Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Plaidoyer pour le cercueil lyonnais
Maître Onirien
Inscrit:
15/12/2010 11:48
De Pézenas, France
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 12494
Hors Ligne
Je constate avec chagrin que depuis de nombreuses années, dans nos églises de villages et nos "complexes funéraires" (je parle de ma région du sud-est), le cercueil de modèle dit "lyonnais" (ou parfois "lorrain") a complètement disparu des enterrements.
Le cercueil lyonnais est le modèle de la vieille tradition européenne ; c'est le cercueil glorieux du Soldat inconnu, le cercueil vénérable du Général de Gaulle, le cercueil bucolique de Jean Ferrat. On en trouve des version élaborées, en bronze, dans les cryptes de diverses familles royales.
Parce qu'il fut longtemps fabriqué par les menuisiers de nos villages pour leurs modestes habitants (combien j'en ai vu monter au sortir de l'école, dans l'atelier du père Fesquet), il a pu faire figure de cercueil du pauvre, d'où sans doute le désamour dans lequel il est tombé aujourd'hui. On lui préfère le plat "parisien" ou l'ostentatoire "tombeaux" ("tombeaux" est en effet un modèle de cercueil). Mais rien ne convient mieux au dépouillement de la mort que son austère simplicité. En outre il est robuste et son couvercle en forme de toit résiste au poids de la terre beaucoup mieux qu'un couvercle plat.
C'est pourquoi je lance une campagne de réhabilitation du cercueil lyonnais ; si dans vos régions il est encore à l'honneur, vous me serez agréables en me le faisant savoir. Sinon militez comme moi pour que les Pompes funèbres le proposent à leurs clients (si on ne le propose pas, les gens bien sûr n'y pensent pas ; il faut dire qu'il est souvent moins cher que les autres modèles, on le classe avec un peu de mépris parmi les "modèles économiques", les gens croiraient faire injure à leur défunt ; et puis des petits prix ça n'est pas bon pour les affaires, donc chez les croque-morts motus sur le lyonnais).
Mon entourage est prévenu : pour moi, à l'heure dite, ce sera un lyonnais ou rien. Je veux partir dans ce fleuron du patrimoine national.

PS : Je connais tout cela (lyonnais, parisien, tombeaux) parce qu'un jour un élève, fils d'un entrepreneur de Pompes funèbres, voulant m'être agréable et ne sachant que m'offrir, m'apporta "le nouveau catalogue" de cercueils, que son père avait en plusieurs exemplaires (oui madame, il y a des catalogues, avec le souci du design et les dernières tendances, comme pour l'automobile et la haute couture. Tapez sur Google "cercueil parisien", "cercueil lyonnais" et vous serez aussi savants que moi).

Contribution du : 29/08 15:05:40
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Plaidoyer pour le cercueil lyonnais
Onirien Confirmé
Inscrit:
10/06 08:16:47
Groupe :
Évaluateurs
Utilisateurs bannis
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 606
Hors Ligne
À l'heure de ma mise en bière,
En juste Gloire funéraire,
Oui Monsieur ! je veux qu'on m'enterre
Dans le cercueil de mon grand-père...

En bois brut et poignées plastoc,
Chapeau pentu pour look austère
À l'épreuve des vers de terre :
Le Lyonnais, ça n'est point du toc !

Contribution du : 29/08 17:09:28
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Plaidoyer pour le cercueil lyonnais
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 24370
Hors Ligne
le plus simple, prévu pour crémation, ( la redingote que j'ai prévu de porter ce jour-là ) entre-t-il dans la catégorie du " Lyonnais " ?

Contribution du : 29/08 17:09:35
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Plaidoyer pour le cercueil lyonnais
Maître Onirien
Inscrit:
15/12/2010 11:48
De Pézenas, France
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 12494
Hors Ligne
Bravo Koko, et pour papipoete, pas de souci : le lyonnais existe en veston inhumation (chêne) et en version crémation (pin). Tout va bien.

Contribution du : 29/08 19:49:05
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Plaidoyer pour le cercueil lyonnais
Visiteur 
"Mais où sont les funérailles d'antan ... ?" se lamentait Brassens.

Votre texte a du charme ; il y a là matière à littérature.
En effet, je ne me souviens pas avoir vu de cercueil en bâtière lors de funérailles.

J'ignorais les vocables, merci !
Je mourrai - c'est le cas de le dire - moins ignare.

Contribution du : 29/08 20:16:30
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2018