Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   2 Utilisateur(s) anonymes



« 1 ... 73 74 75 (76) 77 78 79 ... 282 »


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
03/07/2011 23:01
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 1221
Hors Ligne
Période dépaysement : Fricassée de maris de Betty Mindlin.
Quelques récits sur les jeux l'amour qui provoquent jalousie, plaisir et affrontements entre les hommes et les femmes de la région de Rondônia en Amazonie.

Contribution du : 10/07/2011 12:15
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Expert Onirien
Inscrit:
05/07/2011 15:21
Groupe :
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 7165
Hors Ligne
J'ai terminé la trilogie berlinoise de Philip Kerr, trois polars au temps du nazisme. Un détective genre Marlowe enquête dans les coulisses du pouvoir. Quelques scènes mémorables avec des dignitaires célèbres. Un sujet original écrit dans le plus pur style policier. J'ai attaqué "le chagrin" de Lionel Duroy, une autobio prenante, bien romancée. J'aime ce genre de littérature, il faut être un peu voyeur...je pense.

Contribution du : 12/07/2011 10:46
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Organiris
Inscrit:
17/09/2009 15:41
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 27762
Hors Ligne
@ macaron: j'ai rencontré Lionel Duroy il y a quelques mois. Un homme étrange, qui a vécu (vit ?) de sa plume en tant que "plume", justement, pour des hommes et femmes célèbres, ce qui lui a permis d'écrire sans souci financier ses propres romans. Si vous avancez dans le livre, vous comprendrez que c'est une personnalité attachante, j'ai eu plaisir à l'écouter parler de l'écriture, de sa manière de concevoir ses romans et ses autres récits.

Contribution du : 12/07/2011 12:03
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Organiris
Inscrit:
17/09/2009 15:41
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 27762
Hors Ligne
Pour compléter mon post précédent qui n’apportait pas grand-chose au schmilblick, j’ai retrouvé, pour ceux que ça intéresse, un résumé de la rencontre que j’avais rédigé pour un ami absent. Il s’agissait d’une rencontre organisée par la médiathèque de ma ville. En voici des extraits :


L’auteur : Lionel Duroy.

Je ne vais pas raconter 3 heures de discussion, pas possible. Un type intéressant, au début je l’ai trouvé assez tourné sur lui-même, dans le discours déjà maintes fois répété. Et puis, comme souvent, on commence à lui poser des questions (on était 14 environ), on capte son regard, et puis quelqu’un pose une question sur l’écriture, et hop, c’est parti. A la fin, on est assis à la va comme je te pousse à côté de lui, il nous parle de son éditeur Bernard Barrault (qui a lancé Djian, tout de même), de sa carrière de « nègre », de ses rapports avec ses frères, de l’enterrement de son père, du livre qu’il est en train d’écrire et qui est si compliqué, si compliqué. Il dit que les questions sont intéressantes, et du coup on continue, et il parle de son écriture. Si on l’avait poussé un peu et que le temps n’avait pas été compté je suis sûre qu’il parlerait encore de son livre. Les écrivains adorent parler d’eux, ou de leur écriture, c’est la même chose.

Bref.

Pour répondre à tes questions :

- Pourquoi écrit-il : je n’ai pas posé la question, mais il a toujours voulu écrire. Il écrit pour raconter la Vie, et l’intime. Ses romans sont pratiquement tous autobios (le reste, ce sont des bouquins en tant que plume, très rémunérateurs, qui lui ont permis de vivre jusqu’aux premiers succès sous son nom : même là il nous a donné des détails, mais trop long par écrit).

- Comment écrit-il : pour ses romans : tous les jours, le matin, deux pages max. Il relit et retouche les 6/7 précédentes, ensuite n’y touche plus. Il ne fait pas de plan, mais écrit son livre à la suite, dans l’ordre (pas de scènes rajoutées) : il murit avant son histoire pendant 1 ou 2 mois minimum: quand il commence, il sait globalement où il va. [En fait, c’est plus complexe, car finalement c’est toujours plus ou moins la même histoire qu’il raconte : la sienne et celle de sa famille.]. Là, son nouveau roman est compliqué, il m’a dit qu’il était obligé d’écrire une page à côté pour ne pas perdre de vue le fil principal. Il n’a pas de « premier » lecteur (sa femme le lit car elle est souvent un personnage du livre) mais ce rôle est tenu par son éditeur, qui depuis 20 ans est devenu son ami.

Enfin, il y a UNE chose à retenir : quand il merdouille, pense qu’il ne va pas y arriver, il se dit : FAIS TOI CONFIANCE.

(ah, et il m’a fait rire, une jeune assistante de son éditeur venait l’enquiquiner à cause de virgules et de répétitions de « dis-je », ce à quoi il a répondu que c’était volontaire, et que, non, il ne changerait pas…)

Voilà...

Contribution du : 12/07/2011 12:31
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Visiteur 
Je lis Les Hauts de Hurles-Vents d' Emilie BrontË
C'est une histoire d'amour complexe et destructive. Et j'adore

Contribution du : 12/07/2011 12:42
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Maître Onirien
Inscrit:
21/12/2008 20:51
De Belgique Province de Namur
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 18050
Hors Ligne
Paco Ignaco Taibo II : Nous revenons comme des ombres

C'est un peu son "20 ans après" des 3 mousquetaires de D'Alexandre Dumas.

Mexique 1922 un chinois anarchiste, un journaliste spécialisé dans les affaires criminelles, un avocat dont les meilleures clientes sont des prostituées et un poète virtuose dans l'art du slogan publicitaire se retrouvaient dans un bar pour jouer aux dominos.
(Ombre de l'Ombre)

Mexique 1941, l'avocat réfugié dans un asile convoquent les 3autres pour faire une partie de poker avec Enerst Hemingway

Contribution du : 12/07/2011 13:01
_________________
L'anarchie c'est l'ordre sans le pouvoir; l'humanité c'est de tenter de pouvoir arriver à ne se manifester que le positif qu'il y a en chacun de nous. Léopold...
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Visiteur 
@Perle :

Intéressant, la rencontre avec l'écrivain.
J'adore cette phrase : "Les écrivains adorent parler d’eux, ou de leur écriture, c’est la même chose."
Je m'interroge : lorsqu'une personne lui pose une question, ne parle-t-elle pas, elle aussi et avant tout, d'elle-même ? N'espère-t-on pas, tout simplement, d'un côté ou de l'autre, qu'au détour d'une réponse ou d'une autre question, on parvienne enfin à s'oublier ?
Personne n'est dupe avant ce moment de surprise où l'on disparait.

Contribution du : 12/07/2011 14:20
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Organiris
Inscrit:
17/09/2009 15:41
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 27762
Hors Ligne
Citation :

Incognito a dit :
Je m'interroge : lorsqu'une personne lui pose une question, ne parle-t-elle pas, elle aussi et avant tout, d'elle-même ?


Oui et non, je suppose. Parler d’un sujet qui vous passionne, c’est donc parler de soi, puisque ça nous touche, mais surtout partager, découvrir.
Si j’ai raconté cet épisode, ce n’était pas pour la ramener, mais pour faire partager ce petit moment, parce que macaron a cité cet auteur, et qu’il vaut le détour.
J’ai la chance de fréquenter une médiathèque très dynamique. Chaque année, les animateurs du pôle « romans » invitent au moins un écrivain, et organisent différentes rencontres dans le cadre d’un petit groupe de fidèles.

Rencontrer des hommes et des femmes qui sont édités, des « vrais écrivains », ça m’intéresse, évidemment. Par pure curiosité, comprendre comment ils fonctionnent, ce qui les anime. Souvent, je les ai trouvés intéressants, même lorsque leurs livres n’étaient pas ma tasse de thé.

Les écrivains reçus n’ont pas une très grande notoriété, ce sont en général des gens qui ont un métier autre pour vivre. Ils viennent bénévolement, et franchement, tous semblent heureux de parler. C’est un espace neutre, nous ne sommes pas dans une librairie pour une séance de signatures. On partage un repas, on parle. Certains nous posent des questions, d’autres pas : mais peu importe, parce qu’on partage le même intérêt pour l’écriture, le récit. Simplement, eux sont bien bien plus avancés que je ne le serai jamais.

Je n’ai jamais rien appris de « technique » de ces rencontres. C’était simplement un partage, voilà, et lorsque les hommes acceptent de parler simplement de ce qu’ils aiment, c’est un beau moment. L’un de ces écrivains, d’ailleurs, est revenu cette année parmi nous pour écouter Lionel Duroy, qu’il avait découvert à travers son livre « Le chagrin ». C’était une belle preuve de la réussite de ces moments particuliers, je trouve.

Citation :

Personne n'est dupe avant ce moment de surprise où l'on disparait.


Pas compris.

Contribution du : 12/07/2011 14:52
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Visiteur 
Oups, Perle, il semble que tu aies mal (com)pris mon intervention. Je n'ai pas dis que tu la ramenais. Je connais suffisamment ton implication sur ce site pour savoir que tel ne pouvait être le cas.
C'était peut-être de la philosophie à deux balles, mais disons que je préfère m'attendre au minimum pour avoir de bonnes surprises. Il s'agit en quelque sorte d'un pessimisme à finalité optimiste, celui qui consiste à se réjouir de découvrir un verre à moitié rempli après avoir imaginé qu'il était vide. Je préfère imaginer que tout le monde agit, en première intention, consciente ou pas, pour satisfaire ses propres besoins (ce qui me semble d'ailleurs être le propre de tout être vivant, pour ses besoins psychologiques autant que pour ses besoins matériels), qu'il s'agisse d'un écrivain qui cherche naturellement à ce que l'on s'intéresse à ses écrits ou d'un apprenti écrivain qui s'intéresse à l'expérience d'un écrivain édité. C'est le verre imaginé vide. Vient ensuite, éventuellement, la surprise de découvrir le verre qui se remplit, des êtres en attentes qui s'oublient pour devenir des êtres en partage. C'est ce que je voulais dire par la formule "Personne n'est dupe avant ce moment de surprise où l'on disparait." Mais il vrai que je m'avance sans doute un peu en disant "personne". J'aimerais, très sincèrement, être de ces gens qui voient tout en rose et le mal nulle part. Simplement, l'expérience personnelle m'aura privé de ce bonheur. Je ne développe pas davantage, d'abord parce que je ne crois pas que ce soit le bon forum pour ça, ensuite parce que j'ai déjà vécu suffisamment de malentendus ici pour commettre encore la bêtise d'y consacrer mon énergie.

Contribution du : 12/07/2011 17:49
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Que lisez-vous en ce moment ?
Maître W
Inscrit:
19/01/2008 01:44
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 25674
Hors Ligne
L'intervention de Perle est vraiment interessante.

Je me dis que Perle a sincèrement bien de la chance de participer à ce type de "réunions". C'est le genre de rencontre que je trouve vraiment chouette, ces instants de partage entre "anonymes passionnés".

Cette phrase notamment "Souvent, je les ai trouvés intéressants, même lorsque leurs livres n’étaient pas ma tasse de thé" est très vraie. Il y a des artistes (écrivains, cinéastes, etc...qu'ils soient amateurs ou pros) qui ont la capacité (de par leur aisance, leur façon d'être, leur charisme, leur qualité d'orateur, leur charme, leur enthousiasme...) à bien parler de leur livre (du processus de la création de l'ouvrage...) qu'ils parviennent à vous "contaminer" (comprendre à rendre leur plaisir contagieux) même si au final leur roman ne vous a pas plu. Du reste, il m'est souvent arrivé de me laisser avoir, séduit par le discours de l'écrivain, j'ai acheté le livre. Et j'ai été déçu.

Un des exemples qui me vient c'est celui de Jean Teulé. Je n'aime pas trop ce qu'il écrit, mais je prends beaucoup de plaisir à l'écouter. D'Ormesson aussi.

De toute façon, d'ordre général, que l'on connaisse le sujet ou non, c'est toujours passionnant d'écouter quelqu'un de passionné.

W

Contribution du : 12/07/2011 18:10
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 ... 73 74 75 (76) 77 78 79 ... 282 »





Oniris Copyright © 2007-2020