eme!

-Jamais entendu un nom pareil.

- Très drôle! !

Contribution du : 25/10/2015 06:04
_________________
Marcelovic Orvet
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Micro-nouvelles
Onirien Confirmé
Inscrit:
18/12/2007 23:13
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 784
Hors Ligne
on connaît tous cette fable du corbeau et du renard.
j'en ai entendue une autre version donnée par un écolier en classe que j'aimerais partager et qui se prêtre bien à ce forum. .voici!

Un écolier en classe récite:
"Le corbeau et le renard...
Maître Corbeau perché sur un arbre..."

L'instituteur: " C'est bien mais Fais des gestes."

L'écolier en imitant la brasse:" perché sur un arbre... perché..."

L'instituteur: " Et ensuite? "

L'écolier: " Ben, ensuite, il est descendu. "

Contribution du : 25/10/2015 23:19
_________________
Marcelovic Orvet
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 2 3 4 (5) 6 7 8 ... 20 »





Oniris Copyright © 2007-2020