Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 ... 242 243 244 (245) 246 247 248 ... 283 »


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Organiris
Inscrit:
17/09/2009 15:41
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 27866
Hors Ligne
Je suis d'accord avec vous: j'ai passé des heures plongée dans les romans de Murakami. Kafka sur le rivage est aussi un de mes préférés. Une scène de torture dans Les chroniques de l'oiseau à ressort reste un souvenir terrifiant… Certaines de ses nouvelles, à tonalité fantastique, sont aussi très prenantes.

Après avoir relu "Le peintre d'éventail" de Hubert Haddad, un roman délicat et d'une belle et riche langue, je suis restée chez Zulma pour découvrir un auteur américain des années 50, William Saroyan, avec un livre court: "Papa, tu es fou". Doux et aimable, on va dire. Un livre sur les relations entre un père séparé et son fils de 10 ans qui vient vivre chez lui, livre écrit du point de vue de l'enfant.

Contribution du : 29/06/2018 12:54
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Visiteur 
"Le chant du monde " Giono.

Juste parfait. Comme presque tout Giono.

Contribution du : 09/07/2018 14:28
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Maître Onirien
Inscrit:
03/02/2018 14:49
De Rhône Alpes et au tour du Monde
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Utilisateurs bannis
Post(s): 11690
Hors Ligne
Merci MonsieurF,
Vous me facilitez l’enchaînement,, je lis "L'enfant et la rivière" de Henri Bosco.
Un livre jeunesse, acheté pour mon petit fils, mais comme il n'a que 2 ans et demi, je m'en imprègne pour lui en donner le goût plus tard.

Un bosco très bon Bosco ; la qualité de l'écriture pour la jeunesse démontre le souci de l'auteur de faire beau et bien.

Du même auteur, bien sûr, "Malicroix", mais aussi "Le mas théotime", de vrais bonheurs.

Contribution du : 10/07/2018 02:35
_________________
Écrivez ce que vous désirez écrire, c'est tout ce qui importe, et nul ne peut prévoir si cela importe pendant des siècles ou pendant des jours.
Virginia Woolf- Une chambre à soi- Publié en 1929
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Organiris
Inscrit:
01/07/2009 13:04
De Besançon
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Membres Oniris
Post(s): 20384
Hors Ligne
Je suis en train de lire "La dernière représentation", de Michèle Villanueva que je découvre. C'est un peu particulier, et douloureux, car elle parle de la perte d'un être cher… On sent qu'elle a écrit ce récit pour aller mieux.
Je vais essayer de le lire intégralement...

Contribution du : 17/07/2018 18:25
_________________
Inspiration ou poésie...
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Maître Onirien
Inscrit:
22/02/2010 10:47
De Luxembourg
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 11812
Hors Ligne
Fini quelques livres de science-fiction : Le neuromancien, la zone du dehors, Le maître du haut-château. J'avais lu ce dernier il y a quelques années mais j'avais eu du mal, beaucoup apprécié ma relecture de ce Philip K. Dick, surtout après avoir lu cette année "le dieu venu du centaure".

Fini aussi un livre offert, "Le mystère Henri Pick", de David Foenkinos. J'ai vu que ça allait parler d'un livre et d'un auteur, j'ai démarré avec un a priori négatif, je n'aime pas trop ce sujet traité, idem en nouvelle qui parle de nouvelle ou poésie qui parle de poésie. Bref. Lecture assez rapide, et ça développe deux notions : les livres édités qui ne trouvent pas de public, et le "roman du roman", tout ce qui entoure un livre.

J'hésite pour mon suivant, je l'ai téléchargé (il est libre de droits), on verra si je me lance.

Contribution du : 22/07/2018 14:47
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2014 08:59
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 7810
Hors Ligne
Pas un livre, mais plutôt j'ai refeuilleté l'oeuvre de Anaïs Nin, artiste de l’intime. Une femme, une vraie, pour le bonheur de la relire, elle qui dit :
"Aller sur la lune, ce n’est pas si loin. Le voyage le plus lointain, c’est à l’intérieur de soi-même."


Un copié/collé, pour vous en parler davantage et peut-être vous donner envie...

Amoureuse passionnée, à l’écoute de son inconscient, Anaïs Nin a livré son intimité avec audace et profondeur dans son Journal. Elle a osé, la première, lever le voile sur les mystères du désir féminin.

En 1966, un éditeur new-yorkais publie le premier tome du journal intime d’une inconnue de 63 printemps au visage de poupée japonaise : Anaïs Nin. Le succès est colossal : des millions de lectrices se passionnent pour cette vie dévorée par le démon de l’amour et de l’art.


Exilée de France en Amérique à la suite du divorce de ses parents, Anaïs vit une seconde naissance en 1924, quand elle revient dans l’Hexagone avec son mari, muté au sein de la filiale parisienne de la National City Bank. Son aversion pour la vie domestique conduit la jeune femme à se réfugier dans l’écriture.

Son essai sur D. H. Lawrence, l’auteur de L’Amant de Lady Chatterley, lui fait rencontrer Henry Miller. Passion féconde, renforcée par l’expérience de la psychanalyse. De retour aux Etats-Unis, Anaïs Nin placera dès lors tous ses écrits sous le signe de l’érotisme et de l’inconscient.


Exposer l’intime
C’est pour garder contact avec son père, un artiste volage, qu’Anaïs Nin décide, à 11 ans, de tenir un journal intime. Ecrite en français, cette longue lettre à l’absent devient un laboratoire intérieur pour l’adolescente exaltée : « Je vois dans l’écriture du journal intime la communion d’une âme avec elle-même dans la sincérité et la liberté la plus absolue. » Avec "Journal d’une jeune mariée", commencé en 1930, Anaïs entre au confessionnal. Attirances saphiques, incartades et fantasmes : elle dévoile son « continent noir ».

Périlleuse franchise.
« Comment éviter de blesser les personnes ? » se demande l’amie d’Antonin Artaud, de Lawrence Durrel, de Louise de Vilmorin. Elle ne se contentera pas de changer les noms, elle s’arrangera avec le réel. Une graphomane qui avouait « mentir pour stimuler sa propre vie ».

Concilier inconscient et création
« La psychanalyse peut avoir raison de la fatalité. » Cette promesse, Anaïs l’a entendue lors d’une conférence à Paris, dans la bouche de René Allendy, fondateur, avec Marie Bonaparte, de la Société psychanalytique de Paris et praticien hors du commun. Culpabilisée par son attirance envers son père, Anaïs se rend chez le thérapeute, non sans inquiétude : en livrant son inconscient, ne risque-t-elle pas d’assécher son journal intime ? L’analyse tourne court : René Allendy ramène son cas à un banal œdipe, ce qu’elle juge réducteur. Après l’avoir séduit, elle le quitte pour le disciple favori de Freud : Otto Rank, avec l’espoir d’être mieux comprise, lui qui affirme que la névrose peut être le symptôme d’une ambition artistique inaccomplie. Cette fois, le courant passe. Après six mois de thérapie, en 1934, Anaïs lui annonce son désir de devenir analyste… et se donne à lui ! Rank l’accepte comme assistante à New York. Expérience de courte durée : Anaïs Nin retournera vite vers son territoire préféré, elle-même.

Libérer l’érotisme féminin
Anaïs Nin fête ses 72 ans quand elle accepte enfin la publication de "Vénus Erotica". « J’ai finalement décidé de publier ces textes érotiques parce qu’ils représentent les efforts premiers d’une femme pour parler d’un domaine qui avait été jusqu’alors réservé aux hommes », confie-t-elle dans la préface de ces nouvelles écrites trente-cinq ans auparavant, alors qu’elle était de retour à New York. C’était en 1939. Henry Miller l’avait recommandée auprès d’un amateur anonyme dont il assouvissait littérairement la libido au tarif d’un dollar la page. Pourquoi ne pas l’imiter ? Sur l’assurance que son identité restera cachée, Anaïs s’autorise enfin le libertinage neuronal qu’elle s’interdisait dans son journal. Sans rien livrer de personnel, selon elle : sa prose érotique s’appuierait sur l’étude du Kama-sutra et les aventures de ses amis ! Accueillie assez froidement par la critique, "Vénus Erotica" est reçue comme une invitation sensuelle et libératrice par des millions de lectrices.

La conquête d’un nouveau territoire littéraire. On connaît la suite.

Contribution du : 23/07/2018 11:23
_________________

Mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Maître Onirien
Inscrit:
15/02/2009 19:42
De banlieue tranquille & terrifiante
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 15144
Hors Ligne
Bien aimé le Gogol, mais frustrant vu qu'il a brûlé la deuxième partie, et presque pas commencé la troisième prévue… ;)
Changement d'ambiance :
Monsieur Teste de P. Valery - éditions Allia -, Beaucoup de mal, il s'écoute faire de la prose, filandreux.
Les Diablogues [ et autres inventions à deux voix ]de R. Dubillard - folio - Drôle de dialoque entre les protagoniste Un et Deux. Absurdité poussé dans ses retranchements, comme quoi le rien n'est pas rien et la bêtise pas si bête. Entre Devos, Topor et Ionesco ;) Un peu vieilli tout de même - le côté cabaret chansonnier

Contribution du : 29/07/2018 10:04
_________________
" Si nous sommes la claque vous êtes la joue ! . "
R. Desnos.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 18913
Hors Ligne
En ce moment je lis Le veilleur de jour de Jacques Abeille.

Je découvre cet auteur dont j'apprécie l'écriture soignée, l'univers onirique.

Un roman étrange et plaisant, je recommande.

Contribution du : 30/07/2018 12:50
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammad Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Expert Onirien
Inscrit:
31/07/2018 22:09
De Lustin, Belgique
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 4606
Hors Ligne
Je suis en train de lire "Mondo et autres histoires" de J.M.G. Le Clézio, recueil de nouvelles, ou plutôt de contes. Je découvre Le Clézio et j'aime bien. Ces histoires sont émouvantes, très touchantes.
Avant cela, j'ai découvert Romain Gary, "La promesse de l'Aube", et j'ai adoré.

Contribution du : 02/08/2018 09:30
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Maître Onirien
Inscrit:
22/02/2010 10:47
De Luxembourg
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 11812
Hors Ligne
izabouille, j'ai bien aimé aussi "la promesse de l'aube", je pense que c'était mon préféré de ceux que j'ai lu de Gary.

J'ai lu assez rapidement Le voyageur imprudent de Barjavel, science-fiction du milieu du siècle dernier, c'était pas mal, très... français :)

Et j'ai commencé une lecture que je redoutais un peu, La guerre et la paix de Tolstoï, et j'ai lu le premier tome rapidement et facilement, je ne m'y attendais pas, tout comme je ne me suis pas perdu dans le nombre de personnages alors qu'il y a quelques années j'avais vraiment du mal avec ça. Un beau livre, bien écrit, j'attends de voir où ça va pour donner un retour plus complet :)

Contribution du : 02/08/2018 23:07
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 ... 242 243 244 (245) 246 247 248 ... 283 »





Oniris Copyright © 2007-2020