Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 ... 251 252 253 (254) 255 256 257 ... 282 »


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Maître Onirien
Inscrit:
15/02/2009 19:42
De banlieue tranquille & terrifiante
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 15056
Hors Ligne
Un recueil de nouvelles noires de Jean-Bernard Pouy :La chasse au tatou dans la pampa Argentine en Folio policier. n°381
Un recueil de douze nouvelles où l'on croise des papy montagnards qui attendent les chasseurs du villages, des cambrioleurs à grande gueule, des rockers qui mettent le feu à l'Olympia et ses environs, un chien truffier qui se recycle, une employée de péage qui scie méthodiquement les canons de son fusil... Varié, grinçant, noire et assez drôle. Personnages touchants dans leur paumitude également.

Quel petit vélo à guidon chromé au fond de la cour ? de Georges Perec en Folio n°1413.
L'épopée de quelques bras cassés qui envisagent le tout pour le tout pour éviter à un de leurs congénères les embarras d'un service militaire "algérienocide"... Écrit dans une langue qui trucule en fantaisies faubouriennes et digressions narratives, le récit se fiche des conventions et du monde dans une anarchie bonhomme. Curieux et amusant sur un fond plutôt désespéré et désespérant. Sans plus.
"Karastein était un individu de taille élancée, que ne déparait pas une certaine corpulence. De l'orteil au cheveux, il faisait, à vue de nez, dans les cent quatre-vingts centimètres. Sa largeur hors tout approchait les soixante-dix centimètres. Sa capacité thoracique était proprement phénoménale, son poul lent, son air amène. Son visage ne présentait aucune particularité remarquable :il avait deux yeux bleus, un nez épatant, une grande bouche, deux oreilles décollées, un cou pas très propre. Ni barbe ni moustaches, nous l'aurions remarqué tout de suite. "(page 60 )

Madame Solario de Gladys Huntington aux Belles Lettres.
Je commence...
:)

Contribution du : 02/03/2019 13:27
_________________
" Souvent je perds la tête, on ne me l'a rapporte jamais.. "
Louis Scutenaire
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Expert Onirien
Inscrit:
28/12/2008 14:27
De Toulouse
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 6363
Hors Ligne
Raoul, trois comédiens toulousains ont mis en scène "Quel petit vélo..." de Georges Perec, un régal de finesse d'esprit, un petit bijou.

En ce moment je lis "Œuvres romanesques croisées de Louis Aragon et Elsa Triolet" en 38 volumes, de chez Robert Laffont. J'en suis au 13 ème. Dans les premiers volumes, il s'agit beaucoup de la seconde guerre mondiale. Et pour avoir un peu connu cette période, je peux dire que cela relève plus du "vécu" que du romancé. Très bien écrit, très intéressant.

Contribution du : 03/03/2019 16:19
_________________
Il faut, avec les mots de tout le monde, écrire comme personne.
Colette
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Maître Onirien
Inscrit:
15/02/2009 19:42
De banlieue tranquille & terrifiante
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 15056
Hors Ligne
Deux lectures en //

Lecture du jour :
Madame Solario de Gladys Huntington - mais peut-être de Winston T... - aux Belles Lettres .
Sur le célébrissime lac de Côme, dans un hôtel 1900, des aristocrates cosmopolites s'adonnent aux joies élective de la villégiature et de l'entre-soi. Un jeune couplé qui irradie de beauté et de mystère, va mettre à mal l'ordonnancement de cette société. Nathalie, la jeune et jolie veuve d'un richissime marchand et son frère, Eugène Ardent, qui la rejoint à Côme après des années de séparation sont liés par un terrible mystère... À l'heure où ils se retrouvent, privés de fortune, leur amour eclate. Ils décident d'user de leur pouvoir de séduction pour suborner la bonne société qui les entouré et en obtenir les faveurs.
Faut prendre son temps, mais c'est passionnant. Étude de la chorégraphie des un et des autres, entre superficialité, étiquette, influences et manip. Pas mal ! Toutefois, ses 450 pages sont un peu lentes pour moi.

Lecture de la nuit :
Chêne et chien de Raymond Queneau Suivi de Petite cosmogonie portative et de Le chant du Styrène .Poésie Gallimard- n° je ne sais pas...
Dinguerie créative. Chêne et chien est une biographie en vers. Joueuse, spirituelle, amusante et grave. C'est la première fois que je lis un poète qui parle ouvertement et sans ambages de sa cure psychanalytique...
Moins aimé les cosmogonies sur la naissance, la jeunesse... de la terre. Incroyable injection de vocabulaire scientifique dans des alexandrins bien balancés !
Le chant du Styrène est une notice explicative didactique et poétique (si c'est possible !!!) sur la fabrication du plastique. Et c'est poétique en diable et beau. À lire !

Contribution du : 13/03/2019 17:08
_________________
" Souvent je perds la tête, on ne me l'a rapporte jamais.. "
Louis Scutenaire
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 18370
Hors Ligne
Sur les chemins noirs de Sylvain Tesson.

J'apprécie l'écriture et l'esprit de cet auteur.
Je nourris de plus une certaine sympathie à son égard tout particulièrement depuis que, pris de boisson, il s'est cassé la gueule d'un toit.
En effet, nous avons lui et moi ce point commun: le funambulisme éthylique ne nous réussit pas et nous en arrivons aux mêmes conclusions...

Nous ne savons pas voler.

Avec Sur les chemins noirs, il nous livre encore une fois un récit érudit pétri d'une délicate poésie.

Contribution du : 19/03/2019 12:22
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammad Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Expert Onirien
Inscrit:
07/08/2014 15:38
De À même l'écorce des peupliers
Groupe :
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 6441
Hors Ligne
"Des vents contraires" d'Olivier Adam ("Points" n° P2307)

Le personnage principal de ce roman n'est pas Paul Anderen, le narrateur, écrivain en bout de course porté sur la bouteille. Le personnage principal, c'est Saint-Malo, toile de fond grandiose d'une galerie de portraits.

Entre la terre et l'eau, la survie et la noyade, des êtres fracassés tiennent encore debout... mais jusqu'à quand ?

J'ai aimé cette descente aux enfers dont l'ambiance musicale oscille entre Johnny Cash, PJ Harvey et les suites pour violoncelle seul de J.S. Bach.

J'ai moins aimé l'invraisemblable faute d'accord de la page 245 et des virgules trop souvent aux abonnées absentes.

Contribution du : 27/03/2019 23:09
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
20/08/2011 20:22
De Hayange
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 1651
Hors Ligne

Contribution du : 29/03/2019 13:05
_________________
Le taux usuraire de l'astuce n'est jamais assez élevé.

(Léo Ferré)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Maître Onirien
Inscrit:
15/02/2009 19:42
De banlieue tranquille & terrifiante
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 15056
Hors Ligne
Tarass Boulba de Nicolas Gogol Garnier Flammarion n° 1400 Une épopée romanesque sanglante, sauvage, exotique où tous les noms propres sont imprononçables, où le cosaque pourchassé et pourfend le Tatar dans des nuages de poussière et où l'on se bourre la gueule pour fêter ça, pour oublier quand la nostalgie gagne, ou pour fédérer les combatants ô combien vaillants lorsqu'ils sont désœuvrés trop longtemp. Une plongée dans l'Ukraine du XVIIe siècle. Il y a de la romance aussi...
Bref, c'est échevelé !
:)

Contribution du : 31/03/2019 19:13
_________________
" Souvent je perds la tête, on ne me l'a rapporte jamais.. "
Louis Scutenaire
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Expert Onirien
Inscrit:
07/08/2014 15:38
De À même l'écorce des peupliers
Groupe :
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 6441
Hors Ligne
"Un homme" de Philip Roth (Folio 4860)

L'entrée en matière, qui présente les principaux protagonistes de cette histoire dans un cimetière, pourra rebuter. Cependant, on se laisse vite entraîner dans la vie tumultueuse de cet homme assez ordinaire, assez représentatif de la gent masculine. En toile de fond obligée, le corps humain, les soubresauts d'une mécanique étrange, fascinante, terrifiante, qui nous comble et qui nous lâche.

Un seul élément de la traduction, situé à la page 94, m'a déconcerté...

"Vous pouvez rester là, si vous voulez, dit-il à Millicent Kramer, après qu'elle but un peu d'eau."

Contribution du : 07/04/2019 14:24
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
P'tit nouveau
Inscrit:
07/04/2019 10:26
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Post(s): 89
Hors Ligne
L'autobiographie de Charles Chaplin

Le Vagabond, un personnage qui m'a toujours fasciné.
Je le découvre, lui et son Interprète, à travers ses films et des livres.

Contribution du : 07/04/2019 15:43
_________________
Serg'
Projet Libertaire

http://sergecriture.hautetfort.com
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Maître Onirien
Inscrit:
15/02/2009 19:42
De banlieue tranquille & terrifiante
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 15056
Hors Ligne
Terminer Tarass Boulba de Gogol... Pas mal, mais... Ce qui a l'époque était courant grince très sérieusement : l'antisémitisme.

Lu Baal Babylone de F. Arrabal - chez 10/18 -
La mort, le péché, la haine de la liberté et l'horreur du sexe marquent au fer rouge l'Espagne franquiste et l'enfance brisée du narrateur qui tente de se souvenir de son père - héros absent, et pour cause... - de sa mère et des femmes confites en dévotions jusqu'au sadisme qui l'entourent. Étrange sensation de douceur, d'horreur et de cruauté. Déroutant et chouette.

En cours :
La mort difficile de René Crevel - Livre de Poche n°3085 -
Très autobiographique "roman" d'un surréalisant maudits, cru, cruel, c'est d'une lucidité cinglante... Prenant pour l'instant.

Contribution du : 11/04/2019 22:13
_________________
" Souvent je perds la tête, on ne me l'a rapporte jamais.. "
Louis Scutenaire
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 ... 251 252 253 (254) 255 256 257 ... 282 »





Oniris Copyright © 2007-2020