Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 ... 151 152 153 (154) 155 156 157 ... 282 »


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Expert Onirien
Inscrit:
30/07/2009 19:43
Groupe :
Primé concours
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Post(s): 4724
Hors Ligne
W. : vous ne dormez pas ?
Cette nouvelle date de 2013... Et vous dites qu'a priori, le style de Levy se serait amélioré depuis son premier roman ? Eeeeh ben...

Bon, je suis en train de me fâcher avec toutes mes copines à propos de la Vérité sur Harry Québert. J'ai un peu l'impression d'être vous. Ça va passer.
(la nuit, mon divan, et la seule personne avec qui j'échange, c'est Widjet... je me demande si je touche le fond ?)

Bien, sinon, j'ai lu un polar sud-africain de Deon Meyer, A la trace. Pas mal du tout pour du temps de cerveau disponible, et étrangement structuré.

Contribution du : 18/09/2014 00:38
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Maître Onirien
Inscrit:
22/02/2010 10:47
De Luxembourg
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 11812
Hors Ligne
Widjet,

Une personnalité préférée, c'est très subjectif. Avoir un capital sympathie élevé, je ne vois pas ce que ça prouve. Moi aussi je trouve Noah Zidane et Goldman sympas pour le très peu que j'en sais. C'est du show-business.

Sur les bouquins, il y a de l'espoir si on va vers les 20-30 et après :)
Certains titres sont influencés par l'école à mon avis.

Oui "bienvenue chez les chtis" est mauvais, mais j'ai bien aimé "intouchable".

"On est mal barrés". Mais est-ce que c'était mieux avant ?
http://www.culturecommunication.gouv.fr/Politiques-ministerielles/Etudes-et-statistiques/Les-publications/Collections-de-synthese/Culture-etudes-2007-2014/Pratiques-culturelles-1973-2008-CE-2011-7 télécharger le numéro à droite, page 3.
Qu'est-ce qu'on voit ? On est dans une culture de masse, aussi bien en consommation qu'en production. Féminisation des pratiques. Les "spécialistes" (gros lecteurs, mélomanes, cinéphiles) se réduisent tandis que les médias deviennent de plus en plus accessibles.

Plus de production ? Le temps se chargera de faire le tri. Les éditeurs n'ont pas toujours raison (Proust refusé par Gallimard, la conjuration des imbéciles, JK Rowling s'est faite rembarrer combien de fois ?) et le public d'alors non plus (Boris Vian en flop total, combien de peintres morts pauvres dont les toiles s'arrachent ?).


Misumena, encore une fois les gens font ce qu'ils veulent :) pas de légion d'honneur ni de haro sur les auteurs populaires. Personnellement, j'ai du attendre oniris avant de m'initier à la poésie que je détestais plus ou moins au lycée, où je lisais de la F&SF parfois très mal écrite. Est-ce que j'étais foutu à 16 ans ? :D

Contribution du : 18/09/2014 07:57
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Visiteur 
Bonjour,

@ Widjet : « mais je aussi refuse les copier-coller, les formules convenues, les dialogues insipides, le manichéisme à outrance, le sentimentalisme bon marché, l’absence totale de psychologie… »
Qui vous demande de lire ce genre de bouquin ? Moi non plus j’aime pas donc je ne lis pas mais il est vrai que cette littérature – ouille ouille ouille - est là et que comme le dit misumena elle fait de l’ombre à tous les autres. Qui y peut quelque chose ? Je ne connais pas d’éditeur qui soit chaud pour miser sur des textes promis à de petits tirages. La vérité essentielle c’est que tout le monde veut du blé. Tout le monde. Tout le monde « veut être un artiste. » et pas pour la beauté de l’art, mais bien trop souvent pour le lard.

Ce qui me stupéfie c’est votre parti pris qui ne sort pas de sa zone de confort : Musso et Cie c’est de la mierda. Votre façon de voir me hérisserait moins si vous disiez tout simplement que vous n’aimez pas. C’est ce que disaient les parents aux enfants dans le temps quand ceux-ci devaient manger des épinards : « Dis que tu n’aimes pas mais ne dis pas que ce n’est pas bon… »

Vous avez lu un Musso et vous vous êtes fait une idée définitive sur sa carrière. C'est radical et ça me fait assez peur.

Je suis plutôt de l’avis de placebo qui dit qu’un lecteur c’est comme tout le reste, ça s’apprivoise et ça s’éduque. Il suffit d’un livre parfois. Pour moi ça a été la collection de la comtesse de Ségur et les Enid Blyton. Ensuite il y a eu Alexandre Dumas et aujourd’hui mes auteurs préférés sont essentiellement américains.

Il faut se souvenir aussi que beaucoup d’enfants qui entrent en sixième aujourd’hui savent à peine lire et que les parents qui les entourent ont bien du mal à les aider. Ce qui ouvre une belle autoroute à toutes ces émissions et cette littérature que vous dénigrez.

Pour en revenir au temps de cerveau disponible dont je parlais dans mon post précédent :
@ misumena : « le temps de cerveau disponible pour un "vrai livre" ne serait pas selon vous le même temps que pour un livre destiné à détendre son lecteur avant toute chose ? Il y a des temps de durée différente ? »
Il me semble en effet que le temps soit relatif. De même qu’il y a un temps pour chaque chose et que la qualité de ce temps disponible à chaque chose dépend de tout un tas d’autres choses.

Il parait évident - et c'est pas moi qui le dis - qu’après une journée difficile on se jette plus facilement sur quelque chose de facile que de compliqué, ou alors je me goure complètement et ne connais pas du tout mes contemporains. Mais quand j’écoute la radio le matin et qu’on me donne le taux d’audience des émissions qui ont été vues la veille, je constate que c’est rarement, rarement les documentaires qui – point de vue audimat – gagnent la partie. Après il y a ceux qui râlent parce qu’on les « oblige » à regarder des émissions débiles… Et moi je me demande pourquoi ces gens là n’éteignent pas le poste avant d’ouvrir un livre.

Je viens de voir que placebo a répondu pendant que j'écrivais et je suis entièrement de son avis. Pas de haro sur qui que ce soit, on y arrivera peut-être avec l’aide de gens qui font dans les nuances ou les histoires mussesques. Je ne sais pas. Des fois je suis désespérée, des fois je me dis que tout n’est pas perdu parce que l’essentiel, le primordial, c’est que les gens achètent des livres et que ces livres les rendent momentanément assez heureux pour leur donner envie d’en acheter ou d’en lire d’autres.

Contribution du : 18/09/2014 08:13
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Maître Onirien
Inscrit:
15/11/2008 09:48
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 17314
Hors Ligne
Ce qui parfois me surprend c'est qu'il suffit de dire que l'on a aimé "un livre" d'un certain auteur pour être rangé dans une "case- lecteur", alors que, indépendamment de l'auteur, je pense que c'est le contenu du livre qui, à un certain moment de notre vie, a trouvé un écho en nous et que cela n'implique pas que tous les livres de l'auteur concerné nous séduiront.
Je n'ose pas trop dire ici ce que je lis ... pas envie d'être rangée dans une "case"

Contribution du : 18/09/2014 08:59
_________________
J'aimerais être esprit pour traverser l'espace et modeler le temps, à jamais, à l'infini.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Expert Onirien
Inscrit:
21/07/2012 17:47
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 4703
Hors Ligne
Je croisais l'autre jour une jeune femme dans un train. Elle terminait un livre. Levy. Elle le referme et fourrage dans son sac pour en sortir un autre. Musso.
Je ne peux pas croire qu'elle soit tellement fan de ces auteurs qu'elle ne puisse rien choisir d'autre! Elle ne choisit pas. On a choisi pour elle, pour nous.
J'avais évoqué ici tout le bien que je pensais du dernier prix Nobel de littérature - Alice Munro - "Trop de bonheur". Vous le propose-t-on dans une librairie? Quelle est la proportion de lecteurs qui l'ont lu? Et pourtant, c'est un recueil de nouvelles très agréables à lire. Mais non, déjà "Prix Nobel" ça pue l'intellectualisme (Prix Goncourt: il faut l'acheter - je n'ai pas dit le lire, hein). Et puis, pour en avoir entendu parler, il faudrait en plus lire des journaux chiants, genre le Monde, ou ces sortes de vieilles lunes.

Contribution du : 18/09/2014 09:35
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Expert Onirien
Inscrit:
30/07/2009 19:43
Groupe :
Primé concours
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Post(s): 4724
Hors Ligne
La notion de choix me pose vraiment question. Je travaille avec des personnes de milieux socio-économiques et socio-culturels différents. Je crois vraiment que choisir, ça s'apprend, et que si ça n'a pas été fait dans le cadre familial, il faut une sacrée dose de volonté ou de bons tuteurs de résilience culturelle... j'aime à penser que certains enseignants sont capables de ça, voire certains bibliothécaires ou libraires.
Mes fils lisent beaucoup. Au collège, quand on est un garçon et qu'on veut échanger à propos de ses lectures, on fait efféminé (ben oui, les filles lisent plus que les garçons, chez moi) ou on passe pour un "intello" et il faut avoir le dos large pour ne pas prendre ça comme une insulte... Lire un livre c'est un truc de ouf, c'est limite mal vu. Je n'exagère pas. La petite étincelle de curiosité s'éteint facilement, dans ces conditions (Placebo, je vous félicite d'avoir tenu bon au lycée !)
Prendre un livre, c'est déjà un choix difficile... alors quand en plus il faut faire le choix de lire quelque chose d'exigeant alors que la société nous fait l'article d'une littérature facile dans tous les sens du terme, ça devient l'ascension de l'Eiger par la face nord. J'ajoute que se fait de plus en plus aigü le problème de compréhension du langage élaboré et que parmi les personnes qui aiment lire, beaucoup ne peuvent réellement comprendre qu'un langage relativement simple (idem pour le discours des politiques). Ceci explique aussi cela, et puisque la compréhension du langage élaboré, en particulier dans ses aspects lexicaux, se fait essentiellement au moyen de la lecture, c'est un cercle vicieux. On en vient à proposer aux jeunes des versions simplifiées de grands textes, édulcorées, dont est banni le passé simple... pour ne pas les décourager. Ça part d'une idée qui n'est pas mauvaise, faciliter les choses pour enclencher la machine, mais finalement le système devient vicieux.
Sur le papier, on a le choix.

@placebo : merci pour le lien ! Il est téléchargé. Je pense que je vais le diffuser.

Contribution du : 18/09/2014 12:23
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Maître W
Inscrit:
19/01/2008 01:44
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 25674
Hors Ligne
Citation :

rosebud a écrit :
Je croisais l'autre jour une jeune femme dans un train. Elle terminait un livre. Levy. Elle le referme et fourrage dans son sac pour en sortir un autre. Musso.
Je ne peux pas croire qu'elle soit tellement fan de ces auteurs qu'elle ne puisse rien choisir d'autre! Elle ne choisit pas. On a choisi pour elle, pour nous.
.


Rosebud
Pas d'accord. Je n'ai pas envie de déresponsabiliser les gens. Le côté victimisation, ça me soule. On est pas sous une dictature. Personne n'a mis un flingue sur la tempe de cette dame pour s'offrir du Levy ; et même si on fait la promotion des livres de ces auteurs "faciles", ce n'est pas comme si les autres livres étaient enterrés à 15 mètres sous terre ou localisés au fin fonds du Puy de Dôme. Nan tout se trouve au même endroit (librairie, Fnac...).

Bref, on peut facilement trouver ce qu'on veut si et seulement si on le veut.

Coquillette

C’est ce que disaient les parents aux enfants dans le temps quand ceux-ci devaient manger des épinards : « Dis que tu n’aimes pas mais ne dis pas que ce n’est pas bon… »


Pitié. Si on va par là, rien n'est jamais mauvais alors.
Voire tout est bon.

Je passe mon tour.

W

Widjet

Contribution du : 18/09/2014 12:36
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Maître Onirien
Inscrit:
22/02/2010 10:47
De Luxembourg
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 11812
Hors Ligne
Marite : je suis d'accord. On a besoin de cases pour fonctionner plus facilement (qui a dit que je réutilisais la notion de zone de confort ? ^^) mais ce n'est pas objectif.

Je pense qu'en littérature comme pour tous les arts (quoiqu'en disait Gainsbourg à propos de la musique en tant qu'art mineur), il y a besoin d'éducation. Pour pouvoir dire comme widjet "c'est de la merde" (ou "je n'aime pas" de Coquillette), il faut des points de comparaison, et un esprit critique. Le premier vient avec l'expérience et le second, je sais pas trop.

Par exemple j'ai du visiter 50-100 musées dans ma vie. J'ai vu des milliers de peintures et de sculptures. Eh bien il a fallu que j'attende cet été à Berlin pour être ému par une oeuvre au point d'en lacher une larme. Je ne rentrerai pas sur le thème du beau, je reste sur celui de sensibilité et d'éducation.

Soit dit en passant, l'auteur, Klee, était un créateur compulsif (plusieurs centaines voire milliers d'oeuvres par an) qui pendant ses 20 premières années a produit des trucs que je trouve inintéressants. C'est le même gars qui a produit 5000 merdes à mon goût qui a été le premier à m'émouvoir vraiment. Donc, +1 pour Marite.


rosebud : il ne faut jamais se priver de l'occasion de parler avec une femme, surtout quand on a une question légitime comme "pourquoi Levi et Musso ?" ;)


misumena J'ai tapé "enquete lecture" c'est tout, j'ai survolé le document seulement :p
J'ai beaucoup lu au collège et au lycée, enfermé au CDI. Pour être honnête je n'étais pas très sociable, grave manque de confiance en moi (comme beaucoup d'ados je suppose). A refaire, j'essaierais de concilier lecture et sorties :)


Widjet : mais non, on s'en sortira tous, au contraire :)

Contribution du : 18/09/2014 13:43
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Maître Onirien
Inscrit:
15/11/2008 09:48
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 17314
Hors Ligne
Levy, Musso, Celine, Houellbecq, Coelho ... jamais pu lire leurs livres car trop peur de m'y ennuyer. Pourtant j'ai souvent été tentée, histoire de me "cultiver" de manière contemporaine une ou deux pages prises au hasard ou seulement les deux premières parcourues des yeux et je les ai laissés sans regret. Tant pis pour ma "culture" je privilégie mon plaisir.
Ah ! je vais oser (merci Placebo de m'avoir comprise) dire ce que je lis en ce moment :
"Colère" de Denis Marquet - un thriller
" La Terre. Exploitée, martyrisée, défigurée. La Terre se révolte. Séismes, raz de marée, ouragans, éruptions volcaniques, virus foudroyants ...
Face à une série de cataclysmes sans précédent, les scientifiques du monde entier sont sans réponse.
Une femme, elle, a compris parce qu'elle a su payer le prix ... etc"

Contribution du : 18/09/2014 14:56
_________________
J'aimerais être esprit pour traverser l'espace et modeler le temps, à jamais, à l'infini.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Maître W
Inscrit:
19/01/2008 01:44
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 25674
Hors Ligne
Coquillette dit

Il parait évident - et c'est pas moi qui le dis - qu’après une journée difficile on se jette plus facilement sur quelque chose de facile que de compliqué, ou alors je me goure complètement et ne connais pas du tout mes contemporains

Je vais le redire une énième fois : il existe des choses faciles, qui répondent en tous points à celui ou celle qui veut se détendre, ne pas se prendre la tête, se relaxer...Et ces mêmes livres peuvent et selon moi doivent répondre à un minimum de critères que j'ai déjà énumérés et éviter si possible certains pièges.

Exemple :
Mettre en scène en gros plan fixe un enfant atteint d'une malade incurable avec sa mère à son chevet en larmes qui répètent des "je t'aime mon fils, ne meurs pas" avec en fond sonore des violons, oui c'est efficace, naturellement et tout le monde va chialer (moi le premier). Pour autant, je vais trouver le procédé grossier, facile, sans nuance ni subtilité, bref ne necessitant aucun savoir faire véritable et donc à la portée de n'importe quel réalisateur.

Je ne dis pas pour autant qu'il faille toujours tomber dans le non-dit et dans l'épure absolu, mais il y a un (bon) dosage à trouver et c'est principalement ce que je reproche à des Levy, Musso etc...c'est de ne pas doser et d'assener leur soupe de sentimentalisme avec une louche.

W

Contribution du : 18/09/2014 17:42
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 ... 151 152 153 (154) 155 156 157 ... 282 »





Oniris Copyright © 2007-2020