Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 ... 9 10 11 (12)


Re : Pourquoi commentez-vous ?
Organiris
Inscrit:
07/02/2011 18:15
Groupe :
Auteurs
Responsables Edition
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Évaluateurs
Primé concours
Correcteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 11416
Hors Ligne
Citation :
Comme tout un chacun, je parle en fonction de ma façon de penser, j'ai précisé ce "pour moi" en ce sens, un prérequis pour éviter justement la réponse que vous m'opposez (il n'a donc pas suffit !). Je ne me permettrais pas ,dans ce sujet délicat comme dans tout autre, de me transposer dans la tête du lecteur onirien lambda et d'y affirmer mon point de vue. Par contre, le mien, je vous le redis pense ceci et je voudrais savoir ce qui, du haut de votre regard assuré, vous autoriserait à ne pas procéder également ainsi.


Donc, lorsque vous évoquez mon "regard assuré", je dois en conclure qu'il ne s'agit là que de votre opinion propre, que vous exposez à seule fin de voir si peut-être elle pourrait obtenir une certaine adhésion ?


Ceci dit, je constate que vous aussi, vous espérez des retours sur vos interventions, nous nous rejoignons au moins sur ce point.


Plus sérieusement, je ne crois pas avoir jamais condamné les lecteurs silencieux. Je m'interroge juste sur les raisons de ce silence car, contrairement à vous, je ne me satisfais pas d'une déduction qui me parait (à moi bien sûr) hasardeuse. Je note par exemple que dans ces silences, il peut y avoir aussi le seul fait de vouloir notifier à l'auteur qu'il ne s'implique pas assez dans la vie du site. Je note aussi que les nouveaux auteurs sont généralement moins commentés car n'ayant pas (encore) fédéré un petit groupe de commentateurs fidèles. Ce que je voulais dire, sans aucune prétention me semblait-il (mais peut-être ne suis-je pas le meilleur juge), c'est qu'il est vain de vouloir trouver une explication aussi simple que "les gens qui lisent sans commenter n'ont à l'évidence pas assez aimé pour l'exprimer".

Enfin, et surtout, le principal sens de mes interventions consistait à défendre le fait de pouvoir dire, très respectueusement et très humblement, ce qu'on pensait d'un texte, même si on ne l'a pas aimé, sans être considéré comme un malotru et je tentais, sans succès semble-t-il, de faire comprendre que les auteurs auraient tout à gagner à recevoir des commentaires diversifiés qui peuvent parfois leur permettre de progresser, quand bien même la critique est spontanément toujours difficile à accepter.

Contribution du : 22/08 18:45:22
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Pourquoi commentez-vous ?
Expert Onirien
Inscrit:
12/05/2016 20:15
De Vendée (85)
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 4780
Hors Ligne
Précisé comme cela, nous sommes donc "assez proches" dans nos approches.
Bonne soirée
Vincente

Contribution du : 22/08 19:16:54
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Pourquoi commentez-vous ?
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2013 12:55
De La Thébaïde
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Auteurs
Post(s): 5346
Hors Ligne
Quant à moi j'aimerais savoir pourquoi un commentateur malveillant se sent plus authentique voire plus crédible qu'un commentateur bienveillant...

Je ne vois ici que des commenta/eurs/trices soi-disant droi/ts/tes dans leurs bottes venir pleurnicher de ce qu'ils ne sont pas populaires parce qu'ils dispenseraient une authenticité de souche alors que leurs pourtant commensaux ne seraient que de vulgaires flatteurs.

Assumez, détracteurs et détractrices, votre acariâtreté et ne venez pas pleurer dans nos girons. Vous n'êtes pas des prof. et ceux qui publient ici ne sont pas vos élèves.

Bref un peu de modestie.

Nobel est mort depuis longtemps déjà... vaut-il aujourd'hui autrement que par sa bourse... quand on voit que Dylan que j'adore par ailleurs lui en a dérobé une sur trois notes de musique ; alors pourquoi pas Montand qui, lui, ne chantait pas faux.

Sachons raison garder et que la sévérité en termes de notation ne vaille pas raison.


Senglar
Sanglier solidaire

Contribution du : 22/08 21:05:08
_________________
"Je suis le Ténébreux,- le Veuf,- l'Inconsolé,/ Le Prince d'Aquitaine à la Tour abolie :/ Ma seule Etoile est morte,- et mon luth constellé/ Porte le Soleil noir de la Mélancolie." "El Desdichado" G. de Nerval
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Pourquoi commentez-vous ?
Expert Onirien
Inscrit:
12/05/2016 20:15
De Vendée (85)
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 4780
Hors Ligne
Citation :

hersen a écrit :
@Vincente, tu dis : "Quand je suis au point de bascule où je me dis : "je commente ce texte ou pas ?", eh bien je vais voir si cet auteur m'a déjà commenté, et, sans me soucier de la teneur de son avis, je prends alors la décision de le commenter ou pas."

Tu peux le faire aussi de façon plus large, à savoir : est-ce que cet auteur commente ? car après tout, peu importe sous quel texte, n'est-ce pas ?

Tu vas dans son profil et tu auras toutes ses interventions (oeuvres, commentaires, interventions en forum) Quand comme toi je suis en balance, si l'auteur ne se fatigue pas des masses, ben...moi non plus !


Oui Hersen, je suis d'accord avec toi, puisque je porte mon regard dans un deuxième temps sur ses commentaires envers d'autres textes. J'aurais dû le signaler en complément, car il est bien évident qu'il peut ne pas me commenter si mon champ d'écriture ne l'accroche pas. Merci donc de me permettre cette précision importante.

Senglar, quelle bonne proposition que ces "couples improbables" (tu vois bien que ce qualificatif est irremplaçable et beau dit comme ça, n'est-ce pas ?), avec un ambitieux équilibre entre les deux, une complémentarité auteur/lecteur. Tu ne fais pas que suggérer un amour platoniquement à consommer dans l'échange dont le volet commentaire en serait l'accomplissement, tu rappelles aussi que ce moment se doit d'être sensiblement "interactif"... Et enfin, sans crispations ni frustrations, tu reconnais qu'avant d'entrer dans l'osmose convoitée, il y a des préliminaires plus réservés à envisager, cette danse nécessaire... Ah ! toutes ces rencontres potentielles, le polyamour ne serait plus utopique, ah qu'il est doux de t'entendre penser !...

Contribution du : 22/08 23:39:25
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Pourquoi commentez-vous ?
Expert Onirien
Inscrit:
12/05/2016 20:15
De Vendée (85)
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 4780
Hors Ligne
Citation :

senglar a écrit :
.../

Sachons raison garder et que la sévérité en termes de notation ne vaille pas raison.



C'est toi qui le dit bien ainsi, j'en suis également persuadé, sans réserve.

Contribution du : 22/08 23:42:48
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Pourquoi commentez-vous ?
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
07/06 16:07:25
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Auteurs
Post(s): 1278
Hors Ligne
Pourquoi commenter? Diable de question, mais fort intéressante.

D'abord parce qu’en venant sur ce site, Oniris m'a cloué au pilori. Tu veux être lu? C'est très louable! Mais toi, prends-tu le temps de lire les créations des autres auteurs? Oniris m'a pris au piège!

Ensuite, être lu c'est très bien, oui! mais avoir l'avis de ceux qui lisent, quitte à se rendre compte que ce que l'on écrit ne plaît qu'à soi-même, est très important. Des avis sans concessions. Des avis qui vous démontrent que, parfois, on croit être limpide, que ce que l'on étale sur papier ou écran va être forcément compris comme vous le vouliez, comme vous l'entendiez. Et patatras! Pas du tout! On a compris de travers, pas du tout (c'est le pire!), autre chose et on est forcé de se rendre à l'évidence : le coup est manqué, on est passé à côté, on a pas bien écrit, on n'a pas su utiliser l'outil. Et pour le coup suivant, on se posera la question : le lecteur pourra-t-il bien interpréter ce que j'écris? Car c'est cela l'important. Que cela plaise ou non est moins grave, on ne peut pas plaire à tout le monde et tout ne pas nous plaire. C'est ainsi, c'est humain.

Enfin, lire et donner son avis, c'est important pour l'autre, celui qui a œuvré dur pour montrer le fruit de son plaisir. Lui dire qu'on a aimé ou pas, exposer le pourquoi, est une récompense et une forme de respect. Cela permet de également de progresser. Il serait injuste de recevoir sans donner.

Contribution du : 23/08 02:20:20
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 ... 9 10 11 (12)





Oniris Copyright © 2007-2019