Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Plagiat, explications
Expert Onirien
Inscrit:
02/07/2015 21:36
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5646
Hors Ligne
Ouf ! J'ai failli choisir le forum "discussion sur vos futurs écrits".

Merci à socque, jfmoods, Bellini et cherbiacuespe.

Bellini semble avoir compris la chute à moitié (?) : le texte lu par le lecteur est celui d'Alexandre, donc celui du fameux Brice également, donc le mien. Mais deux détails vous ont échappé, Bellini : je me suis gardé de qualifier *Plagiat* de chef-d'œuvre : c'est une œuvre de jeunesse de l'horrible Rabert. Il n'a donc pas eu encore le prix Goucourt. Secondement, *Plagiat* ne peut pas avoir de suite, puisqu'il a déjà été édité dans le passé, comme le sait le destinataire. Mais bon, vous saviez tout ça, puisque vous vous foutez de ma gueule


Oui, jfmoods, j'ai pensé à Pierre Ménard, et je voulais le mettre d'ailleurs dans les destinataires mais cela faisait trop appuyé... encore que sa notoriété modérée l'aurait permis. Pour ceux qui ne le saurait pas, Pierre Ménard a recopié mot pour mot le Don Quichotte de Cervantes et le résultat est mieux que l'original.

socque, la solitude d'Alexandre est appuyée par la réponse de son ami Stéphane : il semblerait que ce soit le seul ami qui lui reste, puisqu'il s'en contente. Il s'éloigne même de son seul camarade et sera de plus en plus seul, sans liberté, condamné à écrire ce qui a déjà été fait ! Votre 3), socque : je veux montrer l'état de l'orthographe chez une personne moyenne en 2077... c'est une plaisanterie de ma part. Le monde littéraire dans son ensemble est isolé ! Vos 1 et 2 sont aussi mystérieux pour vous que pour Alexandre. Pirouette de ma part me dispensant de donner des explications SF tangibles mais aussi focalisation sur le point de vue d'Alexandre. Il ne saura jamais...

A noter que Brice Rabert s'appelait originellement Arsinor... mais les lois d'Oniris m'interdisaient d'utiliser mon pseudo. Et dans mon livre, le plagiaire porte mon nom.

Contribution du : 24/01 19:52:38
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Plagiat, explications
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
26/05/2020 16:47
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 1459
Hors Ligne
Arsinor,
Il n’y avait aucune ironie dans mon commentaire. Je considère l’idée de base comme assez géniale, et si vous aviez lu l’Anomalie vous comprendriez pourquoi je rapproche les deux textes. Dans l’Anomalie il s’agit d’un même accident d’avion qui a lieu deux fois à trois mois d’intervalle et dont les passagers du second avion, qui sont donc les mêmes que ceux du premier, ne se souviennent pas s’être déjà crashés trois mois avant. Les deux avions sont parqués dans deux entrepôts différents et des agents fédéraux ainsi que des scientifiques sont chargés de comprendre et de résoudre cette anomalie. Mettez ça entre les mains d’un auteur oulipien, et donc j’ai eu beaucoup de mal à aller jusqu’au bout. Je pense que votre scénario est bien meilleur et qu’il mérite un développement plus romanesque dont je vous sens sincèrement capable. Votre histoire est aussi complètement différente de celle du Pierre Ménard de Borges qui recopie Don Quichotte.

Cordialement
Bellini

Contribution du : 24/01 20:49:22
_________________
Si tu te contentes de la vérité, écris de la prose. Sinon, essaie la poésie.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Plagiat, explications
Expert Onirien
Inscrit:
07/06/2019 16:07
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 5085
Hors Ligne
Ben... Et ma bulle spatio-temporelle alors ? Qu'on me dise au moins "mon gars, arrête la moquette" si c'est vraiment ridicule. D'ailleurs j'arrête dès demain. La moquette, c'est dépassée !

Contribution du : 24/01 21:37:27
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Plagiat, explications
Expert Onirien
Inscrit:
02/07/2015 21:36
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5646
Hors Ligne
Cherbi, c'est vrai, si quelque chose est spatio-temporelle c'est sûrement un tunnel. Bellini merci pour ces précisions, en effet, j'avais pris votre commentaire à l'envers. Charivari, merci pour ton passage, je comprends la critique : l'idée mériterait un plus ample développement. Alexandre pourrait investiguer avant de rendre les armes si facilement. Oui, il me semble que je comprends la critique "ça tourne court".

Contribution du : 25/01 18:14:18
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Plagiat, explications
Expert Onirien
Inscrit:
02/07/2015 21:36
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5646
Hors Ligne
Ferrandeix, je suis content que le texte te plaise, même modérément. Oui, la fin me paraît logique : la succession de courriels forme un tout qui est appelé Plagiat autant par Brice que par Alexandre (et par moi, personne n'a relevé que je plagiais moi-même Brice et Alexandre). Il n'a pas encore conscientisé qu'il est pris au piège du plagiat par anticipation.

Wencreeft :
On ne cuisine pas un plat 3 étoiles avant de l'arroser d'une bonne rasade de ketchup !
---
C'est la façon la plus amusante et la plus élégante de m'adresser une critique que beaucoup m'ont adressée, même si la rasade de ketchup est l'absence d'autres courriels...

Je pourrais d'ailleurs utiliser ce fil pour demander ce que je pourrais écrire. J'ai fermé toutes les possibilités d'investigation à Alexandre... la forme épistolaire pourrait être abandonnée et Stéphane venir chez Alexandre pour parler du problème... hmm...

Contribution du : 26/01 15:59:50
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Plagiat, explications
Onirien Confirmé
Inscrit:
13/03/2010 16:39
De Normandie
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 921
Hors Ligne
Au contraire, il y a tellement à faire :

- le fait qu'aucun livre ne soit trouvable à l'époque actuelle est un arc narratif totalement sous-exploité (voire pas du tout) : il faut que votre héro creuse vraiment de ce côté là pour comprendre.

- on peut imaginer le héro contacter la progéniture dudit plagieur, dans une approche naïve qui semblerait désintéressé, pour tenter de comprendre les méthodes de travail de leur père, son éthique, et pourquoi pas quelques obscurs brouillons ou poussiéreuses ébauches au fond du grenier. Comme une mission d'infiltration dans le passé pour comprendre comment il a pu faire, pour, pourquoi pas, inverser le mécanisme

- le héro peut s'adonner à des expériences pour comprendre le phénomène, voire tenter de "livrer bataille" contre le plagieur : quid s'il tente de publier un parfait navet ? Change-t-il rétrospectivement la bibliographie de son illustre prédécesseur ? Peut-il ainsi le décrédibiliser en même temps que lui, pour le rendre moins célèbre et ainsi récupérer son indépendance ? Cela pourrait donner lieu à un combat temporal tout à fait fascinant.

- pourquoi est-il le seul à ne pas connaitre l'auteur en question ? Comment est-ce possible ? Il y a là aussi à creuser

- si le héro se lance à corps perdus dans la retrouvaille des écrits de son plagieur, et qu'il les lit tous (sachant que la bibliographie du plagieur est finie et connue de tous) : il récupère alors son indépendance puisqu'il peut écrire pour lui tout en étant certain que cela n'a pas été écrit par l'autre.


Il y a tout un tas de pistes, bonnes ou mauvaises, à exploiter. Vous pouvez même jouer de ces fameux paradoxes temporels que l'on voit sans cesse dans les films de SF. Il y a tant à creuser !

Contribution du : 26/01 19:49:48
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Plagiat, explications
Apprenti Onirien
Inscrit:
21/02 17:54:36
Groupe :
Utilisateurs bannis
Évaluateurs
Membres Oniris
Post(s): 142
Hors Ligne
Un beau roman, pour lequel je voyais se profiler une toute autre fin.
La réincarnation d'un écrivain, ce qui aurait expliqué la disparition de l'œuvre publiée (magie de la fiction). Le développement est contrarié par le charabia qui est le cheveu dans la soupe. Mais une telle écriture peut faire passer cet écart. J'ai aimé l'histoire et le style. J'aurais noté "Beaucoup.

Contribution du : 25/02 09:11:10
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Plagiat, explications
Expert Onirien
Inscrit:
02/07/2015 21:36
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5646
Hors Ligne
Tony, ne vous gênez pas pour ajouter l'appréciation ! Merci pour votre commentaire. Merci à Wencreeft pour ces idées de prochain roman.

Contribution du : 26/02 15:11:05
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Plagiat, explications
Apprenti Onirien
Inscrit:
21/02 17:54:36
Groupe :
Utilisateurs bannis
Évaluateurs
Membres Oniris
Post(s): 142
Hors Ligne
Qu'importe la plume de plus ou de moins. L'essentiel demeure la preuve, par l'appréciation du lecteur, que l'on peut continuer d'écrire ou changer de hobby. Une question que devraient se poser nombre d'entre nous. Moi, peut-être. Vous c'est évident vous devez continuer.

Contribution du : 26/02 18:40:47
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Plagiat, explications
Expert Onirien
Inscrit:
02/07/2015 21:36
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5646
Hors Ligne
Oui mais moi, je suis frivole, je veux les plumes !!

Contribution du : 26/02 20:06:11
_________________
Le monde est vieux, dit-on ; je le crois, cependant
Il le faut encor amuser comme un enfant.
La Fontaine
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2020