Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   2 Utilisateur(s) anonymes



« 1 ... 139 140 141 (142) 143 144 145 ... 283 »


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Visiteur 
La promesse de l'aube de Romain Gary (seuls ceux qui ont suivis ce fil comprendront pourquoi j'me marre comme une baleine)

Contribution du : 21/06/2014 05:04
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Maître des vers sereins
Inscrit:
11/02/2008 03:55
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 32896
Hors Ligne
Ah, ben, la page s'est tourné et j'ai posté au milieu de la nuit. C'était pour partager un bon moment de lecture :

Citation :
Je viens de finir "Frontière Barbare" de Serge Brussolo, c'est de l'an passé et une suite serait à paraitre pour l'an prochain, la fin me laissait entrevoir cette éventualité, bien qu'il n'y avait rien de promis non plus dans l'ouvrage lui-même.

Un petit extrait :

"Bien qu'ils soient dépourvus des grandes oreilles et des défenses ivoirines qui sont l'apanage des éléphants, leur allure générale rappelait celle de leurs lointains cousins terriens. Chacun d'eux mesurait dix mètres au garrot et pesait trois tonnes. Leur peau, verdâtre, écailleuse, présentait des luisances micacées. La trompe lance-flamme était alimentée en méthane par un réseau complexe de canalisations organiques captant les gaz de fermentation intestinale. L'ignition de ces vapeurs résultait de l'étincelle produite par le choc de deux dents fortement chargées en minerai de fer, et que les zoologues surnommaient familièrement le briquet."

L'éléphant péteur, c'était mon chouchou des 40 premières pages, sans doute un premier "syndrome du scaphandrier", les autres exploreront bien d'autres ivresses de l'inconnu !

Contribution du : 21/06/2014 07:08
_________________
Un Fleuve
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Maître Onirien
Inscrit:
11/02/2012 17:42
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 11059
Hors Ligne
Annie Ernaux

Regarde les lumières mon amour

Un extrait: « Dans n'importe quelle hypermarché... »

les cabines d'essayage de naguère discrètes et gérées par une employée, ont disparu Elles sont remplacées par trois réduits minuscules,logés dans un renfoncement du mur,simplement séparés de l'allée où les clients circulent par un rideau. IL n'y a plus de vendeuse. A la place, un avertissement:

NOUS INFORMONS L'AIMABLE CLIENTèLE QUE LES CABINES DOIVENT UNIQUEMENT ÊTRE OCCUPéES POUR L'ESSAYAGE DES ARTICLES TEXTILES(Limités à trois par personne)

En clair-toujours traduire le langage de l'hyper-il est interdi de dormir, manger, faire l'amour,dans les cabines. Pour l'heure, rideau ouvert, une adolescente fatiguée est assise et discute tranquillement avec sa mère debout en face d'elle.

Ici, le soir d'un autre été, j'étais prise dans une file d'attente si longue qu'elle commençait entre les rayonnages de biscuits, loin d'une caisse devenue invisible. Les gens ne se parlaient pas, ils regardaient devant eux cherchant à évaluer la vitesse de progression. Il faisait très chaud. Mais la question que je me pose des quantités de fois, la seule qui vaille
: pourquoi on ne se révolte pas ? Pourquoi ne pas se venger de l'attente imposée par un hypermarché, qui réduit ses coûts par diminution du personnel, en décidant tous ensemble de puiser dans ces paquets de biscuits, ces plaques de chocolat, de s'offrir une dégustation gratuite pour tromper l'attente à laquelle nous sommes condamnés, coincés comme des rats entre les mètres de nourriture que, plus docile qu'eux, nous n'osons pas grignoter ? Cette pensée vient à combien ? Je ne peux pas le savoir. Donner l'exemple, personne ne m'aurait suivie, c'est ce que raconte le film Le Grand soir. Tous trop fatigués et bientôt nous serions sortis, enfin sortis de la nasse, oublieux, presque heureux. Nous sommes une communauté de désirs, non d'action.

Un grand petit livre..

Contribution du : 23/06/2014 16:35
_________________
"""Soyez réglé dans votre vie ordinaire
comme un bourgeois, afi n d’être violent et original
dans vos oeuvres. »

Gustave Flaubert
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Maître Onirien
Inscrit:
11/02/2012 17:42
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 11059
Hors Ligne
Un résumé paru dans 'Le Point'

Jusqu'en 2007, raconte Annie Ernaux, le rayon super discount d'Auchan, au centre commercial Trois-Fontaines, à Cergy, était installé à côté d'un rayon bio de petite taille, à l'intersection des deux ailes du niveau 2. Plus tard le bio a crû, et le discount, déménagé. Il se trouve désormais au fond du même étage, près de la nourriture pour animaux, moins engageant qu'elle cependant avec ses emballages neutres empilés sur des palettes et ses caisses de bonbons ou de biscuits apéritifs en libre service. "Ici le langage habituel de séduction, fait de fausse bienveillance et de bonheur promis, est remplacé parce celui de la menace, clairement exprimée. Sur toute la longueur du rayon self discount, en bas, un panneau avertit en rouge Consommation sur place interdite."

Dans Regarde les lumières mon amour, sixième titre de la collection "Raconter la vie" lancée au Seuil par Pierre Rosanvallon, Annie Ernaux tient sur une année le journal de ses passages au Auchan de la région parisienne qu'elle a l'habitude de fréquenter. La chose est à peu près inédite : le supermarché n'est pas - n'était pas jusqu'ici - un objet littéraire. D'abord, avance la romancière, parce qu'il demeure une sorte d'"extension du domaine féminin" : "Ce qui relève du champ d'activité plus ou moins spécifique des femmes est traditionnellement invisible, non pris en compte, comme d'ailleurs le travail spécifique qu'elles effectuent." Ensuite, suppose-t-elle, parce que les intellectuels et les écrivains, dans ces années 1950 et 1960 qui virent naître les grandes surfaces, n'avaient ni le besoin ni le désir de les fréquenter.

Elles sont pourtant le lieu par excellence où se croisent des vies qui s'étalent, plus tard, sur le tapis roulant des caisses. Tel pourra s'offrir le luxe d'acheter sans regarder les prix, tel subira sou à sou "l'humiliation infligée par les marchandises" ; telle promène un caddie de mère de famille, telle est célibataire. Jusqu'à l'écrivain elle-même, reconnue par une cliente, qu'elle voit avec un étrange malaise observer ses achats : de la confiture anglaise au gingembre, des croquettes pour chat stérilisé, de l'emmental bio, deux bouteilles de vin. Les centres commerciaux sont constitutifs, note Annie Arnaux, de notre façon de "faire société" avec nos contemporains, dans l'immuable tiédeur des rayons et la lumière qui tombe des rampes de métal. "Est-ce qu'(y) venir n'est pas une façon d'être admis au spectacle de la fête, de baigner réellement - non au travers d'un écran de télé - dans les lumières et l'abondance ?" "Regarde les lumières mon amour", dit, au moment de Noël, une mère à sa fille en poussette.

Contribution du : 24/06/2014 09:47
_________________
"""Soyez réglé dans votre vie ordinaire
comme un bourgeois, afi n d’être violent et original
dans vos oeuvres. »

Gustave Flaubert
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Organiris
Inscrit:
01/07/2009 13:04
De Besançon
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Membres Oniris
Post(s): 20384
Hors Ligne
C'est rigolo, je suis aussi en train de lire Annie Ernaux. Je relis "La place", un roman que j'aime beaucoup.

Contribution du : 24/06/2014 18:59
_________________
Inspiration ou poésie...
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Visiteur 
Bob Morane "La saga D'Ananké" (c'est une quadrilogie), c'est mal écrit, le style d'Henri Vernes est quand même bien pauvre, mais c'est le Commandant Morane !

Ca me ramène à mes lointains 14 ans quand je me disais que je serai Bill Ballantine...en moins roux ! Bref, je déguste une de mes madeleines littéraires...

Contribution du : 24/06/2014 19:23
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Maître Onirien
Inscrit:
11/02/2012 17:42
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 11059
Hors Ligne
LUlu

'La place est le meilleur"
Mais celui dont je vous parle est réussi aussi!
PImp'

Contribution du : 24/06/2014 19:37
_________________
"""Soyez réglé dans votre vie ordinaire
comme un bourgeois, afi n d’être violent et original
dans vos oeuvres. »

Gustave Flaubert
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Visiteur 
Les cerfs-volants de Romain Gary
Cet écrivain me fascine davantage à chaque page que je tourne.

Contribution du : 06/07/2014 02:02
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
19/01/2014 12:38
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Post(s): 1032
Hors Ligne
Bonjour,
Je lis « La procrastination » de John Perry...uniquement parce que j'ai d'autres choses à faire plus urgentes...

Lotier

Contribution du : 09/07/2014 15:26
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Visiteur 
"Je vais passer pour un vieux con" de Philippe Delerm

Contribution du : 09/07/2014 16:28
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 ... 139 140 141 (142) 143 144 145 ... 283 »





Oniris Copyright © 2007-2020