Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Poésie libre ou poésie en prose...
Maître Onirien
Inscrit:
08/06/2009 21:13
De Canada
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 18110
Hors Ligne
Salut Oniriens.

J'ouvre ce sujet à la suite de la remarque d'un onirien en commentaire sur LE Sablier, remarque qui faisait allusion à la catégorie choisie.

Je me suis moi-même posé la question avant de finalement décider de l'envoyer en poésie libre, et cette allusion vient reveiller ce doute qui dormait en moi.

Je ne sais si les autres qui ont lu le texte peuvent me donner leur opinion, et peut-être que si un publicateur avait l'amabilité de m'éclaircir un peu, cela m'éviterait une bourde pour mon prochain calligramme ( parlant du choix de la catégorie bien sûr)

Merci

Contribution du : 09/12/2009 01:46
_________________
Mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Poésie libre ou poésie en prose...
Visiteur 
Ben je vais pas t'aider beaucoup Paddy, mais pour moi ça peut être les deux.

Je m'explique.

Vers Libres, vers déposés librement, sans recherche de rime (je crois)
Poésie en prose, normalement tu as pas de recherche de vers. Pas vraiment en tout cas, tu peux décomposer de la prose en vers libres et inversement... Mais pour moi, c'est juste une question de mise en forme, ou de mise en page...

Perso je le trouve bien en libre. Pitêt que je me trompe mais je pense que la prose ressemblerait plus à de vrais paragraphes, ou en tout cas, des blocs de textes pouvant être ponctués de vers libres...
L'inverse est plus compliquée.

Je me suis posé la même question sur mon poème A ses lèvres, pendue.
Et puis moi je me suis décidée pour le libre pour des raisons de rythme.


Bon après t'en fais ce que tu veux... mais je crois qu'il est bien en libre, pour ce que vaut mon avis hein...

Contribution du : 09/12/2009 04:00
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Poésie libre ou poésie en prose...
Expert Onirien
Inscrit:
05/09/2009 17:49
De France - Grenoble
Groupe :
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Post(s): 3321
Hors Ligne
La poésie en prose n'a pas de vers, pas de retour systématique à la ligne. Elle ne joue que sur la rupture visuelle du paragraphe que connaît la prose.
Le sablier, en tant que calligramme, utilise nécessairement le vers.

Je suis de l'avis d'Estelle, c'est de la poésie libre.

Contribution du : 09/12/2009 08:15
_________________
Que ma muse amuse et m'use !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Poésie libre ou poésie en prose...
Maître Pattie l'Orthophage
Inscrit:
27/12/2006 19:14
Groupe :
Conseil consultatif
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 42774
Hors Ligne
J'ai regardé le débat du comité éditorial sur votre texte. Un membre a dit que ça s'apparentait à de la prose poétique et s'est demandé si la forme suffisait à faire de ce poème un poème en vers libres. En l'absence d'autre avis sur ce point de classification, nous avons validé la forme dans laquelle vous aviez proposé le texte.
Donc oui, on dirait bien que la question se pose.

Personnellement, je trouve que ça ne ressemble pas du tout à de la prose, fût-elle poétique, et du coup je me demande ce que c'est, la prose...

Contribution du : 09/12/2009 08:36
_________________
C'est quoi cette mode de bâcler ses loisirs à toute vitesse ?
Turtle Power !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Poésie libre ou poésie en prose...
Maître des vers sereins
Inscrit:
11/02/2008 03:55
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 32892
Hors Ligne
C'est peut-être la présence d'enjambement qui fait dire à Jaimme qu'il s'agit de prose, un vers non plus ce n'est pas facile à définir.

Ton poème Wancyrs est bien en vers, mais sa forme la plus répandue voudrait que la fin en soit marqué nettement, soit par une rime, mais aussi par un point, une virgule, n'importe quelle respiration. En fait ça ne définit pas le vers, il suffit qu'il s'arrête avant la fin de la ligne, le fait de ne pas marquer cette fin est juste un effet poétique : l'enjambement. Il est commun à toute la poésie versifiée, pas forcément bien vu en classique, ni très utilisé
en néo ou dans les chansons, pour le vers libre par contre, c'est très courant.

Un enjambement, c'est le simple fait de poursuivre sa lecture à la ligne suivante, pour finir une phrase ou une partie de phrase, c'est lié au propos et non à la forme même. Si écrire c'est former une lettre, une phrase, etc, il est possible de différencier une forme prosaïque : remplir une page d'écriture, avec pour seuls effets le respect des marges et la constitution de paragraphes ; et une forme versifiée : revenir à la ligne avant la fin de celle-ci.

La poésie prosaïque ne repose que sur ce qui est dit, les propos tenus, la poésie versifiée repose en partie sur la mise en vers, et le propos également bien sûr.

Contribution du : 09/12/2009 11:34
_________________
Un Fleuve
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Poésie libre ou poésie en prose...
Maître Onirien
Inscrit:
08/06/2009 21:13
De Canada
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 18110
Hors Ligne
Merci de me donner votre opinion, et je constate que 3 sont pour et que 1 sans aller contre se pose la même question que moi.

Si j'avais décidé de l'envoyer en poésie libre, c'était à la lumière de ces explications de LÉO :



c) Poésie libre (ancienne catégorie « vers libres »

La poésie libre n'a plus l'apparence de la poésie classique. Elle n'obéit qu'à l'inspiration du poète et s'adapte à son intuition, son ressenti. Elle se dégage de toute contrainte pour essayer d'aller à l'essentiel.

La forme participe au sens, les strophes n'existent que comme élément de structure visuelle ou sonore. La rime est absente, mais les assonances peuvent être recherchées, comme élément de sonorité, de mélodie.

L'essentiel est là : la mélodie, le rythme, le phrasé. La poésie libre recherche avant tout l'harmonie, la musique, le rythme. Les mots sont au service de l'intention, ils constituent leur propre syntaxe. L'espace devient poétique, à la fois élément porteur et signifiant. La ponctuation continue d'exister, mais peut prendre plusieurs formes, typographique, musicale, spatiale... On est en dehors de toute structure, ou plus exactement, le poète reconstruit une structure propre à chaque poème, à son contexte, son thème...

que vous pouvez retrouver ICI


Je suis donc fixé pour le prochain. Merci


Wancyrs

Contribution du : 09/12/2009 12:33
_________________
Mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2020