Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 ... 246 247 248 (249) 250 251 252 ... 283 »


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Organiris
Inscrit:
01/07/2009 13:04
De Besançon
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Membres Oniris
Post(s): 20383
Hors Ligne
Merci EricD de nous replonger dans Les lettres de mon moulin… ce sont des histoires que j'aime beaucoup… Très poétiques, en effet, et si riches.


En ce moment, je lis Tous les hommes désirent naturellement savoir, de Nina Bouraoui. J'ai parcouru une cinquantaine de pages, mais j'en suis déçue. Le choix de l'auteure a été de raconter des moments vécus, comme pourrait en rendre compte les souvenirs vus au travers d'un kaléidoscope. Mais je n'en suis qu'au début… Peut-être les choses vont-elles s'approfondir au fil des pages ? J'aime pourtant beaucoup l'auteure qui, pour les livres que j'ai lu d'elles, et je suis loin d'avoir tout lu, n'écrit pas toujours de la même manière.

De très belles phrases, cependant, par ci par là… De la sensibilité, assurément, mais sans déclic chez moi, pour l'instant…

Contribution du : 12/10/2018 16:20
_________________
Inspiration ou poésie...
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Maître Onirien
Inscrit:
15/02/2009 19:42
De banlieue tranquille & terrifiante
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 15137
Hors Ligne
54x13 de J-B Pouy - éditions de l'Atalante - dans la 17ème étape du Tour de France, Lilian Fauger, jeu e coureur prometteur et dunkerquois, s'échappe contre toute attente du peloton avec une telle hargne qu'il va faire le trou.
Alors Lilian gamberge. À quoi pense un homme seul dans l'effort et la douleur qui monte ?
Très bon roman noir et plus que ça sur les pensées d'un homme face à lui-même et dans l'adversité d'un sport de solitaire qui se pratique en équipe dont les motivations sont diverses, divergentes et pas toujours très nettes...
On est, par le style dans la tête du cycliste, et ça c'est fort efficace et redoutable !
Beaucoup aimé !!

Cosmicomics de Italo Calvino.- chez Points Seuil - Douze récits onirico-scientifico-fantaisistes où la science prend des couleurs et des airs de mythologie. Inégal.
Mention particulière pour le récit 9, Les dinosaures, drôle et très très fin.

Contribution du : 17/10/2018 23:07
_________________
" Si nous sommes la claque vous êtes la joue ! . "
R. Desnos.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Visiteur 
"Retourner à la mer" de Raphaël Haroche...un très bon recueil de nouvelles, prix Goncourt de ...

" Fief" de David Lopez... j'ai adoré, un résumé de mon adolescence.

Contribution du : 18/10/2018 15:38
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Maître Onirien
Inscrit:
15/02/2009 19:42
De banlieue tranquille & terrifiante
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 15137
Hors Ligne
Lu : La bonne peinture de Marcel Aymé - folio2€- Une nouvelle ( du recueil de nouvelles Le vin de Paris.) qui "décrit" avec un humour acide et beaucoup d'ironie le milieu de l'art (très stylisé fin de bohème). Pas mal, pirouette finale sarcastique...

Femmes et Hombres de P. Verlaine - chez Mille et une nuits- deux plaquettes parues sous pseudo et sous le manteau, composées en 1889 et 91... Longtemps mis à l'index, des poèmes d'une sensualité bisexuelle faitement torride !

& je commence (bien) Cinq nazes de J-B Pouy.- éditions de l'Atalante-, je vous dirai...
;)

Contribution du : 21/10/2018 09:04
_________________
" Si nous sommes la claque vous êtes la joue ! . "
R. Desnos.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Visiteur 
"Raspoutine", Gilbert Maire (1966)

Les boîtes à livres, ces petites cavernes d’Ali Baba qui fleurissent un peu partout dans nos villes, recèlent quelquefois des trésors surprenants. Glissé parmi les habituels livre de cuisine, les romans à la mode et les classiques éprouvés, j’ai récemment découvert un merveilleux livre consacré à l’une des figures à la fois les plus fascinantes et les plus repoussantes de l’Histoire : le starets (« saint, prophète », en russe) Raspoutine.

Dans cette étude, écrite par Gilbert Maire – en son temps l’un des intellectuels les plus distingués de l’Action française, quasiment oublié aujourd’hui –, le lecteur comprendra comment un simple moujik, un paysan illettré, inculte, vulgaire, volontiers ivrogne, obsédé sexuel, mais habité par un sincère mysticisme, une foi en Dieu jamais démentie et, plus dangereux, une clairvoyance qui lui permit de comprendre (puis de manipuler) les hommes rien qu’en les considérant, parvint à s’immiscer dans l’entourage impérial jusqu’à jouer le rôle de conseiller intime de la tsarine Alexandra. Sans jamais exercer un pouvoir officiel, Raspoutine put alors manœuvrer à la tête de l’État et inspirer la politique d’un Empire alors à son crépuscule. On apprendra encore que la tendance naturellement portée vers le mysticisme du peuple russe, et en premier lieu les croyances délirantes de l’Impératrice, bienheureuse de trouver enfin en Raspoutine le messager de Dieu seul capable de préserver la vie de son fils hémophile, ont nettement permis l’émergence de l’inquiétant personnage. Mais on réalisera aussi qu’au-delà de vices inspirant le dégoût, Raspoutine avait en tête un programme de socialisme agraire, généreux pour les paysans, marqué notamment par la volonté d’émancipation des Juifs et la redistribution des terres – programme qu’il lui fut impossible de mettre en œuvre. Raspoutine a en quelque sorte préfiguré et senti la Révolution à venir.

La langue pratiquée par l’auteur est très pure ; elle est celle d’un érudit doublé d’un écrivain. Gilbert Maire instruit sans jamais être ennuyeux. Le livre, s’il reste une étude relativement superficielle qui ne s’embarrasse pas des détails compliqués, nous éclaire sur bien des aspects de l’homme Raspoutine, des mentalités russes et de la situation d’un Empire bientôt anéanti par la Révolution bolchévique.

Passionnant. Le genre de livre qu’on ne fait plus, hélas.

Contribution du : 21/10/2018 16:00
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Expert Onirien
Inscrit:
21/07/2012 17:47
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 4709
Hors Ligne
j'ai voulu enfin savoir pourquoi il fallait lire Murakami.
Alors j'ai lu au hasard "Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil".
C'est légèrement mieux que la Collection Harlequin. Pour caler une armoire, ça marche aussi.

Contribution du : 25/10/2018 08:38
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Organiris
Inscrit:
17/09/2009 15:41
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 27842
Hors Ligne
Lisez plutôt les chroniques de l'oiseau à ressort. Vous plongez dans son univers par le grand bain: s'il ne vous plait pas, ce qui est bien possible, inutile de tenter d'autres romans de lui… ;)

Contribution du : 25/10/2018 09:00
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 18893
Hors Ligne
Bah, Murakami est tout simplement l'un des plus grands romanciers contemporains selon moi, Kafka sur le rivage par exemple est un chef-d'oeuvre. Après ça n'engage que moi, hein. Sepulvedà est aussi pour moi un très grand romancier contemporain mais peut-être qu'on trouvera que L'histoire de la mouette et du chat qui apprit à voler est tout juste au-dessus de Oui-Oui, question de point de vue, de sensibilité...

Contribution du : 25/10/2018 11:56
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammad Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Expert Onirien
Inscrit:
21/07/2012 17:47
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 4709
Hors Ligne
je vais retenter un essai, suivant vos recommandations. Il faut dire que simultanément à Murakami, j'ai lu "Faust au village" de Giono, "Les jeunes filles" de Montherlant et "un Homme pressé" de Morand. Pas facile de rivaliser.

Je ne résiste pas à citer Giono dans "Faust au village":

« Le vallon de l’Iverdine passe pour être l’enfer. Alors, l’enfer est partout. Dans la montagne, les gens ont un plaisir : se suspendre par leur capuchon. Ce sont des capuchons en peau, fermés au cou par une courroie de cuir. On se met à trois. Deux relèvent le troisième et le pendent à un clou par son capuchon. La courroie se serre, le sang ne circule plus dans la tête : la connaissance se perd. C’est si agréable qu’il faut recommencer constamment. Le pendu agite les jambes trois fois. La première fois il ne faut pas le toucher, c’est paraît-il le meilleur. Il ne faut le dépendre qu’après qu’il a agité deux fois ses jambes. De très bons partenaires (on finit même par donner la pièce à ceux qui sont très renommés ; on leur donnait trois francs avant la guerre ; maintenant on va jusqu’à leur donner cent francs. De très riches bergers, qui sont très gros aussi, vont jusqu’à donner mille francs à chacun des deux partenaires qui doivent les pendre et surtout les dépendre ni trop tôt ni trop tard), les très bons partenaires connaissent le moment exact, à une demi-seconde près, et dépendent le bonhomme quand il a pris son bon temps d’une façon totale et parfaite. Ҫa se fait également en famille. Les mères pendent leurs fils et leurs filles, le mari pend sa femme ; on pend le père ; on pend même le grand-père et la grand-mère. On attend qu’ils aient donné leurs deux coups de jarret et on les dépend. En voilà encore pour vingt-quatre heures ou pour quarante-huit heures. C’est une question de caractère ; quand de nouveau on ne pourra plus tenir on dira : « Pendez-moi encore un peu, mère », ou « Pendez-moi encore un peu, les enfants » ou « Jules, je languissais que tu arrives. La soupe est prête et j’ai reprisé les chaussettes ; pends-moi un petit coup ! »

Contribution du : 25/10/2018 13:49
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 18893
Hors Ligne
Le "jeu du foulard" avant l'heure...

Oui, Murakami fait dans le "léger", "l'onirique" voire "l'enfantin"... On est loin du passage que tu nous proposes.
Après j'apprécie Lautréamont et ne crache pas sur un petit chant de Maldoror alors pourquoi pas mais je doute que Murakami puisse combler tes attentes.... à voir...

Sinon y a un deuxième Murakami, pas Haruki mais Ryu Murakami qui a écrit entre autre Les bébés de la consigne automatique, c'est très bien aussi, dans un autre style... :)

Contribution du : 25/10/2018 13:54
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammad Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 ... 246 247 248 (249) 250 251 252 ... 283 »





Oniris Copyright © 2007-2020