Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 2 (3) 4 5 6 ... 12 »


Re : Pourquoi commentez-vous ?
Expert Onirien
Inscrit:
03/02/2018 14:49
De Rhône Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 4464
Hors Ligne
Bonjour Malitorne,

Pas mal d'aigreur dans votre propos, à mon avis.
Et je ne suis pas sûre que vous soyez plus dans le vrai que Vincente.
On ne peut nier que le commentaire impressionne notamment pour les nouveaux.
Et si bien sûr certains usagers ne sont qu'usagers, pas acteurs, j'aimerai connaître le pourcentage qu'ils représentent par rapport à la communauté.

Mais je ne me refais pas, je préfère l'incitation à l'obligation et la condition d'un nombre de commentaire est assez discutable.

Très présente sur le site au moment de cette clause sur le dernier concours, j'ai constaté des commentaires pour avoir le bon chiffre et proposer un texte. Leur teneur était honorable parfois, passable souvent, toujours sous des textes courts.

Et vous Malitorne ne commentez-vous que par "obligation-altruisme". ?

Contribution du : 12/07 14:22:22
_________________
Notre blog partagé, merci aux passants Poésie Fertile
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Pourquoi commentez-vous ?
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
De Rhône-Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 13969
Hors Ligne
Nier le facteur humain, le sensible, dans la décision de commenter est à mon sens une gageure.

Affirmer pouvoir être au-dessus de tout ressentiment, se concentrer uniquement sur le texte en éludant totalement l'auteur n'est je crois ni honnête, ni réalisable.

En tout cas, je ne prétendrais pas cela.

Ceci n'excluant bien sûr pas à tendre vers le plus d'objectivité possible.

Contribution du : 12/07 14:38:40
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammad Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Pourquoi commentez-vous ?
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Correcteurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 19068
Hors Ligne
@Malitorne,

Durcir les règles, comme dans la vraie vie ? je ne crois pas que j'aimerais recevoir 10 commentaires de personnes "forcées" de les écrire. je préfère n'en avoir que trois mais qu'ils émanent de lecteurs qui, même si leurs raisons sont différentes de l'un à l'autre, ont eu envie de les écrire.

Nous sommes ici en littérature, en poésie. je ne suis pas sûre que l'art supporte le "je ne veux voir qu'une seule tête".

Tu as raison, certains ne commentent pas, d'autres ne répondront que par des coms dithyrambiques à ceux qui leur ont mis un passionnément, d'autres qui s'en foutent, d'autres qui ne savent pas trop comment s'y prendre, d'autres qui ne réagissent que pour coller victorieusement un "pas" hargneux parce que son texte a subi des revers. Et alors ? Tout cela me semble vivant, Malitorne.
Et je trouve qu'il y a assez de commentateurs intéressants ici pour ne s'intéresser qu'à eux !
Et puis ceux qui ont moins de temps, ceux qui sont malades, ceux qui sont en voyage, ceux qui rêvent, ceux qui sont avec une nouvelle copine (ou la même :) ceux qui emmènent leur gamin chez l dentiste et ceux qui sont dans un gros creux. Ou en tempête. Et ceux qui ont zéro excuse. Et alors ?

Pour moi, Vincente n'est pas "trop" gentil. il est gentil, c'est vraiment différent. Et intéressé par ce rôle de commentateur, il explique ce qu'il souhaite apporter aux auteurs, mais aussi ce que ça lui apporte.

Et je suis pleinement d'accord avec lui : si ça ne m'apportait rien, je m'en foutrais aussi.
Le point important est là.

Tu dis :

"ces gens-là, il faut les forcer à l'altruisme".

euh...

pas de polémique de ma part, Malitorne, juste une réponse pour exprimer ce que je pense.

Contribution du : 12/07 14:41:18
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Pourquoi commentez-vous ?
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2013 12:55
De La Thébaïde
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Auteurs
Post(s): 5346
Hors Ligne
Je commente (aussi) pour que vive le site, nous avons la chance d'avoir un site convivial où personne n'est "Rien", alors il est important qu'un tel site perdure grâce notamment à ses bénévoles qui, eux, dépensent sans compter... sans pouvoir se défiler. Ils ont un rôle, souvent ingrat, une place à tenir, alors que l'Onirien moyen peut aller et venir, à sa guise, il sait que son pseudo l'attend sagement rangé dans sa liste, toujours disponible. A mon avis c'est une chance à ne pas gâcher, même si, comme dans toute famille nombreuse, il peut y avoir des dissensions, des frictions. C'est une chance à ne pas gâcher que de pouvoir être tous ensemble, comme ça, pseudo nommément, au premier degré quoi qu'on en pense, alors que tant de sites sont anonymes.

Un texte commenté c'est un texte qui vit, ça n'est pas un message envoyé dans l'espace à la quête d'antennes extraterrestres. Dans certains sites c'est ça. Lol

Et puis il faut le dire on se fait quand même de sacrés potes ici, au masculin comme au féminin.

Il y a de la chaleur humaine.

A mon avis on commente d'abord pour ça, pour la chaleur humaine, pour former une communauté.

Sans autre dogme que la passion pour la Langue Française. Sans chauvinisme. Seulement par inclination.

Je commente par amour de la Langue Française :)


senglar

Contribution du : 12/07 15:37:52
_________________
"Je suis le Ténébreux,- le Veuf,- l'Inconsolé,/ Le Prince d'Aquitaine à la Tour abolie :/ Ma seule Etoile est morte,- et mon luth constellé/ Porte le Soleil noir de la Mélancolie." "El Desdichado" G. de Nerval
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Pourquoi commentez-vous ?
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Responsables Edition
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 30453
Hors Ligne
Ah Senglar, belle passion ! Commenter par amour pour la langue française. Et mettre pote au féminin, belle audace. Un pote, une pote.
Rien que pour le plaisir de commenter je suis prêt à te suivre là où mes potes iront.

Robot, féru de culture, surtout celle des cucurbitacées.

Contribution du : 12/07 16:34:22
_________________
Vivre au paradis, quel enfer !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Pourquoi commentez-vous ?
Organiris
Inscrit:
07/02/2011 18:15
Groupe :
Auteurs
Responsables Edition
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Évaluateurs
Primé concours
Correcteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 11416
Hors Ligne
Je commente pour donner mon avis, déjà, mais pas seulement à l'auteur, aussi aux autres commentateurs (j'avoue), surtout quand je suis en désaccord. Je regrette parfois que la règle nous impose de ne pas interpeler les autres commentateurs, je trouve que ça pourrait donner des échanges très intéressants sur nos visions respectives sur certains récits ou sur la littérature en général. Bien sûr, on me répondra que les forums sont faits pour ça, mais parfois ça me parait trop lourd et on est plus dans un échange auteur/commentateurs le plus souvent.

Je commente pour encourager un auteur quand j'ai l'impression que le texte n'a pas l'attention qu'il mérite ou quand j'ai le sentiment que l'auteur a besoin d'être aidé.

Je commente parfois un peu par obligation, pour faire plaisir ou rendre la politesse. Je ne dis pas que c'est bien, mais ça me parait inévitable et des fois, trouver quelque chose à dire relève d'un vrai défi donc c'est finalement formateur.

Je commente les textes qui ne seront pas publiés en mon nom ou au nom du CE, pour essayer d'apporter à leurs auteurs des explications et des pistes de travail.

Je commente pour faire partager mon enthousiasme sur un texte et dans ce cas-là, je mets une appréciation. Je ne note plus les textes que je n'apprécie pas car j'ai le sentiment que ça rend le commentaire plus dur à encaisser pour nombre d'auteurs. Je l'ai fait beaucoup par le passé mais maintenant, j'essaie d'éviter.

Je commente beaucoup moins précisément qu'avant, où il m'arrivait de décortiquer un texte. Maintenant, je ne le fais plus que si l'auteur est en demande ou si je le sens réceptif à ce genre de commentaire. En plus, c'est un vrai travail qui prend un temps fou.

Je commente des textes qui ont suscité des débats au sein du CE parce que je me dis qu'un texte qui suscite la polémique est en soi intéressant, le pire étant tous les textes qui passent sans nous soulever le moindre poil.

Je commente enfin parce qu'en tant qu'auteur, j'apprécie de l'être et que je trouve le principe de réciprocité normal (ce qui n'a rien à voir avec du renvoi d'ascenseur ou un retour de boomerang).

Mais tout ça, c'est aussi en fonction de mon humeur, de ma disponibilité, de mon envie, etc.

Contribution du : 12/07 17:21:12
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Pourquoi commentez-vous ?
Onirien Confirmé
Inscrit:
16/01 11:42:04
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 737
Hors Ligne
Hersen, nous vivons dans une société où tout le monde revendique ses droits mais a tendance à oublier ses devoirs. À mon sens, le droit de rejoindre une communauté est indissociable d'un devoir de participation aux activités de cette même communauté. Sinon ce n'est plus une communauté mais un rassemblement d'individu œuvrant pour leur propre compte.
Si donc un membre, pour une raison ou pour une autre, oublie qu'il est nécessaire de s'engager pour l'harmonie collective, alors il faut le lui rappeler d'une manière claire. La coercition est parfois indispensable pour triompher des intérêts personnels, elle dicte les règles de la vie en société.

Contribution du : 12/07 17:44:20
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Pourquoi commentez-vous ?
Organiris
Inscrit:
07/02/2011 18:15
Groupe :
Auteurs
Responsables Edition
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Évaluateurs
Primé concours
Correcteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 11416
Hors Ligne
Malitorne,

Les responsables du site sont bien conscients que les commentaires sont le cœur même de la survie de ce dernier et nous ne restons pas totalement inactifs, surtout dans le secteur nouvelles qui est le plus en souffrance. Tous les auteurs de nouvelles reçoivent désormais un message d'incitation à commenter avec l'avis de publication de leur texte. Par ailleurs, nous avons mis en place un suivi qui nous permet d'insister auprès d'un auteur qui nous semble peu actif. Ce volontarisme peut aller jusqu'à la suspension de publication si l'on ne sent aucun effort de participation de l'auteur.

Contribution du : 12/07 18:12:10
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Pourquoi commentez-vous ?
Expert Onirien
Inscrit:
12/05/2016 20:15
De Vendée (85)
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 4805
Hors Ligne
Citation :

Malitorne a écrit :
La coercition est parfois indispensable pour triompher des intérêts personnels, elle dicte les règles de la vie en société.


La coercition est une échappatoire dans un lieu convivial comme un site d'échange, l'incitation doit passer par un assentiment. Dans un acte pédagogique, il est indispensable d'expliquer en quoi une action ou une orientation est bénéfique, que ce soit avec des enfants mais aussi avec des adultes. C'est la seule façon, par l'acceptation de la règle, de maintenir un accord et une dynamique, et donc d'en pérenniser l'objectif ambitieux.

Malitorne, vous me dites "trop" gentil quand je considère comme axiome de principe que chacun doit être libre de manifester ou non son avis dans un commentaire, mais tant de raisons peuvent parasiter ce qui est indispensable pour que celui-ci soit, en premier, sincère et ensuite utile parce qu'un minimum justifié. Les obligations en la matière seraient délétères et contre-productives, elles casseraient ce qui fait la prééminence d'Oniris dans l'échange et le partage entre auteurs.

Contribution du : 12/07 19:21:00
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Pourquoi commentez-vous ?
Onirien Confirmé
Inscrit:
05/06 13:07:28
De Pas loin de l'île
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 519
Hors Ligne
Bonsoir à tous,

Moi qui suis novice et membre récent d'Oniris, je commente :

0. Par réciprocité, c'est la base de toute communauté
1. Si je comprends le sens du texte, ce qui n'est pas toujours le cas particulièrement en poésie où je suis clairement peu assuré par ma méconnaissance ce domaine littéraire.
2. Si le texte m'a fait ressentir des émotions
3. Si je pense que mon commentaire peut avoir un quelconque intérêt pour l'auteur ou les autres commentateurs
4. Si j'ai un avis positif, pour l'instant je m'abstient de poser des avis "négatifs" qui seraient fondés dans mon cas sur trop peu d'expérience dans le domaine
5. Aussi parce que c'est un exercice qui nécessite une vraie réflexion sur l'émotion et apprend également à s'exprimer.

Pour ajouter mes "2 centimes", je travaille dans l'informatique, et pour ceux à qui ça parle, dans les communautés de logiciel dit "Opensource", on parle de "méritocratie". C'est à dire qu'un membre ne sera autorisé à accéder à certains rôles qu'en fonction de son activité et son implication dans la communauté. Généralement tout cela se fait de façon très naturelle, les figures influentes se démarquent naturellement, mais chacun peut agir à son niveau en fonction du temps qu'il a à consacrer à la communauté, compte tenu de la qualité de ces logiciels, on ne peut qu'admettre que tout cela fonctionne plutôt pas mal. Il me semble qu'Oniris s'appuie sur un modèle similaire et contraindre les gens à commenter n'est pas nécessaire. Comme cela a été dit plus haut, je pense que ce type de membre ne reste jamais longtemps.

Bien à vous
ours

Contribution du : 12/07 22:36:52
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 2 (3) 4 5 6 ... 12 »





Oniris Copyright © 2007-2019