Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 ... 8 9 10 (11) 12 13 14 ... 52 »


Re : Pour conclure à propos de... + bonus sympa :-D
Visiteur 
- Mais qu'est-c'qu'il a à r'luquer tout l'temps l'derrière d'la p'tite Cat ce pervers de MonsieurF ! Y m'a déjà brisé la vie de Thérèse ! Il me faut le surveiller et de près, ce bougre ! pensais-je à voix basse.

Il était un peu plus de 19h à la cabane du Lubéron lorsque soudain, un cri déchirant vint traverser le grand salon où nous étions installés, tous repliés dans nos pensées les plus profondes.

- Qu'est-c'donc ? s'écria Myndie.

- Ça vient de la cantine ! dit soudain ChVlu.

Rapidement, nous descendìmes 4 à 4 les 2 marches qui nous menèrent directement en ce lieu souterrain et là, stupéfaction. M'sieur Ludi était allongé, en plein milieu de la pièce, une bouteille de vin vide à la main.

- Mais...mais que s'est-il passé M'sieur Ludi ! lui dis-je d'une voix mal assurée. Pourquoi avoir crié ainsi ? Tu...tu es blessé ? On t'a mis un coup par derrière, c'est ça ? Tu vas parler espèce d'ordure !!!

- Mais...mmmmais non, bbbb.bbbb...bande d'imbbb....d'imbéciles va ! Y a plllus d'pinard dans c'te cantine à llla con !! Qu'on m'apporte du vin, que les femmes se déshabillent !!! hurla-t-il.
- Ludi !!!! Tu nous as foutu une frousse bleue bon sang !! On a cru qu'il t'était arrivé quelque chose !!! cria de toutes ses forces Diva-luna les yeux en larmes, tout en remontant 5 à 5 les 12 marches qui menèrent au salon. En effet, Diva-luna a de très grandes jambes.
- Vous...vous m'faites tous chier ! J'vais au..au village m'en j'ter un p'tit, vu qu'ici, y a plus rien à cuver !

Cat, tout en continuant à regarder Ludi, me murmura dans l'oreille.

- Dis-moi Olive, bizarre pour un chaman de boire ainsi, tu n'trouves pas ?
- Exact ! Il faut se méfier de lui aussi. A mon avis, ça doit être un imposteur. Il se dit poète alors que...
- N'en dis pas plus Olivier ! Je partage ton point de vue ! J'ai déjà lu ses écrits. A chier ! Ludi et MonsieurF, c'est kif kif bourricot ! Dans l'même sac ! Il nous faut les tenir à l'oeil ces 2 zigotos !

(To be continued...)

Contribution du : 20/05/2014 20:35
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Pour conclure à propos de... + bonus sympa :-D
Visiteur 
Comme c'est chiant quand les idées te viennent une fois que le temps est écoulé...

Contribution du : 20/05/2014 21:24
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Pour conclure à propos de... + bonus sympa :-D
Visiteur 
M'tenir à l'oeil ? Il doute de rien le gamin...vraiment de rien.

Je suis le narrateur omniscient.

Voilà c'est dit. Je sais tout, tout le temps, partout, la moindre de leurs pensées, je l'ai déjà mâché, dirigé, déféqué. C'est pas ni bien ni mal, c'est comme ça.
J'peux vous dire que par exemple Ludi dans deux jours va tomber dans la piscine tout habillé en canard et manquer de se noyer, mais Perle Hingaud et Widjet vont le sauver et tout ce joli monde va se saouler. On se saoule beaucoup ici. Trop.

Moi à la base je voulais ma cabane à Boulogne sur Mer. Ahhh Boulogne...et Franck Ribéry. Le seul personnage dont je ne peux pas connaitre les idées ! Puisqu'il ne les connait pas lui même...Et puis Boulogne c'est gris, c'est froid, il pleut...ahhhh...j'aime.

Ici c'est chaud...j'aime pas la chaleur...
Tiens y'a Cat là-bas...elle dit rien...Elle lit. Moi je sais pourtant qu'elle pense à..

Contribution du : 21/05/2014 08:27
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Pour conclure à propos de... + bonus sympa :-D
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2014 08:59
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 7694
Hors Ligne
- M’enfin, Olivier ! Tu as été déchaminisé ou quoi ? demande Cat
- ???
- c’est pas Ludi par terre, ne remarques tu rien ? Approche encore un peu…
- humm…
- la couleur orange de la peau ne te rappelle rien ?
- bon sang de bonsoir mais c’est pour sûr ! C’est encore un coup de cet abominable Mons..
- stop ! ne prononce plus son nom
- why ?
- because y va se régénérer. C’est comme ça qu’il procède, il entend son nom et… hop, il prend l’apparence de tous les gens que tu connais pour te faire croire des choses horribles.
- que faut-il faire dans ce cas ?
- l’ignorer, dear Olivier, l’ignorer


to be continued...

Contribution du : 21/05/2014 09:08
_________________

Mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Pour conclure à propos de... + bonus sympa :-D
Visiteur 
Suite du post 95

La lune était ronde et jaune, comme les pièces que les pauvres s’échangent entre eux. Le soleil rouge comme une pivoine indécente qui écarte ses pétales. Saturne avait les dents cariées à force de se prendre des météorites dans les gencives (spécial SF). C’est au fond de ce désert à bobos désœuvrés qu’étaient retenues nos trois déesses aux longues tresses jusqu’aux fesses. Deux énormes Léonberg autrichiens label Metternich gardaient l’entrée de la datcha cha cha cha du Lubéron. Soudain, un heurtoir moulé dans la main de Chaman Ludi cogna à la porte. Une voix fluette se fit entendre, probablement la Pythie Pimpette :

Pimpette : Ohé !

Olivier : Ohé !

Pimpette : Matelot ?

Ainsi naquit la chanson qui allait rester trois jours dans les charts américains et trois siècles dans les campagnes françaises.

Pimpette : Qui es-tu ?

Olivier : Oh Pythie Pimpette, tu me reconnais pas ? A quoi te sert donc de prévoir l’avenir ?

Un grognement affectueux de dents blanches immobilisa Olivier.

Pimpette : Arrête de me taquiner, mon p’tit bonhomme, ou je demande aux bestiaux de te lécher les doigts. Tu sais bien que moi je lis dans le marc du passé.

Olivier : Ça sert à quoi ?

Vexée, la Pythie cria : « Rosebud ! ». Aussitôt, les deux chiens du Tyrol trouvèrent un petit nonosse sur les rotules d’Olivier.

Pimpette : Tu te souviens de ce que t’as fait hier avec tes invités ?

Olivier : Pas vraiment.

Pimpette : Et ben je sers à ça. Et crois-moi que ce que je vais te prédire n’est pas beau à entendre. Et puis, qu’est-ce que t’es venu faire chez toi ?

Olivier : Je dois ramener les filles à Chaman Ludi.

Pimpette : Ludi, Ludi… Ludi l’apathéiste ?

Olivier : Ouais, il est devenu Chaman

Pimpette : Oh l’escroc…

Un éclair déchira le ciel, perforant l’anneau de Saturne.

Pimpette : Ça sent pas bon. Entre.

Ce qui fut fait, dès que les deux toutous recrachèrent à regret une petite bouillie rosâtre.

(To be continued...)

Contribution du : 21/05/2014 09:33
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Pour conclure à propos de... + bonus sympa :-D
Maître Onirien
Inscrit:
11/02/2012 17:42
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 11059
Hors Ligne
Pimpette
VOix Off


-je suis perdue dans cette histoire que je n'ai pas écoutée dès le commencement!
Je ne suis qu'une petite pythie interimaire!...Pythiepimp'

Sachez que
Je renonce à mes oracles pendant quelques jours
Tenez moi au courant de la suite...
!
Abattez les deux molosses!
Dites à l'apathéiste qu'il est un chouchou du Bon Dieu et ramenez lui ses trois filles aux longues tresses!

Contribution du : 21/05/2014 16:17
_________________
"""Soyez réglé dans votre vie ordinaire
comme un bourgeois, afi n d’être violent et original
dans vos oeuvres. »

Gustave Flaubert
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Pour conclure à propos de... + bonus sympa :-D
Visiteur 
2ème jour

Nous étions presque tous dans le séjour, réunis autour d’une table richement garnie par les soins de Pimpette qui s’était levée de bonne heure ce matin-là afin de nous mettre le cœur en liesse en ce dernier jour que nous allions passer ensemble.
Telle une peinture morte de Renoir, sur cette table en bois épais s’étalait de façon symétrique, de merveilleux couverts en plastique doré, des bols de toutes couleurs, des assiettes en carton mâché par ChVlu et Jaimme la veille, quelques fleurs en plastique fanés parsemées par-ci par-là, toutes sortes de viennoiseries, brioches, biscottes, confiture, marmelade, beurre et autres croissants fraichement ramenés du village par les soins de MonsieurF qui venait d’aller faire comme à son habitude, son petit caca matinal aux côtés d’une chèvre fugueuse avec qui il avait d’ailleurs, lié une certaine amitié.

Elle s’appelait curieusement Thérèse elle aussi, et le témoignage de MonsieurF à son égard fut relativement troublant. Mais revenons plutôt à ce petit-déjeuner qui fut bien copieux certes, mais où l’ambiance était au plus bas.

M’sieur Ludi, qui avait passé toute la nuit à la « Taverne du lupanar milanais » à boire du mauvais vin en compagnie de quelques païens de mauvaise horde, venait d’engouffrer tel un camion poubelles matinal son 5ème croissant au chocolat. Mais déjà la chape de plomb qui pesait au-dessus de nos têtes soucieuses l’avait contraint à laisser à contrecœur sur le bord de l’assiette, le cul de sa 6ème viennoiserie.

ChVlu lui, soufflait non sans lassitude sur son café bouillant tout en récupérant dans sa longue chevelure abondante, une cuillère, quelques sachets de sucre et du lait afin de donner une touche de beige et de légèreté à son café noir et amer.

Windie elle, avait décidé de grignoter son habituel petit morceau de fromage dans sa tanière.

Quant à Cat, elle s’était mise en tête de laver le plancher. « C’est fucking dégueux ici ! » avait-elle dit. On sentait bien qu’elle ne voulait pas partager en notre compagnie ce modeste petit-déjeuner.

Comme la veille au matin, widjet entra dans la salle de séjour tout en mettant un grand coup de pompe dans la porte et en entonnant « La digue du cul », il se mit debout sur le canapé, baissa son pantalon et fit l’hélicoptère avec son bigoudi qui marquait 6h du mat. C’était un peu sa façon à lui de nous saluer.

- Widj’, on a pas l’cœur à déconner ce matin ! Rentre ta teub et viens t’assoir s’il te plait ! dit soudain Diva-Luna tout en mettant sa main devant les yeux mais tout en prenant bien soin d’écarter légèrement et discrètement ses doigts.

Pour mettre un peu d’ambiance, je décidai avec toute l’intelligence qui m’a été transmise dès mon arrivée sur terre, de mettre une musique qui allait peut-être rompre ce silence pesant.

Destinée,
On était tous les deux destinés
À voir nos chemins se rencontrer
À s'aimer sans demander pourquoi
Toi et moi


Alors qu’elle était en train d’entamer les escaliers, Cat me regarda d’un œil pétillant, amoureux. M’sieur Ludi, jaloux comme à son habitude, tentait de rompre ce moment divin dans lequel nous étions Cat et moi, plongés.

- Euuuh ! Olive, j’ai entendu dire que les trans à Milan ont beaucoup de succès ! T’y as déjà goûté toi, aux trans milanais? Vu ta tronche de sadique, j’suis sûr que oui ! Hein ! Hein ! Bin dis-le nous, ordure va !!!

(Refrain)
L'avenir,
Malgré nous, doit toujours devenir
Tous nos désirs d'amour inespérés, imaginés, inavoués
Dans la vie,
Aucun jour n'est pareil, tu t'ennuies
Tu attends le soleil impatiemment, éperdument, passionnément


On sentait qu’il avait du mal à s’exprimer, le poète du dimanche. Certainement du au mauvais vin qui lui avait brûlé ses quelques neurones restant.
J’étais tellement dans mes pensées que je ne pris même pas la peine de répondre à la question à la con qu’il venait de me poser.

Quand soudain, on frappa à la porte.

DRIIING ! DRIIIIIIING ! DRIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIING !

- Putain mais y va s’calmer l’enculé !! dit d’une voix fluette widjet tout en se mesurant le bigorneau pour savoir si il avait grandi depuis la veille.

- J’y vais ! dit Koucay tout en s’affalant sur le canapé.

En ouvrant la porte, la surprise fut de taille. C’était la chèvre fugueuse qui ramenait le portefeuilles de MonsieurF.

- Salut les blaireaux ! Je ramène le portefeuilles de l’autre chieur du matin ! C’est bien ici qu’il crèche, non ? Bêêê !!

C’était une histoire de dingues ! Tous les Oniriens n’en crurent pas leurs yeux.

- Et bin ! J’ai jamais vu ça ! dit Perle-Hingault. T’as vu un peu comme elle est mal polie cette chèvre ?

MonsieurF se leva, confus, et s’approcha d’elle à pas feutrés. Elle se prénommait étrangement Thérèse. Leurs regards semblaient complices.

ChVlu, tout en récupérant une cigarette et son briquet dans sa chevelure, murmura :
- Il se passe quelque chose de bizarre par ici… J’ai jamais vu une chèvre qui ramenait un portefeuilles. D’habitude, elle le garde ! MonsieurF ! Vérifie s’il y a tout ton pognon ! dit-il tout en regardant Thérèse d’un air suspect.

- Salut MonsieuF ! après ton popo de c’matin, j’ai vu quelque chose tomber d’ta poche. J’étais tellement sur le cul par c’que j’venais de voir que j’m’en suis aperçue une fois que tu t’es cassé ! Tu as bien ? T’es bien rentré ? Tu sais qu’tu m’as manqué ! Bêêê !! Tu m’fais pas la bise, comme ce matin ? T’as honte de moi ou quoi ??
- Euuuh ! Rentre Thérèse que je te présente à mes amis Oniriens! dit MonsieuF tout en se gratant la tête.

(To be continued…)

Contribution du : 21/05/2014 18:06
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Pour conclure à propos de... + bonus sympa :-D
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
29/04/2014 19:42
De terrien
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 2262
Hors Ligne
j'ai parcouru en vitesse en tout cas si il y a une chèvre noire dans le troupeau j'y suis pour rien.......

Pour le reste "pitain con, olivier t as une web cam chez moi au quoi ...........!!!"


Je vois que mlle Koucay fait son entrée dans la tribus des troublions ...

Contribution du : 21/05/2014 19:22
_________________
"Ce n'est pas le chemin qui est difficile, mais le difficile qui est le chemin"
Kierkegaard
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Pour conclure à propos de... + bonus sympa :-D
Expert Onirien
Inscrit:
31/01/2014 22:04
De quelque part entre ciel et terre
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 8113
Hors Ligne
Hep, Olive! La souris c'est myndie! Allez, je suis bonne princesse, je mets ça sur les relents alcoolisés de la veille!

Contribution du : 21/05/2014 22:16
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Pour conclure à propos de... + bonus sympa :-D
Visiteur 
Oups ! Désolé Myndie. J'ai écrit ça rapidement au boulot.
La prochaine fois, je ferai attention, promis ! En attendant, je te prie de bien vouloir accepter ce bouquet virtuel pour me faire pardonner

Contribution du : 21/05/2014 22:20
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 ... 8 9 10 (11) 12 13 14 ... 52 »





Oniris Copyright © 2007-2020