Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 3 »


"Psyché et fruits de mer" de senglar rendent aux légionnaires belges...
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2013 12:55
De La Thébaïde
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Auteurs
Post(s): 4958
Hors Ligne
Merci en premier lieu aux membres du Comité Editorial d'avoir inclus ce poème au catalogue d'Oniris. Merci aux correcteurs et un merci tout particulier à Marimay, une payse:)

L'une des Stars invitées du poème est La Légion étrangère avec L'hymne « Le Boudin ». 88 pas par minute appelé « pas Légion ». Lent qui fait que la Légion défile toujours en dernier dans les défilés militaires.
Merci Wiki:)

Mis à part le pastiche « Tiens-voi-là-d'la-Ma-renn(es)... » les paroles sont celles de l'hymne militaire. Donc je ne suis pour rien dans le fait que l'on y affirme que les Belges sont des tireurs au cul.

J'ai longtemps pensé, impressionné par le sapeur légionnaire à la hache, au tablier de cuir et à la barbe noire, que le boudin de la chanson était cette pièce de charcuterie à base de sang de porc coagulé et mélangé de graisse emmaillotée dans un morceau de boyau dont on se régalait dans mon enfance (Mais oui:) ) après avoir égorgé dans notre courette la bête achetée chez un fermier de nos amis (j'ai encore le couteau de boucher dont je me servais comme plantoir au temps où je tenais un potager)que l'on débitait pour la mettre au saloir. Ce qui nous faisait une réserve de viande pour l'hiver (archi salée quand on touchait au fond du grand saloir).

Eh ben non, le boudin est la toile de tente que le légionnaire portait roulée sur le haut du sac de son paquetage, voire en bandoulière quand il partait en mission. Rien de sanglant là-dedans donc.

Pour ce qui est des « tireurs-au-cul » Wiki propose 3 versions donc je retiens la plus vraisemblable : Alors que la France était en guerre avec la Prusse et que Napoléon III avait décidé de faire intervenir la Légion étrangère en 1870 Léopold II roi des Belges lui avait demandé de ne pas engager les légionnaires de sa nationalité au regard de la neutralité de son pays dans cette guerre-là, ce qui aurait été un « casus belli ». Ce que Napoléon III accepta. Ainsi quand on a distribué les paquetages, les Belges n'y étant pas, n'ont eu droit à leur « boudin ». « Pour les Belges y en a plus » à leur grand dam évidemment.


Ben voilà. Honneur leur soit rendu ! Un légionnaire belge vaut très exactement un Alsacien, un Suisse ou un Lorrain.

Contribution du : 08/07 19:26:12
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : "Psyché et fruits de mer" de senglar rendent aux légionnaires belges...
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2013 12:55
De La Thébaïde
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Auteurs
Post(s): 4958
Hors Ligne
--- 000 --- OOO --- 000 ---


« Les grenouilles qui demandent un roi »

« Les Grenouilles, se lassant
De l'état démocratique,
….
Or c'était un soliveau

Le Monarque des Dieux leur envoie une grue,
... »

Non pas que qu'Anne soit une grue, je l'avais conçue plus épicurienne que narcissique, à profiter et se satisfaire d'une vitre pas forcément nickel, de l'eau d'un bain trop monoï pour être cristalline, du miroir d'un pare-soleil de 4 L qui ne se met en quatre que pour être poussée du col, quant à l'eau d'un bordeau, Anne n'est pas de ces Hollandaises (pour lesquelles j'ai beaucoup de respect)...

Ah ! Je l'aime, Anne, qui n'a rien vu venir, innocente dans sa peau... Ben Oui... de Catherine Deneuve. Ceux de ma génération n'en ont pas connue de plus jolie, de plus emblématique et sensuelle, à égalité cependant avec celle de sa sœur. Ah ! Françoise Dorléac ! (Soupir)


Bon, tout ça pour montrer qu'au bout de la course du soleil les fruits de mer en général et les huîtres en particulier se font toujours rouler. Ô la pelle finale ! Même si elle est gamelle...

Consolante ?


Plus simplement c'est l'homme qui élève et à la fin c'est l'homme qui gagne, comme au foot les Allemands (Comment ça, plus aujourd'hui, attendez demain!) et les Américaines, « Morgan de toi »! La viande d'embouche, terrestre ou marine, existerait-elle sans lui et pour mignonne qu'elle soit il faut bien qu'elle finisse sa course en... dans la bouche. N'était-ce pas sa finalité première ?
Encore faut-il sacrifier au nécessaire respect sinon il sera bien normal que ce soit l'homme lui-même qui se fasse bouffer un jour, à son tour et ce sera bien mérité.



Donc voyez-vous, chers commentateurs bienveillants, ce poème n'est pas qu'exultatoire (je tire l'oreille à celui qui a écrit cela) il démontre ici une fois de plus qu'à la fin du match c'est l'homme qui gagne, ici la femme, son image accomplie dans le miroir (pas futile, accomplie). Ô Anne ! Te vois-tu réfléchir ! Ô nacre, miroir des fonds marins !

Yellow ?

Ô Anne mon petit scarabée ! Définie en quelques vers et pourtant indéfinie... Comme je t'aime ! Ravie enfin à Barbe-Bleue !...

Et comme ceux et celles qui t'ont lue et parcourue (pour les messieurs) t'ont aimée, me semble-t-il:)


--- 000 --- OOO --- 000 ---

Contribution du : 09/07 18:44:39
_________________
"Nous sommes du même bois, du même vent, de la même pluie, du même coup de gueule, du même silence... du même sourire..." LENI
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : "Psyché et fruits de mer" de senglar rendent aux légionnaires belges...
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2013 12:55
De La Thébaïde
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Auteurs
Post(s): 4958
Hors Ligne
Quelques mots encore avant les remerciements personnalisés à mes bienveillants commentateurs :

Au départ je voyais ce poème comme la relation d'une simple voire innocente rave party en bordure de flots mais le prédateur haltérophile ventousé étant éradiqué et le feu de Saint Elme étant passés par là (fulgurante foudre en haut des mâts) les bivalves m'ont totalement échappé... de l'aujourd'hui très anodin mont de Vénus au bord des plages... au con d'Anne que je n'ai pas vu venir, plus déroutant évidemment. La faute au « con d'Irène » de ce satané Aragon. Si le poète sacré et consacré du surréalisme l'a osé, c'est passé dans les mœurs m'étais-je dit, ça ne doit pas être si hard que ça ? Aragon ayant avant l'heure « anecdotisé » tout ça (1928 vous pensez, roman érotique banalisé voire idéalisé jusque par Camus). Alors allons-y pour le con d'Anne, je n'ai rien vu venir...
Eh bien j'ai vu en technicolor!...

C'est qu'on l'attendait ce con d'Anne !

Non ?

Quelque part dans un poème...

:))) ))) )



Bien... J'ai énormément apprécié ces récents derniers mois trois textes sur Oniris, pas forcément tous notés « Passionnément » de ma part et ayant vu leurs étoiles fluctuer pour deux d'entre eux. Aussi ai-je voulu leur rendre hommage dans mon poème en les y incluant littéralement bien entendu. J'ai été surpris de constater que personne n'a fait allusion à ce petit tour de passe-passe. Aussi vais-je me livrer à un petit exercice de corruption :
1 « Passionnément » à qui trouve les trois textes
1 Beaucoup » à qui en trouve deux
1 « Bien » à qui en trouve un

La réponse à la fin des remerciements individuels.

Lol

Contribution du : 12/07 14:01:34
_________________
"Nous sommes du même bois, du même vent, de la même pluie, du même coup de gueule, du même silence... du même sourire..." LENI
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : "Psyché et fruits de mer" de senglar rendent aux légionnaires belges...
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 18014
Hors Ligne
Ah, Senglar, que je prenne un peu de temps !

Ton poème est sorti alors que j'étais en voyage. Je me le suis mis sous le coude jusqu'à être disponible.
Quand je le fus, que ne vois-je, ne lis-je ? tes remerciements post 1.

Senglar, tu m'as fait fuir avec la Légion, les 88 pas, le boudin. Et je me suis dit, non, les délires de Senglar, c'est pas pour moi ! Je n'ai, disons, aucune sensibilité pour ces sujets...

Bon, ok, depuis, j'ai lu. Ok, j'ai bien ri. ça fait plaisir de rencontrer quelqu'un qui s'y connait en plage.
Et ton poème est si dense que je m'y perds complètement, je dois dire et ça va me prendre trois doliprane de faire un com, d'autant plus que j'aurais pas dû, mais j'ai lu le reste des tes remerciements.

Non, Senglar, la seule chose importante que j'ai à dire c'est que j'ai bien ri, que tu ne t'interdis rien, mais tu es chronophage...(c'est pas un défaut, hein !)

hersen, se mirant, s'admirant dans ses posts brillants.*

Avoue, elle est pas mal, celle-là?

Contribution du : 12/07 19:54:19
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : "Psyché et fruits de mer" de senglar rendent aux légionnaires belges...
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2013 12:55
De La Thébaïde
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Auteurs
Post(s): 4958
Hors Ligne
Sais-tu que l'un des trois textes auxquels je fais allusion dans "Psyché" est l'un des tiens. Le trouveras-tu ? En tout cas je pense qu'il méritait bien cet hommage :)


Tes posts te sont bien entendu autant de miroirs, c'est pourquoi nous nous y précipitons tous pour capter un peu de ta lumière :)) Bravo à toi, j'envisage de te confier la suite de ce poème ; en fait je l'ai amputé d'un cinquième de sa longueur dont une bonne partie était consacrée à Anne... Suis chronophage moi ? De fruits de mer alors :D et puis oui puisque j'ai bouffé une partie d'Anne :)))

Contribution du : 13/07 11:22:57
_________________
"Nous sommes du même bois, du même vent, de la même pluie, du même coup de gueule, du même silence... du même sourire..." LENI
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : "Psyché et fruits de mer" de senglar rendent aux légionnaires belges...
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 18014
Hors Ligne
Le flamboyant ?

flamboyant bleu, autre nom du jacaranda...

Il y a bien le mot "portugaises", mais dans ce sens-là, je ne vois pas mais je t'écoute, je t'écoute...

Contribution du : 13/07 16:07:28
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : "Psyché et fruits de mer" de senglar rendent aux légionnaires belges...
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2013 12:55
De La Thébaïde
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Auteurs
Post(s): 4958
Hors Ligne
Ben Ouiii :)))

J'ai écrit :
"Ombrée d'un Flamboyant"
Aujourd'hui, l'esprit de l'escalier aidant, j'écrirais plutôt :
"Bleutée d'un Flamboyant"
Qui serait plus évident mais peut-être redondant (c'est toi la spécialiste ;) )

Je crois que le Flamboyant est un peu le parangon des jacarandas non ? qui est gigantesque et dont le bleu est étincelant (étant entendu qu'un pourcentage minime peut ne pas être bleu)

Et je rends hommage à ta nouvelle "In the mood for love" :))) Quel titre dis-moi !!!
(qui était excellemment parti pour le ciel des étoiles... et puis quelques missiles Nord-Coréens sont passés par là)

Mais moi je les dézingue ! Lol


Ben voilà, je rends hommage à deux autres textes dans le poème...

:))) ))) )

Contribution du : 13/07 16:41:49
_________________
"Nous sommes du même bois, du même vent, de la même pluie, du même coup de gueule, du même silence... du même sourire..." LENI
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : "Psyché et fruits de mer" de senglar rendent aux légionnaires belges...
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 18014
Hors Ligne
"bleutée d'un Flamboyant" n'est pas redondant pour moi, puisque le flamboyant, le vrai, est rouge. c'est en quelque sorte par mimétisme, pour rappeler un éclat, que le jacaranda, dont le bois en ébénisterie est appelé palissandre, a été nommé flamboyant bleu, cet éclat de bleu si dense.

Donc, avec bleutée, tu enlèves un doute.

Sinon, j'ai reconnu un autre auteur(e:) mais je laisse chercher les autres. Le 3ème, ? je ne sais pas encore...

ne dézingue personne, ce serait bête.

Merci pour ton hommage.

Contribution du : 13/07 18:32:10
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : "Psyché et fruits de mer" de senglar rendent aux légionnaires belges...
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2013 12:55
De La Thébaïde
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Auteurs
Post(s): 4958
Hors Ligne
Hommage mérité Hersen :)))

Tu sais tu peux donner la réponse, je suis en train de rédiger les remerciements personnalisés alors je donnerai moi-même forcément les dernières clefs... ce qui gâcherait le jeu.

La dernière réponse se trouve à côté de celle que tu viens de trouver :)


Siteplaît...

Contribution du : 14/07 15:32:54
_________________
"Nous sommes du même bois, du même vent, de la même pluie, du même coup de gueule, du même silence... du même sourire..." LENI
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : "Psyché et fruits de mer" de senglar rendent aux légionnaires belges...
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 18014
Hors Ligne
glycine => Lulu

Contribution du : 14/07 16:15:02
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 3 »





Oniris Copyright © 2007-2019