Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 2 3 4 (5)


Re : Parodies
Maître Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 11933
Hors Ligne
Citation :

hersen a écrit :
En plus, j'ai raté un modéré de Palrider : y avait plein de gros mots
?

...t'étais où ? pas là ? tu ne sais pas ce que tu as loupé mais je ne cafterai pas...inutile d'insister

Contribution du : 30/07/2018 20:16
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Parodies
Maître Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 11933
Hors Ligne
Citation :

hersen a écrit :
En plus, j'ai raté un modéré de Palrider : y avait plein de gros mots
?

...t'étais où ? pas là ? tu ne sais pas ce que tu as loupé mais je ne cafterai pas...inutile d'insister

Contribution du : 30/07/2018 20:16
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Parodies
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 18003
Hors Ligne
@Cristale, tu me déçois.

La picole, ça ne te vaut rien...

Et un dernier pour la route !

Contribution du : 30/07/2018 20:22
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Parodies
Visiteur 
Félicitations, Cristale, pour votre parodie et le choix judicieux du poème qui se prête bien à ce genre d'exercice (comme "Demain, dès l'aube", aussi, par exemple)
"l'homme qui a boit n'a plus soif" mais le chien qui abuse aboiera plus :)

Contribution du : 31/07/2018 18:57
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Parodies
Onirien Confirmé
Inscrit:
16/09/2017 05:16
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 405
Hors Ligne
Note : vous n'aimerez certainement pas...

L'Archimythe (parodie de l'Alchimiste)

Parmi les collines près de la vallée de Cordoue, paressait un berger bien insouciant nommé Gustafo de Raya. Il laissait ses moutons vagabonder là où ils le voulaient, mais jamais plus loin que 20 mètres à la ronde. C'était là sa vision de la liberté. Mais il sentait en lui un gouffre. Étendu dans les champs à contempler le ciel, il réfléchissait à ce rêve redondant qui le visitait chaque nuit depuis quelques temps.

Un clown sur un monocycle, avec des ballons à son poing droit, venait sans cesse faire fuir ses moutons. Car voyez-vous, ses rêves étaient comme son imagination, peu fertile et il rêvait de ses moutons comme il les voyait en éveil. Ce clown déconcertant lui criait des bêtises en affirmant qu'il devait vivre son Aventure Personnelle. De quelle aventure dont il s'agissait, il n'en savait rien. Pourtant après que ce rêve se soit répété 15 nuits consécutives, il croyait sans doute y voir là un message, sans en être vraiment certain.

Un jour, dans le village d'Espejo, alors qu'il laissait ses moutons boire à la fontaine, il vit des ballons à l'étalage d'un marchand. Quelle était alors sa surprise d'y reconnaître là les mêmes ballons de son rêve. Sans réfléchir, il dépensa le peu de monnaie qu'il avait pour se procurer ceux-ci. La pauvre fortune d'un berger accumulée pendant 10 années en échange d'éphémères ballons colorés. Mais qu'il en était fier. Il se pavanait avec ses ballons et ses moutons jusqu'à son champ de prédilection. Soudain, il se sentit plus léger et pris son envol dans le ciel, emporté par ses ballons sous le vent. Et après plusieurs jours dans le ciel, à survoler plusieurs contrées, sans jamais y poser les pieds, il était heureux que ses ballons le ramène chez lui, parmi ses moutons. Et pour s'assurer de jamais plus revivre d'Aventure Personnelle, il creva les ballons.

Il s'appelait Gustafo de Raya, il était berger et il l'est encore. Il avait vécu une Aventure Personnelle et c'était bien suffisant. Depuis qu'il a crevé ses ballons, le clown ne vient plus hanter ses rêves et il est bien heureux. Heureux comme il ne l'a jamais été.

Ici se termine l'Archimythe.

Contribution du : 15/08/2018 05:43
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Parodies
Expert Onirien
Inscrit:
03/02/2018 14:49
De Rhône Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 4464
Hors Ligne
A-t-on le droit d'apprécier, Vilmon ?
De toute manière la curiosité m'a piquée et je passerai à la médiathèque rendre visite au volume de Coelho, que je ne connaissais pas du tout.

Contribution du : 15/08/2018 05:50
_________________
Notre blog partagé, merci aux passants Poésie Fertile
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Parodies
Onirien Confirmé
Inscrit:
10/06/2018 08:16
Groupe :
Évaluateurs
Utilisateurs bannis
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 606
Hors Ligne
LE DORMEUR DU BAL

C'est un trou couronné de porcelaine noire
Accueillant poliment l'impérieux besoin
De vider sans délai la pomme ou bien la poire
Qui mousse de compote : oui c'est un petit coin.

Un vieil ivrogne, gueule ouverte, tête bête,
La liquette baignant dans le frais vomi vert,
Dort ; il est avachi mais sonne la trompette,
Rameutant les diptères du vaste univers.

Les pieds dans la gadouille claire, il dort. Et bave
Comme sénile au stade ultime, sans entrave :
Biture ! tu l'as mal arrangé : il est cuit !

Les parfums ne font point frissonner ses narines ;
Il dort de la bouteille, échu dans les latrines,
Tranquille. Il a son nez rouge rempli qui luit.

Contribution du : 15/08/2018 10:49
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Parodies
Expert Onirien
Inscrit:
19/08/2016 17:30
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6629
Hors Ligne
Et bien Koko, toujours et encore la même obsession: le transit,
Les descentes et les remontées digestives.

Contribution du : 15/08/2018 10:56
_________________
Le léopard ne se déplace pas sans ses tâches (proverbe africain)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Parodies
Onirien Confirmé
Inscrit:
10/06/2018 08:16
Groupe :
Évaluateurs
Utilisateurs bannis
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 606
Hors Ligne
Non Madame ! si vous vous étiez aventurée au-delà du premier quatrain, vous auriez pu constater que le sujet d'importance est tout autre...

Contribution du : 15/08/2018 11:01
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 2 3 4 (5)





Oniris Copyright © 2007-2019