Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 ... 10 11 12 (13)


Re : Petits portraits
Organiris
Inscrit:
01/07/2009 13:04
De Besançon
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Membres Oniris
Auteurs
Post(s): 18770
Hors Ligne
Juste pour info : on ne peut éditer que durant un certain laps de temps… Après, on ne peut plus.



Bien sympathiques, ces portraits !

Contribution du : 02/04/2019 21:58
_________________
Inspiration ou poésie...
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Petits portraits
Expert Onirien
Inscrit:
28/12/2008 14:27
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 3949
Hors Ligne
Tout le monde, dans mon quartier, la connaît. On la dit un peu folle. Des cheveux gris, mal maîtrisés, encadrent son visage ingrat. Elle est légèrement voûtée. Quand elle va faire son marché, traînant derrière elle son caddie vide, elle a déjà l'air épuisé d'un marathonien en fin de course. Sur le chemin du retour, elle s'arrête de temps en temps, pose ses fesses sur le bord des murettes des jardins. Elle sort un grand mouchoir à carreaux, essuie son visage rouge en sueur, puis repart à petits pas. Aujourd'hui, elle a croisé des collégiens qui ont pouffé de rire en montrant du doigts ses pieds. Sans qu'elle n'ait compris ni pourquoi ni comment, l'un était chaussé de beige clair, l'autre de marron foncé.

Contribution du : 20/04/2019 15:51
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Petits portraits
Maître Onirien
Inscrit:
27/04/2016 18:43
De Rhône
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Onimodérateurs
Post(s): 12793
Hors Ligne
Dans le TER
je lui dit bonjour en m'asseyant en face de lui.Il lève un oeil étonné, sans répondre. Il porte une casquette noire, sur des cheveux longs et gras.
Est-ce son énorme estomac de buveur de bière qui l'oblige à garder les jambes écartées pour m'offrir un inévitable accès visuel sur une braguette de jean mal boutonnée?
Et maintenant, le voilà qui téléphone:
"bonjour ma pupuce, tu as une toute petite voix! Ecoute moi bien. J'ai mis 10 euros dans ton petit cahier rouge, c'est pour ton bus et ton goûter... je t'embrasse fort ma puce. Papy n'est pas levé? Eh bien laisses le dormir , il est fatigué..."
Et voilà que ce type sans gêne et mal dégrossi peut également être un père tendre et un fils attentionné.

Contribution du : 26/04/2019 16:45
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Petits portraits
Visiteur 
Elle me dépasse en frôlant mon bras. C’est une bourgeoise de la Place des camélias. Sa terrasse est imposante, on la voit parfois y promener ses papillons noirs sous un chapeau blanc en demi-lune. Elle me fait penser à Giulietta Masina dans Juliette des esprits. Elle vient de disparaître au coin de la rue. Quels songes la guident ?

FrenchKiss

Contribution du : 18/05/2019 09:26
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Petits portraits
Maître Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 14111
Hors Ligne
Me promenant un jour dans le jardin fleuri, je cueillais des songes quand, sur un banc, je l'ai vu dormant entre des bras aux gestes délicats : ses cheveux bouclés d'or caressés de lumière au-dessus de son front avaient l'éclat du blé blond au soleil et ses yeux endormis dans un profond sommeil dessinaient comme un rêve égayant sa paupière. Sa bouche avait la couleur des cerises que ses lèvres en cœur suçotaient doucement et son corps alangui s'étirait mollement comme le fait au nid la petite hirondelle.
Le bébé blotti au berceau de ses mains, son père lui chantait la berceuse :
« Do do l'enfant do do... »
Cet homme était si beau, son enfant dans les bras.

Cristale

Contribution du : 18/05/2019 10:58
_________________
"Parce que la forme est contraignante, l'idée jaillit plus intense"
Charles Baudelaire
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Petits portraits
Visiteur 
L’enfant est capricieux, son bras se tend pour tenter d’échapper à la main de sa mère. Rien n’y fait, ni la candeur de ses cheveux bouclés ni le triporteur du marchand de glaces. Rien n’est pire que d’avoir perdu ses illusions.

FrenchKiss

Contribution du : 18/05/2019 12:18
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Petits portraits
Maître Onirien
Inscrit:
27/04/2016 18:43
De Rhône
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Onimodérateurs
Post(s): 12793
Hors Ligne
Bienvenue sur ce fil chers talentueux poètes ! et merci Cristale pour la douceur de ton regard.

Le bébé blond au berceau serait-il devenu cet enfant capricieux aux cheveux bouclés évoqué par Frenchkiss?

Contribution du : 18/05/2019 12:33
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Petits portraits
Maître Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 14111
Hors Ligne
Dans l'herbe, un bouquet d'illusions toutes froissées. Les yeux embués, sa main tendue vers le ciel, un cornet de glace entre ses doigts, de la bouche de l'homme aux cheveux blonds un cri d'enfant aux mèches bouclées sur le bord de ses lèvres.
Les nuages dessinaient sa voix "Maman!"

Cristale

Contribution du : 18/05/2019 12:42
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Petits portraits
Maître Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 14111
Hors Ligne
Citation :

plumette a écrit :
Bienvenue sur ce fil chers talentueux poètes ! et merci Cristale pour la douceur de ton regard.

Le bébé blond au berceau serait-il devenu cet enfant capricieux aux cheveux bouclés évoqué par Frenchkiss?


Merci de ton accueil Plumette.
Sans doute es-tu raison...qui sait ? (sourire)

Contribution du : 18/05/2019 12:48
_________________
"Parce que la forme est contraignante, l'idée jaillit plus intense"
Charles Baudelaire
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Petits portraits
Visiteur 
Il lui manque un centime pour payer sa baguette. La boulangère ne dit rien, elle attend avec un sourire de carnaval. Le client sait que sa femme va lui pourrir la vie s’il revient sans le pain. Tout le monde la connaît. Elle vient de rompre avec la boulangère.

FrenchKiss

Contribution du : 18/05/2019 13:11
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 ... 10 11 12 (13)





Oniris Copyright © 2007-2020